Superman: Prêts à prendre votre envol?

superman afficheRésumé du film

La planète Krypton est sur le point d’exploser. Jor-el, un grand scientifique, décide de sauver son fils et l’envoie sur la planète Terre. L’enfant est recueillit par un couple de fermier qui l’élèvera. L’enfant développera sur cette planète des pouvoirs incroyables. En grandissant il apprendra qu’il n’est pas de cette planète et décidera de partir en quête de son identité. Devenu adulte, il devient reporter et travaille pour le Daily Planet. Vivant une vie tout ce qu’il y a de plus normal, il ne renie pas pour autant qui il est vraiment. Pour combattre le crime et les diverses dangers qu’encourent les êtres humains, il devient Superman, secourant la veuve et l’orphelin. Seulement, les pouvoirs de notre héros attisent la jalousie de Lex Luthor, un criminel.

Infos sur le film

Réalisé par Richard Donner
Avec Christopher Reeve, Margot Kidder, Gene Hackman, Marlon Brando
Genre : Science fiction, Aventure, Action, Super héros
Nationalité : Américain, Britannique
Durée du film : 2h25 environ

Comment le film commence ?

1SUPERMANVous verrez progressivement que Superman est conçut comme une sorte de pièce de théâtre en 3 actes. Krypton, Smallville, Métropolis. D’ailleurs la manière de parler des Kryptonien fait très shakespearienne.

2SUPERMANNotre film commence dans l’espace, sur la planète Krypton. Un conseil c’est réuni afin de juger trois criminels sous la responsabilité de Jor-El. Pour les punir de leurs crimes, Ursa, Non et le Général Zod sont envoyés dans une prison appelée la zone fantôme, une autre dimension, une sorte de vide spatial où les condamnés de Krypton mais aussi d’autres planètes sont envoyés et réduits à l’état de spectre qui errera durant la période de temps déterminée par les juges. Le conseil c’est aussi réuni pour une annonce importante : la planète est sur le point d’exploser. Seulement le conseil ne croit pas Jor-el qui décidera d’envoyer son fils, Kal-el avec tout le savoir de l’univers contenu dans un cristal, sur la planète Terre afin qu’il survive. Jor-el décidera de rester sur Krypton avec sa femme Lara. Il avait raison, Krypton explosera quelque temps après alors que le vaisseau contenant Kal-el se mettra en route vers la planète Terre. Vaisseau qui s’écrasera dans le Kansas et sera découvert par un fermier et sa femme qui recueilleront l’enfant qui, même si il ressemble à un être humain, n’en est pas vraiment un.

La naissance du plus grand des super héros

forteresseContrairement au reboot du personnage dans le film Man of steel, Superman a un acheminement plus lent, nous permettant de nous attarder sur la naissance de notre héros. Je vous rassure, ca sera moins lent que la série Smallville dont il aura fallut attendre 10 ans pour enfin voir notre héros revêtir sa cape, ses collants et embrasser sa destinée. Le jeune Kal-el (son nom d’origine) débarquera sur la planète Terre et sera recueillit par un fermier et sa femme qui l’élèveront comme leur propre fils. Dès le début, Jonathan et Martha Kent vont découvrir que ce n’est pas un enfant comme les autres. Capable de soulever une voiture avec la seule force de ses bras, les Kent verront qu’il n’est pas humain. En grandissant, le jeune homme est solitaire, traité comme un être inférieur par ses camarades qu’il cherche à impressionner. Il n’arrive pas à trouver sa place. C’est son père adoptif, Jonathan qui lui enseignera que son existence a un but déterminé. Que son destin sera grand, que ses dons l’amèneront à devenir un grand homme.

3superman

La série Smallville était d’ailleurs brillante de ce coté là. On nous montrait tout d’abord un Clark ne voulant pas de ses pouvoirs, ayant peur de ce qu’il pourrait devenir s’il ne faisait pas les bons choix. Au fil des saisons, il apprendra à accepter qui il est, apprendra à contrôler ses pouvoirs qui se développeront et dont il en découvrira de nouveaux, ne reniera plus ses racines et verra que ses vrais parents l’ont envoyés sur Terre pour protéger ses habitants et être leur dernier espoir. Le film Superman quant à lui ne s’attardera pas trop sur son adolescence même si certains évènements seront importants à nous montrer et seront déterminant dans la naissance de notre héros. C’est en découvrant une nuit un cristal placé dans le vaisseau spatial dans lequel il est arrivé sur Terre que Clark sera guidé par se dernier dans un lieu où sa véritable nature sera révélée. Dans cette forteresse de cristal, une forteresse de solitude, il fera la rencontre de son vrai père dont l’apparence spectrale s’avèrera l’âme de ses lieux et lui enseignera pendant plus de 12 ans la mission qu’il devra mener. Ainsi, des années plus tard, sa véritable identité, qui portera le nom de Superman par la journaliste Lois Lane sera née et révélée au monde entier. De la découverte de ses pouvoirs à la découverte de ses origines, se personnage s’avèrera attachant au fur et à mesure que nous avancerons dans l’histoire. L’icône culturel de l’Amérique est parfaitement représenté sous les traits de Christopher Reeve. Il est l’âme de notre film, son cœur.

Superman/ Batman : Le comparatif

10502475_10152516487963485_1573130646939355888_nSi on devait le comparer à une autre icône des super héros, Batman, on pourrait voir certaines différences. Superman représente la lumière, l’espoir, la justice, il ne cherche pas à être discret (sauf lorsqu’il est Clark Kent) et veut montrer au peuple de la Terre qu’il est là pour le protéger. Quant à Batman, il opère dans l’ombre, représente le coté obscur, mentalement plus intelligent, tout du détective, violent, cherchant à faire peur aux criminels. Un personnage ayant eu une enfance traumatisante dû à l’assassinat de ses parents sous ses yeux. Malgré son air de playboy, d’homme milliardaire, c’est à cause du drame survenu dans son enfance que cet homme décida à combattre le crime sous les traits de Batman. Superman a eu une enfance plus heureuse, a été élevé dans les traditions. Même si il a grandit sous les traits de Clark Kent, il est plus ou moins né Superman. Tout du moins, il l’apprendra lorsqu’il décidera de quitter ses parents et découvrir ses origines dans la forteresse de solitude. Mais, là où nos deux héros se ressemblent, c’est du coté de leur sens du devoir. Tous deux ont choisis de donner leurs vies à la justice et lutter contre la criminalité. Superman a hérité de ses pouvoirs à la naissance, Batman n’a pas de super pouvoirs mais se forgera physiquement et mentalement, se construira un vrai arsenal et une vraie panoplie pour combattre le crime. Dans la vie de tous les jours, Bruce Wayne est un vrai playboy, un vrai tombeur de ses dames. Quant à Clark, c’est un personnage effacé et timide. En somme, il est plutôt vu comme un bon copain, surtout envers la femme qu’il aime : Lois Lane qui elle, est amoureuse de Superman. Un vrai dilemme pour notre héros qui sera amené à faire un choix dans Superman 2. En 2016, un évènement de taille permettra enfin de voir nos deux super héros se rencontrer pour la première fois dans un même film : Batman V Superman. Un grand moment de cinéma est attendu.

Christopher Reeve : le rôle parfait

clark kent supermanChristopher Reeve dans le rôle de Clark Kent/ Superman y est majestueux. Le même personnage mais deux identités différents afin qu’on ne le reconnaisse pas et donc, un jeu totalement différent. On pourrait presque dissocier les deux personnages que l’acteur interprète. En tant que Clark Kent travaillant au Daily Planet, Reeve joue un personnage maladroit, dos vouté, cheveux gominés, grosses lunettes de vue, l’air idiot mais un grand cœur, généreux, serviable. En Clark Kent, il apporte la petite touche comique à notre film. Un personnage presque ridicule mais on l’aime. Jamais dans un film de Superman on avait eu une si belle prestation pour ce personnage. Mais, quand il est en Superman, il adopte une attitude à l’opposé total de ce qu’il est quand il se déguise en Clark Kent. Car oui, contrairement aux autres super héros, c’est Clark Kent qui est un déguisement pour notre personnage. Quand il est Superman, le caractère est fort, sa posture est droite, il a l’air confiant, brave, courageux, des pouvoirs inimaginables, le sens de la justice, il fait ce qui est juste, sait dissocier le bien du mal. Finalement, même s’il cache son identité en étant Clark Kent, on peut voir que certain traits de son caractère sont visibles dans les deux personnages : le sens de la justice, la générosité, la bonté, le sens du devoir. Un personnage dont on suit le parcours de sa naissance jusqu’à l’âge adulte. La palette d’émotions de l’acteur est tout bonnement épatante. Il est habité par son personnage. Pourtant, passer d’un personnage comique à un personnage héroïque n’était pas chose aisée. Alors oui, ce Superman est plus bon-enfant, avec son slip rouge, il parait ridicule (et pourtant ca marche quand même) que son coté bad ass dans la version de Zack Snyder mais la magie, elle, n’a pas disparue. Notre Superman est sublimé tel un vrai messie. Mais lui, ne se voit pas comme tel. Le seul et unique acteur à avoir réussi à interprété Superman, c’est bien Christopher Reeve.

Un vrai talent de la narration et mise en scène

5SUPERCe qui fait de Superman une réussite, en plus de son casting incroyable, c’est sa narration mais aussi sa mise en scène. Alors oui, les effets spéciaux ont pris un sacré coup, surtout qu’à l’époque, pas d’ordinateurs pour les retravailler, la technologie numérique n’existait pas encore. Du coup, l’usage de maquettes pour certaines scènes était obligatoire. Mais là où le film réussit, c’est du coté de l’équipe qui nous donnera l’illusion que notre héros vole. Grâce à des câbles attachés à l’acteur retenu à 15mètres du sol, on a la sensation de flotter dans les airs, comme notre héros. Contrairement au récent Man of steel, nous voyons que c’est un fond vert mais est ce que le plaisir de voir notre film est gâché pour autant ? Non car l’histoire est tellement prenante, tellement bien construite que les petites incohérences et les défauts visuels sont minimes. Pire, ils en sont un atout. C’est intéressant de voir les premiers effets spéciaux et s’apercevoir leur évolution au fur et à mesure des films sortis.

supermanfly

Pour l’époque, Superman était une vraie révolution dans le monde du cinéma et le film avait d’ailleurs eu droit à une belle récompense aux oscars dans la catégorie meilleurs effets spéciaux. A cette époque, le spectateur était naïf, imaginatif et émerveillé par des choses extraordinaires. Le temps est passé, le spectateur a évolué, en demande toujours plus mais il est évidant que ce Superman est indémodable du coté scénaristique. La narration est exceptionnelle. On arrive à vous faire passer d’une séquence intime à une séquence à grand spectacle puis à une autre séquence plus joyeuse et même comique. Superman c’est aussi ca. Vous émerveiller mais aussi vous émouvoir, vous faire rire. Que dire aussi de la beauté des décors et des autres paysages ? Nous passons d’une planète presque faite de cristal, visitons ensuite brièvement la galaxie, atterrissons sur la planète Terre où nous découvrons les terres du Kansas, puis partons sur la banquise pour découvrir la forteresse de solitude et terminons avec une intrigue qui se situera dans la grande ville de Métropolis à l’architecture faisant très années 40, tout comme les vêtements des personnages. Du drame, du romantisme, de l’aventure, de l’héroïsme, Superman est un film authentique.

Superman n’est pas seul

superloisChristopher Reeve n’est pas le seul à apporter du positif dans notre film. On peut aussi compter sur le talent de l’actrice Margot Kidder, la meilleure des actrices (avec Teri Hatcher pour la série Lois et Clark) à avoir interprétée brillamment Lois Lane. Son alchimie avec Christopher Reeve est importante pour notre histoire et se devait donc impeccable. C’est chose faites, le duo fonctionne à merveille que ce soit lors des séquences où Lois est à l’écran avec Clark ou lorsqu’elle est à l’écran avec Superman. Son comportement n’est absolument pas le même. De son caractère fort, cette jeune femme est aussi quelqu’un de fragile.

superman geneGene Hackman campe quant à lui le Némésis de Superman : Lex Luthor. Impitoyable, déjanté, machiavélique, il est parfait. Le grand méchant, c’est bien lui. Son tout premier face à face à Superman est une des scènes les plus réussies du film. Une menace pour l’homme d’acier alors que quand on voit Luthor à l’écran, il ne parait pas si dangereux que ca. Méfiez-vous des apparences. Ce n’est qu’un homme mais un vrai génie du crime envieux des pouvoirs de Superman et qui fera tout pour le détruire.

super marlonOn découvre aussi avec plaisir Marlon Brando qui interprète Jor-el. Quelle présence, quel charisme. Et pourtant, sa présence à l’écran ne dépassera pas les 20minutes. Un père qui sacrifiera sa propre vie pour que son fils vive. On comprendra très vite pourquoi ce sacrifice était nécessaire.

super jimmy

Superman oblige, vous retrouverez d’autres personnages : le photographe travaillant au Daily Planet Jimmy Olsen qui idéalise Superman. En quelque sorte l’assistant de Perry White.

super perryLe rédacteur en chef du Daily Planet Perry White (grognon, caractère bien trempé). Chaques personnages au caractère différent les uns des autres. On pourra s’identifier à celui qui nous correspond le mieux. Certains auront un temps de présence plus conséquent qu’un autre mais ils jouent tous un rôle important dans notre histoire.

Pour conclure

superendVibrant d’émotion dès le lancement du générique avec le thème de Superman composé par un John Williams (qui arrivera à continuer à nous émouvoir avec d’autres morceaux) arrivant parfaitement à faire ressortir sur ces quelques notes, l’âme de l’homme d’acier, Superman est un pur chef d’œuvre où l’émerveillement en fait son principal charme. Porté par des acteurs et actrices impliqués, Superman nous fait rentrer dans l’intimité de chacun et permet d’en savoir plus sur leurs motivations. Des effets spéciaux qui ont vieillis mais qui sont toujours autant incroyable, on arrive à nous donner l’illusion que Superman existe bel et bien. Les effets de vol, la démonstration de la force et des autres super pouvoirs de l’homme d’acier font de ce film un film à grand spectacle. Superman n’est pas non plus que du grand spectacle et nous livre une histoire, une narration impeccable. Digne d’une pièce de théâtre, nous voguons d’actes en actes sans jamais en perdre une miette. Une histoire prenante, passionnante, émouvante. La naissance du super héros n’a jamais été autant développée que pour ce film et, même si le coté bon-enfant de notre personnage, il y a quelque chose de mature dans notre histoire. Tous les Superman auront toujours la même scène finale : Superman volant dans le ciel étoilé puis quittant la Terre en faisant un sourire charmant à la caméra comme pour vous remercier d’avoir regarder le film et vous dire aussi qu’il reviendra. Des tonnes de trouvailles scénaristiques qui font que notre film a de grosses allures de comic book. Le mythe Superman vu avant ce film par des séries tv et surtout des bandes dessinées, est parfaitement respecté. Petite recommandation, attention pour ceux qui veulent voir le film avec le doublage français. Préférez le premier doublage où les dialogues étaient bien meilleurs et véhiculaient plus d’émotion contrairement à sa remasterisation où cette fois c’est le doubleur Jean-Pierre Michael « doublant entre autre Keanu Reeves » qui double cette fois l’homme d’acier. Superman est un classique du cinéma fantastique. Mythique.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.