Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Gingerdead man 2: Dire que ces films là existent encore

affichgingerL’histoire du film

Pendant un tournage de film d’horreur à petit budget, une femme apporte à toute l’équipe du film des pâtisseries dont un homme en pain d’épice. Ce biscuit est vivant et n’est autre que Millard Findlemeyer. Le tueur passé à la chaise électrique et grâce à ses cendres et à une incantation de sa grand-mère sorcière, c’est réincarné en bonhomme en pain d’épice. Maintenant sur un lieu de tournage, il va se déchainer sur toute l’équipe du tournage.

Infos sur le film

Réalisé par Sylvia St Croix
Avec Gregory Nicotero, Gregory Nicotero, Bruce Dent
Genre : Horreur
Durée : 1h30min

Interdit aux moins de 12 ans

Le retour de l’homme en pain d’épice

1L’idée était au départ original et vraiment très drôle. Le premier épisode prenait ses marques, beaucoup d’humour. Voir un bonhomme en pain d’épice sortir des répliques tordantes tout en assassinant des personnes nous faisait penser au célèbre tueur Chucky. Seulement cette fois-ci, c’est un ratage complet. La distribution du film est une honte. Les acteurs ne sont pas crédibles, ne se donnent pas de moyen afin de jouer convenablement, c’est caricaturale. Encore une caricature de l’homosexuel, caricature d’une ancienne actrice de films érotiques et j’en passe. On y croit pas une seconde. Pas de crédibilité, aucune histoire. L’histoire est vraiment plate. Pas de scénario. J’ai remarqué une chose flagrante : On a cette impression que les acteurs se foutent de nous via le film. Comme si ils voulaient nous dire »Vous avez dépensé 20euros pour notre film pour rien ». Le film est à petit budget donc n’espérez pas avoir des effets spéciaux réussis. Même les téléfilms de M6 sont mieux. Trop de vulgarité, trop de sadisme et c’est choquant de voir le caractère et la mentalité des personnages qui ne pensent qu’au sexe. Même les répliques du tueur ne sont plus drôles. Pourtant, c’est ce qui faisait le charme du film. Ce qui sauve le film : la manière dont le premier épisode nous est racontée. A la manière d’un conte, des petites illustrations, des pages qui défilent devant nous et une voix off très agréable et drôle. Autre chose de positif : un film qui caricature un autre film. Le final est lui aussi positif mais malheureusement, aucune suite n’est prévue. Je pense que le réalisateur du film a du comprendre la leçon. Ca se passe sur le tournage d’un film d’horreur à petit budget et le film est lui-même à petit budget. Le réalisateur parle de son film comme un ratage : le film en lui-même est un ratage.

Conclusion

Avec toutes les bonnes idées de départ, Gingerdead man aurait pu continuer comme Chucky mais au final se plante totalement en nous offrant une suite qui n’aurait jamais eu lieu d’exister. Rien d’inventif du tout, du vu et revu et alors le pire c’est le prix du dvd : 20euros chez un disquaire et 10 euros sur internet. Même 10euros c’est trop. Ne dépensez pas votre argent inutilement c’est un conseil. Vous ne ratez rien et c’est une déception pour ceux qui ont aimés comme moi le premier opus. 1h12 c’est suffisant et encore. Tout aurait pu être raconté en 30min. On a des sortes de scènes rajoutées et insignifiantes pendant tout le film. On fini par s’ennuyer et s’endormir. Un film dégoutant, rien de passionnant, une honte. Un film de cochon c’est le mot qui qualifie le film. Passez votre chemin.

Publicités

Tagué: ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :