Ninja Turtles: Tortues Ninjas, Tortues Ninjas COWABUNGA le cri des ninjas

tmnt-posterRésumé du film

Depuis quelques temps, la ville de New York est en proie à de nombreux crimes causés par le clan des Foot dirigé par le puissant Shredder. Cet homme contrôle toute la ville mais aussi les politiciens et la police. Quatre tortues, quatre frères sortent des égouts pour l’affronter. April O’neil, une jeune journaliste et son caméraman seront aussi présents pour les aider.

Infos sur le film

Réalisé par Jonathan Liebesman

Avec Megan Fox, Alan Richtson, Noel Fisher, Will Arnett, Jeremy Howard, William Fichtner

Genre: Action, aventure

Nationalité: Américain

Durée du film: 1h40 environ

20140827_093104

Cowabunga ! Les tortues ninja sont de retour au cinéma

Produit par Michael Bay et non réalisé. Rassurez vous, ca n’explose pas de partout. Ce n’est donc PAS du Michael Bay mais plutôt l’équipe de Michael Bay. Premier ouf ! C’est bien connu maintenant, qui dit adaptation de dessin animé ou reboot, dit hurlement des fans inconditionnels. Première annonce lorsque l’on a apprit le reboot des Tortues ninja, Michael Bay avait laissé plus ou moins entendre que  les tortues ninja sont des extraterrestres. Je précise que ce n’était pas officiel, il n’avait pas forcément envie de le faire. Du coup, après cette annonce, grosse panique chez les fans des tortues. Des pétitions, des grands coups de gueule. Autre coup de gueule : l’apparence des tortues. On laisse tomber l’apparence des années 80 et 90. Je pense que là, c’est légitime pour ceux qui, comme moi ont grandis avec les tortues ninja et qui hurlent en voyant le design des tortues. On entendait déjà très bien parlé du film. Coup marketing ? Et bien oui car le film a été un franc succès. Autre chose, les tortues ne sont pas des extraterrestres. Deuxième Ouf ! Mais attention, des défauts vont eux aussi être de la partie et risques d’en dégouter plus d’un.

Présentation des personnages :

Pour la petite histoire, c’est Splinter qui donne leurs noms aux tortues. S’inspirant des noms de peintres de la renaissance, les tortues sont facilement reconnaissables à la couleur de leurs masques et de leurs armes.

Leonardo-850x560Leonardo « tortue bleue portant des katanas » : Le leader. Leonardo est le plus sage, le plus sérieux des quatre tortues. Il est le disciple de Splinter.

donatelloDonatello « tortue violette portant un Bo, très long baton ». Le plus intelligent, spécialiste de la création de gadgets en tout genre. Scientifique et inventeur.

raphaelRaphael « tortue rouge portant des saï ». Le rebelle de la bande. Colérique, c’est aussi le plus fort. Beaucoup de tensions se font ressentir entre lui et son frère Léonardo. Raphael aime se battre et a aussi tendance à se moquer de la naïveté de son frère Micheangelo.

michelangeloMichelangelo « tortue orange portant des nunchaku ». Celui qui réfléchit le moins, le plus gamin. Plus intéressé pour manger des pizzas que de s’entrainer aux arts martiaux. L’élément comique de la bande qui sait cependant être sérieux quand il le faut « ou pas ».

splinterSplinter : Le maitre des tortues ninja. Il c’est occupé des tortues depuis qu’elles sont enfants. Il enseigna aux tortues les arts martiaux. Il combat très peu mais quand il combat, il est capable d’égaler le puissant Shredder. Splinter est très protecteur vis-à-vis de ses fils et ne manque pas de les punir lorsqu’ils dépassent les bornes.

aprilApril O’Neil : Une jeune reporter qui peine à se faire un nom. Imprudente, désirant à tout prix faire des scoops « ce qui ne manque pas de la mettre constamment en danger ». Quand elle fera la rencontre des tortues, elle devra faire un choix. Garder le secret de leur existence ou tout dévoiler.

shredderShredder : Le grand méchant du film. Arborant une tenue de samourai et portant un masque de fer, Shredder est très doué en arts martiaux. Bien plus que les tortues. Shredder dirige le clan des foot et cherche à conquérir la Terre.

Un bon divertissement sans prétention

Ayant baigné dans les tortues ninja pendant toute mon enfance « notamment avec les figurines, dessin animé et films qui occupaient une place important dans ma vie de petit garçon », j’étais très curieux d’allé voir Ninja Turtles au cinéma. Dès les premières bandes annonces, c’est le malaise. Je ne sentais pas du tout le film. Histoire réinventée, des affiches promotionnelles qui ne donnaient pas du tout envie. On commence le film avec une superbe introduction en motion comics « bande dessinée animée ». La combinaison avec la 3D donne la sensation que notre fauteuil bouge.

03a2230ddeec1535d6287ba01acc4e27

Pour le reste du film, elle n’a encore une fois, aucune utilité. Le réalisateur c’est accordé des libertés qu’un fan des tortues ne peut pardonner. La naissance des tortues Ninja. Dans l’histoire du tout premier dessin animé, quatre tortues deviennent humanoïdes suite à un contact avec une substance chimique de couleur rose : le mutagène. Un maitre japonais en arts martiaux : Splinter est lui aussi en contact avec le mutagène qui le change en rat. Splinter va prendre sous son aile les quatre tortues. Cachées dans les égouts de New York, les quatre tortues apprendront le ninjutsu « art martial japonais désignant des tactiques de ninjas ». Splinter interdit formellement aux tortues de sortir des égouts. Les tortues trouvent une alternative afin de ne pas effrayer les humains : le déguisement. Arpentant les rues de New York la nuit, s’initiant à la culture pop et les pizzas, les tortues font un jour la connaissance d’une reporter qu’ils sauvèrent d’une bande de voyous : April O’neil. La jeune journaliste les aidera à combattre Shredder « un homme en tenue de samouraï et se cachant derrière un masque de fer » et sa bande. Dans la version de la bande dessinée, Splinter était le rat de compagnie d’un maitre ninja tué un jour par son rival : Oruku Saki » Shredder ». Splinter qui avait appris le nunjitsu en observant son maitre s’échappe et se réfugie dans les égouts et fera la connaissance de quatre tortues ayant mutées au contact du mutagène.

Teenage-Mutant-Ninja-Turtles-Movie-Trailer-2014-William-Fichter-Shredder

Réinterprétation de l’histoire

Dans la version de Ninja Turtles, les quatre tortues et le rat Splinter »qui n’est du coup plus un maitre en arts martiaux » sont utilisés dans une expérience scientifique mise au point pour guérir une maladie « laquelle ? On ne sait pas ». Un incendie volontaire prend un jour dans le laboratoire. Les tortues et Splinter sont sauvés in extrémis et cachés dans les égouts de New York. Ils commencent tous à muter. Les tortues devenant des bébés tortues, Splinter fait office de père. Il tombe un jour sur un livre contenant toutes les techniques de ninjutsu et en apprend les méthodes afin des les enseigner plus tard aux quatre tortues.

ninjaturtlesall

Des années plus tard, les tortues sont devenues des adolescents et décident de se servir de leurs talents de combattants ninja afin de protéger les habitants de New York du clan des Foot. Un clan de ninja dirigé par Shredder. Alors que les tortues empêchaient un chargement d’armes, une journaliste « April O’neil » assiste à la scène. Bien décidée à faire la une du journal, elle mettra tout en œuvre pour prouver au monde que des justiciers ayant l’apparence de tortues protègent la ville de New York. Autant vous dire que tout ne se passera pas comme prévu. Qui pourrait imaginer que des tortues ninja d’1m80 puissent exister ? Dans l’histoire originale, Shedder n’agit pas seul. Il travaille en coopération avec Krang « un extraterrestre » qui n’est pas présent dans le film. Pour ceux qui ne connaitraient pas cette horreur ressemblant à un poulpe, Krang c’est un alien ayant une apparence de cerveau avec des yeux, des tentacules et une bouche. Il se déplace dans robot humanoïde. Ce robot lui donne une force surhumaine. Nous le verrons surement dans le deuxième. Le ton du film est drôle et ne se prend pas au sérieux sauf une ou deux scènes. Là où ca ne va pas, c’est que le réalisateur à trop lié les personnages entre eux. Dans cette nouvelle version , April connaissait en fait les tortues quand elles n’étaient encore que de simples tortues et qui les avait sauvées d’un incendie en les cachant dans les égouts. Le père d’April est le scientifique responsable de la mutation des tortues.

La renaissance de Megan Fox

Au risque de m’attirer les foudres de beaucoup d’hommes « et peut être de femmes », au risque de me faire lyncher et recevoir des lettres de menaces, je dois vous faire une confidence : j’ai en horreur l’actrice Megan Fox. Depuis le premier Transformers, je me suis vraiment demandé pourquoi l’avoir choisie. Une actrice sans réel talent, provocante, un coté malsain et vulgaire. Quelle ne fut pas ma surprise en allant voir Ninja turtles et m’apercevant que Megan Fox a gagnée en sagesse et est devenue super jolie. Le coté vulgaire qui me faisait fuir a disparu, elle c’est assagie.

aprilon

Peut être est-ce le fait d’avoir eu un enfant récemment ou m’étant aussi aperçu de la gentillesse et du coté très timide de l’actrice dans ses diverses interviews. Elle interprète très bien le rôle d’April O’neil. Pire, son personnage est très attachant. On apprend pas mal de choses sur l’enfance de son personnage et sa souffrance depuis qu’elle a perdu son père. Des répliques drôles, un personnage bien travaillé, simple et touchant. A aucun moment vous ne la verrez user de sa plastique »sauf un petit passage mais qui ne compte pas vraiment ». Enfin un réalisateur qui a comprit comment utiliser une femme dans un film. April O’neil n’est aussi pas vraiment la demoiselle en détresse »même si elle se met quelques fois en danger dans le film » et n’hésite pas une seule seconde à aider les tortues du mieux qu’elle peut. Un autre bon point.

Attention, énumérations des défauts du film

Premier gros point très noir du film : La musique. Qui est honteuse. Pourquoi ? On ne réentend en fait que la musique du dernier Transformers à une note près. A croire que le compositeur a reprit trait pour trait la bande originale du film. Aucune surprise de ce que coté là, aucun thème qui retiendra notre attention. Même le thème principal des tortues ninja et que certains connaissent par cœur est partit aux oubliettes. Pourtant il aurait très bien pu être remixé comme savent si bien le faire certains compositeurs. Deuxième défaut du film, la réinterprétation de l’histoire. Entre les années 80 à nos jours, les choses ont changées, évoluées ou se sont dégradées. Toujours est-il qu’il faudrait arrêter de toujours vouloir « inventer » des histoires de virus transformant les protagonistes »qui étaient les cobayes » de l’histoire. Autant ca marche très bien avec la planète des singes, autant les tortues, ca ne passe pas du tout.

tmnt-2

Qu’elle erreur aussi que de lier les personnages entre eux. Pourquoi ne pas avoir gardé l’histoire originale et faire en sorte qu’April ne connaissance absolument pas les tortues et Splinter ? Troisième point noir : les scènes d’action. Autant je trouve la gestuelle et la chorégraphies des combats des tortues bluffante, autant certaines scènes sont fouillis. La caméra tremble, n’arrive pas à suivre le combat, on finit par avoir mal au crane. La 3d n’est pas non plus là pour nous aider. Quatrième point « qui celui là sera gris » : le design des tortues. C’est vrai, pour un fan des tortues ninja, il est très dur d’accepter le nouveau look des tortues. Le réalisateur a voulu faire un look plus moderne. Là où j’ai eu un peu de mal c’est sur la bouille des tortues. Elles ressemblent plus à des reptiles certes mais c’est déstabilisant.

tor

Cinquième point négatif : le personnage interprété par l’excellent William Fichtner « Prison Break ». Autant le personnage est très bien utilisé au début du film, autant à la fin, on ne comprend absolument pas pourquoi le réalisateur a voulu en faire du grand n’importe quoi. Sixième point négatif : Shredder fait plus inhumain qu’homme portant une armure de samouraï. La tenue fait plus robot Transformers. Septième et dernier point négatif : le film est trop vite expédié. La faute à une histoire très mal travaillée et tenant plus ou moins sur un post it. C’est simple : où est l’histoire ? Tout est survolé. Le film est bien trop court.

En conclusion

Megan-Fox-in-Teenage-Mutant-Ninja-Turtles-2014-Movie-Image-2

Malgré les défauts précédemment énumérés, l’esprit des tortues lui est toujours intact. Quatre tortues totalement déjantées et toujours aussi addict à la pizza. Des références à la culture pop, des tortues très à la mode. Dès les premières minutes de film, surprise: le film est bon. Sans révolutionner le genre, sans être exceptionnel, Ninja Turtles est un bon divertissement bien fun pour toute la famille. L’humour des tortues est toujours présent avec la présence d’une Megan Fox qui change radicalement d’interprétation et s’avère être très touchante. Des répliques tordantes permettent vraiment de nous faire passer un très bon moment. On salive aussi devant les pizzas des tortues. Les effets spéciaux du film sont très bons avec une scène d’intro en motion comics excellente. Les scènes d’action sont spectaculaires même si certaines sont un peu fouillis. Le réalisateur a eu le souci du détail « apparition de gouttes de sueurs sur la tête des tortues lorsqu’elles se battent », les tortues et le maitre Splinter qui paraissent tellement réels. Reste que le film est bien trop court et je n’ai pas adhéré à la réinterprétation des tortues et leur maitre Splinter qui sont issus d’une expérience scientifique. Michael Bay oblige, on pourrait penser que tout explose dans le film et bien NON! Une première pour le réalisateur. Le film n’a aucune prétention et s’affiche comme un bon divertissement. Quelle surprise émouvante et nostalgique que de revoir l’actrice Whoopi Goldberg de retour au cinéma. Toujours aussi drôle, toujours aussi dynamique, elle interprète le rôle de la patronne d’April O’neil. Malgré des défauts agaçants et quelques clichés habituels, les fans de la première heure devraient ne pas être trop déçus. Il y a un très gros gouffre entre cette version et celle des années 90 mais malheureusement, il faut vivre avec son temps. Belle surprise en espérant que le deuxième sera meilleur et corrigera les erreurs de son prédécesseur.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.