La mouche: Un film d’horreur romantique et émouvant

affiche_la_moucheL’histoire

 

Seth Brundle est un physicien qui a mit au point une invention qui pourrait bien changer le monde : le télépod. Cette machine sert à téléporter la matière d’une cabine à une autre. Après avoir réussit à téléporter un babouin, il décide de tester la machine sur lui-même. Mais, pendant l’expérience, il ne c’était pas aperçu qu’une mouche c’était introduite dans la machine. La machine ne pouvant pas reconstitué deux organismes différents, l’homme et la mouche fusionnent. Seth a toujours son apparence humaine mais les gènes de la mouche eux, vont modifier son corps et sa nature.

 

 

Fiche Technique

 

Réalisé par David Cronenberg

Avec Jeff Goldblum, Geena Davis, John Getz

Genre: Science fiction, Fantastique, Epouvante, Horreur

Nationalité : Américain

Durée du film : 1h35 environ

Film Interdit aux moins de 12 ans

 

Une vraie vision de cauchemar

 

La mouche est le remake de The fly sortit en 1958 et réalisé par Kurt Neuman. La version de Cronenberg associe beaucoup de genres cinématographiques dont le thème principal est la métamorphose. La technologie ayant aussi évoluée, il est possible créer des effets spéciaux impressionnants pour l’époque. Je ne dirais pas que le film tourne vers le film de monstre fantastique mais plutôt vers le cauchemar d’un scientifique qui voit son invention se retourner contre lui. Lui qui voulait être reconnu pour son long travail et son invention qui devait révolutionner le monde ne va pas avoir l’effet qu’il espérait. Au début du film, Seth est montré comme un scientifique solitaire, asocial et qui n’a pas vraiment de succès avec les femmes.

débtPourtant, dès le début, le film commence lors d’une soirée où Seth fait la connaissance d’une jeune journaliste « Veronica ». Après avoir une petite discussion, Veronica redonne à Seth le gout à la vie sociale. Malgré son refus de divulguer son invention au monde, Seth décide de montrer pour la première fois sa machine à Veronica. La femme reste bouche bée devant l’invention de Seth et y voit l’article qui pourra relancer sa carrière de journaliste. Ayant enregistré sa conversation avec Seth, Veronica apporte cette seule et unique preuve à son rédacteur en chef qui ne semble pas convaincu. Seth reprend contact avec cette dernière et décide de faire d’elle sa journaliste intime. C’est elle qui suivra les différentes expériences que Seth fera avec sa machine. Cette machine ne sait que téléporter des objets. Quand est-il de la téléportation d’organismes vivants ? Devenu un couple, Veronica donne des idées à Seth qui tente de téléporter un babouin. Après un essai peu concluant, il arrive à comprendre son échec. Quelques corrections sur son ordinateur et il essaye à nouveau et parvient à réussir à téléporter un autre babouin. Seth a maintenant tout pour être heureux.

 

Mais quelle mouche l’a piqué ?

 

Toute bonne chose à une fin. L’amour a toujours un final tragique. La mouche en est le parfait exemple. Seth qui filait le parfait amour avec Veronica et retrouvait l’espoir de peut être enfin pouvoir montrer son travail au monde entier prend connaissance que l’ancien amant de sa petite amie refuse de la quitter. Seth, sous le choc et après avoir beaucoup bu beaucoup d’alcool, décide de se téléporter lui-même dans le télépod. mouche-1986-11-g

 

Tout marche comme il l’espérait mais, ce qu’il ne savait pas, c’est qu’une mouche c’était introduite avec lui dans la cabine. A cause d’une simple coupure qu’il c’était faite au dos et qu’il n’avait pas soigné, l’ADN humain de Seth et celui de la mouche ont fusionnés. Petit à petit, le corps du jeune homme subit une lente mutation physique et psychologique. Veronica, amoureuse de Seth et qui a tout fait pour que son ancien amant le laisse tranquille réalise que Seth est en train de devenir une créature horrible dans laquelle l’instinct de l’insecte prend le dessus sur l’homme. Pourra t elle parvenir à trouver un remède ?

 

Le destin tragique de notre scientifique

 

J’ai tellement eu de peine pendant les 1h30 de film. Tellement de peine de voir un homme qui désespérait de trouver une compagne et qui en trouve enfin une mais qui, à cause d’une incompréhension va voir son destin changer peut être définitivement. La mouche n’est pas qu’un film de science fiction, c’est aussi une belle histoire d’amour. Le premier changement dans la vie de Seth n’est pas la réussite de sa machine à téléporter des êtres vivants mais plutôt sa vie amoureuse.

 

the_fly_david_cronenberg-1Lui qui vivait toujours seul laisse une parfaite inconnue entrer dans sa vie mais aussi découvrir son intimité. L’amour commence alors à envahir nos deux personnages. L’alchimie entre les deux acteurs Jeff Goldblum et Geena Davis est parfait. Le couple est très convaincant. Ce qui va être très dur à vivre pour le spectateur par la suite. Veronica est subjuguée par la gentillesse, le coté savant fou et le talent de Seth. A cause d’un simple malentendu, la vie de notre couple va être brisée en moins d’une minute. Seth abattu après avoir compris que celle qu’il aime était toujours en contact avec son ancien amant, rentre dans sa machine. Tout va se passer très vite. Là est le coté ingénieux du réalisateur du coté de la mise en scène.

site-cover-concours-la-mouche-cronenberg-2

On nous montre à cet instant, l’importance de notre destin. Tout peu changer en une fraction de secondes. Nos choix, nos actes, nos mots, tout rentre en ligne de compte. Une simple erreur de vérification en entrant dans la cabine de téléportation et Seth fait entrer une mouche qui va bouleverser sa vie. Une simple mouche qui arrive plus ou moins de nulle part au moment où notre héros entre dans sa machine. Mouche qui était présente lorsque Seth avait réussi à téléporter son singe. Sur le coup, je n’ai absolument pas prêté attention à se détail. Comme quoi chaque petit détail dans un film compte. Petit à petit, le scientifique coincé et portant toujours les mêmes vêtements commence à changer. La coupure qu’il avait dans le dos est cicatrisée mais d’étranges poils sont apparus.

 

Recommandation : NE PAS GRIGNOTER PENDANT LE FILM

 

La transformation de Seth est très longue. Le réalisateur arrive à faire durer le plaisir. Plus le temps passe, plus Seth commence à changer aussi bien physiquement que mentalement. Ce qui choque de prime à bord c’est les changements physiques de Seth. C’est là qu’il faut avoir le cœur et surtout l’estomac accroché. Pas de pitié pour le spectateur qui assiste à la transformation de notre héros et voit tout en détail. Tout est là pour vous répugner coute que coute.

mouche-1986-05-g

Perte des ongles, perte des cheveux, poussée de bouton « moi qui me plaignais de mon acné étant jeune, Seth m’a battu ! », et encore d’autres changements qui vont vraiment vous retourner. L’apparence humaine de notre héros n’est pas le seul changement puisque Seth va aussi voir sa force décuplée, son comportement va complètement changer. On voit la différence de caractère comparé au début et pendant la phase de transformation. Seth devient agressif.

glace
Accrochez-vous, ca va secouer!

Lors du changement de son apparence physique c’est le choc. On souffre en même temps que lui en se demandant dans quel état il terminera à la fin du film. Mais petit à petit, il fini par accepter son état. La folie commence à le gagner, il perd tout raisonnement. Ce qu’il veut c’est être une toute nouvelle espèce. Pour cela, il n’hésite pas à tenter de forcer sa petite amie à fusionner avec lui dans le télépod.

TFY_06
Seth, en plus de son changement physique, développe de nouvelles aptitudes.

L’homme bon du début du film est plus ou moins partit et a laissé place à une bête hideuse tantôt bonne tantôt mauvaise. Mais l’amour est plus fort que tout et Veronica sait que ce n’est pas l’homme qu’elle aime qui parle mais l’insecte. A des moments Seth redevient plus ou moins lui-même et on sent que sa bonté est encore là quelque part. On prend peine de voir Veronica assistant à la transformation de l’homme qu’elle aime et on prend aussi peine de voir Seth souffrir pendant cette longue mutation et se préparant à mourir. Car jours après jours, son corps semble prendre une nouvelle forme. La mutation parait irrémédiable. Emotionnellement et surtout visuellement, cette mutation est vraiment horrible. L’amour que porte Seth à Veronica n’est cependant pas mort. Nous avons du coup une belle référence au film La belle et la Bête.

 

Pourquoi faut-il le voir ?

 

Après avoir appris que le film était choquant et très dur, vous n’aurez peut être pas envie de le voir et pourtant, c’est vraiment un film que je vous conseille de voir. D’une part parce que la mise en scène est vraiment très bonne mais aussi pour la subtilité, la créativité et le jeu des trois acteurs présents dans le film. Car oui, hormis Jeff Goldblum, Geena Davis et John Getz, aucun autre acteur n’est présent dans le film. Avec nos trois personnages, nous avons donc le droit à un vrai triangle amoureux où les crises de jalousies seront multipliées.

mouche-1986-16-g
Nous assistons à un vrai drame en voyant le destin tragique de ce couple.

Le récit a aussi un coté théâtral. Le lieu principal du film est le laboratoire »qui fait aussi office d’habitat » de Seth. Nous sommes du coup plus ou moins dans un huit clos même si les personnages de Seth et Veronica sortent quelques fois. Le film nous expose aussi les tracas des Etats unis dans les années 80 : l’avortement, l’apparition du sida, l’effet de la drogue « en l’occurrence le sucre qui est l’équivalence de la cocaïne pour Seth qui devient une mouche ». Visuellement, le film a quand même prit un petit coup de vieux « je rappelle qu’il date de 1986 » mais l’originalité elle, est présente. Un bon point aussi du coté du maquillage. Une vraie prouesse pour ma part.

la-mouche-19862

Jeff Goldblum devient méconnaissable. Le design des cabines de téléportation est excellent. Il ressemble à un œuf tout droit sortit du film Alien. Une très bonne bande son du compositeur Howard Shore. Un ton très mystérieux pour la première partie et une deuxième partie plus sombre et cauchemardesque. La musique peut aussi à des moments tourner vers le dramatique « en plus des scènes qui vont avec histoire de vous achever le moral en beauté ». Mais il y aussi des petits moments drôles « Seth qui mange comme une mouche, les maladresses lors de sa première rencontre avec Veronica, ses premiers essais athlétiques lorsque Seth découvre ses nouvelles aptitudes et il faut le dire, même si c’est répugnant, c’était assez drôle de voir la dégradation que son corps subit au début. Je dis bien au début ». Alors, allez vous cédez à la tentation et vous envoler pour une expérience fantastique avec Brundle mouche ?

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.