Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Hatchi: Pour les amoureux des chiens

hatchi afficheL’histoire d’Hatchi

En rentrant de son travail, Parker professeur de musique à l’Université, tombe sur un chien perdu. Ce dernier à autour de son cou un étrange petit médaillon avec une inscription japonaise dessus. Parker adopte ce chien mystérieux et qui ne semble avoir aucun maitre. Il apprend grâce à un de ses confrères que c’est un chien Akita et surnommé Hachiko : Hachiko qui signifie fidélité en Japonais. Parker l’appela Hatchi. Hatchi fut une sorte de cadeau du ciel pour Parker qui avait perdu son fils. Il vivait avec son épouse avec qui il était marié depuis une trentaine d’année et ca fille qui elle allait se marier. L’arrivée d’Hatchi bouleversa la vie de Parker. Ca n’était pas un chien comme les autres. Chaque matin où son maitre partait au travail, Hatchi l’accompagnait jusqu’à la gare et revenait l’attendre le soir. Un rituel très touchant et dont tout le monde voyait chaque jour en passant à la gare. Mais, un jour, Parker ne revient pas. Hatchi continuait à l’attendre…

Infos sur le film

Réalisé par Lasse Hallström
Avec Richard Gere, Joan Allen, Sarah Roemer

Long-métrage Américain

Genre : Drame
Durée : 1h35 environ

La légende d’Hatchi

hachikoLe 7mars 1935, un chien du nom de Hachiko, meurt devant la gare de Shibuya où il avait attendu pendant 10ans son maitre mort d’une crise cardiaque. Hachiko était devenu tellement célèbre que lorsque les gens passaient à la gare, ils commencèrent à lui offrir de l’eau et de la nourriture. Ils étaient incroyablement impressionnés par la fidélité de se chien envers son maitre qui était tout pour lui. Depuis cette année, une statue en bronze à l’effigie d’Hachiko fut érigée à la gare au même endroit où ce dernier attendait son maitre pendant des années. Tous les ans, le 7mars pour être exact, une fête est organisée en l’honneur d’Hachiko symbole de fidélité et de loyauté. Puis en 1987, Hachiko sort en film. 2010, Hatchi fait son entrée au cinéma avec Richard Gere dans le rôle de Parker. Un rôle sur mesure pour Gere qui nous montre est jeu d’acteur étonnant et une alchimie extraordinaire entre lui et son chien Hatchi. Hatchi est un film à voir, à revoir et à savourer tant l’émotion est grande. Jamais on n’a vu à l’écran une telle histoire entre un homme et son chien. Un exemple de ce qu’un chien peut apporter à un être humain et vice et versa.

Un film tendre remplit de bonheur

debhatHatchi, c’est le film à voir pour plusieurs raisons. D’abord pour son histoire tirée de la réalité, pour cette fidélité que vouait se chien envers son maitre, pour tout ce bonheur qu’on appréciera voir pendant le film, pour cette histoire d’amour entre Parker et sa femme marié depuis 30ans et qui ne se sont jamais quittés, pour ces situations drôles. Parker qui essaye d’apprendre à Hatchi à rapporter la balle »finalement c’est lui qui ira la chercher car la race de chien de Hatchi n’est pas une race de chien comme les autres ». C’est aussi la joie et cette gentillesse que montrent à l’écran Richard Gere et tous les acteurs du film. Des personnages attachants dont on a plaisir de voir. Mais aussi cette fidélité. Ce chien qui accompagne chaque jours son maitre au travail et qui, chaque soir, l’attend et rentre avec lui. Très peu de chiens feraient ca. Mais je vous rassure, ca existe. On dit toujours que le chien est le meilleur ami de l’homme. Ce film en est la preuve vivante. Aucun cliché, aucune violence. On passe du rire aux larmes. La fin du film est vraiment triste mais je ne regrette absolument pas d’être allé voir ce film merveilleux qui, pour moi, est un vrai chef d’œuvre. Des musiques somptueuses. Beaucoup de morceaux de piano. Une musique tendre. De très beaux paysages. Ne vous fiez pas encore aux critiques négatives du film. L’émotion est omniprésente pendant tout le film du début à la fin.

Une excellente leçon de vie

hattLa relation entre l’homme et le chien est très bien développée et évolue. Au début, Parker est réticent à l’idée d’avoir un chien. Mais petit à petit, il va s’apercevoir qu’il y a un lien étrange entre lui et cet animal. Comme si ils avaient été destinés à se rencontrer. Hatchi est un chien très mystérieux car on ne c’est absolument pas d’où il vient ni même qui sont ses maitres. On sait juste que le médaillon qu’il a autour du coup signifie 8 et que le 8 est un chiffre porte bonheur. Ce chien porte peut être bonheur ? Ce film ne fait aucune exagération. Tout est sincère. Que de l’amour dans ce film. Deux mots composent d’ailleurs le film : Fidélité et amour. Fidélité pour le chien et amour pour cette femme qui ne quitta jamais son mari pendant ses trente années de mariage. De la tendresse et surtout un film sur les chiens qui nous montre que le cinéma a encore des œuvres originales à nous montrer. Une histoire magnifique. Une vraie bouffée d’oxygène tant le film se démarque de tous ses films qui sortent au cinéma et se ressemblant pratiquement . Là c’est original, c’est une histoire saine et remplie de tendresse. Tout ce qu’on peut retenir du film c’est que le chien est vraiment le meilleur ami de l’homme.

1je4

3hat

Mon témoignage

Photos-0002L’une des premières raisons qui m’ont poussé à voir ce film est simple, je vous un profond amour pour les chiens. Le chien représente pour moi de la bonté et surtout de la fidélité. Comme le dit la citation: Le chien n’a qu’un but dans la vie : offrir son cœur. Peut importe que vous le repoussiez un jour et venez à lui le lendemain, le chien, ne change pratiquement jamais d’humeur et éprouvera toujours autant d’amour envers vous. J’ai eu une chienne lorsque j’avais l’âge de 14ans. Je ne me suis pratiquement jamais séparé d’elle. Nous étions comme fusionnel. Quand on a une adolescence difficile, qu’on se sent seul, quoi de mieux que se consoler avec son chien, quoi de mieux que de se confier à lui. Je vous le confirme, ça peut remplacer une thérapie. Même si elle ne comprenait rien, ma chienne était pour moi, la seule qui avait l’air de m’écouter. On dit toujours que les chiens ne savent pas comprendre l’humain. Je ne suis pas d’accord. Le chien a une qualité qu’un humain n’aura jamais : nous aimer plus que s’aimer. Le chien ressent aussi les choses.

 

Il ressent quand son maitre est triste, il ressent quand il est en colère contre lui. Preuve que ma chienne était fidèle : chaque jours, quand je partais à l’école, je pouvais être sûr et certain qu’elle m’attendait sur le pas de la porte dès je l’ouvrai. Alors oui, du coté des promenades, le fait qu’elle tirait constamment sur la laisse était un vrai supplice, dût au fait qu’elle n’était pas dressée, mais pourtant, la voir heureuse de sortir dehors, faisait chaud au cœur. Pour le reste ce n’était que du bonheur. Jouer, dormir à coté d’elle, lui parler même si cette dernière ne répondait pas, avoir des crises de rires en l’a voyant tellement heureuse qu’elle se mettait à courir dans toute la maison « renversant même un jour au passage ma sœur ». On voyait quelque chose dans ses yeux. Les yeux d’un chien aimant. C’était très drôle de voir mon chien me regarder d’un air admiratif lorsque je ne faisais que jardiner.

 

Puis, en 2010, elle est décédée d’une infection. Je m’en suis voulu. Le jour où elle est morte, pour la première fois de ma vie, je ne lui ai pas dit au revoir. Le dernier regard que j’ai eu d’elle, c’est elle, me regardant partir. Dur aussi de perdre son chien le jour de son anniversaire qui est devenu pour moi, un jour que je redoute. Après sa mort, un grand vide c’était installé dans la maison. La solitude a prit place, les repaires se sont perdus comme lorsqu’un membre de la famille décède. Beaucoup de tristesse depuis. La peur de rentrer chez soi en faisait parti. On en vient à se demander si tout ca n’était pas simplement un rêve mais il n’en est rien, c’est la vérité. Comme ma mère le disait, notre chienne était un cadeau du ciel.

 

Pas une seule fois elle n’a montrée ses crocs, pas une seule fois elle n’a grognée après quelqu’un. Toujours heureuse, toujours envie de jouer,de nous faire plaisir, jamais de refus, elle était toujours là pour chacun d’entre nous. Hatchi m’a donc rappelé tout le bonheur que j’ai eu avec ma chienne. Je souhaite à tout le monde d’avoir un jour ce que ce chien m’a apporté. Les années ont passées, un autre chien à prit sa place mais la sensation n’est pas la même. Je ne l’oublierai jamais cette chienne. Ce film est en quelque sorte une dédicace, un hommage que je fais à ma chienne Nell qui a apportée beaucoup à ma famille.

 

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :