Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Wall E: L’un des plus beaux films romantiques est un film avec des robots

 

Neuvième film pour les studios Pixar. Se plaçant dans le futur, Wall-e nous raconte l’histoire d’un petit robot conçut pour nettoyer la planète Terre. Celui-ci tombera amoureux d’une robot, Eve, qu’il suivra jusque dans l’espace pour une aventure qui pourrait changer le destin de l’humanité. Au menu : tendresse, douceur, romance, humour, action, suspense, aventure, message écolo, critique violente sur le mode de vie moderne des humains. L’un des plus beaux films romantiques est un film avec des robots. Qui l’aurait cru ?

 

20160508_104157

L’histoire

 

WALL-E est le dernier être sur Terre et s’avère être un… petit robot ! 700 ans plus tôt, les humains ont quittés notre planète laissant à ce robot le soin de nettoyer la Terre devenue une planète poubelle. Mais au bout de ces longues années, WALL-E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité et une grande sensibilité. Extrêmement curieux, très indiscret, il se sent surtout très seul…
C’est alors qu’arrive EVE, une robot venue sur Terre pour y chercher une trace de vie qui permettra aux humains de revenir. Cette robot bouleversera la vie de Wall-e. Tombant instantanément et éperdument amoureux d’elle, WALL-E mettra tout en œuvre pour la séduire. Et lorsqu’EVE est rappelée dans l’espace pour y terminer sa mission, WALL-E ne comptant pas la laisser partir, n’hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite. Pas question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie. Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l’univers.

 

Infos sur le film

 

Genre : Animation, Comédie, Romance, Famille
Durée : 1h 40 environ

Présentation de Wall-e et Eve

 

Wall-e : Wall-e est un robot créé pour porter des charges et trieur de déchets classe terrestre. WALL-E est un acronyme pour Waste Allocation Load Lifter Earth-Class. Un coté maladroit, extrêmement curieux, collectionneur de tout un tas d’objet qu’il retrouve en faisant son travail de nettoyeur, récupérant des pièces détachées sur d’autres robots n’étant plus fonctionnels et lui permettant de s’auto réparer, il a développé une grande sensibilité et une forte compassion pour ses semblables « grâce notamment aux films d’amour qu’il regarde », romantique. Wall-e c’est aussi un petit robot timide, souffrant de la solitude. Toutes les autres unités de robots destinés à nettoyer la Terre pendant l’absence des humains pour que, une fois qu’ils reviendront, la planète soit vivable, ne sont plus fonctionnels. Il ne reste que lui, accompagné par son cafard prénommé Hal. La vie routinière de notre robot sera bouleversée par l’arrivée d’Eve.

wall e fin

Eve : Eve est une robot sonde envoyée sur Terre pour découvrir une trace de vie en scannant ce qu’elle trouve sur la planète. Notre robot à un sale caractère. Enervée de ne pas trouver de traces de vie, elle sera interpelée par des bruits suspects et tire sur tout ce qui bouge à l’aide de son bras. Elle fait un jour la connaissance de Wall-e, complètement amoureux d’elle depuis qu’il a posé les yeux sur elle. Malgré son coté méfiant, elle se laisse inviter chez le petit robot qui ne manquera pas de la faire sourire. C’est alors qu’il lui montre une plante qu’il a trouvé. Une simple petite plante dans une botte qui pourrait changer le sort du l’humanité. Eve se met alors en état de veille et, quelques jours plus tard, la fusée qui l’avait déposée revient la chercher. Wall-e, qui a veillée sur elle tous les jours pendant son sommeil, ne compte pas la laisser partir. N’écoutant que son courage, notre robot s’accroche à sa fusée emmenée dans l’espace. Une nouvelle aventure commencera alors pour nos deux robots.

mo walle

Arrivés dans l’espace, nous aurons l’occasion de découvrir de nouveaux personnages dont de nombreux robots. L’un en particulier retiendra toute notre attention : M-O, robot carré de couleur blanche obsédé par la propreté. Fou rire garantis, surtout quand on sait que Wall-e est quelque peu…sale.

 

Faites la connaissance du personnage de science fiction le plus touchant depuis E.T

 

Wall-E est un film qui étonne et ce n’est ni le premier, ni le dernier.  On a souvent des aprioris, bons ou mauvais, en regardant une bande annonce. Certains films donnent même l’impression qu’ils ressemblent à d’autres que l’on a déjà vus. Ici, Wall-E aurait pu être un film qui ressemble à tous les autres films d’animations mais, il ne l’est pas. Pour une fois la bande annonce ne nous dévoile qu’une infime partie de l’histoire, permettant d’offrir au spectateur qui voudra sauter le pas, d’avoir un nombre incalculable de surprises pendant la projection.

wall e 1

Wall-E, c’est un mélange de romance, science fiction et comédie dramatique. C’est mignon tout plein, pire, c’est craquant de voir tant de tendresse vis-à-vis de nos deux petits robots. Alors oui le film peut déranger un peu pour son absence de dialogues dans la première demi-heure. On a vraiment voulu jouer sur le fait qu’un robot, ça ne parle pas et puis Wall-E, accompagné par son cafard apprivoisé « aussi fidèle et obéissant qu’un chien », sont les seuls êtres à évoluer sur une Terre dépeuplée. Cependant, ça n’est que pour la première partie du film qui est scindé en deux parties complètements différentes, nous faisant changer en plus de décors.  Nous passons de couleurs chaudes et sales à couleurs froides et propres. On ressent beaucoup d’émotions vis-à-vis de ces petits robots.

wall e 4

Une fois encore, il n’y a que Disney Pixar pour faire passer des tonnes d’émotions dans de simples robots. Gros travail sur les expressions de Wall-e. C’est incroyablement bien fait, bluffant. Son regard, ces petites expressions et sa manière de parler un peu à la manière de R2 D2. On s’éprend de ses deux petits robots presque humanisés. Avec tout ça, Pixar arrive à nous faire verser une petite larme. Ils sont forts !

 

Un message écolo sincère et sain

 

Scénario simpliste, enfantin pour certaines mauvaises langues et pourtant, c’est un film qui fait de l’écologie un débat. Les êtres humains sont pointés du doigt dès le début de notre film. Parce qu’ils ne prenaient pas soin de leur planète, ils ont du, par suite une trop forte toxicité dans l’air, à la quitter. Le film s’interroge sur le mal qui ronge depuis longtemps notre société actuelle: l’évolution de la technologie. Technologie omniprésente qui en vient à rendre l’humain paresseux, assisté, désocialisé, l’être humain perd peu à peu le peu d’humanité qu’il lui reste, jusqu’à finir par la perdre. Même si la technologie est parfois utile, elle est dispensable et loin d’être si bénéfique qu’on le pense. Mais ce qu’on ne se rend pas compte, c’est qu’elle pervertit aussi l’être humain qui se détourne peu à peu de l’essentiel : vivre.

wall e 2

Wall-e critique donc la société de notre époque actuelle ce qui permet de nous amener à nous interroger sur notre vie. Et nous n’étions plus maitres de notre destin ? Cette société de consommation qui nous ment de manière permanente, nous promet maux et merveilles et parfaitement décrite dans notre film. Comme quoi, pas si enfantin que ça.

 

Un bijou signé Pixar

 

Coté musique, elle contribue grandement à la qualité du film, soulignant les scènes d’action, d’humour ou de romance. Nous aurons le droit à deux chansons : Hello Dolly « du film du même nom » et Down to earth de MONSIEUR Peter Gabriel. Même du coté des bruitages c’est une réussite. Nos robots s’expriment en faisant des bips, des bruissements, on se croirait dans un Star Wars, ce qui ne manquera pas d’interpeller les fans de la première heure.

wall e 3

Quand ce n’est pas du coté des bruitages ou des musiques, c’est aussi du coté de l’esthétisme que la qualité est au rendez-vous. Quelle claque ! Ça semble tellement réel. Cette vision de notre Terre complètement détruite, post apocalyptique, devenue une poubelle immense est crédible. On est bluffé dès le début. Le fait de jouer avec les ombres et les lumières permet de rendre tout ça encore plus réaliste.

wall e 5

La photographie est soignée, le souci du détail est bien là. De plus, on notera par moments la présence d’acteurs réels. Tout du moins UN acteur réel. Censé représenter l’homme avant son départ, soit plus de 700 ans avant notre histoire. Il sera amusant de voir à quoi il ressemble 700 ans après. C’est déroutant, surtout que tout le reste est en image de synthèse mais, ça se marie parfaitement à notre film, donnant quelque chose d’inédit.

Des références à des films, vous en aurez aussi: Titanic, 2001 l’odyssée de l’espace « clin d’œil tout bonnement drolissime ». Certains ne manqueront pas d’avoir cette impression que Wall-e a une très forte ressemblance aux robots R2D2 de Star Wars et Johnny 5 des films Short circuit et Johnny 5. Pure coïncidence. Le réalisateur de notre film se défendant sur le fait qu’un binoculaire « l’équivalent de jumelles » permet de mieux exprimer le regard de notre robot. Coté personnalité, oui, aussi bizarre que cela puisse paraitre, Wall-e en a une. Nous avons là un excellent mix entre Buster Keaton et Charlie Chaplin.

wall e 6

La réalisation du film est parfaite tout comme l’animation des personnages. A chaque nouveau Pixar, nouveau Disney, les équipes se doivent de repousser la qualité visuelle de leurs films. Une fois encore, ils réussissent haut la main avec Wall-e. Wall-e c’est en quelque sorte le cousin germain d’un certain Johnny 5 « ceux qui sont nés aux alentours des années 80/90 sauront de qui je veux parler ».

Au final, Wall-e est un chef d’œuvre. Que ce soit les enfants ou les adultes, chacun trouvera un intérêt à ce film. Les enfants s’amuseront devant le coté débrouillard et malin de Wall-e dans sa vie quotidienne routinière ainsi que ses mésaventures pour suivre l’amour de sa vie. Les adultes quand à eux apprécieront le film pour cette réflexion sur des thèmes importants : l’amour, le travail, l’entraide, la survie, le tout, dans une ambiance respirant la poésie. Très drôle, émouvant, une très bonne morale écologiste, une animation et des décors  très soignés, ce film est un vrai bijou du cinéma. L’oscar du meilleur film d’animation gagné en 2009 est largement mérité.

installez-vous confortablement et admirez le spectacle

Installez-vous confortablement et admirez le spectacle!

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Animation, Aventure, Comédie, Disney, Films cultes et sagas à voir, Romance, romantique, Science Fiction

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :