Portraits de Stars: Jackie Chan

vlcsnap-2015-11-25-14h49m29s668
Né le 7 Avril 1954 à Hong Kong. A sa naissance, Jackie pesait 6kg. Les infirmières disaient de lui qu’il était aussi adorable qu’un petit boulet de canon. Enfant, Jackie était un très vilain petit garçon qui causait beaucoup de tracas à ses parents.

vlcsnap-2015-11-25-14h49m10s495

Ses parents travaillaient à l’ambassade de France à Hong Kong. Pour leur travail, ils quittèrent leur fils et durent partir en Australie à l’ambassade Américaine. Son père en tant que cuisinier, sa mère en tant que femme de chambres. A l’âge de 7 ans, Jackie entre à l’école de l’opéra Chinois. L’opéra Chinois offre des drames, du spectacle, ces costumes extravagants, du kung fu, des combats de sabre, des sauts périlleux avant, arrière. 10 ans d’études.

vlcsnap-2015-11-25-15h06m39s880

Là bas, Jackie y apprenait les coups de poing, la gymnastique, l’acrobatie. C’est dans cette école que Jackie rencontrera deux hommes qui allaient devenir ses partenaires dans de nombreux films d’arts martiaux: Sammo Hung et Yuen Biao. Trio qui sera appelé par la suite, dans leurs films : Les trois dragons. Toutes ses années à travailler dans cette école leur donna un sens unique du timing et le sens du spectacle. Une amitié profonde entre eux se créa. Pendant des années dans l’école ils s’entrainèrent ensemble, mangeaient ensemble, vécurent ensemble, ils étaient soudés et n’avaient pas vraiment eu la chance d’avoir leurs parents pour les éduquer. Tous ses camarades furent diplômés et chacun fit une belle carrière dans le cinéma d’action.

vlcsnap-2015-11-25-15h09m56s693

A sept ans, Jackie aura son premier rôle au cinéma dans le film Big and little wong tin bar en 1961. Dans ce film, nous pouvons voir Jackie se battre, chuter et même chanter une chanson. Plus obligé de s’entrainer, Jackie trouve le cinéma intéressant. Il tourna par la suite des petits rôles dans des films produits par Shaw Brothers sans se douter qu’il deviendrait un jour une des plus grandes stars du cinéma.

jackie fight

Mais une question se pose : Quel art martial pratique-t-il ? Tous. Pendant ses 10 années à l’école, Jackie y apprendra le karaté, l’aikido, la boxe « comme on pourra le voir dans le film Soif de justice où il affrontera un célèbre champion de kickboxing », le tong long, le pak mei. Tous ses arts martiaux préparaient le futur acteur à devenir ce que l’on appelle un Lung fu mo si, genre de cascadeur. Ce sera donc en tant que lung fu mo si que Jackie travaillera sur un film avec l’acteur Bruce Lee : La fureur de vaincre.

vlcsnap-2015-11-25-15h21m08s140

Dans ce film il joue un élève de l’école de kung fu du personnage interprété par Bruce Lee. Être cascadeur à cette époque lui rapportait beaucoup d’argent car en plus d’été cascadeur, Jackie était doublure dans les cascades dangereuses qui étaient bien mieux payées. Dans les années 70, tout le monde c’était mis au kung fu grâce à l’acteur Bruce Lee qui avait lancé la mode. Le premier chinois à devenir une star international du cinéma d’action. Acteur que l’on compare à Jackie Chan. Tous deux ont pourtant un style de combat différent. Combat du Sud pour Bruce Lee, combat du nord pour Jackie. Tout comme les personnages qu’ils interprètent : personnages sombres pour Bruce Lee, personnages bien intentionnés et un peu fous pour Jackie. Les deux acteurs se retrouveront sur le tournage d’Opération dragon où Jackie sera une fois de plus une doublure cascade. Pendant une séquence où Bruce Lee combattait une vingtaine d’assaillants au bâton, Jackie était le dernier à s’attaquer à l’acteur quand il se prit un gros coup de bâton en pleine tête. Bruce Lee s’arrêta pour prendre Jackie dans ses bras et s’excuser. Plus de peur que de mal finalement.

vlcsnap-2015-11-25-15h34m42s424

Même s’il ne jouera plus vraiment dans des films d’arts martiaux traditionnels, c’est son style de combat qui continue d’être un modèle pour le cinéma d’action. Depuis les films de kung fu de ses débuts, son style à quelque peu changé en se transformant en une sorte de combat acrobatique artistique à main nue. Un jour, le metteur en scène John Woo le contact pour qu’il s’occupe des cascades de son nouveau film Hand of death. En plus d’avoir chorégraphié Hand of death, il apparaitra aux cotés de John Woo dans le film.

Après la mort de Bruce Lee, toute l’industrie du cinéma c’est effondrée. Tout le monde pensant que Bruce Lee était le meilleur, personne ne voulait voir d’autres films d’action. A l’époque, Jackie était déprimé. N’ayant plus rien à faire, il repartit en Australie. De retour en Australie, il travailla sur des chantiers et fit même de la plonge dans des restaurants. Ce qu’il ne savait pas c’est que son retour au cinéma d’Hong Kong se préparait grâce à Willy Chan qui encore aujourd’hui restera l’agent et le meilleur ami de Jackie. Willie Chan remit en contact Jackie avec le réalisateur de La fureur de vaincre : Lo Wei. Le réalisateur envisage de prendre Jackie pour jouer le rôle principal dans La nouvelle fureur de vaincre. Le film ne marcha pas, le public n’aimant et n’acceptant pas Jackie.

jackie hyène

Il pu par la suite montrer toute sa valeur quand Lo Wei lui proposa un autre film venant d’une autre société de production : Le chinois se déchaine. On y vit Jackie créer un nouveau style de comédie de kung fu et à lui seul il revitalisa toute l’industrie des films d’arts martiaux. Plutôt que de montrer tout son talent, il voulait divertir le spectateur avec ses grimaces pendant qu’il exécutait ses mouvements pour le moins originaux « le serpent, le tigre ». Un style de combat qui ressemblait à une danse. Le mélange kung fu/ Comédie devint un succès colossal au box office pour l’acteur. Le deuxième film que Jackie tourna : Le maitre chinois où Jackie pratique un style d’art martial chinois dans lequel le combattant fait semblant d’être ivre. Un style de combat que l’acteur montra à son extrême. A chaques prises, l’acteur se mettait la tête en bas pour que le sang remonte à la tête et qu’il est le visage tout rouge. Après le succès du Chinois se déchaine et du maitre chinois, Jackie devint la plus grande star du cinéma de Hong Kong.

Jackie Chan réalisateur

camera jackieJackie s’essayera aussi à la réalisation en s’attaquant au film Big Brother. Il n’avait pas fait d’études dans le milieu mais simplement en apprenant sur les plateaux de tournages. Avec Big Brother, il offre au spectateur un genre particulièrement intéressant. Des scènes d’action dans un style inimitable tourné dans des décors rappelant de vieux classiques de films Hollywoodien avec un travail extravagant et spectaculaire de la caméra. Milliardaire d’un jour et La grande dame d’un jour sont les deux films qui inspirèrent Jackie pour tourner Big Brother. On y voit des longs plans séquences « filmé en un seul plan ». Le film le plus magnifiquement filmé à Hong Kong. Jackie retourne par la suite, seulement devant la caméra avec L’Irrésistible et La hyène intrépide. Jackie quitte la société Shaw Brothers et signe un contrat avec la société Golden Harvest, société dont la plus grosse vedette avait été Bruce Lee. Justement, la société cherchait son futur remplacant. Il y développa son propre style en tant qu’acteur et réalisateur. Avec des films comme Young Master, Dragon Lord où il joue au foot avec une poupée de chiffon. Avec la série Police Story, il créa un nouveau style dont l’action se passe de nos jours. La police remplace les moines shaolin. Il forma sa propre équipe de cascadeurs. Chacun rivalisant avec les autres pour faire la cascade la plus impressionnante. Heureusement, jamais ne se tua ou fut sévèrement blessé. Moins surprenant, Jackie et ses cascadeurs ne trouveront jamais d’assurances. Ils sont sur liste noire dans toutes les compagnies d’assurance de tout l’Asie.

Un pas dans le cinéma Hollywoodien

le chinoisGolden Harvest était bien décidé à lancer Jackie Chan dans le monde entier. Ainsi, avec le film Le chinois, Jackie signe son premier film Hollywoodien. Un film d’aventure situé dans les années 30. Des scènes d’action moins efficaces que dans les films réalisés par Jackie. Jackie partagera aussi l’affiche avec une pléiades de stars « Burt Reynolds et Sylvester Stallone » dans le film Cannonball mais il lui fut difficile de se faire remarquer parmi toutes ses stars. Il eu aussi du mal à convaincre avec son rôle de super flic Hong Kongais dans Le retour du chinois. Finalement Jackie reprit son rôle dans la suite de Cannonball. En Asie le nom de Jackie sur l’affiche était immense, mais aux Etats Unis, c’était celui de Burt Reynolds. Jackie n’apparaitra en plus que 2minutes dans le film et son image dans l’Asie est petit à petit tombée. Comment continuer à avoir du succès ? Jackie comprit qu’il fallait travailler très dur.

Jackie Chan : L’homme d’acier

vlcsnap-2015-11-25-18h23m26s186Ce qui fait surtout le succès des films de Jackie Chan c’est son incroyable culot à vouloir risquer véritablement sa vie. Ca, les spectateurs l’ont bien remarqué et c’est ce qu’ils aiment en premier chez la star. Jackie a décidé que quand il serait une star, il prendrait les risques lui-même. Les prises de risques se multiplient dans ses films. Manquant de se faire griller dans une scène d’explosion du film Nikki Larson, traumatisme aux lombaires en tombant d’un étage dans Police story, coupure au dessus de l’oeil en sautant au dessus dans pousse-pousse dans Big Brother, épaule démise en voulant éviter un hélicoptère dans Supercop. La cascade la plus risquée aura été celle du clocher dans Le marin des mers de Chine. Jackie resta plusieures minutes accroché à l’aiguille de l’horloger jusqu’à ce qu’il lâcha. Scène authentique. Résultat : les lombaires ont une fois de plus trinqués. Mais le pire restera la cascade pour le film Mister Dynamite où Jackie y joue une sorte d’Indiana Jones asiatique. Jackie devait sauter d’un mur sur un arbre. La branche où il s’y accrocha craqua et l’acteur tomba de plusieurs mètres en heurtant sa tête sur une pierre. Belle fracture du crane, six mois de repos. Après s’être remis, Jackie reprit le chemin du tournage. L’acteur aura eu beaucoup de chance en échappant à la mort. L’homme d’acier, ce n’est pas Superman, c’est bien Jackie.

samo jackie yuen

Jackie Chan produira de nombreux films d’action comiques avec ses deux camarades : Yuen Biao et Sammo Hung avec qui il sera réunit pour la toute première fois dans le cultissime Marin des mers de Chine. Les années suivantes on retrouve le trio dans Soif de justice, Le gagnant, Le flic de Hong Kong 1 et 2 et Dragon Forever. Au début des années 90, Jackie est à l’affiche de nombreux succès : Police story 2, Opération Condor « suite de Mister Dynamite », Police Story 3, la suite du Maitre Chinois. L’acteur retente sa chance à Hollywood avec Jackie Chan dans le Bronx qui sera un gros succès pour l’acteur, tout comme Police Story 3 : Supercop. C’est en 1997 que Jackie obtiendra son plus gros succès au cinéma Américain avec Rush Hour, film où il partage l’affiche avec Chris Tucker. Ce film fera de Jackie une vedette à Hollywood. Sa carrière à Hollywood se poursuivra par la suite une comédie western, Shangai Kid qui connaitra une suite. En 2001 il retrouve Chris Tucker dans la suite de Rush Hour qui aura encore plus de succès que le premier. Un an plus tard, il déposera son empreinte sur l’avenue des stars de Hollywood. Il commence ensuite des films d’action comportant des effets spéciaux : Le smoking , Le médaillon. Seulement ses deux films n’auront pas de succès, aussi bien critique qu’au Box office. En 2003, la société Golden Harvest annonce son retrait de l’industrie cinématographique. Jackie décide de lancer sa propre société de production : JCE Movie Limited.

Jackie s’essaye au drame

Jackie dans Shinjuku incident
Jackie dans Shinjuku incident

Avec New Police story, The Myth, L’expert de Hong Kong, l’acteur voit ses films avoir un ton plus dramatique nous permettant de voir qu’en plus d’être un excellent acteur de films d’action, il est aussi un excellent acteur dans le registre du drame. On le verra par la suite renouer avec la comédie d’action avec Le tour du monde en 80 jours, Rush Hour 3 et Le royaume interdit où il partagera enfin l’affiche avec une autre vedette asiatique du film d’arts martiaux : Jet Li. Il prêtera par la suite sa voix à un personnage dans le film d’animation Kung fu panda. En 2009 sort directement en dvd Shinjuku Incident. Le tout premier film de Jackie Chan où il n’y aura aucune scène d’art martial. L’acteur s’essayant complètement au drame. En 2009, l’acteur signe une suite pour son film Opération condor avec Chineze Zodiac et tourne une nouvelle comédie américaine d’action : Kung Fu Nanny. Avec Little big soldier, Jackie s’essaye au film historique en jouant le role d’un rescapé d’une bataille capturant le général du camp ennemi. La même année il reprend le role tenu par Pat Morita dans le remake de Karate Kid. En 2011, l’acteur signe son centième film avec 1911 puis en 2013 avec Police Story 2013 et en 2015 avec Dragon Blade où il donne la réplique à deux acteurs américains : John Cusak et Adrien Brody. Nous retrouverons prochainement l’acteur avec de nouveaux films d’action : Kung fu yoga, Skiptrace et The foreigner où l’acteur sera aux cotés de Pierce Brosnan et Martin Campbell »réalisateur de Casino Royale » aux commandes. Film qui verra Jackie Chan jouer le role d’un traiteur Chinois traquant un groupe de terroristes Irlandais responsables de la mort de sa fille. Comme vous pouvez le voir, à l’âge de 61 ans, la retraite n’est pas encore pour aujourd’hui pour notre acteur.

Comme vous pouvez le voir sur cette photo, Jackie a gardé son âme d'enfant.
Comme vous pouvez le voir sur cette photo, Jackie a gardé son âme d’enfant.

Le Jerry Lewis du kung fu comme beaucoup le surnomment. Un seul homme qui interprète, met en scène, produit et chorégraphie ses propres films, fait lui-même ses cascades, poursuit une carrière de chanteur, avoir le même succès à l’Est et à l’Ouest d’Hollywood et trouvant hors plateau le temps de s’amuser. Un seul homme est capable de ca : Jackie Chan. C’est comme ca que nous le voyions, nous, spectateur, nous fan de cet acteur incroyable. Un acteur au sourire chaleureux qui passe aussi bien à la caméra que hors caméra. Une star avec laquelle j’ai grandis, ris, été subjugué par ses prouesses, sa gentillesse et générosité en participant constamment à de nombreux évènements caritatifs. Un homme engagé et se servant de son argent pour aider les plus démunis. Rajoutons à cela son incroyable voix en tant que chanteur qui nous transporte et nous émeut aussi bien à l’écran que dans ses chansons. Un grand homme, humble qui tient une place très importante dans ma vie.

Voila se que donne Jackie Chan quand il pousse la chansonnette:

Pas entièrement convaincus par le talent de l’acteur? Voici un montage de sa filmographie, le tout accompagné par une de ses chansons.

Deuxième montage de ses films récents, plus dramatiques bien que pour certains, encore comiques.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.