Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Simon a dit: regardez Demolition man!

Demolition man afficheL’histoire du film

Los Angeles 1996, Simon Phoenix un psychopathe a pris des personnes en otage. Pour l’arrêter : John Spartan appelé Demolition man » qui décide de se lancer seul dans la mission d’arrêter Phoenix et libérer les otages. Ca ne se passe pas comme prévu. John arrête Phoenix mais les otages meurent dans l’explosion du bâtiment. John est rendu coupable d’homicide et condamné à l’hibernation. Cryogénisé pendant 70ans et subir pendant cette hibernation un lavage de cerveau afin de le rendre non dangereux comme Simon Phoenix qui lui aussi a eu la même condamnation. En 2032, Simon parvient à s’évader de sa prison. Les années ont beaucoup évoluées et le crime n’existe plus dans cette nouvelle civilisation. Simon va semer la zizanie et mettre à mal la police. Ne sachant pas comment l’arrêter, la police « décongèle » Spartan afin qu’il puisse arrêter Phoenix une bonne fois pour toute. Seulement Spartan, est quelque peu dérouté par la nouvelle époque dans laquelle il c’est réveillé. Qu’est devenue sa famille ? Et ses amis ? Que va devenir sa vie maintenant ?

Infos sur le film

A Planet Hollywood du parc Eurodisney, vous pouvez manger en ayant, au dessus de vos têtes, notre pauvre John Spartan cryogénisé. Encore 17 ans d'attente avant qu'il sorte de son hibernation.

A Planet Hollywood du parc Eurodisney, vous pouvez manger en ayant, au dessus de vos têtes, notre pauvre John Spartan cryogénisé. Encore 17 ans d’attente avant qu’il sorte de son hibernation.

Réalisé par Marco Brambilla
Avec Sylvester Stallone, Wesley Snipes, Sandra Bullock
Long-métrage américain.

Genre : Science fiction, Action
Durée : 2heures environ

Un dingue pour en arrêter un autre

1demolFilm des années 90, Demolition man est avant tout un film d’action pur. Véritable révolution lors de sa sortie en salle, il fait preuve d’une grande originalité, une excellente créativité et inventivité. Après une séquence se déroulant en 1996, nous faisons un saut dans le temps. Plus précisément dans le futur. L’intrigue nous plonge en 2032 et le moins que l’on puisse dire c’est que les choses ont bien changées. Plus de crime, plus aucune violence. « Paix et félicité » comme le disent si bien les habitants de San Angeles « et non plus Los Angeles ». Toutes les musiques ont disparues et font place à des musiques publicitaires complètement loufoques. Le pire c’est que les gens adorent et les chantonnent. Accompagné d’une façon de parler digne des hippies, l’humour se montrera là où on ne l’attendait pas vraiment.

2demolPlus aucune vulgarité, on a des amendes à chaque fois où l’on blasphème. Plus aucune relation physique due aux maladies qui ont peu à peu évoluées. Sida, Mst puis Nrs ont fait que les hommes et femmes ne pouvaient plus avoir de relations sexuelles autres que par la pensée, grâce  à l’aide d’un gadget High Tech. A oui et aucun échange buccal. Pour avoir un enfant, tout se fait à l’aide du sperme des hommes comme pour les mères porteuses par exemple.  Les voitures se conduisent maintenant automatiquement si on le souhaite. Les personnes s’habillent toute dans des couleurs soit grises, soit noires. Les restaurants n’existent plus. Seul Pizza Hut est resté « il y en a qui ont de la chance ». On ne s’essuie plus avec du papier toilettes, à la place, il y a trois coquillages. Je vous laisse libre court à votre imagination quant à leur utilisation « vous pouvez voir une jolie illustration sur internet ». Autant vous dire que pour le personnage de John Spartan, la frustration sera maitre mot. Demolition man c’est aussi beaucoup de clins d’œil à d’autres films. Stallone laisse encore une fois un clin d’œil à Arnold Schwarzenegger qui, dans notre film, est devenu président des Etats Unis. Schwarzenegger lui rendra la pareille dans son film Last action hero où cette fois, c’est Stallone qui joue Terminator dans Terminator 2, le jugement dernier.

Il ne sait pas se servir des trois coquillages

3demoBeaucoup d’humour vient ponctuer notre film afin de ne pas tomber dans quelque chose de bourrin et sans dialogues constructifs. Les dialogues sont d’ailleurs très bons et les blagues s’enchainent. La critique de la nouvelle société et des dirigeants est vraiment très bonne. On nous montre tout le contraire de ce que serait la vie si on interdisait vraiment tout. Mais on nous montre aussi l’extrême. Comme nous le savons, dans toute société, il y a des hommes et des femmes qui ne veulent pas se conformer à la société. Nous aurons donc un groupe de résistant vivant sous terres et préparant une riposte.

Look années 90

Look années 90

Look année 2032. Votre ego en prend un coup

Look année 2032. L’égo de flic bad ass de John Spartan en prendra un sacré coup

Science fiction oblige, les voitures, les costumes, le design des décors sont tout simplement incroyables. On est vraiment dans le futur. Stallone est toujours égal à lui-même et tiens tête à Wesley Snipes qui incarne Simon Phoenix, un bad guy totalement déjanté. Une très bonne interprétation. Un personnage qui n’est pas si insensible qu’on nous le laisse croire dans le film. On notera qu’il fait preuve d’une incroyable présence à l’écran et crève littéralement l’écran avec Wesley Snipes.

demosly

demowesley

Le premier joue le rôle d’un policier désorienté par l’époque dans laquelle il a atterrit et l’autre, quelque peu excessif dans ses actions, joue la carte de la décontraction avec un gros supplément de violence. Il aime visiblement tuer. 2 hommes, 2 Némésis condamnés à s’affronter jusqu’à ce que l’un des deux meure. Un affrontement dans les années 90 et sa suite, le combat final, en 2032.

demosandra

Sandra Bullock est quand à elle la touche féminine charismatique et humoristique dans son rôle d’une policière fan des années 90. Des airs de garçon manqué qui s’amuse beaucoup à placer des répliques bad ass elle aussi mais de manière maladroite. L’actrice arrive à tenir tête aux deux têtes d’affiche et apporte un plus à notre film. Stallone joue dans l’auto parodie comme l’a fait Schwarzy dans Last action hero. Les répliques s’enchainent comme une mitrailleuse et on en rit du début à la fin. Des chorégraphies très bonnes qui ne sont pas sans rappeler les films avec Van Damme. Nous avons donc le film bien bad ass et le bad guy machiavélique, psychopathe et déjanté. C’est dynamique et bourrin comme on aime.

demofin

En conclusion

Merci beaucoup, tronche de merde, casse-couilles, putain de saloperie, enculée de machine à la mords-moi l'noeud....plus besoin de coquillages.

Merci beaucoup, tronche de merde, casse-couilles, putain de saloperie, enculée de machine à la mords-moi l’noeud….plus besoin de coquillages.

Demolition man est un film d’action/ Science fiction qu’on qualifie de fun. Stallone et Snipes s’en donnent à cœur joie. Spectaculaire, c’est le genre de film d’action Hollywoodien où le but est de vous offrir du grand spectacle et de l’action jubilatoire. On en prend plein les yeux, les répliques cultes s’enchainent, le scénario est simple mais très bon, les décors excellents, les acteurs charismatiques, du fun et encore du fun. Un style de film qui manque cruellement au cinéma d’aujourd’hui. Pour les fans de films d’action décalés, de science fiction, c’est un bijou. Les autres, vous y trouverez surement votre compte. Un film d’action et science fiction qui décoiffe. Alors installez-vous dans votre canapé et voyagez en l’an 2032 afin de découvrir cette nouvelle civilisation. Et attention, pas de grossièretés pendant la projection. John Spartan y fera les frais en ayant une amende d’un crédit pour abus contre le code de moralité du langage.

Publicités

Tagué: , , , , , ,

Classé dans :Action, Films cultes et sagas à voir, Science Fiction, Stallone

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :