Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Hook: Quand Robin Williams avait oublié qu’il était Peter Pan

hook posterL’histoire

 

Peter Banning est un avocat d’affaires obsédé par son travail. Le travail tenant une très grande place dans sa vie, il n’est aucun temps à fournir à ses deux enfants Maggie et Jack. Alors qu’il partait en voyage avec sa famille voir sa belle mère, les enfants de Peter sont enlevés par un homme se prénommant Capitaine Crochet. Peter pensant au début à une blague, la vérité va alors éclatée : le pays imaginaire et Peter Pan ne sont en fait que la pure réalité. La fée clochette arrive alors et emmène Peter au pays imaginaire afin de sauver ses enfants.

Fiche Technique

 

Réalisé par Steven Spielberg
Avec Dustin Hoffman, Robin Williams, Julia Roberts
Genre Aventure, Comédie, Fantastique
Nationalité Américain
Durée du film : 2h15

Anecdotes et secrets de tournage

peter

-Le film fait suite au dessin animé de Walt Disney « 1953 » mais cette fois-ci, avec des acteurs.

-Les trois enfants de l’acteur Dustin Hoffman apparaissent dans le film : son fils interprète Peter pan quand il est âgé de 5ans, son autre fils joue le rôle d’un joueur de l’équipe de Baseball de Jack »le fils de Peter » et sa fille interprète le rôle de Jane dans la scène de la pièce de théâtre au début du film.

glen close

glen close 2-Glenn Close apparait sous les traits d’un pirate torturé par le capitaine crochet. » elle porte une barbe et a une voix assez aiguë dans le passage du film ».

gwyneth

-Le film marque les premiers pas dans le cinéma de l’actrice Gwyneth Palltrow qui interprète Wendy dans une scène flashback.

-Pour ceux qui ont l’oreille fine, vous entendrez la voix du capitaine crochet alias Dustin Hoffman dans la scène de l’avion. Il interprète aussi le rôle du pilote de l’avion meme si on entend que sa voix.

-Un clin d’œil référence au film Good Morning Vietnam »avec robin williams » est fait dans le film.

-Au départ, le film devait être une comédie musicale.

Maintenant marié et ayant deux enfants, Peter n'a plus rien à voir avec ce petit garcon qui refusait de grandir. Toujours collé à son téléphone pour son travail, Peter n'est pas vraiment le père idéal et délaisse quelque peu ses enfants.

Maintenant marié et ayant deux enfants, Peter n’a plus rien à voir avec ce petit garcon qui refusait de grandir. Toujours collé à son téléphone pour son travail, Peter n’est pas vraiment le père idéal et délaisse quelque peu ses enfants.

Peter, tu ne sais donc pas qui tu es ?

 

Hook c’est le film que j’apprécie de plus en plus chaque fois que je le regarde. Il fallait un acteur qui est une quarantaine d’année et avec un visage d’enfant. Qui de mieux que Robin Williams pouvait on espérer ? L’acteur est tout bonnement excellent. Un personnage au début obsédé par son travail et ne s’occupant pratiquement pas de ses enfants, un homme qui a le vertige » ironique quand on sait que c’est Peter Pan » et surtout un homme qui a perdu son âme d’enfant. On ne connait pas grand-chose au début sur le pourquoi du comment. Comment a-t-il décidé de quitté le monde imaginaire lui qui avait toujours dit qu’il ne voulait pas grandir ? La réponse sera dévoilée dans le film. Ce qui est amusant c’est de voir que Peter n’a pas idée qu’il est Peter Pan car il a comme qui dirait perdu la mémoire lorsqu’il a quitté le pays imaginaire. Lors de sa rencontre avec le Capitaine Crochet, se dernier va disposer de trois jours pour retrouver la mémoire et retrouver toutes ses facultés afin de se battre contre lui et délivrer ses enfants. C’est aussi de très bons passages que je vous laisse découvrir dans le film.

Alors qu'il allait a un gala de charité, les enfants de Peter et Moira sont enlevés par le Capitaine Crochet.

Alors qu’il allait a un gala de charité, les enfants de Peter et Moira sont enlevés par le Capitaine Crochet.

Des acteurs qui retombent en enfance

 

Coté casting nous retrouvons Julia Roberts qui campe la fée clochette »la fée clochette n’est pas muette dans le film contrairement au dessin animé ». On voit que l’actrice a laissée sortir son coté enfantin afin de jouer à la perfection la fée clochette. Elle déborde de charisme bien qu’un brin agaçante à certain moments à force de faire des grimaces. Dustin Hoffman campe quand à lui le terrible capitaine Crochet qu’on croyait vaincu par le crocodile. Ne cessant de repenser à ce reptile, Crochet à la phobie des tic tacs des horloges et a à certains moments des pensées suicidaires. Bob Hosking interprète le rôle de Monsieur Mouche et enchaine bourdes sur bourdes. Toute cette pléiade d’acteurs qui ont été très ben choisi et qui ont la même gestuelle et le même caractère que leur homologue de Disney. Un très bon point pour les responsables du casting.

Julia Roberts est juste parfait en fée clochette.

Julia Roberts est juste parfaite en fée clochette.

John Williams s’attaque à la bande originale du film et nous offre une musique de film grandiose et débordante de joie. Tout colle aux scènes, le film en devient encore plus beau. Une musique émouvante, héroïque, épique, amusante, les thèmes sont tous exploités à la perfection comme John Williams a l’habitude de faire.

Le capitaine Crochet

Le capitaine Crochet « Dustin Hoffman » en compagnie de Monsieur Mouche « Bob Hoskins » faisant face à Peter.

Un flashback nous récapitule l'histoire de Peter Pan lorsqu'il était encore enfant et jusqu'à l'age adulte. Que lui est-il arrivé? Cette séquence est elle aussi très fidèle au dessin animé.

flashbackUn flashback nous récapitule l’histoire de Peter Pan lorsqu’il était encore enfant et jusqu’à l’age adulte. Que lui est-il arrivé? Cette séquence est elle aussi très fidèle au dessin animé.

 

Retombons nous aussi dans notre enfance

 

Steven Spielberg a eu l’excellente idée de faire grandir Peter Pan et de nous montrer ce qui c’est passé lorsqu’il a décidé de rompre son serment à savoir de cesser de grandir. Hook c’est en quelque sorte une thérapie sur nous adulte qui pour certains, avons décidé de laisser notre âme d’enfant de coté. Spielberg a su conserver toute la magie que dégageait le dessin animé de Peter Pan. Tout a été gardé, l’ambiance, les décors, les costumes. La magie n’a pas bougée d’un pousse. La réalisation est époustouflante, les effets de lumière, les plans de la caméra parfaits, la mise en scène plus que soignée.

Le pays imaginaire est aussi beau et fidèle que dans la version animé

Le pays imaginaire est aussi beau et fidèle que dans la version animé

Que serait le pays imaginaire sans les enfants perdus? Quand Peter débarquera là bas, les enfants ne reconnaitront pas celui qui était leur chef. Chacun devra l'aider à retrouver la mémoire et retrouver son âme d'enfant.

Que serait le pays imaginaire sans les enfants perdus? Quand Peter débarquera là bas, les enfants ne reconnaitront pas celui qui était leur chef. Chacun devra l’aider à retrouver la mémoire et retrouver son âme d’enfant.

C’est vraiment du sans faute. Je rajouterai aussi que l’émotion tient une place très importante dans le film. Des moments tristes mais surtout des moments d’intense bonheur. On retombe tout bonnement en enfance l’espace de 2h15. Le jeu d’acteur est juste, ne sonne jamais faux. On croirait que c’est du réel. Tout est bien expliqué même pour ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de voir Peter Pan version Disney. Un humour bon enfant, des dialogues très bons et touchants, des personnages attachants « surtout les enfants perdus ». Un film remplit de surprises et surtout fort agréable à regarder.

Un des moments les plus touchant du film où un enfant perdu reconnait Peter Pan malgré son age.

Un des moments les plus touchant du film où un enfant perdu reconnait Peter Pan malgré son age.

Pas de nourriture? Pas de problème pour les enfants perdus. Il suffit de se servir de son imagination. Un passage où la mise en scène est étonnante.

Pas de nourriture? Pas de problème pour les enfants perdus. Il suffit de se servir de son imagination. Un passage où la mise en scène est étonnante.

 

Il faut voler ! Il faut te battre ! Il faut pousser ton cri !

La gestion de la lumière, les décors, l'ambiance sont des plus féériques et dignes d'un conte de fée.

La gestion de la lumière, les décors, l’ambiance sont des plus féériques et dignes d’un conte de fée.

On a le sentiment de rêver en regardant le film. Le sentiment que tout est possible. Le film aurait pu paraitre ridicule coté scénario et surtout de voir Robin Williams en collant mais rien n’est stupide, tout a été fait de sorte a ce que ca ne paraisse pas comique. C’est mon film coup de cœur, le chef d’œuvre à voir et à revoir. Le réalisateur a eu une pression monstrueuse en ayant comme projet cette suite de se dessin animé qui été tout simplement magique. C’est réussi. Sans pour autant écrasé l’original, Hook parvient à être un excellent film sur Peter Pan. L’ambiance sur le plateau de tournage a du être une grade cour de récréation. Robin Williams étant un grand enfant, on sent que les acteurs interprétant les enfants perdus ont du être sur un petit nuage en jouant aux cotés d’un homme qui lui aussi n’a pas envie de grandir.Spielberg aura finalement su cerner ce que le spectateur désirait le plus en regardant un film : créer de l’imaginaire.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Aventure, Comédie, enfants, Fantastique, Films cultes et sagas à voir

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :