Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Rain man: Un film culte à voir et revoir

rain man afficheRésumé du film

Charlie Babbit, auto-entrepreneur dans la vente de voitures de sport à Los Angeles, vient de perdre son père qu’il n’a pas vu depuis qu’il a quitté le domicile familial lorsqu’il était encore très jeune. Le lendemain de l’enterrement, il apprend que la fortune de son père a été léguée à une personne anonyme dont le nom figurant sur le testament ne peut lui être dévoilé. Furieux, Charlie trouve le moyen de trouver le lieu où se trouve le bénéficiaire qui vit dans une pension psychiatrique à Cincinnati, dans l’Ohio. Il découvre l’heureux bénéficiaire, Raymond, un savant autiste qui n’est autre que le frère ainé de Charlie. Afin de récupérer la part de l’héritage qu’il considère lui revenir, Charlie enlève contre Raymond. Débute alors un long voyage à travers les Etats Unis pour les deux hommes qui apprendront à se connaitre.

 

Infos sur le film

Réalisé par Barry Levinson

Avec Tom Cruise, Dustin Hoffman, Valeria Golino

Genre : Comédie dramatique

Film Américain

Durée du film : 2h15 environ

 

Avant de commencer à vous parler du film, il était important de vous parler de l’autisme, maladie dont souffre l’un de nos protagonistes, Raymond.

Le mot « autiste » est utilisé pour décrire certains troubles du comportement. L’autisme n’est pas une maladie psychiatrique mais neurobiologique. Ce trouble altère les capacités de reconnaissance des expressions, génère une hypersensibilité émotionnelle, empêche la personne souffrant de ce trouble d’avoir des rapports sociaux et affectifs avec autrui. En somme, une personne atteinte d’autisme est enfermée dans une bulle, se créant son propre monde, ayant des comportements répétitifs « presque des tocs ». Le cas de Raymond est un peu différent, l’homme souffre d’un syndrome un peu plus rare, on appelle ca : le syndrome du savant. Certains autistes sont considérés comme des savants car ils ont des facultés mentales dépassant celles d’un génie. Vous le verrez avec le personnage de Raymond dans le film, les autistes savants sont capables de réaliser de tête des opérations mathématiques très complexes ou compter en un seul coup d’œil un grand nombre d’objets, une mémoire époustouflante. A l’origine, on les appelait « crétins savants ». Cependant, la moitié des personnes souffrant de ce syndrome souffrent aussi d’autisme alors que d’autres, peuvent développer un retard mental, voir une maladie cérébrale. L’autisme touche 4 à 5 personnes sur 100 000. Les hommes sont bien souvent les plus touchés que les femmes.

 

Le 16 Décembre 1988, sortait au cinéma Rain man, road movie traitant la relation entre deux frères, un normal, un autre souffrant d’autisme. Encensé par la critique, recevant quatre Oscars pour le Meilleur film, Meilleur acteur « Dustin Hoffman », Meilleur réalisateur, Meilleur scénario original mais aussi 2 Golden Globes du Meilleur film dramatique et Meilleur acteur pour un film dramatique pour Dustin Hoffman. Rain man est une véritable expérience cinématographique mémorable, porté par un duo d’acteurs exemplaires, vrais, touchants. Rain man ce n’est pas seulement l’histoire de deux frères apprenant à se connaitre, Rain man c’est aussi plusieurs thèmes : la découverte, le changement, la patience, la tolérance, l’amour, le deuil, la maladie, les conflits familiaux. Le tout amené de façon touchante, jamais mélodramatique, se permettant souvent de basculer vers la comédie tout en étant respectueux et vous faisant voyager à travers les Etats Unis, le tout accompagné par une bande originale captivante, brillante et dynamique. Préparez-vous à faire face à un film mémorable et culte.

 

Le début de notre histoire

 

debut rain man

 

On commence fort notre film avec une musique, Iko Iko de The Belle Stars, donnant déjà le tempo à notre film. Nous faisons la connaissance de Charlie Babbit, revendeur de voitures de sport à Los Angeles, véritable travailleur acharné qui possède sa propre boite mais qui connait de graves problèmes financiers le mettant au bord de la faillite. Alors qu’il partait en week end avec sa petite amie Susanna, Charlie reçoit l’appel d’un de ses employés : le père de Charlie est décédé. Suite à un différent lorsqu’il était adolescent, Charlie avait décidé de couper les ponts avec son père qu’il méprisait. Le jour de l’enterrement, alors qu’il espérait toucher un bel héritage lui permettant de rembourser ses dettes, il apprend par l’avocat de son père que sa fortune a été léguée à un bénéficiaire anonyme. En colère, Charlie fait des pieds et des mains pour trouver son identité et réussi à retrouver son lieu de résidence : une pension psychiatrique. Il découvre là bas que le bénéficiaire n’est autre que son frère, Raymond, souffrant d’autisme. Par égoïsme, par inconscience, par vengeance contre son père, Charlie décide d’enlever Raymond contre son gré. Il ne le rendra à la pension qu’à une seule condition : qu’il est sa part de l’héritage. Décidant de repartir avec Raymond, tout en prétextant à Susanna que le médecin en charge de Raymond a accepté qu’il passe quelques jours de vacances avec son frère, Charlie repart pour Los Angeles. Un voyage débute alors de l’Ohio, en passant par le Kentucky, en direction de la Californie. Pendant ce long voyage, la vie de Charlie sera bouleversée. Un voyage lui permettant de changer, de découvrir un frère qu’il n’a pas connu, d’apprendre et de comprendre la maladie dont Raymond souffre.

rain man rencontre raymond

Un voyage vers l’amour fraternel et la compréhension mutuelle

Rain man peut autant vous prendre autant qu’il peut vous faire rire. Le but n’est pas de ce moqué du personnage de Raymond, le but est plutôt de vous montrer ses petites manies « on ne sort pas quand il pleut, manger 3 bouts de fromages par jours, ne jamais louper l’émission Le juge Wapner », manies agaçant au plus haut point Charlie qui piquera lui aussi pas mal de crises pendant le voyage. En vue du début de notre film et de son acheminement, on pourrait clairement ce dire qu’il se focalisera sur le personnage de Raymond. Mais, au fur et à mesure, on voit qu’il se tourne plutôt vers Charlie. Charlie est un homme égoïste, manipulateur afin d’obtenir ce qu’il veut, menteur. Lorsqu’on fait sa connaissance en début de film, on cerne très vite le personnage. Un homme détestable se livrant à toutes sortes de combines afin de ne pas voir son entreprise faire faillite. Arrogant, égocentrique, il essaye à tout prix d’avoir le contrôle sur sa vie mais aussi sur celle des autres. Le clou du spectacle sera le moment où son père décèdera et où il ira jusqu’à enlever son propre frère, seul bénéficiaire de l’héritage.

Rain Man

Pendant le long voyage qui l’attend, d’un homme impatient, Charlie deviendra patient, d’un homme intolérant deviendra un homme tolérant, d’un homme égoïste deviendra un homme généreux. Vous verrez que même si Raymond est dérouté par se brusque changement de vie et a du mal à communiquer avec son frère, et inversement, il lui enseignera beaucoup de choses lui permettant de faire peau neuve. Les moments de colères en début de film feront places à des moments remplis de tendresses. Voir la transformation de Charlie qui évoluera pas à pas, piliers par piliers, devenir un être humain qui se tournera cette fois vers les autres et abandonnera son ancienne nature sera d’une importance majeur dans notre film. Après avoir détesté le personnage de Charlie qui refuse d’aimer ceux qui l’aime « sa petite amie par exemple », on finit par être admiratif de sa transformation. Toute la question est de savoir comment se changement s’opèrera.

Face à l’autisme

rain man dispute

Au cours du voyage, Charlie sera confronté à des crises d’angoisse que Raymond fera lorsqu’il sera amené à avoir un lourd stress ou forcé de faire quelque chose qui lui fait peur « il a par exemple la phobie de prendre l’avion ». Mais, il sera aussi question d’une autre évolution du coté d’un autre personnage. On pensait qu’il n’y avait aucun espoir, aucun changement. Serait-il possible que le comportement de Raymond change lui aussi ? Serait-il possible qu’il parvienne à entrer en contact avec une personne ? Vous verrez que Raymond a des comportements répétitifs avec une vie réglée à la minute près sans quoi, il pourrait faire une crise. Du coté de son vocabulaire, il est assez limité. Raymond répète les mêmes histoires « dont un sketch humoristique », les mêmes mots et ne peut faire que des phrases simples. Cependant, il excelle dans certains domaines : capable de retenir tous les noms et numéros de téléphone en lisant une fois un annuaire, connait avec précision les dates et compagnies d’avions accidentés, compter les cartes au Black Jack. En revanche, il n’arrive pas à résoudre des calculs simples. En revanche il est impossible de rentrer en contact physiquement avec lui de peur qu’il n’est une autre crise. Les crises de Raymond donnent toujours un coup au cœur et les réactions de son frère n’en sont pas moins très importantes.

Une ode à la vie

rain man danse

Rain man fait parti de ces films vous apprenant les valeurs de la vie humaine, vous enseignant des leçons sur la vie. Avec sa superbe mise en scène, ses paysages et sa musique, il en serait presque poétique. C’est un film qui traitera du lien très fort qui réunira deux frères qui ne se connaissaient pas, deux frères partageant les souvenirs douloureux d’un père, deux frères qui se reconstruiront, deux frères qui envisageront un avenir meilleur. Sans Dustin Hoffman bluffant dans le rôle de Raymond, sans le coté tête à claque et détestable au départ de Tom Cruise, le film n’aura pas autant d’intensité, perdrait de son charme, de sa superbe. Car même si la photographie de notre film, digne de figurer dans une grande exposition, même si cette musique qui nous transporte et nous submerge d’émotion, même si les décors lumineux vous donnent envie de partir en voyage aux Etats Unis, Rain man doit son succès à notre duo d’acteurs. Nous sommes là face à deux acteurs qui ne jouent pas, ils sont imprégnés par les personnages, ne formant plus qu’un avec eux. C’est vrai, d’une sincérité qu’il est très rare de voir dans un film « il y a toujours un moment où un acteur fait un faux pas ». Là, aucune erreur de la part de nos protagonistes.

rain man paysage

Mais ce n’est pas tout, en plus de la découverte ou redécouverte de tubes de l’époque « dont du rock’n’roll », Rain man surprend par sa musique instrumentale, orchestrée par un Hans Zimmer toujours autant inspiré. Musique remplie de douceur, remplie d’émotion, touchant autant que les dialogues ou le jeu des acteurs, une musique qui vous submerge du début jusqu’à la fin. Malgré les années, le film n’a pas pris une ride, l’image, les décors et l’ambiance resplendissent toujours autant. Un film que j’ai découvert seulement âgé d’une dizaine d’années mais qui m’avait déjà surpris par toute cette sincérité et cette émotion. Qu’importe le nombre de visions de ce film, 3 voir 4 fois par ans, on ne s’en lasse pas. Il y a quelque chose d’envoutant dans ce film dont l’acheminement évolue, tout comme ses personnages, sa dynamique. On peut passer d’un moment calme à un moment plus énergique « il n’y a qu’à voir la séquence se déroulant à las Vegas ». Rain man nous fait voyager en nous faisant découvrir des lieux qu’on ne connaissait pas. D’ailleurs, pourquoi ce titre ? Pourquoi Rain man ? Vous aurez la réponse en découvrant le film.

Pour conclure

rain man  charlie raymond
L’un des meilleurs souvenirs de cinéma que j’ai pu avoir. A voir, à découvrir, à revoir, un film remplit d’émotion. Rain Man bénéficie de plus d’une bande son extraordinaire nous permettant en même temps de suivre la ballade en voiture de deux frères, tout en contemplant la beauté des paysages de l’ouest américain notamment lors de leur escale à Las Vegas, la ville lumière. Dustin Hoffman et Tom Cruise forment un duo légendaire et jouent extraordinairement bien. Un scénario taillé sur mesure pour des acteurs fabuleux, Dustin Hoffman brille de par la justesse de son interprétation, tandis que Tom Cruise lui a un personnage qui, tout son long, fera avancer l’histoire à lui tout seul tout en changeant de comportement. On rit beaucoup, on est ému, certaines scènes, certains lieux, certains dialogues et certaines musiques ne s’oublient pas. Un pur chef d’œuvre.

 

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Comédie, Drame, Films cultes et sagas à voir, Uncategorized

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :