Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

X-men Apocalypse: Le faux pas qui passe très mal

x men apocalypse afficheL’histoire

 

En 1983, dix ans après que Raven alias Mystique, est empêchée une guerre opposant les humains aux mutants en sauvant le président des Etats Unis Richard Nixon, les mutants de l’école pour surdoués de Charles Xavier vont devoir faire face à une nouvelle menace. En sommeil depuis plus de 3000 ans, En Sabah Nur, le premier mutant de l’histoire, se réveille. Jugeant l’humanité pervertie, ce mutant invincible, immortel, promet de réimposer son autorité divine. Constituant une équipe de mutant appelé Les Quatre cavaliers de l’Apocalypse, notre tout premier mutant compte bien éradiquer la race humaine.

 

Infos sur le film

 

Réalisé par Bryan Singer
Avec James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence
Genre : Fantastique, Action, Science fiction
Film Américain
Durée : 2h25 environ

 

Quatrième X men pour le réalisateur Bryan Singer qui, depuis qu’il s’occupe de l’adaptation filmique des comics, a fait pour le moment un sans fautes en rattrapant les grosses bourdes d’un certain Brett Ratner pour son X men 3. C’est malheureusement une triste nouvelle puisqu’X men Apocalypse, sans pour autant être un très mauvais film, n’est pas à la hauteur de nos espérances, pas à la hauteur du talent du réalisateur qui soignait toujours ses scénarios. On en attendait une nouvelle peut être trop de sa part alors qu’il prépare actuellement une suite dont on ne connait pour le moment pas le pitch. Pourquoi X men Apocalypse restera un très bon divertissement pour les amateurs de films de super héros mais demeurera le plus mauvais scénaristiquement de la saga ?

 

Comment ça commence ?

 

Notre film commence en Egypte, 3600 ans avant Jésus Christ. En Sabah Nur, vénéré comme un dieu, se retrouve enseveli dans sa pyramide alors qu’il venait une nouvelle fois de transférer sa conscience dans le corps d’un mutant. Par la suite, comme depuis l’arrivée des X men au cinéma, nous avons le droit à l’un des plus beaux génériques de super héros en nous faisant avancer dans un long tunnel où nous traversons diverses époques avant de voir les portes du Cérébro « ordinateur permettant de détecter tous les mutants de la Terre », se fermer de nouveau devant nous.

vlcsnap-2016-05-18-18h32m45s427

Accompagné par le thème musical épique et héroïque des X men, on en prend déjà plein les oreilles et plein les yeux. Simplement pour ce générique, les lunettes 3D gagnent de l’intérêt. Juste après, nous nous retrouvons en 1983. Alors que Raven sauve la vie de Kurt Wagner forcé malgré lui à affronter des mutants dans une cage pour divertir les humains, Erik Lehnsherr, c’est retiré en Pologne où il tente de mener une vie normale avec sa femme et sa fille. De son coté, Charles Xavier continue de recevoir de nouveaux jeunes mutants dans son école afin de leur apprendre à maitriser leur pouvoirs. Un nouveau venu arrive : Scott Summers. Pendant ce temps, En Sabah Nur a été réveillé accidentellement et découvre ce nouveau millénaire qui ne vénère plus aucun dieu. En s’apercevant toute la perversité de l’espèce humaine qui se livre de nombreuses guerres et se permet de discriminer les mutants, le mutant-dieu promet de faire table-rase en éradiquant tous les humains.

 

Scénario creux, manquant d’ambitions

 

Ne vous y méprenez pas, même si coté scénario on sent le gros manque d’ambition, c’est du coté des personnages, des scènes d’action, de l’esthétisme avec des effets spéciaux remarquables et des musiques une nouvelle fois à pleurer, que l’on trouvera de l’intérêt au film. Ici, notre film constituera les origines de futurs X men que vous connaissez très bien : Scott Summers alias Cyclope, Jean Grey, Ororo Munroe alias Tornade « Le coté punk ça passe pour elle mais pour le mutant Angel, c’est ridicule » et Kurt Wagner alias Diablo. Quant aux super vilains, vous connaitrez certaines têtes qui se joindront à Apocalypse afin d’éradiquer la race humaine. 2h25 c’est la durée de notre film et avant d’avoir droit à un spectacle impressionnant, vous allez devoir vous armer de patience.

vlcsnap-2016-05-18-18h34m06s423

En effet, la première heure qui pose les bases de notre histoire simpliste et nous présente nos protagonistes est d’un ennui total. C’est long et même si on enchaine les présentations des nombreux personnages bons et mauvais, on a du mal à rentrer dans le film. Les dialogues sont plats, sans réelle saveur. Néanmoins, le jeu des nouveaux acteurs est bon avec cependant quelques faux pas de la par de certains par moments. Alors que Michael Fassbender « Magneto » qui nous avait fait pleurer par la tragédie de son personnage dans la première partie, il déçoit par son manque d’implication en fin de film. James McAvoy « Charles Xavier » quant à lui continue de nous émouvoir avec un personnage profond. Un instinct très paternel ce ressent lorsqu’il s’occupe de ses élèves. C’est émouvant. Touchant aussi du coté des histoires des personnages de Scott Summers « joué par le très bon Tye Sheridan » et Jean Grey « jouée par la touchante Sophie Turner ». Deux personnages terrifiés par leur pouvoir, solitaires et en profonde détresse.

 

Changement d’ambiance pour ce nouveau X men

 

Alors que Bryan Singer avait parfaitement exploité les années 70 dans Days of future Past, il n’en sera pas de même pour les années 80. Hormis des références à certains éléments de la culture pop de cette époque comme la série K2000 ou bien le jeu Pac-man, l’ambiance des eighties est sous exploitée « mise à part le look des personnages avec le célèbre blazer et ses manches retroussées » . Grosse déception, surtout quand on voyait les tonnes de références aux années 70 dans le film précédent. Après une première heure ennuyante, longue à installer à la fois son intrigue et ses personnages, la seconde partie, elle, plus axée action, rattrapera le coup en nous offrant des scènes époustouflantes. Enfin l’ennui est balayé, enfin on se laisse conduire jusqu’à la fin de notre histoire. Que ce soit du coté des affrontements dynamiques et parfaitement chorégraphiés ou bien des scènes de destructions dignes des plus grands films catastrophes « j’en connais un qui a regardé le film 2012 », X men Apocalypse réussit au moins une chose : nous en mettre plein la vue.

vlcsnap-2016-05-18-18h33m32s306

Oubliez le contexte politique toujours présent depuis la naissance des films au cinéma et qui était leur marque de fabriquer « ce qui fera que notre film perdra de sa superbe rien qu’avec ce élément majeur en moins », oubliez les scènes d’action toutes les 5minutes. Comme pour Batman V Superman, il sera surtout question de mettre en avant la psychologie de nos personnages qui devront se préparer à affronter un adversaire de taille. Bryan Singer l’a dit lui-même, il veut, à chacun de ses films, faire dans la nouveauté. On s’attardera surtout dans un premier temps sur l’histoire de chacun de nos personnages, que ce soit les anciens « Charles, Erik , Raven, Hank alias le fauve » ou les nouveaux « Scott, Jean, Diablo et Ororo », ainsi que leur relation. Elément qui permet de nous y attacher, forcément. Vouloir ce concentrer dans cette première heure uniquement sur cet élément, fera que le rythme de notre film sera assez étrange, nous donnant la sensation de ne pas savoir sur quel pied danser. Que dire aussi de la mise en scène nous faisant à un moment passer dans une ambiance digne d’un film indépendant mélancolique lorsque l’on se focalisera sur le personnage de Magneto ? Intéressant mais ça ne donne pas l’impression de voir un X men.

vlcsnap-2016-05-18-18h34m22s502

Tous nos mutants voient leurs pouvoirs parfaitement exploités. Les amateurs de la scène jouissive mettant en scène notre chouchou Quicksilver « Flash version Marvel » dans Days of future past vont êtres encore aux anges. L’univers X men, l’univers de ses comics, on l’a et la toute dernière scène de notre film laissera les fans de la première heure bouche bée devant le design des personnages parfaitement fidèle aux bandes dessinées qu’ils lisaient lorsqu’ils étaient enfant. Du coté des décors, c’est splendide. Que l’on soit en plein cœur de la ville, en pleine Egypte, dans des ruines, à l’institut Xavier ou bien dans le désert c’est terriblement beau. Notons quand même une grosse incohérence du coté de l’aspect de nos héros. Nous avons fait un bon de dix ans, personne n’a vieillit.

 

Mais il est où Hugh Jackman ?

Et Wolverine dans tout ça ? On l’avait quitté dans Days of future past en bien mauvaise posture puisqu’il c’était retrouvé au fond de l’eau, après avoir été maitrisé par Magneto. Repêché par des militaires, il sera retrouvé par William Stryker, l’homme qui sera responsable du squelette en adamantium de notre héros. Dans X men Apocalypse, vous saurez ce qu’il est advenu de notre héros. Seule grosse surprise qui vaudra le détour dans notre film. Seulement cette fois-ci, ne comptez pas voir Hugh Jackman tenir une place importante dans l’histoire puisqu’il aura un temps de présence à l’écran qui n’avoisinera pas plus de 10minutes. Soyez au moins rassuré, Wolverine reviendra une toute dernière fois dans un troisième film solo : Old Logan, qui verra notre histoire se dérouler dans le futur avec un Wolverine vieillissant.

« Tout ce qu’ils ont construit, s’effondrera! »

Un point négatif signé Apocalypse

 

vlcsnap-2016-05-18-18h39m55s878

Le gros point noir, celui qui casse complètement l’ambiance de notre film, ce nomme Apocalypse « interprété par le méconnaissable Oscar Isaac », le super vilain de ce nouvel opus. Nous sommes quand même normalement face au mutant le plus puissant de tous. Passons sur le fait que le costume soit ridicule « non il n’est plus rose comme sur les photos de tournage mais c’est toujours pas ça », passons sur le fait que notre mutant est supposé être une sorte de géant ressemblant quelque peu à un humanoïde et que là nous sommes plutôt face à un monsieur un peu trop trapu portant un costume de vilain. Le personnage, doté de pouvoirs immenses « que l’on voit trop peu » lui permettant de détruire tout être vivant ou ville en une seconde, manque cruellement de charisme. Ce méchant est classique, pas suffisamment effrayant « malgré sa voix rauque d’outre tombe » et menaçant contrairement à Jean Grey devenue le Phénix dans le film X men 3.

vlcsnap-2016-05-18-18h35m32s871

Ce sera plutôt du coté de Jennifer Lawrence, toujours charismatique, touchante en Raven et Alexandra Shipp alias Tornade « qui verra son personnage plus sombre que dans les autres films » que le film gagnera en intérêt. Déception du coté du personnage de Betsy Braddock alias Psylocke « une mutante aux pouvoirs psychiques », interprétée par Olivia Munn qui peine à être convaincante d’un point de vue jeu d’actrice « encore une qui use de sa plastique pour compenser ». L’autre déception viendra sur le fait qu’on la verra très peu utiliser son katana. Quand on voit le talent incroyable de l’actrice qui, sans aucune doublure, avait montrée pendant le tournage du film qu’elle savait manier comme jamais le katana, il y a de quoi pleurer. Un personnage qu’on regrette de ne pas voir plus à l’écran, tout comme une certaine Jubilee « une élève de l’école de Xavier et futur X men ».

« Ça va être nous tous, contre un dieu ».

Au final, X men Apocalypse déçoit. Non pas pour sa mise en scène, son jeu d’acteurs, ses musiques, sa mise en scène ou ses effets spéciaux mais par son scénario manquant d’inspiration et son méchant bien trop léger compte tenu de sa puissance. A la fin, malgré cette seconde partie spectaculaire et brillante, malgré le plaisir de retrouver nos mutants, de retrouver l’esprit d’Xmen, on reste un peu sur notre faim. Moins surprenant que tous les autres X men, sans surprises, banal, ce film ne restera pas gravé dans nos mémoires, la saga ne méritait pas ça. Pour un fan d’X men, ça dégoute, et encore, le mot est faible.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Catastrophe, Fantastique, Marvel, Science Fiction, Super Héros

3 Réponses »

  1. Malheureusement ton article confirme ce que j’ai toujours pensé de la franchise X-Men « Sympa mais sans plus ». J’ai toujours ressentis tout ce que tu as décrit dans ton article sur tout le franchise X-Men. C’est impressionnant, avec de bons acteurs, mais généralement on s’ennuie pas mal.
    C’est dommage car j’aurais vraiment aimé que ce X-Men Apocalypse rejoigne la qualité des productions Marvel… peut-être pour le prochain… en tout cas j’ai beaucoup d’espoir pour Wolverine III déjà que le deuxième était vraiment bon.
    Encore merci pour ce super article très bien écrit et détaillé 😉
    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :