Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Bel ami: Robert Pattinson, séducteur de ses dames

BEL_DVD_HMV.inddRésumé du film

 

Adapté du roman de Guy de Maupassant, Bel ami se situe au cœur de Paris, à la fin du XIX siècle et voit le spectateur faire la connaissance de Georges Duroy, jeune homme ambitieux, désireux d’atteindre les sommets d’une société dont il est en fasciné. Usant de son charme et de son intelligence, il passera de la pauvreté à la richesse, d’une chambre miteuse à une chambre luxueuse, quittant les bras d’une prostituée pour ceux des bras des femmes les plus influentes de la capitale. Alors que le combat fait rage entre les politiciens et les médias, à une époque où le sexe rimait avec pouvoir, où la célébrité était une obsédante, Georges, lui, ne reculera devant rien pour réussir, quitte à briser des vies et des cœurs.

 

Infos sur le film

 

Réalisé par Declan Donnellan et Nick Ormerod
Avec Robert Pattinson, Chritina Ricci, Uma Thurman, Kristin Scott Thomas
Genre : Drame
Film Britannique, Français, Italien
Durée du film : 1h45 environ

 

Pas moins de 15 adaptations pour ce roman réaliste de Guy de Maupassant. Cette fois-ci, ce sont deux metteurs en scène de théâtre Anglais qui s’attaquent à l’adaptation filmique. Et ça, on le ressentira bien. Bel ami retrace l’ascension de Georges Duroy, jeune homme ambitieux travaillant comme employé au bureau des chemins de fer qui parviendra, en usant de ses talents de séducteurs, à se hisser au sommet de la pyramide sociale grâce à ses maitresses. Dans cette histoire, c’est Maupassant qui décrit son expérience de journaliste à travers le personnage de Duroy dont l’ascension du personnage est comparée à la sienne. Maupassant, tout le contraire, l’inverse du personnage qu’il a créé, se moquera de lui tout au long de l’histoire. Bel ami sera une œuvre romanesque et psychologique où la séduction, la manipulation et la trahison joueront un rôle primordial. Sera décrit aussi dans le film la relation forte entre la politique et la presse mais aussi l’influence des femmes à cette époque. Dans le rôle titre, nous retrouverons Robert Pattinson, vampire romantique à ses heures perdues qui casse cette fois son image de gendre idéal pour un personnage mystérieux, sombre et opportuniste qui jouera les Casanova face à Uma Thurman, Christina Ricci et Kristin Scott Thomas.

De la pauvreté à la richesse…

 
Dès les premières minutes du film, dans une magnifique séquence nocturne nous présentant notre personnage, on éprouve de l’empathie vis-à-vis de lui vivant dans la misère. Chambre de bonne miteuse, pas de quoi manger, vêtements déchirés, teint très pale voir malade, on a de la peine pour ce pauvre homme envieux en regardant vivre les riches plus heureux que lui. Puis nous changeons de décors, Georges décide de sortir boire un verre pour oublier sa peine, changer d’air. Il rencontre un vieil ami, Charles Forrestier avec qui il était camarade de guerre en Algérie et qui est devenu rédacteur politique dans un journal « La vie Française ».

vlcsnap-2016-05-05-10h00m12s725
C’est grâce à lui que les choses vont changer pour Georges qui obtiendra une place dans le journal, évoluera, abandonnera très vite sa vie passée et quittant les salons Parisiens pouilleux pour des salons luxueux. C’est alors qu’une facette bien sombre du personnage sera montrée lorsqu’il rencontrera les femmes influentes de la capitale. Notre personnage change de visage. Vaniteux, jaloux, obsédé par la réussite, analphabète « étant incapable de rédiger des articles qu’il fera écrire par la femme de Forrestier », il usera de ses charmes pour obtenir tout ce qu’il veut sans bouger le petit doigt. Georges a déjà beaucoup mais Georges est toujours rassasié, il veut plus, il aura plus.

vlcsnap-2016-05-05-11h36m21s969
De là, le personnage fera figure de jeune homme capricieux, antipathique, prêt à coucher et se marier avec n’importe quelle femme influente pour gravir les échelons. On aurait aimé le voir vivre le parfait amour avec le personnage de Clothilde, surtout que les deux tourtereaux s’aimaient, étaient heureux ensemble et c’étaient même loués un petit nid d’amour « une garçonnière plutôt ». Mais, Clothilde étant mariée et ne pouvant pas quitter son mari sous peine de perdre sa petite fille, elle ne peut rester avec Georges loin d’être aussi impitoyable que dans le roman.

 

De l’anonymat au succès…

 
Cupide, charmeur, manipulateur, opportuniste, une rage et une frustration intérieure, Georges sera prêt à tout pour réussir dans la vie et quitter l’ancienne où il vivait dans la pauvreté. Sur son chemin, il croisera la route de trois femmes au caractère bien différent. Clotilde de Marelle « Christina Ricci », Madeline Forestier « Uma Thurman » et Virginie Rousset « Kristin Scott Thomas », seront les proies de Robert Pattinson. Bel ami intéresse surtout la progressive ascension de Georges, partis de rien et qui, grâce à son charme, réussira à changer de vie, passant de la pauvreté à la richesse.

vlcsnap-2016-05-05-11h38m21s986
On jouera beaucoup sur ce jeu de pouvoir par le sexe, même si les scènes seront minimes et légèrement suggérées par moments. Malgré l’usage de gros plans dans ses scènes « torrides », même une petite fille de 12 ans n’en sera pas choquée. Je vous vois déjà grogner ceux qui voulaient en voir plus « tiens ba un peu comme 50 nuances de grey ». Vous verrez le fessier de Robert, c’est déjà pas mal!

vlcsnap-2016-05-05-11h39m00s975
Le personnage de Georges est un personnage ambigu. On ne sait pas si il faut le plaindre, se mettre de son coté ou bien le détester. Et c’est justement ce qui fera tout son charme. Robert Pattinson est juste parfait pour le rôle et nous prouve qu’il est loin le temps où il jouait les vampires romantique. Du coté des personnages féminins, seule Clotilde « la belle Christina Ricci » semble honnête. Le petit coté fragile de la jeune femme fait craquer. Comment on te comprend Georges ! On appréciera les magnifiques décors charmants du Paris de la fin du XIXème siècle, du travail sur les costumes avec de jolies robes portées par les charmantes femmes de notre film, des intérieurs d’appartements classes et qui font rêver. Esthétiquement somptueux, on peut de plus compter sur une splendide musique totalement dans le ton de notre film où l’on usera beaucoup de violons.

 

Puis la descente en enfer.

 
Ce sera quelque peu le revers de la médaille pour George qui refusait de vivre dans la pauvreté comme son paysan de père. Des débuts glorieux, pour au final récolter ce qu’il a semé. Dame trahison viendra casser la vie parfaite de notre personnage qui pensait qu’on ne remarquerait pas que c’est un menteur et opportuniste. Coté acteurs, oui certains pourraient trouver le jeu de Robert Pattinson crispé, dents serrées, mouvements de bouche étranges, digne par moment d’un constipé. Et pourtant, l’acteur, sans pour autant faire des merveilles joue de manière juste, imprégné par le rôle, étant capable de vous faire un sourire ravageur pour entrer dans une folie furieuse 2minutes après, on sent le coté animal du personnage. D’où cette jolie réplique dans le film « Tu ne ressens que la colère, tu n’es qu’un animal ».

vlcsnap-2016-05-05-11h45m59s047
Même si ses têtes à têtes avec la figée Uma Thurman ne manqueront pas de nous faire ressentir une grosse différence en terme de charisme et de présence à l’écran, le plaisir de voir notre personnage passer d’une conquête à une autre sera intéressant de par le fait qu’elles auront toutes les trois un tempérament bien différent. N’étant absolument pas fan de l’époque, des histoires politiques « bien que très survolées dans le film » et de ce type d’histoires que j’ai toujours fuis comme la peste, j’ai été surpris de me retrouver captivé par ce film véritablement fascinant en tout point. Ou bien peut être est-ce mon admiration pour Robert Pattinson qui m’a hypnotisé au point de ne pas reconnaitre que le film avait cependant beaucoup de lacunes.

 

vlcsnap-2016-05-05-11h44m09s803
Ces airs de violons utilisés brillamment et collant parfaitement à l’époque, des décors aussi beaux et clairs que pauvres et sombres. Cette mise en scène dynamique, ce jeu d’acteurs, ces jolis plans, cette ambiance et ses dialogues dignes d’une pièce de théâtre, des magnifiques costumes, Bel ami est une histoire passionnante. Les liaisons dangereuses, nouvelle génération.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Drame, Romance, romantique

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :