Star trek into darkness: En attendant Star Wars épisode 7

posterRésumé du film

Starfleet « organisme chargé d’explorer l’espace et chargé aussi de la défense de la frontière de la fédération » est menacé par un terroriste du nom de John Harrison. Après avoir attaqué le centre d’archives de Londres, John Harrison s’enfuit sur la planète des Klingons. Parce que son ancien mentor a été assassiné par Harrison, Kirk est avide de vengeance. L’amiral Marcus autorise cependant Kirk et lui donne pour mission de traquer Harrison et l’éliminer. Lors de cette aventure Kirk va tout faire pour protéger son équipage qui se rapproche d’une famille.

Infos sur le film

Réalisé par J.J. Abrams

Avec Chris Pine, Zachary Quinto, Benedict Cumberbatch

Genre Science fiction , Action , Aventure

Nationalité Américain

Durée du film : 2h10 environ

« Espace, frontière de l’infini, vers laquelle voyage notre vaisseau spatial l’Enterprise. Sa mission de cinq ans : explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d’autres civilisations et au mépris du danger, avancer vers l’inconnu. »

star-trek-into-darkness-2013-0023  star-trek-into-darkness-2013-0041

Le retour de l’ENTERPRISE

Rappelez-vous : en 2009 sort sur nos écrans le 11 ème épisode issu de Stark trek. Le film se déroule dans un univers parallèle et nous conte l’histoire du jeune James Tibérius Kirk qui s’embarque à bord du vaisseau Enterprise avec tout son équipage et voyage dans l’espace afin de l’explorer. On nous montrait dans le film la constitution de l’équipage, la première rencontre entre Kirk et Spock et encore beaucoup d’autres surprises pour les fans ou les nouvelles recrues »dont je fais parti » de tout l’univers Star trek qui date de 1966 et qui était au début diffusé à la télévision. La série a commencée en 1966 pour se terminer en 1969. Après cela, elle fut déclinée en 9 films, puis aussi en d’autres séries ont fait leur apparition mais avec de nouveaux personnages. Un univers qui date donc de plus de 40 ans ! Que dire aussi de la guerre entre fans de Star Trek et fans de Star wars qui perdure depuis l’apparition de Star wars au cinéma en 1977. Le plus comique c’est que lors de la sortie de Star trek Into darkness, certaines critiques disaient que le film lorgnait pas mal sur l’univers Star wars. Ce qui est absurde puisque Star wars est sortit des années après au cinéma.

star-trek-into-darkness-2013-0110  star-trek-into-darkness-2013-0847

Du grand film de science fiction

Après une introduction qui démarre sur les chapeaux de roue, Star trek Into darkness continue sur sa lancée. Le film fait suite direct à l’opus précédent qui voyait James Kirk devenir le capitaine de L’enterprise. Lors de sa mission, le capitaine désobéi aux ordres de l’amiral Marcus qui renvoie sur le champ ce dernier. Heureusement pour lui, Pike lui offre une place de commandant en second toujours dans le même vaisseau. Presque tout l’ancien équipage de l’Enterprise est dispersé. mais ils ne tardent pas à refaire tous équipe suite à la mort tragique du capitaine Pike. Kirk fort attristé par cette perte décide de se lancer dans une chasse à l’homme afin de retrouver John Harrison « seul responsable de l’attaque de Starfleet et meurtrier de Pike ». Kirk arrive à convaincre l’amiral Marcus de lui donner cette mission. C’est ainsi que Kirk et tout son équipage repartent dans la galaxie afin de retrouver Harrison. Sur leur chemin, ils rencontreront les Klingons, Kirk va devoir mettre sa rancœur de coté et prendre ses responsabilités de capitaine et protéger son équipage, la relation entre Spock et se dernier sera mise à rude épreuve et aura quelques tensions et beaucoup d’autres choses se passeront dans cet épisode.

star-trek-into-darkness-2013-2416  enterprise

Dynamique, fascinant, impressionnant

Tels sont les mots qui me viennent à l’esprit en sortant de la projection du film. Pour la première fois, la 3D apporte une immersion incroyable dans le film. C’est simple, les passages dans l’espace nous donnent l’impression que notre fauteuil bouge. Cette sensation de vitesse. Du grand art. Quand on pense que J.J abrams va faire le prochain Star wars, il y a de quoi être soulagé. Star trek Into darkness est juste ENORME. Même si je ne connais pas trop l’univers de Star trek et que je suis en pleine découverte depuis le film de 2009, je pense que beaucoup d’éléments des films et de l’univers de Star trek ont été repris et respectés. Les effets spéciaux sont juste magnifiques. Les effets de lumières sont efficaces et apportent une dimension nouvelle à l’univers. Les musiques sont tantôt dynamiques, tantôt tristes, tantôt épiques. Musique toujours faite par Michael Giacchino déjà responsable de la musique dans le film de 2009. Une musique sublime. Le film est un mélange d’humour, action, aventure, romance, drame, horreur, suspense. Tous ses thèmes qui du coup tiennent en haleine le spectateur sans le lasser. Moi qui regarde souvent ma montre pendant le film, je ne l’aie regardé qu’une seule fois tellement le film était captivant. Certaines critiques disaient que le film ressemblait à Star wars. Je ne suis pas d’accord. Le début laissait penser que se serait le cas. On s’attarde plus sur le développement des protagonistes et aussi à l’évolution des personnages de Spock et Kirk qui sont destinés a être de grands amis. Les personnages de l’équipage de l’Enterprise sont vraiment tous touchants. Chacun à sa place dans ce vaisseau. Personne n’est laissé de coté. Une belle et grande famille. C’est vraiment une des premières fois »hormis Star wars » que je suis autant attaché à autant de personnages dans un film de science fiction.

star-trek-into-darkness-2013-1024

INTO_DARKNESS-SCREENCAP_1

Coté casting

On revoit avec plaisir Léonard Nemoy qui reprend son rôle de vieux Spock. Zachari Quinto quand à lui reprend son rôle de jeune Spock. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’acteur a réussi à capté l’essence même du personnage interprété depuis 1966 par Léonard Nemoy. Un personnage agaçant certes mais qui malgré son absence quasi-totale d’émotion, se révèlera beaucoup plus touché qu’il n’y parait par les diverses situations qui se passeront dans le film. D’ailleurs, lors de la rencontre du jeune Kirkk avec le vieux Spock, il y a une phrase asser touchante qui a été dite de la part du vieil homme »j’ai vu mourir ma planète. Soyez en sur, je suis émotionnellement fragile ». Ce qui montre que le choc a été tellement immense de voir sa planète détruite et voir sa propre mère mourir que Spock a préféré cacher toute cette souffrance en étant insensible. Malgré tout, on voit dans l’épisode précédent et surtout celui-ci, qu’il lui sera difficile de se retenir éternellement. Chris Pine reprend son rôle de Kirk. Un personnage plus étoffé que dans l’épisode précédent. Chris Pine qui était quasiment inexpressif dans le premier film, nous montre un réel progrès dans cet épisode. Un personnage prétentieux, arrogant, borné mais qui au final va s’avérer être un homme totalement changé suite à certaines évènements qui se passeront et qui le feront devenir un homme responsable. Zoé Saldana reprend son rôle de Uhura qui poursuit son petit bout de chemin au sein de l’Enterprise. Son rôle est plus important, sa relation avec Spock est mise à rude épreuve. Des tensions entre les deux personnages donnent un souffle agréable au film. Simon pegg quand à lui reprend son rôle de Scotty et est toujours aussi drôle. Un personnage qui évolue lui aussi. Pareil pour tout le reste de l’équipage.

star-trek-into-darkness-2013-0948  star-trek-into-darkness-2013-2285

Le grand méchant du film

Que dire de l’interprétation de Bennedict Cumberbatch « John Harrison » qui nous livre un personnage froid, presque aucune émotion n’est montré mais il est cependant attachant. A la manière de l’attachement que l’on a pu avoir du Joker dans Dark Knight de Christopher Nolan. Un personnage méchant malgré lui. En gros c’est lui la victime mais il sombre petit à petit pour devenir un adversaire redoutablement intelligent et quasiment imbattable. Le regard froid de l’acteur nous glace le sang. On en apprend beaucoup sur ses motivations mais aussi sur un terrible secret qu’il cache. Les fans et non fans seront vraiment surpris de l’identité du personnage et pourquoi est ce qu’il veut détruire Starfleet. Le regard froid de l’acteur nous glace le sang.

star-trek-into-darkness-2013-2169  star-trek-into-darkness-2013-0992

Une très bonne suite

Star trek version 2009 posait les bases du film, Star trek Into darkness continue sur sa lancée. Le rythme du film est dynamique sans pour autant tomber dans le blockbuster avec des explosions à tout va. Il y a une réelle psychologie des personnages, des dialogues très beaux et un bon scenario qui certes ne casse pas des briques mais est efficace. La relation Kirk Spock est plus approfondie. On nous montre aussi pour la premières fois la Klingons »race extraterrestre qui sont plus grands et plus forts que les humains » et qui tiennent une place importante dans le cœur des fans de la franchise. Leur look a été refait afin de les rendre moins kitch que dans les années 60. Leur apparence est plus effrayante et menaçante. Leur apparence à cependant été inspirée de la série originale. Les effets spéciaux du film sont certes nombreux, J.J abrams a cependant limité l’usage des fonds verts.

star-trek-into-darkness-2013-1543  star-trek-into-darkness-2013-1559

Pour conclure

En conclusion, j’ai été agréablement surpris par ce film qui ne m’inspirait au début guerre confiance. J’avais beaucoup aimé la version 2009 mais les bandes annonces de celui-ci ne m’inspiraient qu’un film à grand spectacle ni plus ni moins. Au final c’est une histoire avant tout d’un homme qui va devenir responsable de tout un équipage mais aussi un film avec des personnages attachants, des musiques magnifique, des effets spéciaux sublimes qui en mettent plein la vue, une 3D qui donne une immersion impressionnante au film et un dynamisme rarement vu au cinéma ces temps ci. Le mythe Star trek n’a pas fini et va continuer à perdurer. Que vous soyez fans ou non de la franchise, je vous recommande au moins de voir l’épisode précédent. Il n’est pas forcé de voir la série ou même les autres films. Un film à voir en famille, seul, entre amis ou bien accompagné. Je le recommande vivement, vous ne serez pas déçu. Du grand art, du très grand spectacle, inoubliable, pas long du tout malgré ces 2h10,à la limite du film interactif. Un excellent film aussi pour les fans de films de science fiction qui depuis Oblivion, nous montre que la science fiction a encore de beaux jours dans le monde du cinéma. En espérant vous avoir donné envie de voir le film, je vous souhaite longue vie et prospérité.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.