Star wars épisode 3, La revanche des Siths: L’épisode qui vous réconcilie avec cette seconde trilogie

Comment ont disparus la plupart des jedi ? Comment Anakin Skywalker est devenu Dark Vador ? Comment est née l’étoile noire ? Comment Palpatine est devenu empereur ? Annoncé de longue date par George Lucas comme l’épisode de Star Wars le plus sombre, La Revanche des Sith revient effectivement sur les événements les plus dramatiques de la saga puisque y figurent la chute de la République et la naissance de l’Empire, le passage d’Anakin Skywalker vers le côté obscur et son combat avec Obi-Wan Kenobi, la disparition de l’ordre des Jedis. Un chapitre de la trilogie de Star wars ce clos, voici Star wars épisode 3:

afficheL’histoire

Notre histoire se déroule trois ans après L’attaque des clones. La Guerre des Clones continue toujours et la bataille s’annonce très rude. Les Seigneurs Sith s’unissent alors pour préparer leur revanche en préparant un terrible plan consistant à éliminer tous les jedis . Mais de quel plan s’agit-il ? De leurs cotés Obi wan et Anakin partent à la recherche de Palpatine retenu en otage pas le général Grievous et le comte Dooku. De retour de cette mission où quelque chose de grave est arrivé, Anakin devient le conseillé de Palpatine. Une très grande hostilité oppose Palpatine au conseil des Jedis et une terrible révélation sera dévoilée à Anakin. De plus, sa femme Padmé étant enceinte, le jeune homme fait des cauchemars où cette dernière meure en donnant la vie.

 

castInfos sur le film

Réalisé par George Lucas
Avec Hayden Christensen, Ewan McGregor, Natalie Portman

Long-métrage américain. Genre : Science fiction, Action
Durée : 2h20 min

 

Une nouvelle vision de la saga

titre

 

Pour George Lucas, « les spectateurs qui regarderont la saga dans sa continuité logique, du premier au sixième épisode, vivront une expérience nouvelle. Ce qui m’a poussé à réaliser les épisodes I, II et III, fut le désir de donner plus d’ampleur à l’aventure d’Anakin, cet homme qui après avoir pris un excellent départ dans la vie, cède aux forces du mal, puis finira par être sauvé par ses enfants dans l’épisode VI. Et c’est très excitant de voir tout cela prendre corps et se mettre définitivement en place ».(source Allociné). Anakin Skywalker qui se tourne du coté de ceux qu’il avait juré combattre, une orientation qui devrait d’ailleurs en dérouter plus d’un. C’est aussi l’épisode le plus sombre de la saga. Le film est même le premier volet de la saga à recevoir un classement PG-13 (déconseillé aux moins de 13 ans par le comité de censure américaine. Lucas refuse toutefois de le réduire à une vague de violence de la part de son héros, Anakin Skywalker. Pour lui, le film est plus une sorte de Titanic version spatial, et suit avant tout les pas d’un jeune homme faisant les mauvais choix.

Une incroyable réalisation et mise en scène

Le meilleur de cette seconde trilogie. Cet épisode nous en met plein la vue et dégage une immense émotion surtout lorsque l’on se dit que c’est la conclusion de cette trilogie. L’achèvement de la première partie de la saga Star Wars est une conclusion presque parfaite mais pas exempt d’incohérences quand nous connaissons la suite. Après l’introduction spectaculaire d’une bataille intergalactique dans laquelle on voit la disparition de Dooku, Anakin est prêt à basculer du coté obscur, bien aidé par un Palpatine plus que machiavélique et plus manipulateur que jamais. Nous le savions dès le départ, Palpatine est un sith mais qu’elle est sa réelle identité ? Obi Wan de son coté poursuit le général Grievous, un robot capable d’exécuter toutes les techniques aux arts Jedi. Un robot souffrant tout comme Dark Vador de problèmes respiratoire «  je conseille d’ailleurs aux fans de voir la série clone wars volume 1 et 2 qui nous explique ce qui c’est passé après star wars épisode 2 et avant l’épisode 3 et comment Grievous a été endommagé » et qu’il affrontera dans un duel. Des moments magiques offerts par le génial Georges Lucas dans un épisode plus sombre que les précédents épisodes sont à prévoir. Ca correspond parfaitement à la saga suivante mais avec peut être 2 petites incohérences mais rien de bien méchant.

L’histoire d’Anakin et de Padmé est très émouvante et fait connaître les raisons qui ont poussées Anakin vers le côté obscur nous font apparaître Dark Vador sous un angle bien différent de celui que tout le monde connaît.
La musique de John Williams est absolument exceptionnelle comme d’habitude et l’émotion lors des diverses scènes est émouvante. Jamais je n’ai été autant ému dans un star wars. A la fois tragique et sombre. La chute d’Anakin vers le coté obscur est bouleversante comme l’ai la naissance de Dark Vador qui est assez violente et terrible. Beaucoup de peine de le voir dans cet état et voir qu’enfin de compte, son destin a été encore plus tragique que je ne le pensais.

Casting

Les dialogues sont excellent, grande performance de Hayden Christensen et Ewan Mcregor qui voient leur jeu d’acteur évolué une fois de plus. Les deux acteurs se sont encore plus impliqué que ce soit dans leur interprétation ou bien dans les scènes d’action encore plus impressionnantes que l’ont été celles des deux premiers épisodes de la trilogie. Leurs présence à l’écran est époustouflante. On sent une véritable haine dans les yeux de Hayden Christensen et sa prestation est sans nul doute la meilleure de toute cette saga. On ne devient pas méchant en un claquement de doigt. Il y a tout un cheminement avant d’arriver à cela. Un très grand travail a donc été effectué sur l’évolution du personnage qui est quand même le plus grand méchant de tout l’univers du cinéma. Croyez-moi, le dossier est très lourd et vous le verrez en regardant le film. Ewan Macgregor quant à lui voit son personnage encore plus étoffé et joue un rôle très crucial dans la naissance de Vador. Il a étudié dans les moindres détails la manière de parler et la gestuelle de l’interprète de la trilogie des années 70, Alec guinness. Le rendu est exceptionnel.

Mace Windu « interprété par MONSIEUR Samuel L. Jackson » continue sur sa lancée en affichant un temps de présence rallongé. Rien à dire sur son interprétation, l’acteur déborde de charisme. Nathalie Portman quant à elle est bouleversante. Une très bonne prestation, un personnage émouvant et un destin aussi tragique que l’est celui d’Annakin. Ce n’est pas un acteur et pourtant lui aussi a évolué dans tous les sens du terme : Yoda. Personnage qui prend encore plus d’ampleur dans la conclusion de cette trilogie. L’équipe des effets spéciaux a fait un travail spectaculaire au niveau des expressions du personnage. On pourra citer cette scène où la douleur de Yoda lue sur son visage qui voit petit à petit toutes les pertes parmi les jedis. Une scène des scènes les plus bouleversantes. Nous allons savoir d’ailleurs la raison pour laquelle il part en exil sur la planète Dagobah. Ian Mcdiarmid alias Palpatine évolue lui aussi. Le voile est levé, enfin nous découvrons sa véritable identité. Plus manipulateur que jamais. Nous verrons comment le personnage a eu sa défiguration monstrueuse sur tout son visage qu’il essaye de cacher avec sa capuche.

Un spectacle incroyable

Les batailles intergalactiques sont ahurissantes, on voit que le réalisateur a le souci du détail. Un travail très minutieux. Pour citer un exemple : Dès qu’un vaisseau explose, on voit toutes les pièces se disperser et le corps du pilote sombrer dans l’espace. Les planètes sont magnifiques. On découvre la planète de Chewbaca « le Wookie », la planète Mustafar »une planète volcanique », et tellement d’autres encore qu’il vaut mieux vous laisser les découvrir. Mais LA scène mémorable du film sera sans aucun doute celle illustrée sur l’affiche du film : La lutte entre Obi-Wan et Anakin. Tout simplement fantastique. C’est le duel plus long mais le meilleur des duels de la saga. Intense et spectaculaire sont les mots qui qualifient le mieux cette séquence. Mise en scène excellente, musiques qui collent parfaitement à la bataille entre les 2 jedis , effets spéciaux et chorégraphies magnifiques. A voir et à revoir tout comme la pose du masque de Dark Vador qui marque la fin du film. Des effets de lumière grandioses. La mort des jedis est le passage le plus incroyable du film car d’une part tout a été très bien travaillé pour que ce soit un passage terrible et choquant, mais d’autre part pour nous faire prendre conscience que tout est perdu et qu’au final, les siths pourraient très bien emporter la bataille. Comme quoi, les méchants aussi peuvent gagner. Mais tout n’est pas perdu. Surtout lorsque l’on voit que le premier film de la prochaine saga s’intitule : Un nouvel espoir.

En conclusion

Le ton du film est donné : tragique et épique. Une vraie claque visuelle, l’un des plus grands moments de cinéma. IMMENSE spectacle, du grand même très grand George Lucas. Le meilleur de toute la deuxième trilogie avec une très grande émotion, de l’humour quelques fois, des larmes, de l’action, du drame, de l’héroïsme, de la politique »minime cette fois-ci », d’excellents bruitages, une musique incroyable, de très nombreux rebondissements, très psychologique pour le personnage de Vador, un scénario et une mise en scène travaillés à la perfection et un incroyable spectacle pour le spectateur. Les deux premiers Star wars avaient déçus « voir même dégoutés les fans », La revanche des siths arrive là où les deux opus précédents n’avaient pas réussis à capter notre attention. L’équipe du film a réussi à nous consoler, nous, les vieux fans old shool qui ne demandions que d’être une fois de plus captivé devant se Space Opéra indémodable. Tout se bouscule dans cette conclusion et les surprises se multiplient. Tout évolue et le mot ennui a été cette fois-ci banni. Le suspense est à son comble. Dès le début du film, on sent déjà un grand bouleversement dans notre histoire. Tant et si bien que cela éveil notre curiosité. Quelle sera l’issue de tout cela ? Pour les fans de cette saga, les nostalgiques, les frissons seront bien présents. La revanche des siths est l’apothéose de la saga. Même si certains noterons quelques incohérences quand on compare cette trilogie avec l’ancienne, il y a quand même de la cohérence dans certains évènements. Cet épisode 3 marque la transition entre la république et l’empire. Cette première trilogie est close, place à la deuxième et cultissime avec La guerre des étoiles.

fin

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.