Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Portraits de stars: Jean Claude Van Damme

van dammeBien trop souvent incompris alors que tout ce qu’il dit a du sens si l’on y réfléchi bien, je tenais faire une vidéo hommage à cet acteur qui a parmi d’autres bercé mon enfance : Jean Claude Van Damme. De son vrai nom Jean Claude Van Varenberg, Jean Claude est né le 18 octobre 1960 en Belgique. Dès l’age de 10 ans, il apprend intensivement le karaté. C’est en allant au cinéma à Paris voir Lawrence D’Arabie avec son père que Jean Claude trouve sa vocation : il veut faire du cinéma. En 1982 il quitte la Belgique pour s’installer aux Etats Unis. Après avoir enchainés les petits boulots « masseur, leçons de karaté privées, travaillé dans une usine tapie, portier, chauffeur de limousine » ce qui lui permis de connaitre un peu mieux la ville de Los Angeles. En contactant des gens comme Chuck Norris avec qui il l’accompagnait sur quelques tournages et avec qui il s’entrainait, Van Damme vu de plus près le métier d’acteur de films d’action. Seulement le jeune homme n’avait rien d’un acteur, ne parlait pas bien Anglais et ne connaissais pas grand-chose du métier.

grand ecart

C’est en faisant ce même grand écart sur deux chaises que le destin du jeune Jean Claude Van Damme changera

Pour obtenir ce que l’on souhaite, il faut s’en donner les moyens et foncer

En arrivant un jour devant un restaurant et rencontre un des patrons de la société Cannon. Van Damme arrive à obtenir un rendez vous avec lui mais le jour du rendez vous, alors que le futur comédien avait prévu son speech, trou de mémoire devant le patron de la Cannon. Van Damme lui explique alors tout son parcours en lui disant qu’il pense avoir beaucoup de talent. L’acteur prend alors deux chaises et fait un grand écart dessus en montrant ses muscles. Le patron demande alors le scénario d’un film « Bloodsport » et le tend à Van Damme. C’est à partir de là que tout changera pour Van Damme.

L’acteur signa aussi avec plein de compagnies indépendantes et participa à une quinzaine de films. Le succès de Bloodsport fait de Van Damme une future star du cinéma d’action. D’autres films viendront par la suite. Tous connaissant un franc succès. Sans vraiment lire les scénarios des films qu’on lui proposait, Van Damme avait peur de ne plus avoir de propositions et continuait à accepter tout ce qu’on lui donnait en refusant quand même certaines propositions car il était trop gourmand financièrement. Malheureusement au bout d’un moment, le public et les critiques ne suivent plus et la plupart de ses films sortiront directement en vidéo. L’acteur passe à travers de nombreux problèmes « alcool, drogue » tout en essayant de se battre pour s’en sortir. C’est en 2008 avec le film JCVD que Van Damme fait un retour remarqué au cinéma en offrant une prestation surprenante et en se livrant même émotionnellement. Mais c’est surtout avec le film The Expendables 2 où il interpréta le grand bad guy du film. Un succès. L’acteur sera prochainement à l’affiche de plusieurs films mais aucune annonce quand à savoir s’ils sortiront en dvd ou sur grand écran.

FULL CONTACT

C’est en regardant Full Contact , en voyant pour la première fois l’impressionnante carrure de l’acteur et ses talents de karatéka que mon admiration pour lui est arrivée. Ce n’est que quelques années plus tard en regardant un reportage intitulé « Dans la peau de Jean Claude Van Damme » que cette admiration c’est intensifiée. Un acteur humble, drôle, simple, généreux, philosophe, peut être un peu trop énergique ce qui, lorsqu’il était invité sur un plateau de télévision faisait l’effet d’une bombe. Entre les décalages horaires, le stress et les questions sur son passé, l’acteur ne savait jamais vraiment quoi répondre. Beaucoup, encore maintenant, ne voit en lui qu’une personne stupide.

Et pourtant, en le voyant dans ce reportage se livrer, se confier, c’est un tout autre homme que j’ai pu voir. Bien conscient de l’image que les Français ont de lui, bien conscient de ses erreurs passées, l’acteur essaye d’aller de l’avant en prenant en compte ce qu’il a vécut et en essayant de ne pas faire les mêmes erreurs. Être acteur ne signifie pas être invincible. Etre acteur c’est entrer aussi dans l’intimité d’un homme. Un acteur est constamment en position de faiblesse et il doit constamment faire attention à l’image qu’il renvoi dans les médias. Le métier d’acteur est très dur et peut être destructible. Van Damme est plus ou moins tombé dans plusieurs de ses problèmes dont peut tomber n’importe quel autre acteur. Van Damme veut faire son travail, ne veut pas forcément obtenir la reconnaissance de qui que ce soit. Un de ses discours m’a marqué dans son reportage. L’acteur donne un conseil aux personnes souhaitant travailler dans le métier du cinéma :

« Il ne faut pas écouter les bruits du monde et écouter le silence de l’âme. Tous les gens dans la vie nous dirons : c’est impossible, c’est infaisable, c’est trop dur. Ça c’est les bruits du monde. Les gens n’écoutent pas assez l’intérieur d’eux même en se demandant ce qu’ils souhaitent faire dans la vie. En ayant cette réponse, il faut suivre ce silence et ne pas prendre garde aux bruits de fond. «

C’est ce que Van Damme a fait et c’est ça qui lui a permis de réussir parce qu’il a cru en lui.

Publicités

Tagué: , ,

Classé dans :Action, Montage Vidéo, Van Damme

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :