Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Pocahontas: Un Disney qui donne à réfléchir

pocahontas afficheRésumé du film

En 1607, un navire transportant des colons Anglais part vers l’Amérique du Nord en quête de richesses et d’or. A son bord, le capitaine John Smith et le gouverneur John Ratcliffe voguent vers le nouveau monde. Sur le nouveau monde, Pocahontas, la fille du chef Powathan, apprend que son père veut la faie épouser Kocoum, un des meilleurs guerriers du village. Le jugeant trop solennel, Pocahontas ne veut pas l’épouser. Elle consulte l’esprit d’un arbre de la foret, Grand-mère feuillage, afin de savoir quel choix elle doit faire. Ce à quoi elle lui répond d’écouter son cœur. Les colons Anglais débarquent en Virginie, installent leur camp et commencent à creuser pour trouver de l’or sous les ordres du gouverneur. De son coté, John explore le territoire et fait la rencontre de Pocahontas. Un regard, les deux personnes sont attirées l’une de l’autre. Mais, entre temps, une guerre semble sur le point d’éclater entre les colons Anglais et le peuple de Pocahontas.

Infos sur le film

Réalisé par Mike Gabriel et Eric Goldberg

Avec les voix d’Irene Bedard, Mel Gibson et Helen Hunt

Genre : Animation, Aventure

Nationalité : Américain

Durée du film : 1h20 environ

pocaaUne fois de plus, Disney sait trouver les mots et les images justes pour alarmer aussi bien les enfants que les adultes. Contrairement aux autres films, Pocahontas voit son héroïne avoir une culture différente de la notre. S’inspirant de l’histoire de Matoaka, une amérindienne de la tribu Powathan, Pocahontas nous conte l’histoire du débarquement des colons Anglais en Virginie. L’histoire d’une femme forte, poursuivant sa voie et devant faire un choix qui pourrait changer sa destinée. Un Disney sous estimé, pas le meilleur pour bon nombre de personnes, mais pourtant, il y a un message très fort bien qu’assez violent pour le jeune public.

Pocahontas, une légende Indienne

debutNous sommes au 17ème siècle, l’époque où les Européens se sont lancés à la découverte du nouveau monde. Nous suivrons l’histoire de deux personnages à la culture et philosophie bien différente : John Smith, un capitaine Anglais et Pocahontas, une jeune indienne. Si John était impatient d’explorer le nouveau monde et d’en admirer toute sa beauté, ce n’était pas les mêmes motivations que l’on retrouvait chez le reste de l’équipage et surtout du coté du gouverneur Ratcliffe. Lui ne poursuit qu’un but : trouver de l’or, le piller et retourner riche en Europe. Il fera tout pour en trouver. Quitte à détruire tous les arbres voir même tuer le peuple Powathans. Le grand méchant « même si on a vu pire dans un Disney » de notre film est un pur paranoïaque. Persuadé que les indiens gardent de l’or, il fera tout pour se l’approprier. Mais, y a-t-il de l’or ? Ce film est dur, très dur même si les pitreries de Meeko, le raton laveur « accro aux biscuits » apprivoisé de Pocahontas vient détendre un peu l’atmosphère tout comme la tendre histoire d’amour entre John Smith et Pocahontas. Plusieurs thèmes sont abordés dans notre film. Chacun est parfaitement travaillé.

Le choc des cultures

indien colon

Pour toi, l’étranger ne porte le nom d’homme. Que s’il te ressemble et pense à ta façon. Mais en marchant dans ses pas tu te questionnes. Es-tu sûr, au fond de toi, d’avoir raison?

Le constat est sans appel, les préjugés sur la couleur et la culture de nos deux camps existaient déjà à l’époque. Ce qui est différent fait peur. Les Amérindiens sont vu comme des sauvages, des êtres primitifs et barbares par les Anglais et inversement. Un très bon travail a été sur la relation quelque peu tendue entre Anglais et Amérindien. On nous montre les ravages que peuvent provoquer la haine, l’incompréhension, la peur de ce que l’on ne connait pas, l’ignorance de ces deux peuples « ca ne vous rappelle pas l’époque dans laquelle on vit ?» qui pensent ce connaitre mais qui se trompent totalement. Le film délivre un message d’espoir et nous prouve que la paix est possible, que nous n’avons qu’à suivre le bon chemin, mettre notre égo de coté, ne pas prendre le chemin de la guerre.

Je serai pour toujours une flamme dans ton cœur

rencontreLa rencontre merveilleuse et mystérieuse entre John et Pocahontas l’observant d’un air quelque peu apeurée est tout particulièrement la scène la plus tendre du film. Tout se joue du coté de la gestuelle des personnages, de leur échange de regard, du jeu des lumières et des ombres. Dans chacun de ces deux camps complètement opposés, deux personnes vont être attirées l’une vers l’autre. Ce qui sera notre deuxième thème du film : l’amour impossible. On aurait presque là une pièce de Shakespeare à la Roméo et Juliette. Des moments tendres et touchants vous attendent. Cette histoire d’amour entre John Smith et Pocahontas ne sera pas une histoire facile. Des cultures différentes, une mentalité différente. Si différents mais pourtant si proches, peuvent-ils laisser leur préjugés de coté et commencer leur histoire d’amour ?

Un message écologique très fort

poc feuilles

Tu crois que la terre t’appartient toute entière. Pour toi, ce n’est qu’un tapis de poussière. Moi, je sais que la pierre, l’oiseau et les fleurs .Ont une vie, ont un esprit et un cœur.

Le troisième et dernier thème : la relation de l’homme face à la nature. Encore un autre excellent travail où l’on nous montre les méfaits de la colonisation occidentale qui n’était pas du tout tendre avec la nature. La nature a une forme symbolique dans le film. Symbole représenté par le vent transportant des feuilles. Et si la nature était un esprit ? Pocahontas est passionnée par l’aventure et la nature et semble avoir le don de communiquer avec elle ainsi qu’avec les animaux. Elle ressent les arbres, ressent l’herbe, ressent le vent, il y a une vraie connexion. Lors de sa rencontre avec John Smith, Pocahontas lui apprendra en chanson à ressentir ce qu’elle ressent. La chanson, L’air du vent, est un vrai message à la tolérance, un message de respect envers la nature. Les paroles sont profondes, bien trouvées et criantes de vérité. Rajoutons en plus cette puissance dans la voix, dans la musique et dans les images que nous voyons à l’écran pour faire de cette scène quelque chose d’intense et d’émouvant. Pendant 3minutes, nous sommes comme des feuilles transportées par le vent. A la fois beau mais aussi tragique. Comprendre la nature, la respecter, l’apprivoiser. Le respect ne se fera pas que vis-à-vis de la nature mais se fera aussi du coté de ces deux peuples croyants se connaitre mais, il n’en est rien.

Une belle galerie de personnages

poca persoDans Pocahontas, nous avons une fois de plus une belle brochette de personnages tous différents les uns des autres mais se rapprochant beaucoup de ce que l’on retrouve dans chaque films de Disney. Là où on change un peu c’est du coté de son héroïne, Pocahontas. Pour une fois, il n’a pas question de voir notre héroïne cherchant le grand amour. Nous sommes face à une jeune femme cherchant à savoir quelle est sa destinée. Son apparence physique est moins adolescente que d’autres personnages féminins de Disney « Ariel, Cendrillon, Blanche Neige ». Une apparence plus réaliste, adulte, mature, un caractère fort, remplie de sagesse, charismatique.

john pocaLe capitaine John Smith, un aventurier courageux et brave au grand cœur. Personnage connu pour ses exploits en tant qu’explorateur. Aucune attache, aucune famille, pas de vraie maison. Beaucoup reprochaient au personnage son manque de charisme. Nous n’éprouvons que très peu d’empathie pour lui sauf vers la fin de notre film. Son histoire d’amour, sa première rencontre avec Pocahontas est pourtant très belle et créée un petit attachement au personnage. Malgré tout John verra avoir un rôle très important lors du face à face entre les colons et les indiens.

thomasThomas, le meilleur ami de John. Il voit en John un mentor, un exemple de ce qu’il veut devenir. Un rôle secondaire un peu agaçant de par ses décisions maladroites et son coté novice. Il deviendra beaucoup plus intéressant vers la fin du film.

powathanPowathan, le père de Pocahontas et chef de la tribu. Personnage très intéressant, l’opposé de Ratcliffe. Un père aimant, protecteur de la tribu et des terres. Sage mais féroce et combattant lorsque l’on touche à un membre de sa tribu. Un homme qui apprend de ses erreurs, se remet en question. Un personnage attachant.

ratcliffeLe gouverneur Ratcliffe, le méchant du film. Avide d’or et de pouvoir « telles sont les motivations premières d’un méchant de Disney » qui ne cherche qu’à piller le nouveau monde et retrouver un poste au sein de la cour d’Angleterre. Aucun scrupule d’exploiter sa propre troupe, de détruire les terres des Amérindiens et aucune pitié d’en tuer. Des allures de dandies « surtout coté vestimentaire », un physique imposant, toujours accompagné de son chien, un petit bouledogue du nom de Percy qui a un caractère très proche de celui du chat Lucifer dans Cendrillon. Ratcliffe est loin d’un être méchant charismatique comme on a l’habitude d’en voir. Loin d’être si menaçant que ca, pas vraiment impressionnant, c’est un peu une déception de ce coté. Ratcliffe a lui aussi un sous fifre, un faire-valoir, son valet, Wiggins. Petit jeune frêle inoffensif et pas très futé.

grand mere feuillageGrand-mère feuillage, un esprit incrusté dans un arbre. Un personnage intéressant malgré son apparence. C’est un arbre qui parle. Elle a des branches et des racines pour bouger. Le personnage central de notre récit, celui vers qui Pocahontas se tourne pour se confier. Grand-mère feuillage est en quelque sorte la voix de vérité et de la sagesse et joue un rôle primordial dans notre histoire. Elle sert aussi de substitue de mère ou de grand-mère à Pocahontas envers qui un attachement fort est visible. Grand-mère feuillage ne manque pas non plus d’humour et de répartie.

meekoMeeko, le raton laveur. Dans tout Disney confondu, il faut toujours un petit animal mignon à souhait et qui apportera une petite touche d’humour au film. Avec Meeko, les séquences hilarantes sont nombreuses. Glouton au possible, rusé, énergique, il est en quelque sorte l’assistant de Pocahontas. Nous le verrons souvent en compagnie de Flit, un colibri au sale caractère. Mais le plus drôle, sera sa rencontre avec le chien Percy qu’il ne lâchera plus. Attention aux fous rires.

Pour conclure

endPocahontas est donc un excellent Disney qui donne à réfléchir sur deux points qui finalement se rejoignent : la tolérance. Tolérance vis-à-vis de la nature, tolérance vis-à-vis des différences de races. L’histoire d’amour entre John et Pocahontas n’est plus qu’un élément de notre scénario mais se trouve être son fil rouge, celui qui pourrait tout changer. Touchant, intense, émouvant, tragique, dramatique, dur, Pocahontas est l’un des Disney les plus choc. Du coté de l’animation c’est une fois de plus une réussite. Des personnages très vite identifiables « on reconnait vite les gentils et les méchants », les expressions des visages « les émotions se lisent sur le visage des personnages », les cheveux bougeant au souffle du vent, la gestuelle, les déplacements n’ont pas pris une ride « pourquoi avoir abandonné ce type de dessin ? ». Du coté des décors, c’est aussi beau que ce que l’on a pu voir dans Le roi lion. Des arbres à perte de vue, de magnifiques cascades avec une eau très claire, les effets des mouvements de l’eau réalistes, les animaux peuplant cette terre et cette musique tellement prenante est relaxante. Une musique une fois de plus très travaillée, intense, merveilleuse, profonde, elle prend au cœur. 10 chansons sont à prévoir, toutes différentes les unes des autres mais les paroles, elles, véridiques. Des personnages attachants, des dialogues somptueux, de l’humour made in Disney. Certains pourraient ne pas apprécier le film et ne pas apprécier le remaniement de l’histoire originale ou ne pas trouver l’histoire aussi intéressante qu’un autre film du géant de l’animation mais Pocahontas est vraiment un film à voir au moins une fois. Encore une fois, Disney voit son film être éducatif.

Publicités

Tagué: , , ,

Classé dans :Animation, Aventure, Disney

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :