Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Le professeur foldingue: Eddie Murphy prend du poids

poster prof foldL’histoire du film

Sherman Klump est professeur de Chimie  et s’occupe parallèlement d’un laboratoire de recherche. Au-delà de l’université, Sherman est très replié sur lui-même. Pesant plus de 100kilo, il reste des soirées entières à se gaver de friandises en regardant son émission préférée sur les régimes et solutions pour prendre du poids. Un jour, il fait la connaissance Carla, jeune professeur très intéressée par ses recherches. Sherman tombe amoureux d’elle. Il se décide un jour à l’inviter diner. Seulement la soirée se passe très mal et Sherman est ridiculisé en public et surtout devant Carla. Décidé à perdre du poids, il se sert de son laboratoire afin de préparer une potion qui lui fera perdre du poids. La potion marche ! Sherman ne pèse plus que 60kilo et est enfin heureux dans son corps. Seulement il semblerait que le nouveau Sherman, qui se fait appeler Buddy Love, ne soit pas totalement pareil que l’ancien.

                  Infos sur le film

Réalisé par Tom Shadyac

Avec Eddie Murphy, Jada Pinkett, James Coburn, Larry Miller

Genre : Comédie, romance

Nationalité : Américain
Durée : 1h35min

vlcsnap-2015-08-25-10h29m43s38Le professeur foldingue

Le professeur foldingue est le remake du film Docteur Jekyll et Mister Love avec Jerry Lewis sorti en 1963. Il remportera en 1997 l’oscar du meilleur maquillage et sera nominé aux Golden Globes pour meilleur performance d’acteur pour Eddie Murphy et aux Mtv movie awards pour meilleure performance comique et meilleure performance masculine. Eddie Murphy signe là une très belle prouesse en matière de jeu d’acteur. Il campe à lui tout seul 6 rôles dans le film.

vlcsnap-2015-08-25-10h33m31s9vlcsnap-2015-08-25-10h31m52s49

vlcsnap-2015-08-25-10h31m31s100vlcsnap-2015-08-25-10h34m40s195

                    vlcsnap-2015-08-25-10h28m21s236

Il joue le rôle de Sherman, la mère de Sherman, Le père, la grand-mère, le frère et le coach de régime. Les caractères de la famille sont tous biens différents de Sherman. Sherman est introverti, mal dans sa peau. Ses parents sont plus excentriques et clament haut et fort qu’ils sont obèses et qu’ils le resteront. Sherman lui a beaucoup de mal et à surtout du mal à accepter son corps. Les gens se moquent constamment de lui et il a surtout beaucoup de mal à se trouver une fiancé. Du haut de ses 35ans, c’est un homme cependant généreux, gentil, aimable et aussi ayant un très bon sens de l’humour.

vlcsnap-2015-08-25-10h31m07s103 vlcsnap-2015-08-25-10h31m16s195

Son vœu de trouver la femme de sa vie sera exaucé lorsque la charmante Carla, nouvelle professeur de chimie se présentera à son bureau.

vlcsnap-2015-08-25-10h37m17s229 vlcsnap-2015-08-25-10h37m24s48 vlcsnap-2015-08-25-10h37m33s138

Seulement le jour où il réussit à l’inviter à diner dans un bar branché, Sherman va être ridiculisé devant une centaine de personne à cause d’un humoriste adepte des blagues de mauvais gout sur les spectateurs. Cet homme enchaine les blagues sur les obèses et Sherman sera malheureusement la cible idéale.

vlcsnap-2015-08-25-10h38m55s190 vlcsnap-2015-08-25-10h38m33s220  vlcsnap-2015-08-25-10h39m30s22

C’est alors qu’en repartant chez lui, Sherman décide de faire tout son possible pour concevoir une potion qui fera chuter son poids. Cette expérience est déjà en phase d’essai sur des cochons d’inde et n’a jamais été utilisée sur l’être humain. Sherman sera donc le premier homme à essayer cette potion. Seulement la potion, contenant trop de testostérone, le change.

vlcsnap-2015-08-25-10h40m12s199 vlcsnap-2015-08-25-10h40m20s11 vlcsnap-2015-08-25-10h41m22s116

Se faisant maintenant appeler Buddy Love, la personnalité de Sherman disparait et c’est un autre homme qui prend sa place.  Buddy est un vrai donjuan et se comporte comme un réel goujat avec les femmes. Sherman quant à lui disparait petit à petit à mesure que Buddy prend le dessus. Une lutte entre ses deux hommes va alors commencer.

Oui j’y arriverai !

vlcsnap-2015-08-25-10h36m25s226 vlcsnap-2015-08-25-10h37m01s74 vlcsnap-2015-08-25-10h36m53s227 vlcsnap-2015-08-25-10h36m00s223

Ce que j’aime le plus dans se film c’est cette réelle force de notre personnage à réussir à perdre du poids. Sherman montre qu’il est un battant et essaye toutes les solutions afin de perdre du poids. Jogging, séance d’aérobic, séance de musculation, séance d’acuponcture, toutes les solutions sont envisagées pour cet homme bien décidé à avoir une silhouette sportive. Accompagné de la célèbre chanson I’m so exicited par The Pointer Sisters, cette séquence est aussi motivante qu’hilarante. Alors oui on essaye gentiment de se moquer d’un obèse essayant de perdre du poids mais la moquerie cruelle n’est pas présente. On finit par avoir une très jolie morale dans le film puisque Sherman devra apprendre à s’accepter tel qu’il est, qu’il restera toujours obèse même s’il perdra un peu de poids. Il explique la raison pour laquelle il a voulu devenir Buddy Love. Bien qu’il ait fait du mal à beaucoup de personne lorsqu’il était cet homme, Sherman essaye de réparer toutes ses erreurs et se rendait vraiment compte que Buddy devait disparaitre. Seulement son alter-ego qui ne voulait absolument pas disparaitre, a trouvé le moyen de rester à l’intérieur de Sherman et à se jouer de lui afin de rester et à prendre le dessus. Le film est aussi une lutte contre son moi intérieur. Pas vraiment un film sur la schizophrénie puisque Sherman et Buddy sont deux personnes totalement détachées. Buddy a été créé dans Sherman pendant l’expérience et non dans la tête de Sherman.

Du rire et encore du rire

vlcsnap-2015-08-25-10h37m52s70 vlcsnap-2015-08-25-10h30m24s198 vlcsnap-2015-08-25-10h29m14s247 vlcsnap-2015-08-25-10h42m14s116

Eddy Murphy est toujours égal à lui-même. Les blagues sur les obèses s’enchainent mais sans méchanceté. Il y a quand même beaucoup de caricature sur les obèses et tous les clichés qui peuvent exister sur eux. Les passages où Sherman dine avec ses parents sont des passages totalement hilarants « je vous recommande de ne pas manger ou grignoter en même temps ». Une famille foldingue. Une grand-mère qui se bat moralement avec son beau fils, un père qui mange pour 10 et qui n’hésite pas à mettre des tonnes de sauces sur tout ce qu’il mange, un frère qui ne pense qu’a sa musculature, une mère collée à son fils. Seul Sherman parait normal. Une très bonne réalisation avec des musiques excellentes et une excellente idée sur l’histoire du film. Les rebondissements se font nombreux et les situations où Sherman se trouve à certains moments sont très drôles. Des répliques et des scènes cultes à n’en plus finir. On en vient même à faire des parodies de films « Godzilla par exemple ». C’est aussi un film triste pour certains passages où l’on voit Sherman au plus mal. Très bonne mise en scène et excellente créativité d’une part du réalisateur et d’une autre pour Eddy Murphy qui a fait un excellent travail afin de nous offrir 6 rôles totalement différents les uns des autres. On finit par ne plus le reconnaitre. Des prothèses ont été posées sur lui afin de nous offrir 5 Eddy Murphy obèses et un coach de régime mince. Très difficile de reconnaitre Eddy Murphy dans se dernier d’ailleurs.

ed profConclusion, Le professeur foldingue est une comédie familiale à voir et à revoir. Une excellente recherche a été effectuée, un réel effort a été aussi fait sur les costumes, les personnages et les décors. Une sorte de Dr Jekyll et Mister Ide. Une belle réalisation et surtout du rire et encore du rire. Sherman est un personnage aussi attachant que drôle, avec un soupçon de loser attitude que beaucoup aiment. Sa famille totalement déjanté vous fera mourir de rire. On pourra aussi compter sur une jolie et adorable histoire d’amour entre Sherman et Carla « alchimie parfaite entre Eddie Murphy et Jada Pinkett » qui connaitra des hauts et des bas. Sherman aura droit aussi à recevoir des bâtons dans les roues de la part du doyen de l’université dans laquelle il travaille et qui fera tout pour le mettre à la porte. Du coté de la musique, vous aurez un large choix de genre avec du disco, du funk, de la pop et de jolies musiques composées par David Newman « La course au jouet, Matilda ». En revanche, un point à déplorer qui se fera du coté du dvd. Pas de bonus l’accompagnant. J’aurais espéré trouver un making off nous montrant entre autre la conception des prothèses permettant à Eddie Murphy de paraitre obèse mais il n’en sera hélas rien. Un film totalement déjanté avec une excellente morale sur l’acceptation de soi même. A noter qu’une suite à se film est aussi disponible en dvd : La famille foldingue.

oui j'y arriverai

Oui j’y arriverai!

Publicités

Tagué: , , ,

Classé dans :Comédie, Romance, romantique

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :