Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Anthony Hopkins est MONSIEUR Hitchcock

HitchcockRésumé

Surnommé le maitre du suspense, Alfred Hitchocok, est au sommet de sa carrière. Après la fin de la promotion de son tout dernier film “La mort aux trousses”, pour se démarquer totalement de ses films habituels, ce dernier décide d’entamer un tout nouveau projet comptant l’histoire d’un tueur en série. Ce projet de film s’inspire du livre Psychose.

Infos sur le film

Réalisé par Sacha Gervasi

Avec Anthony Hopkins, Helen Mirren, Scarlett Johansson

Genre Biopic

Nationalité Américain

Durée du film : 1h38 environ

Bande annonce du film : https://www.youtube.com/watch?v=tHFxHWwHJTU

début

Anecdotes de tournage

– Le tournage du film a duré 36 jours. La même durée approximative que Psychose qui dura lui aussi une trentaine de jours.

– On apprend dans le film que c’est le compositeur Bernard Hermann qui réussit à convaincre Hitchcock d’ajouter une musique durant la scène de la douche dans Psychose. Hitchcock ne voulait au départ qu’il n’y est aucun son mais après avoir entendu les violons au bruit strident, il changea d’avis.

– L’acteur Anthony Hopkins qu’on ne présente plus, a fait de nombreuses recherches avant le tournage sur le grand maitre du suspense.

– La filmographie d’Hitchcock compte 46 films.

– Le film ce focalise sur le tournage du fim Psychose mais aussi sur la relation entre Hitchcock et sa femme Alma. Une relation complexe, douloureuse mais aussi magnifique. Un mariage qui a duré plus de 54 ans.

début2

Alfred Hitchcock présente…

Le film commence ainsi. Petite musique du thème de la série « Alfred Hitchcock présente ». Un petit extrait d’une de ses œuvres, la caméra se place sur la coté. On y voit Hitchcock »sous les traits d’Anthony Hopkins » nous présenter son film autobiographique. Le film se passe en 1959, lors de la sortie au cinéma de La mort aux trousses avec le grand Cary Grant. Parce qu’il voulait changer de style, Hitchcock décida de se lancer dans la réalisation de Psychose. L’histoire d’un tueur en série. Etant lié avec la société Paramount qui doutait du futur projet d’Hitchcock, ce dernier eu l’idée de financer lui-même son film. Inspiré du livre du même nom, Hitchcock acheta tout les romans dans toutes les librairies du pays afin que personne ne sache la fin de son histoire.

7761360135575

Pas vraiment un biopic

Pour les fans ou non de se très grand réalisateur, certains risquent d’être très déçu puisque le film ne se focalise que sur le déroulement du tournage de Psychose. On ne nous apprend pratiquement rien sur le réalisateur. Ce qui est fort dommage. Au final, on apprend juste comment le film Psychose a été fait et comment était le réalisateur. Sa relation avec sa femme, son obsession pour les meurtres et les femmes blondes, ses écarts au niveau de ce qu’il mangeait, de sa petite addiction pour l’alcool mais aussi sur son inspiration et la manière dont il tournait ses films. Anthony Hopkins joue magistralement le rôle du réalisateur. Les mêmes mimiques, même posture, même manière de parler et une vraie ressemblance physique.Une vrai réincarnation d’HItchcock. Pour les autres rôles c’est plus dure puisque les informations sur les acteurs et les archives ne montraient aucune représentation de la femme de Hitchcock ni même des autres personnages du film. Les acteurs ont du jouer à l’instinct. Le rendu est très bon. Les acteurs et actrices collent tous très bien aux acteur originaux.

scarlett_johansson_hitchcock640_s640x427

Un réalisateur très pointilleux

La mise en scène est très habile. Ca m’a donné envie de voir Psychose et toute la filmographie d’Hitchcock. Le réalisateur avait une manière très particulière de filmer les scènes de ses films sous différent angles. On note par exemple que la scène de la douche ne dévoile pas le corps de Vera Miles, pas de sang, juste des hurlements et ces violons qui sont là pour rendre l’atmosphère angoissant et stressant. Les répétitions ont du être laborieuses puisqu’on voit dans le film Alfred Hitchcock lui meme se servant d’un couteau pour que la scène soit crédible. L’actrice à été d’ailleurs très choquée. Autant que Hitchcock qui était allé beaucoup trop loin cette fois. On voit dans le film que le réalisateur était passionné par les meurtres. Il avait même des sortes d’hallucinations où il voyait un serial killer discuter avec lui.

Hitchcock-bis-Twentieth-Century-Fox-France-193745_L

Un très bon monteur

Anecdote que j’ai trouvé assez amusante. Au départ, après que le film soit mit sur bobine, seulement deux cinema voulaient du film. Hitchcock eu l’idée ingénieuse de convaincre les publicitaires de la Paramount d’interdire l’entrée en sale des gens arrivant en retard. A l’entrée des cinemas, une pancarte à l’effigie du réalisateur était mise et, sur cette pancarte, était marqué:« Personne, absolument personne, ne sera admis dans le cinéma après le début d’une séance de Psychose. Ne vous attendez pas à être admis après le début du film. Personne, absolument personne, ne sera admis pas même le frère du directeur, le président des États-Unis ou la reine d’Angleterre (Dieu la bénisse) ! » AU final, grâce à l’aide des cinémas, le fim a très bien marché. Durant la scène de la douche, Hitchcock c’était isolé derrière la porte de sortie, observant la réaction du public. C’est là que j’ai remarqué que le réalisateur était un homme déjà passionné par son métier mais aussi qui faisait les films pour le public et non pas pour gagner de l’argent. Un réalisateur qui se sentait seul, très susceptible, très isolé et souvent incompris. Telle est cette malédiction dont doivent subir les génies du cinéma.

Hitchcock

En conclusion, un film très anecdotique, instructif pour les connaisseurs ou non, drôles, touchant une mise en scène extraordinaire” surtout la scène de fin qui fait un clin d’œil a un certain projet cinématographique avec des oiseaux, un Anthony Hopkins bluffant, une alchimie parfait entre lui et l’actrice Helen Mirren “interprète de Alma”, de bonnes musiques bien que peu nombreuses. Ca m’a vraiment donné envie de voir la filmographie de ce réalisateur. A voir surtout en version anglaise sous titré. ON ne s’ennuie pas une seconde.

Publicités

Tagué: , , , , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :