Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Du plomb dans la tête: Stallone en anti-héros

duplombRésumé

James Bonomo alias Jimmy Bobo est un tueur à gages. Alors qu’il devait executer un de ses contrats, Jimmy laisse partir une témoin. UN mystérieux assassin, pour punir la bourde de Jimmy, assassin le partenaire de se dernier. En parallèle, l’inspecteur Taylor Kwon arrive en ville afin de rejoindre son partenaire et d’enqueter sur une ancienne affaire. Seulement le partenaire de Kwon a été assassin et tout porte à croire que c’est Jimmy Bobo le responsible. Afin de trouver le vrai assassin de leurs partenaires, le flic et le tueur à gages vont devoir faire équipe.

Infos sur le film

Réalisé par Walter Hill

Avec Sylvester Stallone, Sung Kang, Sarah Shahi

Genre Action , Thriller

Nationalité Américain

Durée du film : 1H30 environ

Déconseillé aux moins de 12ans.

DU-PLOMB-DANS-LA-TETE-14-nouvelles-images-du-prochain-Sylvester-Stallone-36436

Walter Hill présente : Du plomb dans la tête

Après 10 ans sans avoir tourné au cinéma, le cinéaste Walter Hill à qui l’on doit Un seul deviendra invincible, Double détente, Dernier recours et encore bien d’autres films d’action, fait son grand retour avec Du plomb dans la tête nouveau film avec Sylvester Stallone. Le film est tiré d’une bande dessinée du même nom. Les amateurs de séries télé seront aux anges puisque Adewale Akinnuoye-agbaje « Mr Ecko dans la série Lost », Jason Momoa « Stargate Atlantis » font partis du casting du film. A noté aussi la participation de l’acteur Christian Slater que l’on voit très rarement au cinéma et qui tient le rôle d’un avocat véreux. Le film a été tourné à la Nouvelle Orléans. La scène finale du film a été tournée dans une centrale électrique abandonnée. Le meme lieux de tournage a déjà servit pour le film Le bagarreur avec Charles Branson et tourné aussi par Walter Hill. Une sorte de retour aux sources.

du-plomb-dans-la-tete-bullet-to-the-head-27-02-2013-7-g

Stallone joue l’anti héros

Après le retour d’Arnold Schwarzenegger, c’est au tour de Sylvester Stallone de refaire son come back après 2 épisodes cultes de The expendables. Bien que le scénario du film soit une nouvelle fois cousu de fils blancs, Sylvester Stallone joue le rôle d’un personnage à l’opposé de ceux qu’il joue habituellement. Un tueur à gages qui ne tue peut être pas les innocents mais qui est prêt à tout pour ne pas retourner en prison. Contraint de faire équipe avec un policier qui n’attend que de le remettre en prison, le duo est improbable et leur méthodes totalement différente. L’un incarne la loi, l’autre use de ses méthodes musclées afin d’obtenir toutes les informations qu’il lui faut. Malgré se coté film d’action, le film a le mérite de renouer avec la réalisation des films d’action des années 90. Sans artifices, sans effets spéciaux, avec des cascadeurs « Stallone a d’ailleurs fait les cascades lui-même malgré son âge », des musiques qui respirent les vieux tubes de l’époque. En bref un film pour les nostalgiques des années 90 et ce n’est pas plus mal. Ce qu’on peut se dire aussi en voyant le film c’est la forme olympique de Stallone qui a une prestance incroyable dans le film »comme à l’époque », toujours aussi musclé, une incroyable énergie, des répliques qui font toutes mouche, en bref un Stallone comme dans les années 80 à 90. Je trouve l’idée sympathique de nous faire compter l’histoire par Stallone lui-même.

Bullet-to-the-Head-1 du-plomb-dans-la-tc3aate-explosion

Un film d’action bien bourrin

Alors oui le film se veut bourrin, violent, nerveux. Ne cherchez pas plus loin coté scénario. Les rebondissements sont peu nombreux. De l’action à l’état pure. Jason Momoa interprète le grand méchant du film. Une belle tête à claque. Un tueur sans aucun scrupule. Très peu de dialogues mais un acteur qui joue bien son rôle de pourri. Pareil du coté de l’interprète de Mr ecko dans Lost . Christian Slater quand à lui joue donc un avocat véreux travaillant avec un milliardaire qui est impliqué dans une affaire où il risque de terminer sa vie derrière les barreaux. Un homme prêt à tout pour effacer la preuve qui l’inculperait. Sung Kuang que certains auront pu voir dans le dernier Fast and furious joue bien son rôle de policier qui tombe petit à petit amoureux de la fille de Jimmy. Je l’ai trouvé très convaincant même si Stallone lui fait beaucoup d’ombre. A l’origine, c’est l’acteur Thomas Jane « Le Punisher » qui devait interprété le rôle finalement laissé à Sung Kuang. Ce que j’ai aimé dans le film c’est la relation qu’il entretient avec le personnage de Stallone. Des personnages au caractère totalement différent et qui ne voient pas la vie de la même manière. Le personnage de Stallone ne supporte pas la police et n’hésite pas à traiter son ‘partenaire intérimaire’ d’amateur alors que se dernier arrive à avoir des informations que Jimmy ne pourrait pas trouver en temps normal. Stallone ressemble à s’y méprendre à l’acteur Viggo Mortensen dans le film Les promesses de l’ombre. Une scène se déroulant dans des bains turcs fait une sorte de clin d’œil d’ailleurs au film. Une sorte de film hommage aux films des années 90. De la baston, des bonnes grosses répliques qui tuent, de l’humour, de la bonne musique de l’époque, des bonnes scènes cultes. Bien filmé, une caméra qui ne tremblote pas comme dans le dernier Die hard.Très divertissant.

Les Critiques Cinéma de Piwi Du Plomb dans la tête 2

Publicités

Tagué: , , , , , ,

Classé dans :Action, Stallone, Thriller

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :