Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Star wars épisode 7, Le réveil de la force: Chewie, on est à la maison

affiche star wars episode 7Résumé du film

Luke Skywalker a disparu après avoir tenté de former une nouvelle génération de jedi. Des cendres de l’empire naissent le premier ordre, mené par Kylo Ren sous la direction du suprême leader Snoke. Le premier ordre fouille la galaxie pour retrouver Luke et l’assassiner. De son coté la résistance, menée par la générale Leia Organa, a envoyé un pilote, Poe Dameron, sur la planète Jakku afin de récupérer un morceau de carte permettant de localiser la planète où Luke c’est caché.

 

Infos sur le film

Réalisé par J.J. Abrams
Avec Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver
Genre : Science fiction, Action, Aventure
Nationalité : Américain
Durée du film : 2h15 environ

Le phénomène Star Wars fait son grand retour remarqué

10 ans après la sortie de La revanche des siths, 32 ans après Le retour du jedi, Star Wars, référence numéro une de la culture pop, fait son grand retour évènement au cinéma. A quelques semaines de la sortie du film, il était déjà possible de réserver sa place pour le grand jour. En une journée, tout était déjà complet. Dire que le film était attendu.

A moins d’avoir été plongé en hyper-sommeil dans de la carbonite, personne ne pouvait échapper au phénomène enfin de retour sur nos écrans.

Intitulé Le réveil de la force, notre intrigue se situe donc 32 ans après les évènements survenus dans Le retour du jedi. L’Empire, l’empereur Palpatine ont disparus, tout comme Dark Vador qui avait réussi, grâce à son fils Luke, à redevenir le jedi bon qu’il avait été autrefois.

premier ordre 3

Seulement, nous le savons tous, la paix est toujours de courte durée dans un monde où le mal trouve toujours le moyen de revenir, plus puissant, plus terrifiant que jamais. Des cendres de l’Empire naissent un nouvel ordre : Le premier ordre, composé d’une immense armée de stormtroopers, bien décidé à anéantir la résistance et de mettre la main sur le dernier jedi en vie : Luke Skywalker qui, suite à un évènement tragique, a disparu.

La résistance, avec à sa tête, la générale Leia Organa, de son coté, cherche aussi un moyen de retrouver Luke avec le premier ordre. Le pilote Poe Dameron est envoyé sur la planète Jakku afin de récupérer une carte permettant de localiser la planète où c’est exilé Luke. C’est alors qu’au même moment, le premier ordre débarque sur la planète et réussit à capture Poe qui, fort heureusement, a caché le morceau de carte dans un petit droïde, BB8, réussissant à s’échapper.

Un film à la sauce Disney ?

Des mauvaises langues il y en aura. Que ce soit avant la sortie ou après la sortie. (On entend trop parler de Star Wars, trop de produits dérivés, trop de bandes annonces et de spot tv « là je suis d’accord »). Vous n’imaginez même pas qu’à la sortie de La guerre des étoiles, ce n’était guère mieux. Star Wars est quand même le film qui fait du cinéma tout son charme : voir ce qui n’existera sans doute jamais. Mais il y a aussi des mauvaises langues qui jugent un film avant même qu’il ne soit sorti. Notamment du coté de ceux qui digèrent encore très mal le fait que Disney est racheté LucasFilm. Pourtant, pendant les 2h15 de film, je n’ai rien vu qui me faisait pensé à Disney.

rey bb8

L’ambiance est très adulte, mature, des fois choquante, tout en gardant son petit coté bon enfant avec ces droïdes mignons tout plein, pas non plus d’éléments nous faisant pensé à Disney, que ce soit des éléments « les oreilles de Mickey que beaucoup de gens s’étaient amusé à détourner des affiches, photos promotionnelles et bandes annonces » ou bien même le logo Disney que nous pouvons voir dans chaque productions de la firme. Au final nous avons donc un Star wars qui n’a de Disney, que l’entreprise ayant racheté les droits. Une fois de plus, la menace plane dans toute la galaxie qui avait pourtant réussit à anéantir l’ancien Empire. La paix aura été de courte durée et ce nouvel empire, le premier ordre « variante des nazis », se montre bien plus menaçant que l’ancien ordre en détruisant des planètes et exécutant des innocents. Seulement là où il y a du désespoir, il y a aussi de l’espoir. Espoir placé dans un droïde qui fera la rencontre de Rey, une jeune pilleuse de vaisseaux et d’un stormtroopers s’étant repentit avant de faire sa première victime. On ne sait absolument qui il a été, pourquoi n’a-t-il pas fait ce pourquoi il a été programmé depuis son enfance mais il semble que ce stormtroopers est une conscience et veuille aider la résistance. Dans sa mission, il sera donc amené à collaborer avec Rey et le stormtroopers FN-2187, rebaptisé Finn. Seulement nos deux héros seront complètement dépassés par la situation et par les nombreux dangers qui les attends. Le premier ordre ayant réussi à extorquer des informations de Poe Dameron.

Présentation brève des personnages

Star Wars Le réveil de la force sera l’occasion de découvrir de nouveaux personnages et de revoir aussi les anciens, ceux de notre enfance.

poe dameronPoe Dameron : Meilleur pilote de X wing de la résistance. Il travaille sous les ordres de la générale Lei Organa et aura pour mission de récupérer sur la planète Jakku un morceau de carte permettant de localiser Luke Skywalker. Poe est un homme mystérieux dont on ne sait rien de son passé mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est un pilote hors paire et n’a pas sans langue dans sa poche, capable de tenir tête au premier ordre. Il est toujours accompagné de son robot BB8. Une interprétation parfaite de l’acteur Oscar Isaac qui nous montre une fois de plus tout le charisme qui se dégage de lui. Malheureusement son temps de présence à l’écran aurait mérité d’être plus conséquent.

finnFinn : Finn n’avait au départ aucun nom. Enlevé lorsqu’il était enfant, il a été formaté afin de devenir un stormtrooper. Lors de sa première mission, à la mort de l’un des siens, il retrouve toute sa tête et se trouve terrifié de ce qu’il aurait pu faire. En ayant de nouveau une conscience, il semble avoir été élevé pour faire quelque chose d’important. Un personnage très complexe. On ne sait pas d’où il vient, tout comme Poe, on ne sait pas qui sont ses parents mais ce qui est sur c’est qu’il veut faire le bien. Interprété par l’acteur John Boyega « Attack of the block », c’est un personnage charismatique auquel nous sommes face. La classe de Will Smith, la petite touche d’humour à la Eddie Murphy, son personnage est attachant et ce, dès sa première apparition.

reyRey : Une jeune pilleuse vivant sur le chantier naval de la planète désertique Jakku « similaire à Tatooine ». Livrée a elle-même depuis l’âge de 5 ans où elle a vue ses parents lui être arraché, la jeune femme tente de survivre en pillant des carcasses de vaisseaux écrasés sur Jakku et revend les pièces contre un peu de nourriture. Se destin changera à jamais lors de sa rencontre avec le droide BB8. Une jeune femme courageuse mais mystérieuse. Encore un nouveau personnage dont on ne sait rien de son passé mais qui en découvrira un peu plus au fur et à mesure de notre histoire. Toutes les spéculations sont bonnes étant donné que nous ne saurons pas son nom de famille. La fille de Han Solo et de Leia ? La fille de Luke Skywalker ? On ne sait pas, c’est ce qui est le plus intéressant. Personnage interprété par Daisy Ridley, dont c’est le premier film, l’actrice fait de véritables merveilles à l’écran. Enfin un rôle principal féminin qui nous montre qu’une femme est l’égal de l’homme, enfin une femme qui ne joue pas la demoiselle en détresse, enfin une femme qui déborde de charisme. Une actrice qui joue juste, une actrice magnifique, tendre, attachante, parfois bouleversante, émouvante au fort caractère. Pour ma part, j’en suis déjà amoureux.

Que serait un Star Wars sans son bad guy devant prendre la relève avec le comte Dooku, l’Empereur Palpatine ancien Dark Sidious, le général Grievous, Dark Maul et Dark Vador ? Le réveil de la force est l’occasion de découvrir un nouveau méchant tout aussi terrifiant bien que totalement différent de ces prédécesseurs :

kylo rennKylo Ren. Prononcez « caille-lo renne ». Et pas de blagues avec la quiche lorraine s’il vous plait ! Ce nouvel ennemi de la résistance est, tout comme Dark Vador, un personnage portant un masque. On ne sait pas ce qu’il y a en dessous et si c’est pour voir un visage complètement défiguré comme Vador, Kylo Ren fait bien de le garder. Kylo Ren est donc un guerrier travaillant pour le compte du suprême leader Snoke « l’équivalent de l’empereur Palpatine ». Ren fait parti des chevaliers de Ren, une organisation créée après la bataille d’Endor dans Le retour du jedi. Cette organisation a formée de jeunes enfants à devenir des combattants du coté obscur de la force. Kylo ren est toujours accompagné de son assistant, le capitain Phasma « ressemblant à un stormtroopers mais métallisé et avec une cape rouge et noire ». Vous le verrez au fur et à mesure du film, Kylo Ren est un colérique qui, qu’en il est contrarié, fait des ravages, ce qui fait fuir la moitié de ses hommes. Un bad guy complètement différent de ce que l’on a pu voir dans les autres films et qui veut être aussi puissant que l’avait été Dark Vador. On ne connait pas son identité et malheureusement, le réalisateur l’a dévoilera un peu trop vite dans le film ce qui fera perdre du charme au personnage. Mais pas de panique, tout n’a pas été dévoilé sur lui. Interprétation exceptionnelle de l’acteur Adam Driver plus maléfique que jamais, dangereux et surtout imprévisible.

Le leader suprême Snoke : C’est lui qui opère dans l’ombre. On ne le voit que sous forme holographique. On ne sait pas qui il est « l’Empereur Palpatine qui a survécu ? » mais on sait deux choses : il maitrise le coté obscur de la force et Kylo Ren est son apprenti. Quelles sont ses motivations ?

 

général huxLe général Hux : Un humain membre du premier Ordre. Charismatique, impitoyable, il a tout les traits d’un vrai dictateur.

 

 

chewie han soloHan Solo : Notre contrebandier préféré est de retour avec ce bon vieux Chewie, qui a enfin décidé de se prendre en main en se lavant et faisant un joli lissage sur cette immense touffe de poils. Han a reprit ses activités de contrebandier et continue à jouer les arnaqueurs. Malgré son âge, Harrison Ford, dès son apparition à l’écran, explose tout ce qui bouge à l’écran en continuant ce qui fait tout le charme de son personnage : se disputer avec Chewbacca, déborder d’arrogance tout en étant plus sage. Le personnage, toujours aussi drôle a donc gagné en maturité et sagesse tout en ayant évolué mais aussi régressé pour d’autres choses. Harrison Ford efface presque les nouveaux personnages dès son apparition mais arrive lui-même à s’effacer lorsqu’il faut leur donner de l’importance. C’est un pur plaisir de retrouver ce personnage toujours aussi dynamique et accompagné d’un Chewbacca plus ronchon que jamais.

Je ne dévoilerai pas l’identité des autres personnages mais si vous êtes fans de la saga, une seule chose : vous allez être aux anges de retrouver pas mal de personnages issus de la première trilogie. Le moins que l’on puisse dire c’est que les scénaristes ont encore fait des merveilles du coté du traitement des personnages en ne dévoilant absolument rien sur leur identité « sauf Kylo Ren » et sur leur passé. Ce qui permet de nous interroger pendant tout le film et même après.

Scénario simpliste mais personnages et histoire captivants

C’est un fait, les scénarios des Star Wars n’ont jamais vraiment brillés et se montraient toujours très simpliste étant donné que beaucoup d’enfants vont voir ces films.

kylo ren

Là où il n’y a par contre rien à dire, ce serait plutôt du coté du développement de ses personnages. Qu’ils soient principaux ou secondaires, on note toujours la richesse de leurs histoires. Pour Le réveil de la force, on prend les mêmes et on recommence. Seulement, contrairement à ces prédécesseurs, Le réveil de la force en dévoilera le moins possible sur nos trois protagonistes principaux mais dévoilera très vite les origines du grand successeur de Dark Vador : Kylo Ren. Il est d’ailleurs fort dommage de nous faire découvrir aussi vite son identité bien qu’il eu été le cas aussi pour Dark Vador dans La guerre des étoiles.

Depuis les premières infos qui circulaient sur la toile, toutes les suppositions étaient démontrées. Du coup nous arrivions à la projection en ayant déjà des idées de la trame scénaristique et de l’identité des nouveaux personnages. Le réveil de la force frappe fort en nous prouvant que ses suppositions étaient fausses, créant un vrai choc et une surprise de taille pour les fans et nouveaux venus dans cette immense franchise. Car il sera bien une nouvelle fois question de ca dans ce nouvel opus marquant l’ouverture d’une nouvelle trilogie : multiplier les rebondissements et scènes choc. Scènes qui ne seront pas au gout de tout le monde (je ne vous cache pas qu’à la fin du film, mon impression très positive envers lui avait été complètement sabotée en ayant été choqué par une scène qui a énervée pas mal de fans. Mais avec le recul, c’était nécessaire).

faucon millenium

Est-ce une raison pour dire que le film est du coup décevant à cause de cette scène et de ses quelques éléments négatifs ? Non, pas le moins du monde car du coté de la qualité visuelle, des multiples rebondissements, des scènes d’action et batailles « on retombe vraiment dans du pur Star Wars », du traitement des nouveaux personnages et du retour de certains anciens, Le réveil de la force fait encore mieux que La menace fantôme « oui j’ai vraiment une dent contre ce film ! » en nous offrant une toute nouvelle histoire voir même une prolongation Du retour du jedi en gardant les codes des autres films tout en nous faisant découvrir une histoire inédite.

Une nouvelle génération prend place sans effacer la première

Il est toujours dur de voir un film avec lequel on a grandit, voir ces personnages fétiches passer au second plan voir laisser leur place à une nouvelle génération. Pour Star Wars, dès les premières minutes, c’est ce qu’on ressent. Ne pas voir Han Solo, Luke Skywalker, C3PO, R2D2, Leia et Chewbacca est aussi déstabilisant que lorsque la deuxième trilogie était sortie « c’est marrant de ce dire que je ne supportais pas les nouveaux personnages au départ et est commencé à m’y attaché au fur et à mesure pour finalement les regretter à la fin de l’épisode 3 ».

han solo chewie finn

J’en rassure plus d’un, même si les 30 premières minutes se focalisent sur la nouvelle génération, les anciens personnages seront de retour avec un temps de présence à l’écran conséquent pour certains et court pour d’autres. Là où d’autres se seraient vautrés, ce film réussit l’impensable : nous offrir de nouveaux personnages attachants et terriblement charismatiques.

poe finn

En l’espace de 2minutes, on est déjà attaché au personnage de Poe Dameron « interprété par le brillant Oscar Isaac » jouant le rôle d’un rebelle, meilleur pilote de X Wing et qui sera dès le départ, confronté à Kylo Ren. Scène qui a fait beaucoup jasé en nous montrant que Poe avait de la répartie en plaisantant avec le nouveau bad guy de cette nouvelle trilogie. Cependant, le film se passant 30 ans après Le retour du jedi, les mentalités ont du changées. Le problème avec le personnage de Poe c’est qu’il est frustrant de ne le voir que si peu à l’écran. Même si son rôle est important, nous nous focaliserons surtout sur les personnages de Finn, et Rey.

Là encore le film fait des merveilles du coté de l’interprétation des acteurs et actrices mais aussi de tout ce que leurs personnages dégagent. Jamais je n’avais été autant ému et attaché à des personnages en si peu de temps. Comme quoi on pourrait se dire que là, l’ombre de Disney plane un tout petit peu au dessus du film. On les connait, ils aiment nous émouvoir et nous offrir des personnages qu’on aimera.

A voir ou pas ?

Objectivement et en ayant comme optique le fait que, ayant gardé mon âme d’enfant, je suis en quête d’émerveillement et d’émotion, c’est un grand OUI.

Notre film démarre sous les chapeaux de roues avec le premier ordre faisant une entrée filmée de façon magistrale et terrifiante avec un coté tellement réaliste qu’on se prend déjà une grosse claque. On le voit bien, le premier ordre est bien décidé à instaurer un climat de peur dans toute la galaxie quitte à tuer des innocents et détruire des planètes.

premier ordre

Le film divisera. D’un coté les fans hardcore seront choqués par des erreurs impardonnables de J.J Abrams comme la réutilisation des codes de la franchise « c’est un Star Wars, vous vous attendiez à quoi ? » et le presque repompage de la trame scénaristique de La guerre des étoiles « c’est très très minime » tout en apportant de la nouveauté avec des personnages d’une richesse et d’un charisme impressionnant, des batailles spatiales encore plus belles qu’avant, des musiques intenses signées John Williams sortit exprès de sa retraite pour l’occasion, le retour d’anciens personnages, les références aux autres films placées de façon.

Il y aura aussi ceux qui voulaient un scénario plus consistant, plus développé, plus riche. Les Star Wars n’ont jamais vraiment brillés de ce coté, soyons honnête. On remarquera surtout une chose du coté des critiques négatives : c’est Disney donc c’est nul, George Lucas est partit donc c’est nul, ce n’est pas original donc c’est nul, les personnages sont trop jeunes donc c’est nul. Je suis d’accord sur un point : il y a une scène qui n’aurait jamais dû arriver dans ce premier film et qui donc, risque de faire jaser beaucoup de fans.

star wars7

On tombera sous le charme du droïde BB8 dont le réalisateur a réussi à en faire un personnage charismatique qui arriverait presque à avoir des expressions humaines. On joue beaucoup sur sa gestuelle minime mais véhiculant tellement d’émotions différentes qu’il ne lui manque plus que la parole mais, il parle en bip comme R2D2. BB8 apporte en plus de sa mignon-attitude, une grosse touche d’humour au film.

Pour conclure

30 ans plus tard, même si on aurait très bien pu boucler la boucle avec Le retour du jedi, J.J Abrams a décidé de prolonger l’histoire « qui aurait pu s’en arrêter là mais nous fan, sommes gourmand ». Au final Star Wars Le réveil de la force a tout réussi en provoquant des frissons chez le fan et ce, dès le générique et les premières notes musicale que tout le monde connait.

premier ordre crépuscule

Au programme : du drame, de l’héroïsme à vous émouvoir, de jolies répliques, des somptueux costumes « les uniformes du premier ordre et le costume de Kylo Ren en tête », la base Starkiller « planète transformée en étoile noire géante se rechargeant avec le soleil et capable de détruire des planètes », des armes originales et fun « une sorte de blaster sonique d’un stormtroopers qui est capable de tenir tête à un sabre laser », de nouveaux liens familiaux compliqués et tendus, une intrigue prenante avec des tonnes de questions que l’on se pose, des scènes d’action démentes « on voit la différence comparé aux anciens et même la seconde trilogie », des personnages attachants « drôles, râleurs, dynamiques, mais tellement humains avec des faiblesses et des peurs », un esthétisme soigné et presque réaliste avec pas tellement d’effets spéciaux, le retour de ce bon vieil animatronic avec encore une multitude de races extraterrestres aussi originaux qu’hilarants « mention au robot à la gueule d’un micro de CB et un aliens vieillard au look asiatique » . Il y a aura quand même du négatif mais qui est pardonnable. Moins de créativité du coté des vaisseaux « mise à part le vaisseau de Rey qui ressemble à un magnum glacé géant » et des planètes pas assez mise en avant et un peu trop similaires à celles que l’on connait déjà « Jakku qui ressemble trop à Tatooine » , beaucoup d’originalité et de trouvailles coté éléments « une sorte de pilule qui au contact de l’eau bouillante gonfle et forme un morceau de pain », certains effets spéciaux pas très jolis « le design du leader Snoke est immonde », mais surtout, un secret dévoilé trop vite. On finit par pardonner ces petites fautes parce que l’esthétisme, l’ambiance du film et ses personnages sont tellement débordant de richesse, tellement émouvant, qu’on peut dire que Le réveil de la force est un vrai bijou, un cadeau pour les fans, une découverte pour d’autres. J.J Abrams a respecté ce que nous fans attendions. Restera surtout à applaudir l’équipe du film qui a enfin décidé de rajouter un peu plus de rôles féminins importants dans un film assez macho depuis ses débuts. Le space opéra est bel et bien de retour, Han Solo avait raison : On est à la maison.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Aventure, Films cultes et sagas à voir, Science Fiction, star wars, Uncategorized

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :