Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Dragons 2: L’empire contre attaque de l’animation

Résumé du film

Cinq ans ce sont passés depuis le début de la cohabitation des dragons et des humains sur l’ile de Beurk. Harold, âgé de 20 ans et son dragon Krokmou sont devenus inséparables. Alors que leur amis de Beurk participent à des courses de dragons, eux, parcours les cieux et partent à la découverte de nouveaux mondes et de territoires inconnus. Au cour de l’un de leurs voyages, ils tombent sur une grotte secrète abritant des centaines et des centaines de dragons sauvages. Dans cet endroit, Harold va tomber sur une personne qu’il pensait morte et va aussi, la même journée, rencontrer un homme terrible qui se prétend capable de dompter les dragons afin de devenir le roi du monde. Harold et Krokmou vont alors se retrouver au milieu d’une terrible guerre. Ils devront lutter pour maintenir la paix, défendre leur valeur mais aussi préserver la cohabitation entre les humains et les dragons.

Infos sur le film

Réalisé par Dean Deblois

Avec les voix de Jay Baruchel, Cate Blanchett, Gerard Butler, Craig Ferguson

Genre : Animation, fantastique, aventure

Nationalité : Américain

Durée du film : 1h45 environ

Introduction

En 2010, Dreamworks nous montrait qu’il était possible de rivaliser avec Pixar. Dragons fut une surprise de taille en nous offrant une aventure d’une richesse incroyable en terme d’animation, d’émotion, d’aventure. Le film nous contait l’histoire d’Harold, un jeune vicking qui, contre l’avis de son clan qui était chasseurs de dragons, se liait d’amitié avec l’une de ces bêtes cracheuses de feu. Poétique, épique, remplit de bons sentiments, nous avions là un film d’une incroyable beauté et d’une sincérité rare. En 2014, Harold et Krokmou sont donc de retour après un succès fulgurant dans les salles. Les suites sont rarement aussi bonnes que l’original. Dragons peut-il être le premier film a être une suite aussi bonne que son prédécesseur ?

Un vrai régal

Dragons premier du nom m’avait énormément ému. Je me suis donc précipité en salle afin de voir cette suite qui, lorsque j’ai vu la bande annonce, m’avait scotché. Dès les premières minutes, un premier constat : c’est encore plus beau que le premier qui était déjà d’une beauté graphique à pleurer. Deuxième constat, le film se passant cinq ans plus tard, il a énormément gagné en maturité. Troisième constat : les scènes de vol sont tellement belles que la sensation de voler à travers les nuages n’a jamais été aussi forte depuis l’excellent Man of steel. Quatrième constat : Le look d’Harold, digne d’un héros. Le personnage a gagné en profondeur, commence à prendre ses responsabilités et devient beaucoup plus sérieux que lorsqu’il n’était âgé que de 15 ans. Dans Dragons 2, on nous offre encore de l’émotion mais à une échelle encore plus énorme que le premier qui était déjà asser haut. Comment peut-on faire aussi bien qu’un premier film qui est déjà excellent ? Telle est la question que j’essaye de me poser depuis que j’ai vu le film. On nous plonge encore plus dans l’histoire familiale d’Harold. Rappelez-vous, dans le premier film, le réalisateur faisait abstraction de la mère d’Harold. On ne savait absolument pas si elle était morte, si avait quitté le clan. Dragons 2 nous offre enfin la réponse. Emotion garantie. Dans Dragons, nous n’avions pas de grand méchant. Dans Dragons 2, vous aurez droit à un méchant bien machiavélique et détestable à souhait.

Epique de chez épique

Un mot qui qualifie Dragons 2 : Epique. Jamais je n’ai été autant subjugué par film d’animation « à part dernièrement La reine des neiges ». Nous avons droit à une scène de bataille aussi belle que les scènes du Seigneur des anneaux. Il se passe autant de choses en arrière plan qu’au premier. C’est beau, même très beau. Lors d’une interview, le réalisateur de dragons 2 disait que la seule barrière qu’il leur reste en terme d’animation c’est l’imagination. Techniquement, tout est devenu possible. Si on fait une rapide comparaison des films d’animation datant d’il y a 10 ans, on s’aperçoit par exemple que l’eau et les nuages étaient très durs à recréer. Quand on voit Dragons et sa suite, on voit que maintenant, ce n’est plus du tout un problème. Là où Dragons 2 se démarque aussi des autres films d’animation c’est dans la gestuelle de ses personnages et leurs expressions. On ne s’approche pas loin des expressions d’un homme. Dessiner par ordinateur la foule était aussi très dur. Dans Dragons 2, les scènes de batailles sont vraiment impressionnantes. Ca bouge énormément, nous avons là une réelle avancée en terme technique. Dragons 2 est aussi l’exemple que la suite d’un film peut être aussi bonne voir meilleure. Le réalisateur avait deux modèles en tête au moment de faire le film : L’empire contre attaque et Le parrain 2 qui ne prenaient pas le spectateur pour un idiot et offraient des scènes et une histoire encore plus surprenante que l’original.

La musique : importante au film

Que dire aussi de la musique du film qui livre encore une fois une intensité impressionnante aux diverses scènes auxquelles vous assisterez. Composée par John Powell qui est connu en tant que compositeur pour les films tels que L’âge de glace, Kung Fu panda, Happy feet, Shrek ou bien encore Fourmiz. Dans le premier Dragons, le compositeur nous offrait une bande originale excellente avec des thèmes celtiques très rythmés mais aussi des thèmes épiques. Dans Dragons 2, le compositeur remet le couvert et la première constatation que j’ai pu avoir c’est que c’est encore plus beau que le premier. Le compositeur ce permet même de nous offrir dès musiques où il utilise des chœurs. De quoi rivaliser avec Hans Zimmer. De l’action, de l’émotion, les musiques sont à couper le souffle. Une des toutes premières musiques à faire son entrée pendant le film « lors d’une scène de vol tellement belle qu’elle m’en donnait des frissons » c’est Where no one Goes de Jonsi. Rythmée et bien épique pour une scène de vol. Ce qui l’a rend encore plus incroyable. Les autres musiques sont joyeuses, entrainantes, d’autres plus sombres, d’autres majestueuses, d’autres amusantes. Il y en a pour tous les gouts.

Cet été, prenez votre envol

S’il y a bien un film d’animation à voir cet été, c’est bien Dragons 2. Ce qui faisait le charme d’un premier Dragons c’était l’émotion mais aussi la psychologie des personnages. Nous avons une excellente évolution du personnage d’Harold qui lors du premier film était encore jeune, insouciant, irresponsable. Dans Dragons 2, nous avons un Harold devenu responsable, mature. Le réalisateur nous offre une très belle réflexion sur le passage à l’âge adulte mais aussi l’héritage des parents aux enfants. Que doit-on sacrifier pour devenir un homme ? Les dialogues sont une fois de plus brillants avec tantôt une pointe d’humour, tantôt quelque chose de beaucoup plus sérieux. Harold est aussi le parfait exemple d’homme qui ne veut pas répondre au mal par le mal mais plutôt essayer de dialoguer afin de maintenir la paix. Un grand défenseur de la cause des dragons et qui, dans ce film nous montre qu’il est réellement impliqué dans son combat humain dragons. Il veut vraiment que les hommes et les dragons cohabitent ensemble. Les choses ont changées comparé au premier film. Les hommes et les femmes de l’ile de Beurk vivent avec les Dragons en parfaite harmonie. Les dragons ne sont plus enchainés mais libres. Seulement, dans le monde, certains dragons sont encore aux prises avec des hommes qui veulent les contrôler » dont le grand méchant du film ». Harold va devoir alors agir. Dans cette bataille, il pourra compter sur ces amis, son père mais aussi un allié surprenant. On en apprend beaucoup plus sur les dragons. Le film a un coté très mythologique. Les personnages secondaires apportent encore beaucoup à l’histoire. On est moins focalisé sur les mêmes personnages. Harold et Krokmou sont devenus inséparables. Les passages entre ces deux êtres sont très attendrissants. Vous ferez aussi avec des nouveaux dragons dont un dragon ayant une forte ressemblance à un hibou.

Pour conclure

Dragons 2 est aussi bon voir un cran au dessus du premier Dragons. L’histoire est terriblement touchante une fois de plus. On passe du rire aux larmes, de la joie à la tristesse. On est captivé par les scènes de vol, de scènes de batailles aussi belles que Le seigneur des anneaux, de l’animation de plus en plus proche de la réalité avec des effets de lumières, de pluies, somptueux. C’est très beau, il se passe beaucoup de chose dans l’histoire, c’est très bien rythmé, les idées sont une fois de plus très intéressantes. Les couleurs sont vivent, d’autres un peu plus sombres. Les dragons, les décors sont différents les uns des autres. C’est vraiment très varié. On voit que le réalisateur a été inspiré des œuvres d’Hayao Miyazaki. Le réalisateur de Dragons 2 admire d’ailleurs beaucoup ces œuvres. Nous assisterons donc à des scènes de grâce, d’autres nous plongeant dans un rêve. Du coup, le rapport émotionnel du spectateur envers les personnages du film est encore une fois très fort. La musique est encore plus belle et plus épique que le premier épisode. Moins drôle que le premier même si on rigole quand même mais une histoire aussi passionnante. Le retour de Krokmou toujours aussi adorable et câlin qu’un chaton. Je me suis même surpris à laissé échapper pendant le film un: hoooo il est trop mignon. C’est dire à quel point le film est attendrissant avec des personnages attachants. Plus adulte que le premier Dragons. Restez jusqu’à la fin pour admirer les somptueux Artworks du film sous une très belle musique. Notez sur vos agendas que Dragons 3 sortira en Mai 2016.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Animation, Aventure, enfants, Fantastique

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :