Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

jack et la mécanique du coeur

524458                Résumé du film

Nous sommes à Edimbourg en 1874. Jack nait le jour le plus froid du monde. Lorsqu’il nait, son cœur reste gelé. Madeleine, un médecin, arrive à sauver l’enfant en confectionnant une horloge mécanique qui remplacera son cœur. Il ne pourra survivre que s’il n’oublie jamais les trois règles élémentaires à sa survie : ne jamais toucher à ses aiguilles, maitriser sa colère et ne jamais tomber amoureux. Des années plus tard, Jack et Madeleine partent en promenade en ville et Jack rencontre Miss Acacia, une petite chanteuse de rue dont il tombe éperdument amoureux. L’émotion est si grande que la cadence des aiguilles de son horloge augmente. Fort heureusement il sauver in extrémis par Madeline qui le répare. A l’âge de 14 ans, Jack apprend que Miss Acacia est partie en Andalousie. Il se lance alors à sa recherche bien décidé à la retrouver et lui avouer son amour.

¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*

Infos sur le film

Réalisé par Matthias Malzieu et Stephane Berla
Avec les voix de Matthias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand corps malade.
Genre : Animation, drame, aventure
Nationalité : Française
Durée du film : 1h35 environ

¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*

jack11ère règle : ne jamais toucher à ses aiguilles

La première fois que j’ai vu la bande annonce du film, j’étais suspicieux. Puis, lors de la deuxième vision de la bande annonce, j’ai ressentis autre chose. J’ai sentis que le film avait un très fort potentiel. Du coup, j’avais hâte de voir ce que ça allais donner. Je suis donc allé voir le film. En ressortant de la salle, j’étais ébahi comme jamais je ne l’ai été devant un film d’animation. Un vrai enchantement. On tient là du Tim Burton à la Française. Certaines musiques ressemblent un peu à ces films, le teint pale des personnages étranges, leur look d’époque au ton un peu gothique, l’univers alternant le poétique au fantastique, on a bien là une grosse référence à l’univers de Tim Burton. Un début avec des décors très sombres et on passe ensuite dans des décors très colorés et féériques avec pas mal de jeux de lumière du plus bel effet Si on regarde de plus près l’affiche du film, on voit d’un coté la partie sombre du film »la nuit, la neige, les maisons sombres », et de l’autre la partie colorée »le soleil, un cirque avec de drôles de créatures et de personnages étranges ». On voyage avec Jack dans cette poésie musicale.

début jack jack2 jack3 jack4

¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*

jack5  jackparcjack6  jack méliès

2ème règle : maîtriser sa colère

Jack n’est donc pas un jeune garçon comme les autres. Il n’est jamais sortit de sa maison. Sa mère l’a abandonnée lorsqu’elle l’a mise au monde et c’est donc le docteur Madeleine qui l’a adopté. La naissance de Jack c’était déroulée lors du période glaciale, son cœur a gelé et il aurait pu mourir si Madeline n’avait pas remplacé son cœur par une horloge mécanique. Jack a donc le cœur très fragile et son cœur peut à tout moment lâché. Il doit donc respecter les trois règles afin de survivre. Agé de 10 ans, Madeline lui fait la surprise de l’emmener en ville. Jack est heureux de sortir enfin et de voir le monde. Pendant sa promenade il s’éloigne un peu de Madeleine et rencontre en chemin Miss Acacia. Une jeune fille de son âge qui travaille en temps que chanteuse dans la rue. Le jeune garçon ressent une sensation indescriptible mais très forte. Il est en train de tomber amoureux de Miss Acacia »interprétée par la chanteuse Olivia Ruiz ». Au même moment, le mécanisme de son cœur s’emballe mais Madeleine le retrouve et arrive une fois de plus à le sauver. Cette dernière lui interdit formellement de retrouver Miss Acacia mais, l’amour est plus fort que tout et des années plus tard, Jack est bien décidé à la retrouver. Il se lance alors dans un long voyage avec un homme qu’il rencontrera lors de son aventure : George Méliès »interprété par l’excellent Jean Rochefort », l’un des premiers créateurs de trucages du cinéma. Un personnage très raffiné qui était romancier, poète, musicien et aussi cinéaste. On voit d’ailleurs tout son talent retranscrit à l’écran. Il tient une place très importante dans le film puisqu’il est une sorte de guide envers Jack. Il lui suggère même de se servir de son handicap comme une sorte d’arme pour séduire Miss Acacia.

¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*

jack miss jack trainjack8 joe

3ème règle : ne jamais, Ô grand jamais, tomber amoureux

Le film est très émouvant et mélancolique. On assiste à un amour naissant entre deux jeunes enfants qui ne se sont jamais oubliés mais qui n’ont jamais pu avouer leurs sentiments mutuels. On suit pendant 1h30, ce jeune homme qui entreprend un long voyage pour retrouver son amour. Les décors sont magnifiques. Le réalisateur a beaucoup travaillé sur son imagination. On croise des personnages bizarres comme par exemple un petit bonhomme avec de grandes oreilles qui se mettent à battre lorsqu’ il est content. Jack a aussi un ennemi juré qui le suit depuis son enfance : Joe « interprété par grand corps malade ». Un personnage qui ressemble à s’y méprendre à Johnny Depp dans le film Sleepy Hollow. Même coupe de cheveux, même teint du visage, mêmes style de vêtements. Certaines scènes accompagnées de chansons nous font plonger dans le rêve, dans l’imaginaire. Jack dans un train qui, en regardant la lune, s’aperçoit que c’est Miss Acacia. Il y a aussi certains passages où le dessin des décors change complètement. Comme si ils étaient faits en carton. Pas de rebondissements et de surprise. Jack rencontre dans son périple Jack L’éventreur le tueur en série qui sévissait à Londres au XIVème siècle. Chaque personnage du film est pour le moins rejetés des autres. Jack et son cœur en forme d’horloge, Miss Acacia maladroite et qui a son corps qui se recouvre d’épines dès qu’elle a une frayeur, Arthur, un homme alcoolique et poète qui occupe la maison de Madeline et George Melliés qui a enchainé les déceptions amoureuses. Tout ce beau monde fragile devient attendrissant. Le réalisateur a de très belles références. Tim Burton « comme je l’ai évoqué », Frankenstein, les films romantiques Anglais. Un très bel hommage pour eux.

¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*

jack magie jack magie 2 jack magie 3 jack magie 4

De la magie poétique

Jack et la mécanique du cœur est un parfait mélange de poésie, de rêve, de magie, de métaphores. Un vrai conte. Esthétiquement, il est vraiment magnifique. Les jeux de lumières sont très beaux, le design des personnages est très bien inventé, les décors sont fabuleux. Du coté musique, je dirai que le film pourrait être une sorte de comédie musicale même s’il n’y a pas de chansons toutes les 5min. Parmi les chanteurs et chanteuses dans le film « qui prêtent d’ailleurs leur voix aux personnages », on notera la participation de Grand corps malade qui interprète deux slam dans le film, Olivia Ruiz qui interprète Miss Acacia interprète plusieurs chansons. Toutes différentes les unes des autres. De la musique Folk, de la musique hispanique, musique punk. Le chanteur du groupe Dyonisos et réalisateur du film Matthias Malzieu qui interprète aussi Jack chante lui aussi beaucoup de chansons du genre rock. Je ne connaissais que très peu les chanteurs et chanteuses mais j’ai trouvé qu’ils étaient très inspirés dans leurs chansons. Les paroles sont très belles et elles collent parfaitement au film et aux personnages qui les interprètent. Ceux qui ont tendance à ne pas être très friands de films où la chanson tient une place importante seront surpris de voir que si les chansons n’avaient pas été incluses dans le film, ce qu’il en dégage aurait été moins original. La musique faisant partie du projet du réalisateur.

¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*

jack finPour conclure

J’étais plus qu’emballé par le film malgré que le fait que je n’ai jamais apprécié un seul film d’animation française sauf le film Titeuf qui était une très belle surprise. C’est très touchant, l’histoire est très bien développée et très bien montée, c’est émouvant, c’est sincère, c’est très inventif, les personnages sont très bien animés, c’est esthétiquement très beau, les couleurs sont très belles, c’est magique, c’est drôle, c’est parfois maladroit « et je pense que c’est voulu », c’est passionnant et les dialogues sont très beaux et parfois même touchants. Le film est remplis de clin d’œil et de références à l’histoire du cinéma. Une vraie aventure humaine dans un monde imaginaire. Une très belle histoire d’amour s’inspirant un peu de l’amour impossible entre Roméo et Juliette. Ce qu’il faut savoir c’est qu’avant que le film sorte sur grand écran, c’était avant tout un album musical « par Matthias Malzieu » qui est devenu ensuite un roman »écris lui aussi par Matthias Malzieu » puis un film réalisé par la même personne. Jack se révèle être très attachant. On suit son parcours de sa naissance à son adolescence. Un jeune homme émerveillé de tout et courageux qui va apprendre à accepter le fait qu’il est différent des autres. Le film offre d’ailleurs un très beau message : Il faut tout risquer en amour et accepter ces différences. Un film à voir pour les enfants mais aussi pour les adultes.

Publicités

Tagué: , , , ,

Classé dans :Animation, Drame, Romance, romantique

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :