Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Le Labyrinthe, La Terre brûlée: Changement d’ambiance et de décors pour cette suite

labyrinthe 1Résumé du Labyrinthe

Thomas, un adolescent, se réveille dans une cage d’ascenseur qui monte. Il se retrouve avec d’autres jeunes dans un grand espace, un bloc, fermé par quatre murs immenses. De l’autre coté d’un des murs, un labyrinthe géant qui se modifie toutes les nuits. Thomas est amnésique et n’a aucun souvenir du monde extérieur ni même de sa vie mais fait d’étranges rêves à propos d’une organisation secrète appelée W.C.K.D. Il va très vite comprendre que l’endroit où il se trouve et ses rêves ont tous un lien. Au fil des jours, Thomas décide de partir avec plusieurs jeunes explorer le labyrinthe regorgeant de pièges et infesté de créatures terrifiantes. Ils parviennent à trouver une sortie et se retrouvent dans une salle de contrôle où des cadavres sont éparpillés sur le sol. Thomas et ses amis tombent ensuite sur un enregistrement d’une chercheuse, le professeur Ava Paige les informant qu’ils sont dans la société Wicked. Elle leur fait part d’une terrible nouvelle. Le soleil a complètement brulé le monde et un virus mortel appelé « braise » a fait son apparition dans le monde entier. Pendant les explications, Ava est tuée par un groupe armé qui pénètre dans la salle et élimine le groupe de recherche. Alors qu’ils s’apprêtent à quitter le labyrinthe, Thomas et les autres sont emmenés dans un hélicoptère par des hommes armés. Le massacre des chercheurs dans la salle de contrôle n’était qu’une mise en scène. Ava Paige est bien en vie et annonce à Thomas et ses amis qu’ils vont entrer dans la phase 2 de l’expérience. L’hélicoptère s’éloigne peut à peu et devant nous, la terre, en ruine.

LeLabyrinthe-LTB_CampJ-120x160.inddRésumé du Labyrinthe 2, La terre brulée

A peine sorties du labyrinthe, Thomas et ses amis pensaient retrouver leurs familles, leurs demeures. Mais, à la place, ils découvrent une terre dévastée, brulée à cause des éruptions solaires. Plus de traces de vie, le climat plus chaud. Plus d’ordre, plus de gouvernement. Impossible de survivre. Surtout pas avec les hordes de gens infectés errant à l’extérieur. Conduits par des hommes de l’organisation Wicked dans un grand bâtiment sécurisé, Thomas et els autres semblent être protégés. Mais en arrivant, d’étranges disparitions parmi d’autres survivants d’autres labyrinthes, montrent que Thomas et les siens ne sont pas plus à l’abri dans ce bâtiment qu’à l’extérieur.

Infos sur le film

Réalisé par Wes Ball
Avec Dylan O’brien, Ki Hing Lee, Kaya Scodelario
Genre : Aventure, Action, Science fiction
Nationalité : Américain
Durée du film : 2h10 environ
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Changement de ton, changement d’ambiance

experience laboNotre film continue là où il c’était arrêté et démarre, tout comme son prédécesseur, sur les chapeaux de roues. Après une superbe introduction qui vaut montre qu’en effet, mieux vaut éviter de sortir dehors, le film commence. Thomas et les blocards sont emmenés par l’organisation Wicked dans un bâtiment ultra sécurisé « il semble qu’ils ne soit pas si méchants que ca ». A l’intérieur, des laboratoires, des dortoirs, une cantine, tout le confort moderne « vu les conditions de vie dans le labyrinthe, ce bâtiment est un palace ». Ils y rencontrent par la même occasion des survivants « surtout des jeunes », mais aussi un groupe ayant survécu à autre labyrinthe. Dès leurs premiers instants dans ce havre de paix, des évènements suspects apparaissent. Certains survivants sont choisit pour être transférer dans un lieu appelé la ferme. Très peu sont sélectionné mais les sélections se font tous les jours. Petit à petit, l’espoir laisse place à la crainte. Le complexe militaire ultra sécurisé devient presque une prison, Thomas et les autres doivent prendre une décision. Faut-il oui ou non quitter ce complexe où ils sont nourris, soignés et risquer de perdre la vie en vivant à l’extérieur ?

Alliés ou ennemis ?

escapeNous en apprenons un peu plus sur l’organisation Wicked, responsable de la création des labyrinthes censés êtres une expérience faites sur des jeunes gens. Organisation vue comme une menace dans le premier opus. Dans cette suite, cette organisation semble de pas être ce qu’elle prétendait. Et si elle œuvrait pour le bien ? Nous apprenons qu’elle a pour objectif de lutter contre le virus transformant les humains en monstre. Nous ne savons pas si Wicked est vraiment l’ennemi mais qu’importe, leurs agissements poussent Thomas et ses amis à quitter le complexe et se retrouvent à l’extérieur dans une terre brulée, dépeuplée, un monde post apocalyptique ou le danger rode. C’est à partir de là qu’une nouvelle intrigue prend place. Un monde désertique « aussi désertique que celui des films Mad Max ou Je suis une légende », pas de bruit, personne à l’horizon sauf des grands immeubles dévastés et d’autres enterrés sous le sable brulant. Seul des hordes de personnes infectées par un virus la poussant dans une folie meurtrière errent dans les villes en ruines. Une seule rencontre avec eux peut tout changer. La peur, le suspense prennent alors une place importante dans le film. Ca sera loi du plus fort. Plus de forces de l’ordre, plus de loi, tout peut arriver. La peur de l’autre, la peur de votre propre allié sera du coup le troisième ennemi de nos héros à la recherche d’une réponse.

Pas du tout fidèle au livre mais très bon

ruineBeaucoup de mauvais échos du coté des lecteurs de cette série de roman. Une fois de plus, l’histoire, les scènes sont remaniées et sont presque à l’opposé de ce que l’on trouve dans le long métrage. Par contre, pour ceux qui, comme moi, n’ont jamais mis le nez dans ces ouvrages, cette suite est une belle réussite et change totalement de l’ambiance dans laquelle nous étions dans le premier opus. Le labyrinthe 2, la terre brulée change complètement de ton. On laisse tomber le huit clos pour un monde ouvert. Le film se tourne plus vers l’horrifique, le terrifiant mais aussi vers l’action avec une ambiance qui sonne très blockbuster américain. La mise en scène soignée est une pure réussite. D’une part pour ses décors plus vrais que nature, la maitrise des jeux de lumières et d’ombres, des paysages immenses avec un point fort sur la misère et le désespoir y étant présents. D’autre part le film réussit aussi sur le plan de la tension et du suspense. Le jeu des acteurs est très bon. Des personnages qui ont déjà vécus l’enfer dans le précédent opus et qui vont le revivre de façon plus puissante dans cette suite. Une chasse à l’homme est lancée par l’organisation Wicked qui compte remettre la main sur Thomas et les siens »autant vous dire qu’ils vont bruler beaucoup de calories dans cet opus ». Mais, en plus, vient à s’ajouter dans la liste de leurs malheurs le danger de l’extérieur « tempêtes puissantes, horde de personnes infectées et d’autres survivants formant des groupes de résistants dont les motivations sont aussi ambigües que celles de Wicked. Qui est du bon coté, qui ne l’ai pas ? Thomas ne sait plus à qui se fier et surtout pas depuis ce qu’il c’est passé dans le labyrinthe. C’est un jeune homme perdu mais déterminé à avoir enfin une réponse à ses questions. Dans sa quête, il ne sera pas seul et sera aidé par ses amis « le combattif et charismatique Minho, Newt, Thérésa, Frypan et Aris ».

Riche en action et en suspense

dylanCertes, cette suite a une histoire qui nous donne un sentiment de déjà vu mais le mystère plane autour du scénario. Beaucoup de réponses aux questions auxquelles nous ne posions mais d’autres arrivent.Même si on aurait aimé un film un tout petit peu plus inventif, il n’en demeure pas moins original sur certains plan. Déjà, les héros sont des adolescents, le film permet aussi de convenir à un plus large public « jeune ou plus vieux », moins violent que les films de ce genre, pas d’amourettes « comme pratiquement tous les films pour ados », les personnages sont attachants et moins clichés, plus d’hommes et un peu moins de femmes, ensuite il y a ce mystère qui entoure l’organisation Wicked travaillant soit disant sur un remède. Mais pourquoi certains adolescents sont immunisés ? Pourquoi Wicked a-t-il mit en place cette série d’épreuves ? Qui était réellement Thomas ?Du coté des musiques, c’est quelque chose d’encore plus soigné que nous entendons « on passe de quelque chose de serein à quelque chose de plus dynamique voir angoissant ». Une ambiance post apocalyptique très réussie, d’excellentes scènes d’action maitrisées et dynamiques, un joli design des monstres, du drame avec une bonne dose d’émotion, des personnages attachants. Malgré le thème de cette suite, pas d’hémoglobine si on le compare au premier. On pourrait presque croire que la censure est passée par là. Des révélations nombreuses, des rebondissements, une vraie dynamique du début jusqu’à la fin. Un bon point, le film évite la redites améliorée, erreur qu’avait commis Hunger Games l’embrasement, sans pour autant être un mauvais film.

run2Au final, Le labyrinthe 2 la terre brulée, est une excellente suite qui a quelques lacunes mais qui arrive à se démarquer de tous ces nouveaux films destinés à un public plus jeune en ayant dans une toute autre direction. Moins cliché que les autres, évitant de faire dans la redites comme de nombreuses suites, des acteurs jouant convenablement, une intrigue ayant un air de déjà vu mais le mystère planant autour des personnages et de l’organisation Wicked est suffisant pour nous montrer que certains réalisateurs ont encore de bonnes idées. Un grand travail a été fait sur les décors esthétiquement très beaux, les musiques, l’ambiance, les scènes d’action et ce le suspense mêlant l’angoisse. Tout peut arriver dans ce film ce qui fait qu’il est prenant. Le film permet de retrouver des têtes connues comme le charismatique Giancarlo Esposito « Gus dans la série Breaking bad », le nerveux Barry Pepper « du film La ligne verte », l’énigmatique Aidan Gillen « de la série Queer as folk ou dans Games of thrones». Comme les protagonistes, nous trouvons nous aussi en position de prisonnier dont les histoires s’enchainent. Seul gros défaut, la fin, incertaine, mais donnant l’impression de voir un film ayant plus ou moins eu le même acheminement. L’avenir nous le dira, Le labyrinthe 3 : Le remède mortel sortira début 2017. D’ici là, vous aurez le temps de cogiter sur toute cette histoire.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Aventure, Science Fiction

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :