Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Loin de donner la chair de poule

chair de poule afficheRésumé du film

Zach Cooper vient d’emménager dans la petite ville de Madison avec sa mère qui a trouvée un poste d’assistante adjointe dans un lycée. Zach a bien du mal à se faire à cette nouvelle vie jusqu’à ce qu’il rencontre sa voisine, Hannah, une jolie jeune fille étudiant à domicile et surprotégée par son père. Parce qu’il pensait que la jeune fille était brutalisée, Zach rentre un jour par effraction chez elle et tombe sur une étagère de livres cadenassés de l’écrivain R.L.Stine. En en déverrouillant un, un monstre surgit du livre. A partir de là, les ennuis de Zach ne feront que commencer. Aider par Hannah et son ami Champ, ils devront trouver un moyen de réparer cette terrible erreur qui pourrait bien mettre en danger toute la population de Madison.

 

Infos sur le film

Réalisé par Rob Letterman
Avec Jack Black, Dylan Minnette, Odeya Rush, Ryan Lee
Genre : Epouvante, Horreur, Comédie, Aventure
Film Américain
Durée du film : 1h45 environ

 

« Attention, mes jeunes amis ! Spectateurs sensibles, s’abstenir !

Petit retour en arrière, plus précisément, retour en 1992. R.L.Stine, écrivain, décide d’imaginer des histoires d’horreur où il sera question d’adolescents être face à face à des phénomènes et créatures horrifiques, étranges, fantastiques. Chacunes de ses histoires reprenaient ce que les enfants pouvaient retrouver dans leurs cauchemars « fantômes, poupées diaboliques, momie » tout n’oubliant pas d’y ajouter de l’amitié, une bonne dose de courage. Tous les héros de ses livres avaient pour la plupart le même âge que le lecteur, dans la tranche des 9/12 ans. R.L.Stine se décrit d’ailleurs comme le Stephen King pour enfants. Des romans qui auront connus un véritable succès aussi bien du coté de la critique que du coté des ventes.


Fort de son succès, sortait en 1995 sur le petit écran la déclinaison en série de nos romans. La plupart des histoires que l’on avait lues en romans, ont été adaptées en épisode pour la série. Série qui était aussi l’occasion de rencontrer de futurs grands acteurs comme Hayden Christensen » Anakin Skywalker dans Star wars la prélogie » ou même un certain Ryan Gosling. Une série qui était d’une grande qualité et permettait, tout comme la série Fais moi peur, de voir son public jeune de voir une œuvre horrifique non violente et sanglante. S’inspirant de Chair de poule mais aussi d’une série pour adultes : Les contes de la crypte.
D’ailleurs, si on regarde bien, nous verrons que la manière de racontée chaque histoires était à approximativement la même sauf que pour ses séries pour adolescents, les histoires étaient contées par eux. Au départ, en 1998, il était question de voir le réalisateur Tim Burton, se charger de produire un film sur les romans Chair de poule mais le projet n’avait pas pu se faire. 17 ans plus tard, c’est le réalisateur Rob Letterman « Shrek, Les voyages de Gulliver » de faire renaitre les Chair de poule mais cette fois, en film destiné aux enfants et adolescents.

Les monstres sont de sortie

Que les fans de cette collection de roman se rassurent, même si le film, d’un point de vu adulte sera décevant, d’un point de vue enfant, il sera un excellent divertissement. Pour notre film, l’équipe en charge de nous pondre ce long métrage devait faire appel à l’écrivain de cette collection à succès. R.L.Stine a donc donné des conseils au réalisateur. Mais, le réalisateur est allé encore plus loin en faisant de l’écrivain l’un des personnages principaux. Même s’il ne fera qu’un caméo dans le film sous les traits d’un autre personnage. Ici, c’est l’acteur Jack Black qui aura pour rôle d’entrer dans la peau du personnage, créateur de toutes ses histoires terrifiantes pour adolescents.

vlcsnap-2016-02-21-18h18m59s018
L’ambiance angoissante, terrifiante voir cauchemardesque de la série télévisée ne sera certes pas retrouvée par les fans dans ce film mais l’émotion que l’on ressentait dans les romans, elle, sera bien là. R.L.Stine, bien que ne travaillant pas sur le film avait cependant son mot à dire. Il voulait que le film reste aussi fidèle que possible à ses romans. Nous avons donc un Chair de poule qui arrive à trouver le juste milieu entre l’humour, l’horreur et l’aventure. Une fois encore, c’est un jeune adolescent qui officie en tant que héros principal dans notre film. Par la suite, il sera aidé par deux amis pour l’épauler dans cette aventure.

Décevant pour les vieux fans, divertissant pour les autres

On pourrait avoir beaucoup de reproches à faire sur ce film. D’ailleurs, en tant que lecteur ayant passé ses nuits à lire cette série de romans « où chaque couvertures dignes d’un comics vous mettaient déjà dans l’ambiance » lorsque j’étais plus jeune et passant ses mercredis et samedis matin à regarder la série, j’avais très peur du résultat. En voyant le film, je n’ai pas vraiment trouvé ce que j’attendais même si en soit, le film est loin d’être un navet et comporte des petits éléments et scènes sympathiques voir très fun.

vlcsnap-2016-02-21-18h19m25s015
Fourmillant d’idées originales, il y a matière à faire un excellent film. Surtout cette histoire de romans qui, s’ils venaient à êtres ouverts, libèreraient dans le monde réel les créatures en étant issues. Ce n’était pas une mauvaise idée. Le problème c’est que sur le papier, c’est original, mais à l’écran, ça donne quoi ? On se retrouve malheureusement avec un film qui joue un peu trop sur l’humour comme on le retrouve dans les séries Disney Channel « Hannah Montana, Liv et Maddie ». Vous savez ces séries où acteurs et actrices exagèrent toujours dans leurs expressions, nous rendant des personnages enchainant les grimaces dès qu’ils ouvrent la bouche. Ainsi, dans Chair de poule , on se retrouve en plein dedans. Les jeunes acteurs exagèrent, rendant leur personnage fade et presque exaspérant.

Jeu d’acteurs mauvais

Seul Jack Black, l’un des acteurs adultes du film semble s’en sortir. On enchaine les caricatures, le même acheminement qu’on retrouve dans tous les films pour ados « un jeune garçon qui vient de perdre son père, déménage dans un petit patelin paumé dans la campagne avec sa mère, rencontre une jeune fille mystérieuse dont il tombe amoureux, est le petit nouveau du lycée, se fait comme copain le loser de l’école ».

vlcsnap-2016-02-21-18h20m31s870
30minutes à attendre pour avoir vraiment du concret et quelque chose d’un peu plus fun que le même type de répliques et gags que l’on connait déjà. Puis, le film devient intéressant lorsque, Zach qui croit qu’Hannah, sa jolie petite voisine est victime des violences de son père, entre chez elle et déverrouille un des romans d’une grande bibliothèque renfermant les plus de 80 histoires de l’écrivain R.L.Stine. En ouvrant le livre, Zach libère notre premier monstre : l’abominable homme des neiges.

Slappy, maitre de cérémonie

Zach et ses amis devront, avant d’affronter bien pire, faire face à l’abominable homme des neiges, un vrai colosse qui ne sera pas aussi difficile à vaincre grâce à l’arrivée d’un personnage inattendu. Puis par la suite, un autre livre est ouvert. Un autre monstre que les fans de la première heure seront ravis de retrouver fait son entrée en temps que maitre de cérémonie de notre histoire : Slappy, le pantin maléfique « là j’ai été aux anges en le voyant ».

901718 - Goosebumps
LE monstre que tous les fans de Chair de poule adorent, LE monstre qui n’est pas sans rappeler une certaine autre poupée un peu plus malsaine et dévergondée : Chucky. On appréciera beaucoup le fait que cette marionnette soit une vraie marionnette et non une énième poupée en image de synthèse lors de scènes d’action. Ici, il est bien question d’un marionnettiste qui contrôlera, manipulera les mouvements de la tête et du corps de Slappy pendant toute la durée du film. Résultat saisissant, tout comme l’humour noir et sale gosse de la poupée. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que la poupée est inspirée d’un méchant garçon. Slappy, vous allez le voir, beaucoup puisque c’est lui qui libèrera absolument tous les monstres issus des romans de R.L.Stine. Oui, j’avais oublié de vous dire que R.L.Stine est le père d’Hannah. Slappy veut détruire Stine, veut se venger de lui. Il parvient alors à libérer tous les monstres dans la petite ville de Madison. Notre écrivain, aidé de Zach, Hannah et Champ, devra trouver le moyen de renvoyer ses monstres dans ses romans et sauver la ville de la destruction.

Pléiades de monstres

Des monstres, vous allez en voir un nombre impressionnant puisque tous ceux que vous avez pu connaitre dans les romans seront là. Les nains de jardin « qui donneront droit à la meilleur séquence du film », le loup garou des marécages, le monstre du marais, le garçon invisible, les zombies »aussi terrifiant et bien faits que la série Walking dead », les épouvantails de minuit, le masque hanté, le mangeur d’hommes « ressemblant beaucoup en Blob »,etc… .

vlcsnap-2016-02-21-18h18m06s625
Le problème n’est pas tant le fait qu’il y en a beaucoup qu’on s’y perd, le problème c’est que les plus intéressants ne feront qu’une apparition furtive. On peut espérer que, si suite du film il y a, nous les verrons occuper une place important dans le film. Coté esthétique, on est assis entre deux chaises. Il y a du bon comme il y a du très mauvais. La plupart des monstres que vous pourrez voir à l’écran sont soit tellement bien maquillés que ça les rends plus vrais que nature, soit travaillés numériquement. Problème, le film est beaucoup trop truffé d’effets spéciaux. Et on connait la suite, trop d’effets spéciaux font perdre de la saveur au film et en font un film sans âme.


Dans Chair de poule, pas question de vous faire vraiment peur, plutôt de vous faire rire à travers nos héros étant confrontés à ses diverses monstres à la puissance phénoménale. On s’intéressera aussi à la relation entre nos protagonistes « dont, vous l’aurez deviné, une histoire d’amour entre Zach et Hannah » avec un joli traitement du personnage d’R.L.Stine, un homme qui n’aime personne, aux attitudes aristocrates et au look vestimentaire très « écrivain ». Notre acteur s’en sortira donc avec les honneurs en faisant ce qu’il sait faire le mieux : nous faire rire.
Petit conseil : Restez pendant le générique de fin pour voir de jolies animations à l’image des couvertures des romans Chair de poule.

Pour conclure

vlcsnap-2016-02-21-18h18m23s684
Sans prétention, de bonnes idées, un bon divertissement même si certains n’y trouveront pas forcément leur compte, même s’il est décevant, Chair de poule a au moins le mérite de nous offrir 1h45 de fun dans la lignée de la trilogie La nuit au musée. Bourré d’humour, une musique brillante « merci encore monsieur Danny Elfman de nous mettre dans l’ambiance», une histoire sympa bien que manquant d’étoffement, des acteurs très moyens qui auraient dû s’impliquer un peu plus, pas assez terrifiant, un surplus d’effets spéciaux faisant perdre de la saveur au film, beaucoup de lenteurs et de scènes téléphonées, Chair de poule divisera. Alors oui, le film étant ciblé pour les enfants, ils n’y verront que du feu et les défauts qu’un adulte verra passeront au dessus de la tête d’un bambin. Un enfant ne verra pas que le scénario est plat, ne verra pas que les acteurs jouent assez mal et sont caricaturaux, il rira quand il entendra l’un de nos héros hurler comme une petite fille, il prendra plaisir à suivre l’histoire. Et si le film était donc à prendre comme tel ? Un film d’horreur pour enfants. Chair de poule est d’ailleurs une occasion pour eux d’avoir droit de voir sans aucune interdiction et restriction un film d’horreur. Notre long métrage ne pourrait-il pas être un vent de renouveau dans le genre de films pour enfants ?

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Aventure, Comédie, enfants, Fantastique, Horreur

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :