Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Jusqu’en enfer: Cauchemardesque, encore une magnifique oeuvre de Sam Raimi

jusqu'en enfer afficheRésumé

La jeune Christine Brown a tout pour être heureuse : un job dans une banque, une jolie maison et un gentil mari. Un jour, une vieille gitane se présente à elle en lui demandant de prolonger le remboursement des traites de sa maison, Christine le lui refuse afin d’être bien vue de son patron. Mais pas de la vieille femme qui, privée de sa demeure, va par vengeance jeter un mauvais sort sur elle.
La vie de Christine devient alors un enfer, la malédiction de Lamia une créature démoniaque la poursuivant où qu’elle aille. Ne pouvant trouver de l’aide du côté de son petit ami, elle fait appel à un homme qui lui donnera les moyens de renverser ce mauvais sort.

Infos sur le film

Réalisé par Sam Raimi
Avec Alison Lohman, Justin Long, Jessica Lucas
Film américain.
Genre : Epouvante-horreur
Durée : 1h 39min
Interdit aux moins de 12 ans

De retour à la réalisation de films d’horreur, Sam Raimi, réalisateur de la trilogie Evil Dead et des Spiderman, signe ici un nouveau film d’horreur. Alors réussite ou échec ? Ce que l’on peut déjà dire c’est que Jusqu’en enfer ne va pas laisser les fans de films d’horreur indifférent et qu’il va devenir un film culte que tout fan de film du genre doit voir et posséder. Ami du surnaturel et fans de l’exorciste, ce film est fait pour vous. Un film qui va vous emmener droit en enfer.

Une œuvre signée Sam Raimi

Quand on vous dit qu'il faut toujours venir en aide aux personnes âgées... . Attention aux représailles!

Quand on vous dit qu’il faut toujours venir en aide aux personnes âgées… . Attention aux représailles!

Christine Brown une jeune femme tout ce qu’il y a de plus simple, travaille dans une banque. Rabaissée et traitée comme une simple stagiaire par son patron et son assistant, cette dernière décide de changer la donne. Un jour, une vieille femme arrive à son bureau et demande à Christine de prolonger le remboursement de sa maison. Afin d’être mieux vue par son patron et ses collègues, Christine refuse cet emprunt. Essayant quand même de trouver un moyen pour exaucer le souhait de cette vieille femme. Grossière erreur d’avoir refusé cet emprunt. La vieille femme »qui semblait inoffensive »s’avère être un vrai « démon« et jette un sort à Christine en lui disant qu’un jour, c’est elle qui viendra la supplier. Peut à peut, la vie de Christine va être chamboulée, elle va se sentir traquer partout où elle va. Commencer à avoir des hallucinations dignes des plus grands cauchemars qu’un être humain pourrait faire. Elle essaye de trouver de l’aide auprès de son petit ami mais celui-ci a bien du mal à la croire. Christine fait alors appel à un voyant afin de trouver un moyen de conjurer le mauvais sort qui lui a été jeté. Oui mais est-ce vraiment si facile ?

Ambiance cauchemardesque avec de l’humour

2JUSQUENSi vous avez aimé la trilogie Evil dead et son humour très noir, ce film va beaucoup vous plaire. Jusqu’en enfer nous rappel le bon vieux temps des films d’horreur de Sam Raimi. Le film est un vrai festival d’effets spéciaux avec une mise en scène vraiment incroyable. Un vrai spectacle tout simplement. Le générique est très bien trouvé, la musique de ce dernier est excellente et nous donne déjà le ton du film qui s’annonce cauchemardesque. J’ai rarement vu un film aussi horrible que ça. On sursaute pendant tout le long, on angoisse, on a peur, on rigole aussi pour certaines situations un peu dégoutantes. On se demande surtout comme Christine va s’en sortir. Pour une fois dans un film d’horreur, le personnage principal s’avère être très attachant et l’envie que cette dernière s’en sorte se fait vite ressentir. La jeune femme est toute simple, on sent dans son regard quelque chose de touchant, on ne veut pas qu’il lui arrive quelque chose de mal, on a de l’empathie pour elle. Ça sera malheureusement l’effet contraire. A cause du mauvais sort jeté sur elle, elle va être traquée par l’esprit démoniaque du nom de Lamia qui la poursuit où qu’elle aille.

Vous n’en ressortirez pas indemne

3JUSQUENDu coté des acteurs, ses derniers jouent à merveille. Aucunes longueurs, pas d’ennui. Beaucoup de scènes dégoutantes. Il est recommandé de ne pas grignoter en même temps qu’on regarde le film. Beaucoup de clins d’œil aux films Evil Dead. On a peur et on rigole. Un curieux mélange mais ça rend très bien. Pendant tout le film, on balance d’un coté vers un humour noir, d’un autre vers un film d’horreur qui ressemble pour certains passages à une sorte d’attraction tout droit sortie d’un parc ou d’une fête foraine. On pourra d’ailleurs avoir cette impression de revivre l’attraction du manoir hanté dans un parc d’attraction très connu « vous savez celui d’une certaine souris noire ? ».

Pour conclure

1JUSQUENC’est un film inquiétant, stressant, des moments où l’on bascule dans la paranoïa. Un mélange de sérieux et de drôle. La musique colle parfaitement au film et on passe vraiment un très bon moment. Vous allez avoir très peur pour certains. Je pense qu’avoir de la compagnie pour voir se film est plus que recommandable. Pour les autres, il est temps de ressortir votre bonne vieille peluche « lavée si possible » ou si vous n’en n’avez plus, c’est le moment d’aller en acheter une bien grosse. Pour ma part, un des meilleurs films du cinéma d’horreur.

Publicités

Tagué: , ,

Classé dans :épouvante, Horreur

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :