Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

The Last of us: Digne d’un film Hollywoodien

posterL’histoire du jeu

L’intrigue commence en Septembre 2013. Joël, un jeune homme de 30 ans, vit avec sa fille Sarah. Le jour de son anniversaire, une infection contamine petit à petit la population. Dehors, c’est le chaos. La peur c’est installée et les militaires se font nombreux. Joël décide de fuir avec Sarah et son frère Tommy. Alors qu’ils fuyaient, l’armée les rattrape et la petite Sarah est abattue et meurt dans les bras de son père. L’infection devient une pandémie dévastant l’humanité. Les survivants sont contraints de vivre dans des camps militaires placés sous la loi martiale. Printemps 2033, les villes sont toutes abandonnées. Les infectés et les pillards rodent dehors et les zones sécurisées appartiennent dorénavant à l’armée ou aux lucioles »un groupe de milicien qui s’opposent à l’armée ». Joël, âgé de 50ans vit dans une zone militaire à Boston. Il est devenu trafiquant d’armes et de tickets de nourriture sur le marché noir en compagnie de sa coéquipière Tess. Suite à une transaction qui a dégénérée, Joël et Tess tombent sur Marlene, chef des Lucioles. Qui leur propose de leur rendre leur marchandise à condition qu’ils apportent un colis à l’autre bout de la ville. Le colis n’est autre qu’une jeune fille, Elie. Une orpheline de 14 ans. Dans un monde apocalyptique où le danger et la mort sont partout, Joël va devoir protéger au péril de sa vie la petite Elie.

affiche 2

Les ennemis dans le jeu

coureur

Les coureurs

Niveau 1 : Les coureurs. L’individu à toujours apparence humaine et garde la totalité de ses capacités physiques. Il a un comportement très violent. Attention à ne pas croiser des groupes qui se montreront impitoyable. Coups de poings, usage d’arme à feu possible.

rodeur

Les rôdeurs

Niveau 2 : Le rôdeur. Stade de contamination plus avancé du coureur. Il a une moins bonne vue mais peut vous entendre et vous tuer en un coup.

claqueur

Les claqueurs

Niveau 3 : Les claqueurs. Son nom est du au claquement qu’il fait. Vous l’entendrez facilement. Sur tout le corps de l’individu, on peu voir des champignons. Temps et si bien que l’individu est devenu aveugle. Là où vous en verrez, ils ne seront jamais bien seuls. Vous avez plusieurs choix : Marcher silencieusement vers la sortie, attaquer dans le dos à l’aide d’un surin le claqueur, l’abattre d’une balle dans la tête ou alors courir aussi vite que vous le pourrez. Autant vous dire que quand vous avez une dizaine de claqueur qui vous courre après, le stress est à son comble. Sans compter qu’il peut y avoir aussi des coureurs. Attention, le moindre bruit permet au claqueur de savoir où vous êtes. Un usage de brique ou de bouteilles permet de les induire en erreur. Jetez les à l’opposé de là où vous souhaitez aller. Tous iront dans la direction du bruit. Il n’y a plus qu’à marcher à petit pas ou bien courir.

colosse

Colosse

Niveau 4 : Colosse. L’individu ne ressemble plus à un humain. Déformé à cause des champignons sur tout le corps, c’est le plus dangereux de tous les ennemis que vous pourrez croiser dans le jeu. Il sécrète à grande dose des spores vous faisant suffoquer et perdre de la vie. Soit vous courrez en évitant les spores qu’il vous envoi, soit vous utiliser le lance flamme « qui n’est disponible que vers le milieu du jeu », soit vous utiliser des cocktails molotov «  2 voir 3 cocktails devraient suffire », soit vous tirez sur les quatre grosses pustules visibles sur l’épaule, le thorax et le ventre »à vous de bien regarder ».

chasseurs

ennemis  fight2

On notera en dernier les humains qui sont tout aussi dangereux. Les vivres se faisant rare, certains humains ont formés des groupes, se sont trouvés des armes et n’hésitent pas à assassiner les survivants qui possèdent de la nourriture ou bien des armes. On les appellera les pillards. Certains seront affaiblies « du à la famine », d’autres auront peur et hésiteront à vous tirer dessus. Méfiez vous en même s’ils ne sont pas trop dangereux. Pour finir les militaires. Lourdement armés, ils ont pour but d’éliminer toute menace infectée ou pas.

début 2 début

debut4

début5  sarah death

INTRODUCTION

On commence le jeu avec Sarah, la fille de Joël. Première chose qu’on remarque : les graphismes. C’est magnifique, bluffant, tout est magnifiquement détaillé. Les effets de lumières, les ombres, tout parait réel. Jusqu’à l’animation du personnage qui à une animation très fluide. On arpente donc les pièces de la maison de Joël. Pas un bruit, pas de musique, juste la télé dans la chambre de Joël. Les informations : une épidémie est en train de se propager. Les hôpitaux annoncent plus de 300% d’admissions. Sarah commence à avoir peur. Et son père n’est pas là. En approchant de la fenêtre, une explosion se fait retentir. On descend dans le salon, Joël rentre en trombe dans la maison. Il dit à Sarah de ne pas s’approcher des fenêtres et sort une arme d’un tiroir. Sarah demande à son père ce qu’il se passe. Il lui dit que les gens sont devenus malades. Au même moment ; un homme approche violemment de la fenêtre du salon et essaye de taper de toutes ses forces pour rentrer. Joël n’a d’autre choix que de le tuer. Sarah est sous le choc. Joël l’emmène rapidement dehors dans sa voiture. L’oncle de Sarah : Tommy est là et essaye de rassurer cette dernière. Ils commencent à quitter la ville. Dans les rues, les gens chargent leur voiture pour partir eux aussi. Sur la route, les accidents se sont faits nombreux, des maisons ont brulées. Puis ils arrivent sur l’autoroute. On entend des hélicoptères qui survolent l’autoroute et ses environs. Devant la voiture de Joël, un homme s’impatiente et sort de sa voiture. Quand soudain, il se fait attaquer par un homme qui l’assassine sous les yeux de Joël, Sarah et Tommy. Puis vient une femme qui rentre dans la voiture et attaque les occupants du véhicule. Tommy fait demi-tour. Quelques rues plus loin, de nombreux hommes et femmes demandent de l’aide. Ne sachant où aller. La voiture de Tommy se fait percuter par une autre voiture arrivant à toute vitesse. Heureusement, Joël et sa famille n’est pas blessé. Ils continuent leur chemin à pied. C’est le chaos dans les rues. Les gens courent affolés, terrifiés, d’autres individus arrivant de nulle part commencent à attaquer les survivants. Joël qui porte sa fille tente de se frayer un chemin en suivant Tommy. Ils sont malheureusement séparés et Joël part avec sa fille. Un peu plus loin, ils sont arrêté par un militaire qui suite à un appel par talkie Walkie, a pour ordre de les tuer »on ne sait pas pourquoi  mais ca à voir avec la contamination». Joël tente de fuir mais se fait tirer dessus. Il est blessé. Heureusement, alors qu’il allait le tuer, le militaire se fait tuer par Tommy qui a réussi à rattraper Joël. Seulement, c’est un vrai drame bouleversant qui arrive. Sarah est en pleure. Elle a été grièvement touchée et meurt dans les bras de son père qui s’effondre en larme. Ainsi se termine cette introduction. Le titre apparait :

titre

Un chef d’œuvre vidéoludique

Je n’ai jamais vu un jeu aussi beau et aussi touchant que Last of us. Après cette introduction dramatique et touchante. Le jeu commence vraiment. Il se passe des années après le drame. Un début asser calme. Le calme avant la tempête puisqu’autant vous le dire : les personnes stresser ou anxieuses risque d’avoir les nerfs à vif dans se jeu. J’ai remarqué une première chose en commençant à jouer : j’ai eu l’impression d’assister à un film interactif. Un jeu où c’est vous le héros. Les graphismes sont d’une beauté incroyable. Les décors ressemblent à ceux du film Je suis une légende « film parlant lui aussi de contamination suite à un virus ». Pas de musique, pas de bruit. On incarne donc Joël. Votre mission : survire et amener la jeune Elie aux lucioles. Le jeu est à la troisième personne. Vous voyez donc le personnage. Les déplacements sont simple, bonne prise en main même si il faut s’y habituer « on marche, on court, on sprint, on tire, on saute, on ramasse des objets, on donne des coups de poings » mais tout est très subtil. A mesure où l’on avance dans le jeu on va de surprise en surprise.

last water fight

claqueurss fight3

last hotel

Vous êtes maitre de votre inventaire

On commence par la confection d’objet. Monde post apocalyptique oblige, les vivres se font rare « rassurez vous vous n’aurez pas à chercher à manger ». Vous devez cependant vous armer puisque dehors, c’est le chaos. Le danger est partout et vous n’êtes à l’abri nulle part « je vous rassure il y a des temps mort ». On peut donc en entrant dans les maisons ou immeubles abandonnés, fouiller les armoires, tiroirs, et pièces pour trouver ce qu’il vous faut pour construire des bombes, grenades fumigène, cocktails Molotov, bombe à clous, couteau, battes de baseball et j’en passe . Vous pouvez aussi améliorer les armes à feu que vous trouverez sur les corps des ennemis. Pour cela, vous devrez essayer de trouver des établis qui sont bien souvent dans des garages afin d’améliorer la puissance de feu de votre pistolet par exemple. Pas de customisation de personnage et il n’y en a pas vraiment l’utilité. On remarquera seulement qu’à travers les différentes périodes saisonnières, Joël arbore différentes tenues. Vous possédez un sac à dos, une lampe torche qui vous sera grandement utile dans les zones sombres ou quand la nuit tombe. Vous trouverez dans les rues et habitation, des trousses de soins, des munitions, des bandes dessinés « que vous pouvez collectionner pour donner à Elie ». Vous pouvez aussi fabriquer vos propres trousses de soin en ramassant dans les rues de l’alcool et des morceaux de chiffon. Je vous recommande aussi de posséder au moins une bouteille ou une brique dans votre inventaire »c’est fort utile lorsqu’il y aura des ennemis » ce qui vous permettra de les induire en erreurs et fuir ou tuer plusieurs ennemis en même temps.

confection objets

Une fabrication d’objet très facile.

Les coureurs vont moins bien courir après cette explosion

Les coureurs vont moins bien courir après cette explosion

Le jeu est d’une maturité jamais vue

Ce qui saute aux yeux c’est la maturité de l’histoire. Le scénario est digne d’un film. Les rebondissements se font nombreux. Autre point fort : le personnage de Joël qui a une constante évolution pendant tout le jeu. Un personnage qui après avoir assisté à la mort de sa fille est devenu froid et incapable d’être heureux à nouveau. Malgré les années qui se sont passées depuis la mort de Sarah, on voit qu’il ne c’est toujours pas remis. Ce qui se comprend largement. Elie fait alors son apparition 1h de jeu plus tard. Les démons du passé de Joël ressurgissent et il voit en Elie la fille que Sarah aurait pu devenir. Seulement il préfère se montrer insensible et ne veut pas s’attacher à la jeune fille. Autant vous dire que ca changera au fur et à mesure du jeu. Autre point fort du jeu : les personnages de Joël et Elie sont très attachants. On a peur pour eux même s’ils ne sont pas réels. Elie est intelligent et pour une fois ce n’est pas un personnage « boulet » qui manque de vous faire tuer constamment. Elle est ingénieuse et à mesure que le jeu avance, elle développera des aptitudes comme utiliser une arme à feu ou un couteau. Je vous rassure ce n’est pas une guerrière pour autant et on voit la différence de force entre elle et les ennemis qui n’en feraient qu’une bouchée. On dira qu’elle est là pour servir à des moments d’appât ! Joël est la capacité de voir les ennemis en entendant leur bruit de pas ce qui sera fortement utile lorsque vous serez dans des immeubles ou dans des lieux très vastes « et ils sont nombreux ».

cheval elie

girafe voiture

La peur est partout

Loin d’être un Resident evil où l’on sursaute à tout va, Last of us est stressant. Des humains qui sont devenus d’une violence incroyable et des monstres assoiffés de sang, vous n’aurez pas le temps de vous reposer sur vos lauriers. Pas question de foncer dans le tas et de tirer sur tout ce qui bouge sous peine de mourir rapidement. Il faut faire preuve de stratégie. C’est totalement chaotique. D’un coté vous avez des passages où se sont les pillards vos ennemis et d’autre fois ce sont les monstres qui arpentent les rues et les habitats. Les pillards sont certes intelligents mais ils ont aussi peur que vous. Vous pouvez donc les surprendre « on peut les faire sursauter ». Certains se jetteront sur vous. D’où le système de combat au corps à corps très crédible. Vous vous prenez un coup de poing dans le nez, votre nez est cassé et vous devrez donc vous soignez. On voit d’ailleurs en détail le nez saignant. Vous vous faites tirer dans l’épaule, Joël se tiendra le bras et sera très diminuer pour les phases de tire. A vous d’utiliser à bon escient les trousses de soins mais aussi les différents objets que vous pourrez concevoir. Il faut faire preuve d’ingéniosité lorsque vous croiserez un ennemi. Essayer de trouver le point faible de chacun. Vous pouvez à des moments tomber sur des passages où vous devez échapper à des vingtaines d’infectés qui se rueront sur vous. C’est super stressant mais heureusement vous serez souvent épaulés par la coéquipière de Joël ou d’autres personnages que vous croiserez dans le jeu.

masque scary

scary moment

Un jeu non linéaire

Un jeu linéaire est un jeu où il n’y a aucune surprise, aucun rebondissement. On avance on tire et c’est tout. Last of us fait dans la subtilité. On a l’impression de changer constamment de style de jeu. Des phases d’exploration, des phases où vous pourrez discuter avec des personnages, des phases d’horreur, des phases de séquences catastrophes et encore bien d’autres surprises qui vous attendent. Le jeu se déroule sur plusieurs saisons. L’été, l’automne, le printemps et l’hiver. De la ville en passant par la campagne, on change souvent de lieu. Vous verrez des choses qu’on ne voit que rarement dans un jeu vidéo. C’est simple, c’est comme si vous y étiez. La relation entre Elie et Joël est le cœur même du jeu vidéo. C’est ce qui en fait sa force première. Les dialogues sont touchants, adulte et très intéressant. Lorsque vous rencontrerez des pillards, vous pourrez entendre des discussions entre eux. Les expressions faciales sont aussi merveilleusement bien travaillées puisque de vrais acteurs et actrices ont participés à la conception du jeu en prêtant leurs traits. Grace à la performance capture, on peut donc voir toutes les expressions d’un être humain. La peur, le rire, la colère, la peine… . Le système de jeu est appelé « Dynamic Stealth »Furtivité dynamique qui permet au joueur d’user de différentes stratégie et technique pour telle ou telle situation. L’ennemi changeant de comportement en fonction de la décision que vous prendrez. Un autre système est aussi utilise « balance of power » balance de la puissance, qui permet aux ennemis de réagir de manière réelle à n’importe quelle situation lors des combats par exemple. Vous êtes à court de munitions lors d’une attaque de pillards ? Ils entendront que vous n’en avez plus et se rueront sur vous en criant »il n’a plus de munitions ».

animaux ville

hug chemise

Tout du film Hollywoodien

Nous avons le droit aussi à de très belles musiques touchants , effrayantes et stressantes orchestré par le compositeur Gustavo Santaolla qui a eu un oscar de la meilleur bande son pour le film Brokeback mountain. Vous ne serez jamais dans le même type d’endroit. On change constamment de lieu. Métro, lycée abandonné, site militaire par exemple. Le design des bâtiments est d’ailleurs d’un esthétisme rarement vu dans un jeu. On en prend plein les yeux et plein les oreilles. Tout est parfaitement détaillé dans les maisons et autres lieux. Tout parait tellement réel. On a l’impression d’y être.

chasse colosse2

perso gun

Mode multi joueur

Pour ceux qui terminent rapidement les 25heures de jeu, vous avez le droit aussi à un mode multi-joueurs. Très jouissif, vous aurez la possibilité de jouer avec des joueurs du monde entier. Par équipe de 4joueurs vous incarnés soit un chasseur, soit un membre des lucioles. Votre but, faire un maximum de victime et ramasser sur les corps de la nourriture qui permettra de nourrir les survivants de votre clan. Des défis vous seront lancé dans les parties composées de semaines »plus vous allez loin, mieux c’est ». Si vous ne parvenez pas à remplir les défis qui vous sont proposés, les survivants de votre clan mourront. Vous devrez donc recommencer le mode depuis le début. Vous aurez la possibilité d’améliorer les compétences de vos personnages »équipement, aptitude au combat », les customiser « chapeau, lunettes, etc. » Une bonne durée de vie donc pour le jeu qui vous fera passer de bons moments.

menu multi online

Il me reste donc à conclure en approuvant à 100% Last of us qui est pour moi le plus beau des jeux auquel j’ai pu jouer. Les personnages sont attachants, c’est beau, pas répétitif, dynamique, stressant, on est lé héros d’une œuvre ressemblant à un film hollywoodien, on utilise son cerveau pour survivre dans un monde apocalyptique, on use de stratégie pour affronter le danger omniprésent, des musiques de toute beauté, on passe du rire aux larmes, on explore des lieux incroyables, les combats sont dynamiques et crédibles, on voit des hommes remplis de haine qui se montrent sans aucun scrupule pour parvenir à leur fin, on éprouve de la compassion pour les personnages de Joël et Elie. On se sent protecteur vis-à-vis d’Elie. Tel un super héros ! A quand la suite ?!

Publicités

Tagué: , , , , , ,

Classé dans :Action, Drame, Horreur, jeux vidéo

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :