Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Cake: Une Jennifer Aniston bouleversante

poster cakeRésumé du film

 

Depuis son accident, Claire Bennett souffre physiquement. Se tordant de douleur dès qu’elle fait le moindre geste, ayant de nombreuses cicatrices sur le corps et le visage, Claire dissimule son mal être. Blessante, agressive, elle repousse toutes les personnes voulant l’aider. Seule depuis qu’elle a préférée garder de la distance entre ses amis et son mari, Claire ne peut compter que sur sa femme de ménage Silvanna qui ne supporte plus voir sa patronne s’autodétruire en jonglant entre les médicaments et l’alcool. Un jour, Claire apprend le suicide de Nina, une jeune femme venant de son groupe de soutien. Cet accident tragique va déclencher en Claire une véritable fixation et va s’intéresser à la disparition de la jeune femme. Elle s’interrogera aussi sur la vie et la mort, l’abandon et la souffrance mais aussi le suicide et la rédemption. Tandis qu’elle enquêtera sur la mort de Nina, Claire fera la connaissance de son mari Roy et de son fils.

 

Infos sur le film

 

Réalisé par Daniel Barnz

Avec Jennifer Aniston, Adriana Barraza, Anna Kendrick, Sam Worthington

Nationalité: Américain

Genre: Drame

Durée du film: 1h45 environ

 

claie souffrance Jennifer Aniston dans un registre dramatique

 

Elle nous avait habitués à des rôles qui n’exploitaient pas assez son jeu d’actrice. Après de nombreuses comédies, l’actrice de 45 ans joue enfin LE rôle qui pourrait bien obtenir un tournant dans sa carrière. Une histoire forte, un personnage physiquement et mentalement totalement différent de l’image glamour et sexy de l’actrice. Personne ne pensait l’actrice capable d’aller aussi loin. Avec Cake, Jennifer Aniston aura fait couler beaucoup d’encre et aura prouvée au monde du cinéma qu’elle peut être talentueuse. Dans Cake, elle incarne une femme dépressive et suicidaire ayant vécu un vrai drame. Souffrant de terribles douleurs lorsqu’elle tente de s’asseoir ou de s’allonger, souffrant aussi de nombreuses cicatrices sur son visage et sur d’autres parties de son corps, cette femme est totalement brisée. Agressive, manipulatrice, cynique, rejetant tout ceux qui veulent l’aider, elle ne veut plus rien, n’attends plus rien, ne sait même pas si elle veut guérir. Malgré tout, elle continue à fréquenter un groupe de soutien constitué uniquement de femmes souffrant elles aussi. Mais au début du film, Nina, une des membres du groupe c’est donnée la mort.

groupe soutien debut film

C’est alors que Claire va montrer une vraie fascination pour cette jeune femme qu’elle ne connaissait pas mais qui a franchi le pas qu’elle n’ose pas franchir. De cette fascination en découlera de nombreuses hallucinations de Claire qui verra la jeune Nina partout où elle va. Une vraie fixation sur le suicide de la jeune femme va entrainer Claire à s’interroger sur la disparition de Nina. A coté de cela, Claire vie seule depuis l’accident qui a ruiné sa vie. Elle a quittée son mari et reste seule chez elle sans personne à qui parler sauf Silvanna, sa femme de ménage lui servant aussi de chauffeur et qui commence à ne plus supporter de voir sa patronne s’enfermer dans l’alcool et les tranquillisants. En enquêtant sur la disparition de Nina, Claire fera la connaissance de son mari et de son fils. Un rapprochement va avoir lieu. Rapprochement qui pourrait aider Claire à trouver du réconfort.

 

Un drame tout ce qu’il y a de plus bouleversant

 

Cake est le genre de film à voir au moins deux fois afin de saisir toute la complexité de son personnage principal. Dès les premières minutes, on a beaucoup de mal à reconnaitre Jennifer Aniston. Le regard, le physique, le caractère, difficile de reconnaitre l’actrice. Un personnage tout ce qu’il y a de plus détestable. Elle ne fait que rejeter toutes personnes voulant lui tendre la main pour lui venir en aide. Parce qu’elle souffre terriblement physiquement et psychologiquement, Claire est devenue accro aux antidouleurs ainsi qu’à l’alcool. Peu d’informations sur ce qu’il lui est arrivé, mais petit à petit les choses s’éclaircissent et nous en apprenons plus sur cette tragédie.

cake cd

N’imaginez pas que cette pauvre femme va se remettre de ce qu’il lui est arrivé. Je pense qu’une tragédie de cette envergure marque à vie et reste toujours en nous. Notre héroïne, détestable à souhait fini par nous émouvoir, nous bouleverser à mesure où l’on en apprend plus sur sa vie. Marquée par la colère, souffrant de terribles douleurs qui l’empêchent de dormir, la vie de Claire tourne à la routine. Cette ancienne avocate qui a coupée les ponts avec toutes les personnes de son passé « y compris son mari » s’enferme de sa solitude qui l’a fait cependant souffrir au plus haut point. Elle peut compter sur sa femme de ménage qui se plie à ses quatre volontés tout en rageant de ne pas voir d’amélioration de la santé de sa patronne.

 

 

Surmonter sa peine, reprendre gout à la vie

 

Bien que le film est un ton très dramatique, bouleversant et tragique, le cynisme de notre personnage principal tourne à des moments à la comédie. Les répliques cassantes et situations cocasses nous permettent de sourire un peu. Il y a aussi une évolution de Claire qui va lentement mais surement retrouver gout à la vie et s’attacher à de nouvelles choses qui lui font du bien. En enquêtant sur la disparition de Nina, elle rencontrera son mari, Roy dont elle s’attachera très vite. Pas vraiment d’attirance sexuelle entre les deux personnages. Plus une sorte de thérapie à deux. On remarque dès leur première rencontre qu’ils se ressemblent beaucoup du coté de leur fort caractère mais aussi de cette colère qu’ils n’arrivent pas à faire sortir entièrement.

cake

C’est en rencontrant Roy mais aussi son fils que la vie de Claire va évoluer. Sans pour autant refaire briller son cœur, Claire pourrait trouver le déclic pour reprendre sa vie en main et vouloir guérir. Malheureusement cet aspect n’est pas assez intense malgré la leçon de courage à laquelle on assiste. Le film pourrait pour certains et certaines avoir quelques longueurs. Le sujet est très délicat et sensible. Certains le trouveront imparfait, d’autres trouveront l’histoire accrocheuse. Après avoir eu cette sensation d’être emporté par « la vague » de cette histoire sans en décrocher pour autant, je m’y suis attaché vers la fin en apprenant le fin mot de l’histoire. C’est après que j’ai pu constater qu’une deuxième projection était nécessaire afin de plus le savourer. Un film très complexe.

felicity cake

Felicity Huffman dans le rôle d’Annette, la responsable du groupe de soutien dans lequel assiste Claire.

silvanna et claire

Adriana Barraza interprète le rôle de Silvanna, la femme de ménage de Claire

anna kendrick cake

Anna Kendrick incarne Nina

cake 23

Sam Worthington joue le rôle de Roy, le mari de Nina

 

De très bon seconds rôles

 

Jennifer Aniston n’est pas le seul rôle marquant du film. Même si c’est une vérité, l’actrice arrive à porter à elle seule le film sur ses épaules, les autres personnages ont eux aussi leur rôle important. Personne n’est laissé sur le bas coté de la route, tout le monde a une place importante dans notre histoire. Adriana Barraza interprète le rôle de Silvanna, la femme de ménage de Claire. Silvanna est une femme qui a quitté le Mexique pour vivre aux Etats Unis avec son mari et sa fille d’une vingtaine d’année. On apprend qu’elle travaillait pour Claire même avant son accident. Les deux femmes se connaissent très bien et s’apprécient mutuellement « bien que Claire ne montre pas forcément ses sentiments ». Silvanna doit en plus de cela servir de chauffeur à sa patronne capricieuse qui veut être emmenée à des endroits pour le moins étranges.

cake1

Malgré sa bonté, sa fidélité à sa patronne qui ne la paye pas assez et se montre exécrable envers elle, Silvanna est loin d’être stupide et des confrontations entre elle et sa patronne auront lieu. Felicity Huffman « Lynette de la série Desperate Housewives » incarne Annette, la responsable du groupe de soutien dont fait partie Claire. Annette exclura Claire du groupe de soutien suite au comportement odieux et insultant de la femme lors de l’évocation de la disparition de Nina. Un rôle un peu effacé et peu étoffé pour Felicity Huffman qui est pourtant une excellente actrice. Son personnage manque cruellement de présence à l’écran. On préfère ce concentré plus sur Claire. Anna Kendrick incarne Nina, une jeune femme absente physiquement dès le début du film. Nous ne la verrons que sous forme d’hallucination venant de la part de Claire qui s’imagine la voir et discuter avec elle. Elle la hante. Le fait que Claire se rapproche aussi du mari de Nina n’arrangera rien. Tout au long du film, Claire essayera de comprendre pourquoi Nina c’est suicidée. Sam Worthington change de registre en interprétant un personnage différent de ceux qu’il a pu jouer dans le passé. Il joue Roy, le mari de Nina. Malgré la perte de sa femme, Roy qui se retrouve seul à s’occuper de son fils de 5 ans, ne semble pas si affecté par la mort de sa femme. On pense qu’il cache cette terrible perte intérieurement. Au fur et à mesure du film, on finira par comprendre le pourquoi du comment.

 

Une belle histoire remplie d’espoir

 

Pour en rassurer certains et certaines, non, nous ne ressortons pas de la salle en ayant des idées noires. Bien au contraire. Le film nous livre un message remplie d’espoir et développe bien sa réflexion sur ce qu’il se passe après un évènement terrible. Plus on avance dans le film, plus on comprend d’où vient la source du mal dont souffre Claire. Nous finissons par éprouver de la compassion et de l’empathie devant se personnage très complexe et vivant une période très sombre dans sa vie. Jennifer Aniston nous livre une prestation touchante et bouleversante.

sam wothington cake

En voyant notre personnage souffrir physiquement du début jusqu’à la fin, en voyant tous les impairs qu’elle commettra, on ne peut que comprendre comment elle en est arrivé là. De nombreuses autres réflexions sur le suicide, la solitude, la souffrance et la colère seront aussi présentes. Une histoire crédible, touchante, pas forcément larmoyante du début jusqu’à la fin, beaucoup de finesse et plus complexe qu’il n’y parait, Cake est le genre de film à voir non pas que pour son histoire mais aussi pour vous montrer le talent des acteurs et actrices qui arrivent à s’imprégner de leur rôle. Un film très humain qui montre que nous sommes tous fragiles et pouvons à tout moment voir notre vie bouleverser par un évènement tragique. Un drame à voir absolument.

Publicités

Tagué: , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :