Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Rocky: Plus qu’un film, une leçon de vie

Attention, on s’attaque à du très lourd en ce début d’année. Il était grand temps de vous parler d’un film qui tient une place particulièrement importante dans mon cœur de cinéphile : Rocky. Série de films qu’on ne devrait d’ailleurs pas appeler de cette manière. Pour ma part, Rocky est plus qu’un film, c’est une leçon de vie. Que ce soit le premier Rocky, le deuxième, troisième, jusqu’au sixième et bientôt, le spin off intitulé Creed, les films Rocky ont toujours un message important à transmettre aux spectateurs. Rocky c’est aussi le film qui a fait de Sylvester Stallone une super star du cinéma Hollywoodien. Par la suite, il remettra le couvert avec une autre icône du cinéma : John Rambo. Intéressons nous donc particulièrement au personnage de Rocky qui, vous le verrez, est loin d’être une brute sans cervelle. C’est ce qui fera d’ailleurs de Rocky, un film à mettre à part. Rocky c’est l’histoire d’un homme qui parvient à s’affirmer et trouver la force et le courage de réussir à réaliser son rêve malgré les ondes négatives qui lui parvenait de toute part. En somme, Rocky, pourtant personnage fictif, incarne le rêve américain et deviendra un mythe, une icône au cinéma.
rocky affiche
L’histoire

ROCKY est un boxeur de seconde zone vivant modestement dans les quartiers pauvres de la ville de Philadelphie. Rocky travaille pour Tony Gazzo, un usurier et dispute de temps en temps des combats de boxe pour quelques dollars sous le nom de « l’étalon Italien ». Il obtient un jour une seconde chance dans sa vie lorsqu’on lui propose un combat contre Apollo Creed, le champion du monde de poids lourd dans un match pour le titre. Cette « brute » au grand cœur tombe amoureux de la sœur de son meilleur ami Paulie. Prénommée Adrian, elle travaille dans une boutique d’animaux domestiques. Il fera tout pour gagner son cœur et obtenir le titre de champion du monde de poids lourd à Apollo. Seulement, personne ne pense qu’il soit capable de tenir ne serait-ce que quelques secondes face au champion actuel.

Infos sur le film

Réalisé par John G.Avildsen
Avec: Rocky Balboa : Sylvester Stallone
Adrian : Talia Shire
Mickey : Burgess Meredith
Paulie : Burt Young
Apollo Creed : Carl Weathers

Genre: Drame, Action
Film Américain
Durée du film 2heures environ

Récompenses

– Oscar meilleur film 1976
– Oscar meilleur réalisateur
– Oscar meilleur montage

 

Pourquoi est- ce que ce premier film est à découvrir ou revoir ? Pourquoi est-ce qu’une fois que vous l’aurez vu, vous ne pourrez pas vous empêcher de voir les suites ? Tout d’abord, parlons de la naissance de ce projet.

 

Genèse de Rocky

Sylvester Stallone a mit quelques temps avant de commencer réellement sa carrière. Entre un rôle dans un film érotique tenant le nom de « L’étalon Italien », des pièces de théâtre à Broadway, des rôles mineurs au cinéma « Adieu ma jolie, La course à la mort ou le très bon Les mains dans les poches », la future star a eu bien du mal à percer dans le métier et obtenir le rôle de sa vie. C’est alors qu’il écrit le scénario de Rocky, l’histoire d’un boxeur parti de rien et qui deviendra champion du monde de boxe. Stallone c’est inspiré de l’histoire par un match de boxe auquel il avait assisté en temps que spectateur et qui voyait le grand Mohamed Ali affronter un boxeur quasi inconnu, Chuck Wepner, qui résista à son adversaire. Stallone a été profondément marqué par le courage de cet homme. Le scénario sera proposé à plusieurs studios intéressés mais voulant qu’un autre acteur joue le personnage principal « comme les acteurs James Caan, Robert Redford, Ryan O’Neal ou Burt Reynolds ». La star tient bon et réussi en 1976 à obtenir ce qu’il souhaitait. Le film sera réalisé par John G. Avildsen. Un budget très réduit, un tournage bouclé en à peine un mois. A partir de là, Stallone se retrouve propulsé sur le devant de la scène grâce au succès critique et spectateur de Rocky et décroche même dix propositions aux Oscars. Le film remportera 3 Oscars dont celui de meilleur film de l’année.

Pourquoi on aime ce personnage ?

Rocky Balboa, on l’adore. Un type ordinaire, habite dans un petit appartement miteux avec pour seule compagnie ses deux tortues « Bouton et Pression », vivant de petits boulots pas franchement grandiose « il dispute quelques matchs de boxe mais gagne très peu et travaille en parallèle pour un usurier ». Au premier abord, Rocky a l’image de la brute épaisse sans cervelle.

vlcsnap-2016-01-07-10h36m14s671
A l’époque, et même encore aujourd’hui, qui d’autre que Stallone pouvait interpréter un personnage au regard où l’on lit une profonde détresse ? A un homme à qui la vie n’a pas fait de cadeau mais qui a sût tenir bon. Rôle parfait pour l’acteur qui voit son personnage être attachant dès les premières minutes.
Ce qui frappe surtout chez Rocky c’est cette gentillesse, son coté naïf attendrissant, sa timidité lorsqu’il essaye d’envoyer des pics à Adrian, la sœur de son meilleur ami Paulie, pour lui montrer qu’il est amoureux d’elle, ses moments intimes, ses moments de colères « il a son petit caractère ».

vlcsnap-2016-01-07-10h37m54s808
Au départ, on voit en Rocky un homme qui se cherche, un homme qui veut faire ses preuves mais qui n’y arrive pas. En parallèle, l’actuel champion du monde de poids lourd, Apollo Creed, doit absolument rencontrer son futur challenger. N’en trouvant aucun, il a une idée de génie : donner sa chance à un boxeur méconnu mais devant représenter un symbole fort. C’est alors qu’il tombe sur Rocky, l’étalon Italien, surnommé la fausse patte « la posture de garde du boxeur est inversée par rapport à celle d’un droitier ». Rocky, qui s’entrainait dans le gymnase à coté de chez lui avait été renvoyé par Mickey, le propriétaire du club qui trouvait que Rocky gâchait son talent à cause de ses petits boulots minables et préférait laisser le casier de cet homme à un boxeur plus talentueux. Nouveau coup dur pour Rocky. Seulement un jour, un organisateur de combat de boxe le convoque pour lui proposer un match contre le champion du monde de poids lourd et surtout, un match pour gagner le titre. Mickey, qui a appris la nouvelle, revient sur sa décision et tente d’être le manager de Rocky.

vlcsnap-2016-01-07-10h39m55s091
Petit à petit, c’est un homme qui fera peau neuve et naitra devant nos yeux ébahis. Car c’est ca toute la magie de Rocky. Nous suivons un homme en bas de l’échelle gravir les échelons paliers par paliers pour arriver au sommet de sa gloire.
Le pire c’est que même si vous n’aimez pas la boxe, qui a un rôle très mineur dans le film, vous pourrez quand même apprécier le film. Pour quelles raisons ?

vlcsnap-2016-01-07-10h36m55s767
Raison n° 1 : Sa romance. Rocky s’intéressera dans ce premier film au début de l’histoire d’amour entre Rocky et Adrian. Des moments adorables, tendres, de la sincérité, un jeu de regard, des dialogues et moments maladroits, ca sonne vrai, c’est mignon tout plein, émouvant, on est attendrit par les débuts de cette jolie histoire d’amour. Ce qu’il y aura aussi d’amusant c’est de voir l’évolution impressionnante du caractère d’Adrian qui, va, de films en films, s’affirmer afin d’être, en plus de Mickey et Paulie, la voix de la sagesse pour Rocky. Celle qui trouvera toujours les mots qu’il faut pour l’encourager afin qu’il ne laisse jamais tombé. On a tous besoin de quelqu’un qui croit en nous afin de pouvoir avancer dans la vie. Rocky, lui, il a Adrian.

« Pourquoi vous voulez boxer ? Ba j’sais ni chanter ni danser »

vlcsnap-2016-01-07-09h59m32s562
Raison n° 2 : Son coté dramatique poignant. Contrairement à ce qui est dit, non, Rocky n’est pas vraiment un film d’action mais plutôt un drame où il sera question, avant d’assister à son combat contre Apollo Creed, de s’intéresser au personnage principal. Comment il vit, comment il s’entraine en tant que boxeur. En ressort aussi et surtout sa volonté de s’en sortir, prouver à ceux qui ne croyaient pas en lui qu’il est capable. Comment ne pas être ému ? Comment ne pas s’identifier au personnage ?

« Einstein s’est planté a l’école deux fois Sans blague! Ouais. Beethoven était sourd, Helen Keller, aveugle Rocky a toutes ses chances. »

vlcsnap-2016-01-07-10h44m05s669
Raison n° 3 : La troisième raison qui fait que Rocky est un film plus qu’appréciable c’est cette volonté de placer le spectateur à la place de notre personnage principal. Nous le suivons partout. Je dirais même, nous vivons presque à ses cotés en suivant sa petite vie routinière. Du levé jusqu’à son couché. Traversons avec lui ses peurs, ses craintes, ses désirs.

« Regardez cette figure 64 combats. Regardez ce nez Vous le voyez? Jamais pété en 64 combats. »

rocky apollo
Raison n° 4 : Pour son coté nerveux avec des séquences de combat de boxe plus vraies que nature, mais aussi cette douceur dans les scènes plus dramatiques, romantiques, toujours accompagnée d’une musique douce et émouvante.

« Puisque j’ai pas de challenger valable, il me faut autre chose : une nouvelle recrue. L’Amérique est le pays où l’on donne à chacun sa chance ? Alors Apollo Creed, le 1er Janvier, donnera à un ringard de 3ème zone sa première chance ».

vlcsnap-2016-01-07-10h45m55s359
Raison n°5 : Pour son humour. Les Rocky marquent aussi par un personnage que bon nombre de fans adorent : Paulie, interprété par l’acteur Burt Young. Paulie est typiquement le genre de personnage grognon et égoïste qu’on adore. Paulie est le frère d’Adrian et le meilleur ami de Rocky. Même s’il aura des hauts et de bas avec lui, Paulie ne lâchera jamais Rocky et lui sera toujours dévoué, acceptant la proposition de son meilleur ami d’intégrer son équipe d’entrainement pour se préparer au combat. Paulie est aussi un alcoolique aux attitudes négatives. Plus cynique, tu meurs. Ce qui fait tout le charme du personnage. Il vit avec sa sœur « qui est plus la bonne qu’autre chose » dans une belle petite maison et travaille comme emballeur de viande à Philadelphie. Attention aux répliques cultes, attention aux scènes cultes avec ce sacré numéro. Même s’il rabaisse constamment sa sœur, il l’aime et souhaite qu’elle arrive à se débarrasser de sa vie de timide et sorte de chez elle et vive normalement. Du coté de son alchimie, aussi bien avec Rocky qu’avec sa sœur Adrian, l’alchimie entre ses personnages est parfaite. Un trio qui fonctionne du tonnerre.

« Tu avais l’étoffe pour devenir un vrai boxeur. Au lieu de ca t’as préféré faire les basses besognes pour un usurier minable! »

vlcsnap-2016-01-07-10h40m47s056
Raison n°6 : Pour sa motivation qui nous donne envie de décrocher la lune, atteindre nous aussi les sommets. Si je vous dis : entrainement de Rocky vous pensez à…Gonna fly now, le thème principal de Rocky, accompagné par une trompette, une musique qui monte en puissance en même temps que Rocky, gravissant les célèbres marches allant vers le musée des beaux arts de Philadelphie, et qui nous prouve qu’il a une foi, un courage, une force et une volonté de fer. Avouez qu’en écoutant cette musique, en regardant cette scène mythique, vous n’avez pas envie d’enfiler votre plus beau survêtement, vos baskets et courir à vive allure dans votre ville pour un petit jogging ?

Au final

rocky apollo
Des frissons, voila se que procure les Rocky. Mythique, culte, une vraie claque qui marque à vie. Une puissance impressionnante dans ses propos, ses séquences, son jeu d’acteur, un rôle surprenant pour Stallone, une bande son vibrante de Bill Conti, avec tout ces éléments, ce film touche au plus profond de votre cœur. Un exemple de courage, de détermination, d’humilité, un personnage qui évolue, se remet en question et finit par nous faire verser une larme lorsqu’il réussit enfin à se trouver. Le petit loubard s’en est allé. Dans Rocky, tous les acteurs sont formidables. De Burgess Meredith en passant par Carl Weather « même s’il est détestable dans les deux premiers films », tous parviennent à donner un souffle d’une force incroyable à notre film. On jouera beaucoup sur le milieu hostile où vit nos personnages « les quartiers de Philadelphie ne sont pas sûrs la nuit, pas même le jour ». Des entrainements de Rocky jusqu’à ces combats, la crédibilité ne sera plus à démontrer. L’un des seuls films de boxe où on à cette impression que les combats sont authentiques, ultra réalistes, contrairement à certains films qui ont pour thème la boxe. On appréciera les scènes humoristiques mettant en scène Paulie le frère d’Adrian qui donnera une grosse touche d’humour au film. Rocky, c’est un formidable récit où, un homme, par son courage va réussir à montrer au monde ce qu’il vaut vraiment. Rocky ce n’est pas un film, c’est une leçon de vie.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Drame, Films cultes et sagas à voir, Stallone, Uncategorized

2 Réponses »

Rétroliens

  1. Plus qu’un film, une lecon de vie | musnadjia423wordpress
  2. Hot Shot : Top Gun a sa parodie – Le Cinéma de Mister J

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :