Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Avengers 2: Les avengers sont de retour

avenger 1 posterRésumé d’Avengers 1

 

Afin de préserver la paix dans le monde, Nick Fury, directeur de la société secrète SHIELD, décide de former une équipe de super héros afin d’empêcher la destruction de notre monde. Cette équipe se nomme Avengers. Leur première mission consiste à récupérer le cube cosmique »un objet donnant à son détenteur des pouvoirs inimaginables juste par sa volonté » que Loki le frère de Thor à dérobé au Shield.

 

poster avengers 2Résumé d’Avengers l’ère d’Ultron

 

Après la destruction du Shield dans « Captain America le soldat de l’hiver », Tony Stark, qui avait créé une intelligence artificielle censée protéger l’humanité de toutes menaces potentielles, décide de le relancer avec l’aide de Bruce Banner. Hélas la machine se retourne contre son créateur et cette intelligence artificielle « Ultron » décide que ce sont les humains la vraie menace et prépare un projet diabolique afin de les éradiquer de la surface de la terre. Alors que les Avengers se réunissent de nouveau pour tenter de stopper les plans d’Ultron, deux nouveaux personnages apparaissent et se joignent eux aussi à ce terrible combat : Pietro Maximoff « alias Quicksilver » et sa sœur Wanda « alias Scarlett Witch ».

Toute l'équipe du film lors du Comic con de San Diego en 2014

Toute l’équipe du film lors du Comic con de San Diego en 2014

 

Infos sur le film

 

Réalisé par Joss Whedon

Avec Robert Downey Jr, Chris Hemsworth, Chris Evans, Mark Ruffalo, Scarlett Johanson

Genre: Action, Aventure, Science fiction

Nationalité: Américain

Durée du film : 2h25 environ

Nationalité: Américain

 

avengers 2

Les vengeurs font leur grand retour

 

L’un des évènements de l’année, l’un des premiers gros films les plus attendus. En 2012, les fans de super héros et de comics voyaient leur vœu se réaliser : réunir les plus grands héros de Marvel dans un seul et même film. Résultat : une réussite en tout point, véritable succès critique. Iron man 3, Thor 2, Captain América 2, Les gardiens de la galaxie étaient la phase 2 de Marvel. Avengers l’ère d’Ultron elle l’avant dernier Marvel qui devra clore cette deuxième phase. 3 ans plus tard, le réalisateur Joss Whedon, créateur de la série Buffy contre les vampires et réalisateur d’Avengers, remets le couvert avec l’ère d’Ultron. Peut-on faire mieux ? Ou peut on faire comme bon nombres de suite à succès en se reposant sur son succès ?

 

Une séquence d’ouverture hommage aux comics

Quel plaisir de retrouver tous nos héros de nouveau réunis. Départ tonitruant dès la scène d’ouverture du film où tout nos héros sont déjà réunis pour une nouvelle mission. Changement de climat « climat plus froid » où l’équipe des vengeurs partent à l’assaut du restant de l’hydra »organisation terroriste qui avait réussie à infiltré le Shield dans Captain America 2 » et tout particulièrement du Baron Strucker « ancien scientifique du Shield » qui s’est emparé du sceptre de Loki « orné d’une pierre de l’infini et capable d’ouvre une porte sur un nouveau monde ». Pour ceux qui ne le savent pas, il existe 6 pierres renfermant un pouvoir inimaginable. Quiconque met la main sur l’une d’elles, devient tout puissant. Nous en avions déjà vu une dans Avengers »la pierre de l’espace , donnant le pouvoir de se téléporter n’importe où», une autre dans Thor Le monde des ténèbres « la pierre de la réalité, capable de matérialiser toutes nos envies », encore une autre dans Les gardiens de la galaxie « la pierre du pouvoir qui donne l’invincibilité et une force surhumaine à son détenteur » et la dernière en date est la pierre de l’esprit « que vous verrez dans Avengers 2 et qui permet d’avoir accès à toutes les pensées des êtres vivants qui entourent le détenteur ».

 

Dès la séquence d’ouverture, impossible de ne pas voir l’évolution visuelle et surtout le coté héroïque de la séquence. Ce n’est plus des hommes que nous voyons se battre à l’écran, mais de vrais super héros sortis des pages d’un comics. De plus, c’est terriblement bien filmé. La caméra est placée comme il faut. On arrive à suivre tout ce qu’il s’y passe sans perdre quoi que ce soit. Combats de mêlée, nos héros qui allient leur pouvoir pour combattre le mal, des explosions, des chorégraphies spectaculaires, une musique qui donne du punch. Si l’on pouvait mettre à des moments le film sur pause, on aurait l’impression d’admirer des magnifiques tableaux pour les fans de comics. Un sentiment d’amusant se fait ressentir, on finit par en rire tant c’est jouissif. Difficile de ne pas voir non plus cette séquence comme une séquence d’ouverture d’un James Bond » avec supplément de super pouvoirs en plus ». En l’espace de 15 min, on exploite déjà très bien le pouvoir de chacun et on nous en met déjà plein la vue. Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?

La naissance d’Ultron

Après avoir réussis à récupérer le sceptre, s’être débarrassés des derniers membres d’Hydra « un peu trop vite » et avoir par ailleurs fait la connaissance de deux jumeaux rancuniers envers Tony Stark « Pietro et Wanda Maximoff », il est temps pour les vengeurs de marquer une petite pause. Pendant ce temps, Stark et Banner étudient le sceptre et s’aperçoivent qu’une intelligence artificielle est enfermée dans la pierre qui était enfermée dans l’arme. C’est alors que Stark décide de relancer un programme censé protéger l’humanité mais qu’il avait suspendu : Ultron. Avec l’aide de Banner, Stark connecte Jarvis « l’intelligence artificielle qui contrôle son armure d’Iron man ». Pendant que tous nos héros se rassemblent pour célébrer la destruction de l’hydra, l’intelligence artificielle détruit Jarvis et prend possession du programme Ultron et le corrompt. Ultron, qui a réussit à sauvegarder sa mémoire sur internet se télécharge aussi dans l’un des robots d’Iron man n’a qu’une idée en tête : pour protéger la terre, il faudra qu’elle passe d’abord par l’éradication des humains mais surtout l’élimination des avengers .

Physiquement, Ultron ressemble à s’y méprendre à un robot de la saga des films Transformers mais l’animation du faciès et le jeu d’acteur de James Spader qui le double, donnent au robot un coté mignon plus que terrifiant. Malgré tout ce robot est vicieux, machiavélique, un pur psychopathe, des répliques bad ass, un personnage approfondit, en bref, toute la panoplie du bon gros méchant qu’on aime détester. Le voir tenir tête à notre Tony Stark donne encore plus de peps au film et on finit par se dire que cette suite à pu survivre sans l’un des meilleurs méchants des films de super héros « Loki ». L’ère d’Ultron est aussi une menace d’envergure pour l’humanité mais aussi pour les vengeurs qui vont, une fois de plus, êtres en désaccords « notamment un conflit à rajouter à la liste entre Tony Stark et Steve Rogers qui n’ont jamais eu la même idéologie ».

 

Retour des anciens, retour des nouveaux

 

Dans cette suite, les surprises fusent pendant les 2h25 de film. Il n’y a pas que l’action de réussie mais une fois de plus, le relationnel aussi. Nous avons droit à un approfondissement de chaque personnage, notamment la relation proche de la romance entre Bruce Banner et l’agent Romanoff où on les voit chacun se confier l’un à l’autre. Seul reproche à faire de ce coté : il y a de l’incohérence. Dans le premier Avenger, Bruce Banner arrivait à contrôler Hulk. Dans cette suite, on l’entend à plusieurs reprises dire qu’il est effrayé à l’idée de faire ressortir la bête qui est en lui et ne peut donc pas espérer avoir un jour une vie de famille. Hormis cela son histoire est touchante et permet de nous montrer le coté très fragile du personnage. Clint Barton alias Hawkeye voit son rôle prendre plus d’ampleur que dans les films précédents. On en apprend plus sur sa vie et on finit par se demander si le personnage va survivre dans cette suite.

Ca a été vu souvent dans les séries ou dans les films : un personnage secondaire qui passe au premier plan voit toujours sa fin approchée à grand pas. Du coté des petits nouveaux : Quicksilver et Scarlett Witch, que nous avions vu dans la scène post générique de Captain America Le soldat de l’hiver, c’est une surprise. Le nom de Quicksilver ou Vif argent doit raisonner dans la tête de certains et vous avez raison puisque le personnage était déjà apparu dans le dernier X men sous les traits de l’acteur Evan Peters . Cette fois, c’est l’acteur Aaron Johnson qui interprète le personnage.

Alors, lequel des deux l’emporte ? Aucun des deux puisque leur approche est totalement différente. Le premier qui était dans X men était à sa période plus jeune, rebelle, agaçante, égocentrique et prétentieuse apportait un coté déjanté au personnage. La version Avengers n’est pas la même. Le personnage a un passé plus sombre, a des motivations bien plus importantes que sa version jeune. Un personnage lié à sa sœur « Wanda ». Ils ne forment plus qu’un seul personnage. Le rôle de Wanda est lui aussi bien travaillé « mention spéciale à l’actrice qui a fait un excellent travail et déborde de charisme». Un personnage mystérieux et à des moments très effrayant « on frôle à un moment le film d’horreur » .Coté visuel, c’est aussi beau qu’X men et les effets de vitesse de Quicksilver sont autant magnifiques que son homologue. L’humour du personnage est toujours présent mais plus minime que sa version jeune. Pour le reste du casting, difficile d’en dévoiler d’avantage sans vous gâcher les nombreuses surprises qui vous attendent. Le gros point positif dans cette suite réside en ce nombre incroyable d’apparitions et de retour de personnages issus de l’univers Marvel depuis la sortie d’Iron man. Tous sont placés très subtilement pour le plus grand plaisir des fans.

 

Du pur plaisir pour les fans de super héros

 

Une petite baisse de régime est à relever vers le milieu du film. Pourquoi ? D’abord il faut faire souffler un peu le spectateur qui en a déjà pris plein les mirettes dès le début du film. Ensuite, on s’attarde sur la psychologie de nos personnages principaux et surtout l’enjeu de notre histoire qui aboutira plus tard vers quelque chose de bien plus sombre pour nos héros. D’autres passages clairsemés dans le film nous en apprendrons un peu plus sur certains personnages qui n’ont pas eu droit encore à de films solo. On pourrait dès le début avoir un autre sentiment que l’avait été la vision du premier Avenger. C’était tout nouveau, l’impact de voir tous les super héros Marvel réunis était très grande. Mais l’univers de Marvel est riche et encore beaucoup de personnages n’ont pas encore été révélés au public sur grand écran. Tout comme de nouvelles histoires bien plus intéressantes que ces prédécesseurs.

scarlett witch

Le fait est que l’ère d’Ultron est un passage obligatoire avant les prochains évènements qui suivront dans la suite des plans de Marvel. Avengers 2 est encore plus riche en action et on voit que le réalisateur y a mis le paquet. Dans le film, l’action y est intense, bourrine, héroique, apporte un coté très comics. Nos héros tiennent encore la forme et sont au top. Nouveaux équipements, nouveau QG, nouveaux costumes. L’humour tient toujours une place importante avec comme toujours un Tony Stark au top, sarcastique et égocentrique au possible avec des répliques délirantes comme à son habitude. Le pire c’est qu’on ne s’en lasse pas. Mais là où il y a de l’humour il y a aussi du sérieux, une atmosphère tendue entre les protagonistes, des tensions verbales »des conflits entre super héros ? C’est bien possible » et des passages dramatiques. Le film est d’ailleurs bien plus sombre que le premier. Du coté de la réalisation, certains diront que le réalisateur a utilisé un peu trop d’effets de ralentis lors des scènes d’action. Personnellement, je ne trouve pas. N’espérez pas voir un film comme 300 où pratiquement toutes les scènes d’action étaient accompagnées de ralentis. Tout va tellement plus vite dans Avengers. Un vrai spectacle cinématographique qui ne risque pas d’ennuyer qui que ce soit. Du fun et encore du fun « je citerai par exemple une scène déjantée où chaque super héros tente de soulever le marteau de Thor ». Tout ce que nous voulions, Joss Whedon l’a fait. Typiquement le genre de film qui se voit et revoit sans cesse.

moment fun avenger 2

moment fun avenger« Une scène déjantée où chaque super héros tente de soulever le marteau de Thor ».

roboto ultron

Les robots de Tony Stark, contrôlés par Ultron

hulk2

Hulk détruit toujours tout sur son passage.

action

Une des plus belles scènes visuelle du film

Les avengers reviendront

Man of steel voyait des batailles faire de vrais ravages dans la ville de Métropolis, Avengers ne fait pas mieux « sauf qu’eux évacuent les habitants avant de tout détruire ». Pour ce qui est de nous en mettre plein la vue et de nous offrir un spectacle et de l’héroïsme comme on en a jamais vu, on peut dire qu’Avengers l’ère d’Ultron a remporté la palme. On en ressort comme après un match de boxe. Complètement sonné. Quel travail ! Quel spectacle ! Quelles surprises ! Quels rebondissements ! Quelle histoire ! Quelle claque ! L’ambiance des comics est bien là et on y est allé à fond. 2h20 de film et pourtant, on aurait aimé avoir une heure supplémentaire. Du coup, un bien pour un mal puisqu’on se retrouve frustré à la fin du film en se demandant pourquoi il a été amputé de quelques scènes qui auraient pu faire durer le plaisir un peu plus longtemps et auraient données plus de sens à certaines scènes. Les fans auront le sentiment que le réalisateur n’a pas exploité suffisamment l’histoire. Ils trouveront les évènements trop précipités. Comme si le film était une clôture de l’histoire et l’arrivée d’une nouvelle. Le tout nous amène à un sentiment d’inachevé. Ou bien est- ce que nous sommes devenus trop gourmand ? Quand on sait en plus qu’il faudra attendre encore 3 ans pour revoir tous nos héros réunis, il y a de quoi mourir d’impatience. Marvel est devenu un addictif puissant pour les petits comme pour les plus grands.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Aventure, Marvel, Science Fiction, Super Héros

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :