Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

L’étrange pouvoir de Norman: Un grand pouvoir pour un si jeune garcon

poster normanRésumé du film

Norman est un petit garçon qui est passionné par les films de zombies. C’est aussi un garçon incompris. Norman a un don très particulier : il peut communiquer avec les morts. Don qui n’a pour conséquences que le mépris et les moqueries des gens et même de ses propres parents à l’exception de sa mère. Un jour, une terrible malédiction que lui avait annoncée son oncle avant sa mort s’abat sur sa petite ville et le don de Norman va s’avérer plus qu’utile. Une sorcière jette un sort qui réveille les morts .Les zombies attaquent la ville et Norman en compagnie de son meilleur ami Neil, de sa sœur Courtney, de son pire ennemi Alvin et de Mitch le frère de Neil, vont devoir mettre tout en œuvre pour sauver la ville de l’invasion zombie.

Infos sur le film
Réalisé par Sam Fell, Chris Butler
Avec Kodi Smit-McPhee, Tucker Albrizzi, Anna Kendrick
Genre Animation, Aventure, Comédie

Durée du film: 1h30 environ

Un projet vieux de 10 ans

para travIl aura fallut 10 ans au réalisateur Chris Butler pour porter son film à l’écran. Butler a été inspiré par son enfance et surtout sa relation très particulière avec sa grand mère »comme Norman qui parle avec elle alors qu’elle est morte ». Le réalisateur décrit son film comme d’un mélange entre Scoubidoo et le film Et si c’était vrai « avec Reese Witherspoon et Mark Ruffalo ». Filmé en Stop-motion »mouvement des personnages image par image «, les personnages ont été fabriqués en silicone et plasticine « pâte à modeler composée de cire et d’huile » et positionnés dans des décors bien réels. Une technique qui a déjà été utilisée dans des films tels que le King Kong des années 1933, Wallace et Gromit, ou bien encore plus récemment « Pirates bons à rien mauvais en tout ». 63 appareils photos ont du être utiliser afin de capturer le film image par image. Chaque prise nécessite 1000 clichés à raison de 42secondes par plans. De plus, les photos devaient être faites en double car le film avait une version 3D. Quand aux expressions du visage des personnages, 31 000 visages ont du être confectionnés .Le personnage de Norman a du avoir 8000 visages de fais pour lui seul. Un travail donc très minutieux. Les cheveux de Norman sont en fait des poils de chèvre fixés avec du gel et de la colle. 275 poils ont du être disposés sur la tête du personnage.

Après Cole du film « Sixième sens », c’est au tour de Norman de parler aux morts

1PARAClin d’œil au film Sixième sens qui nous contait l’histoire d’un jeune garçon du nom de Cole qui avait le don de voir les morts, Norman lui, communique avec eux et n’en a absolument pas peur. On le voit jouer avec des fantômes de chiens, discuter avec une parachutiste morte empalée dans un arbre… L’étrange pouvoir de Norman fait déjà un brillant hommage aux vieux films d’horreur. D’abord par son générique au début du film avec les caractères gras peint en rouge comme les vieilles affiches de films d’horreur, ensuite pour son ambiance . Un des premiers films d’horreurs pour petit et grands. On peut être un peu surpris par certains passages qui peuvent nous faire sursauter. De beaux clin d’œil aux films d’horreurs comme un passage où le téléphone portable de Norman sonne et la sonnerie n’est autre que le thème de Halloween. L’ambiance du film nous fait penser aussi énormément aux films de Tim Burton. Le look du personnage, les décors, la musique, tout fait penser à ce réalisateur. On est peut être loin de l’excellent « Coraline » ou « L’étrange noël de monsieur Jack », mais le film est drôle et superbement animé. Il est aussi porteur d’un message à savoir le droit à la différence. Norman est jugé, méprisé et doit continuer à vivre avec son don qui malgré tout le bien qu’il lui procure, est aussi une malédiction. Son don provoque beaucoup de tension avec son père qui le prend pour un fou mais aussi ses camarades de classes qui n’hésitent pas pour certains à se moquer de lui en écrasant par exemple des mouches et en lui demandant de parler avec son fantôme.

Les zombies nous attaquent!

ZOMBNORMLe film n’a rien d’un blockbuster. Une promotion du film passée pratiquement inaperçue comparée à L’âge de glace 4. C’est un film qui malgré des petits passages lents, a le mérite d’avoir été bien travaillé. Les gags sont vraiment drôles, complètement décalés et très bien trouvés, la réalisation est très bonne et rappelle comme je le disais les films de Tim Burton et il y a un coté film d’horreur des années 40 »Frankenstein »par exemple. Le concept est génial, l’animation excellente et le doublage vraiment très bon. J’ai beaucoup admiré se concept et cette idée de faire un film d’animation-horreur en pâte à modeler. Ce qui est amusant c’est que même les enfants peuvent le voir. Rien n’est trop effrayant, tout est fait pour nous faire rire avec les zombies qui ont en fait peur des humains, qui essayent de communiquer entre eux en ruminant. On a au bout d’un moment de la compassion pour eux. Ceux qui étaient traités de monstre, ne sont pas tant effrayants que cela puisse paraitre. Des personnages attachants, le personnage de Norman très touchant. Une très bonne surprise. S’il y a bien un film d’horreur que les enfants ont la permission de voir, c’est bien L’étrange pouvoir de Norman.

Publicités

Tagué: , , , , , ,

Classé dans :Animation, Aventure, Comédie, enfants

1 réponse »

  1. Film bien sympatoche effectivement 🙂

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :