Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

The revenge: John Travolta est en colère

the revenge afficheL’histoire

 

Stanley Hill, ancien militaire reconverti en ingénieur automobile est témoin du meurtre de sa femme dans un parking.  L’équipe de police en charge de l’enquête sachant que les assassins font parti d’un gang très influent, l’enquête passe à la trappe. Rongé par la culpabilité, assoiffé de vengeance, Stanley décide de reprendre contact avec son ancien coéquipier et se prépare à retrouver les coupables et obtenir justice.

 

 

Infos sur le film

 

Réalisé par Chuck Russell

Avec John Travolta, Christopher Meloni, Amanda Schull

Genre : Action, Thriller

Film Américain

Durée : 1h30 environ

 

 

14 ans que l’on n’avait pas vu un film réalisé par Chuck Russell (L’effaceur, The mask, Le roi scorpion). Russell est maitre en ce qui concerne les films mêlant action et thriller avec cette petite touche de corruption où les politiciens agissent toujours dans l’ombre. Bien sûr, des vigilante movie, il y en a eu légion, on se doute de la manière dont le film se déroulera mais cette fois, il sera intéressant de voir que le justicier de notre film sera interprété par un John Travolta qui se la joue Charles Bronson,  et qui revient en tête d’affiche pour casser du criminel et du flic ripoux.  C’est un fait, The revenge ne vaut donc que pour les fans de l’acteur, curieux de voir si l’acteur est encore capable à 62 ans de jouer les rôles de gros bras. Même si Travolta aurait pu un peu mieux se préparer physiquement, coté acting, l’acteur est toujours égal à lui-même.  On connait Chuck Russel, on sait que coté réalisme, ça n’a jamais été son fort,  mais c’est au final ce qui fait tout son charme. On est parti, voyons voir quelles qualités ont sa nouvelle œuvre.

 

 

John Travolta dans un vigilante action movie

 

The revenge est un film qui est resté dans les tiroirs depuis 2012. Au départ, il était même question que le rôle, maintenant tenu par Travolta, soit attribué à son partenaire dans Volte face : Nicolas Cage. Hélas le projet tombera à la trappe suite au désistement de son réalisateur, William Friedkin (réalisateur de L’exorciste). En 2015, le projet est relancé, c’est cette fois Chuck Russell qui se chargera de la réalisation et donc Travolta qui campera le rôle principal.

L’affiche américaine nous montrait très clairement que The revenge serait un vigilante movie dans la lignée d’un Punisher (l’affiche est à la limite du plagiat en s’inspirant beaucoup de celle du film Jack Reacher avec Tom Cruise). Pourquoi Punisher ? Travolta en blouson de cuir, cheveux en arrière et Beretta (voir fusil à pompe suivant l’affiche)  à la main… Il faut que vous fasse un dessin ? Il a tout de l’apparence de Frank Castle, ce anti-héros, ancien héros de guerre perdant sa famille assassinée par la mafia et décidé à se venger. Du coup, tout fan de l’anti-héros qui se respecte, imagines déjà se retrouver face à un pseudo Punisher.

vlcsnap-2016-06-18-09h21m11s110

Malheureusement, même s’il emprunte son look, John Travolta ne nous fera pas un remake de ce comics (on en a déjà bien assez entre les 3 films et la future série solo). Il faut donc le prendre juste comme il est : un vigilante movie classique. Car oui, The revenge ne va pas rien apporter de plus au cinéma, adoptera la trame classique du vigilante movie avec son début où tout est rose et s’assombrit en un instant suite à la mort d’un proche de notre personnage principal.

 

John Travolta/ Christopher Meloni : duo de choc ?

 

Même si The revenge est un film d’action classique, il n’en demeure pas moins charmant de par son casting. Les deux acteurs qui crèvent l’écran : John Travolta et Christopher Meloni. John Travolta s’en sort avec les honneurs en interprétant parfaitement ce père de famille au passé déjà torturé, sombrant dans l’alcool à la suite de la mort de sa femme et déterminé à obtenir justice. Le visage marqué, Travolta joue magnifiquement les durs à cuire. Le petit air à la Schwarzenegger, il l’a et c’est finalement cet élément qui fait que The revenge n’est pas si mauvais. Bien sûr, pour être plus attaché au personnage, on espérait avoir un peu plus de profondeur psychologique du coté de ce personnage qui méritait mieux.

vlcsnap-2016-06-18-10h46m27s258

Christopher Meloni quant à lui sublime le duo (au point de faire parfois de l’ombre à Travolta) en interprétant un ancien militaire reconverti en barbier qui décidera d’aider son ami pour dissoudre le gang responsable de la mort de sa femme. L’acteur est capable d’être calme comme il est capable de rentrer dans une folie furieuse lors des scènes de fusillades et combats au corps à corps. Le voir balancer des coups de pied, ça n’a pas de prix. Visiblement, les films d’action lui valent comme un gant. Le duo fonctionne du tonnerre autant dans les scènes d’action que dans les scènes plus sérieuses voir des fois comiques. C’est sympathique mais on ne sait plus ce qu’on regarde : un buddy movie ou un vigilante movie ? Chuck Russell oblige, des scènes d’action irréalistes, vous en aurez mais pas comme dans le film L’effaceur. Ne vous attendez pas à voir John Travolta faire des cascades irréalistes comme sauter d’un avion en plein vol en réussissant à rattraper un parachute.

 

Scénario assez faible et multipliant les incohérences mais de bonnes idées

 

En plus d’un scénario banal multipliant les caricatures (les flics corrompus et l’homme politique qu’on renifle à des kilomètres), The revenge voit souvent ses dialogues frôlant la stupidité : « Comment on règle ça ? A la cool ? Ou à la dur ? » ou bien encore « Ils ont tué ma femme pour rien » (heu, ta femme était assistante du gouverneur). Et c’est quoi ses ricanements débiles des méchants pour prouver que c’est bien des méchants ? Manquerait plus qu’une pancarte sur leur tête. On prend vraiment les spectateurs pour des buses.  On continue avec les mecs qu’on croit mort mais qui ne le sont finalement pas (faut avoir une sacrée chance pour ressortir sain et sauf d’une explosion qui englobait tout notre corps). Je vous avais prévenu que c’était du pur Chuck Russell.  Les réactions de Stanley déstabilisent un peu, comme la moumoute horrible (et coupée aux ciseaux par un enfant)  que porte Travolta et que l’on remarque beaucoup trop au point de ne voir que ça.

vlcsnap-2016-06-18-10h47m25s661

Bien qu’il soit en deuil, lorsqu’il part zigouiller du truand avec son ancien partenaire, c’est une toute autre facette du personnage que nous voyons. Le personnage se permet de  faire de l’humour donnant l’impression d’être face à un buddy movie. Où est ce sentiment de colère et ce désire de vengeance constant ? On le sent dans les scènes d’action mais pas juste après l’exécution de ses adversaires. En gros il se moque presque de l’homme qu’il a tué. Ces petits éléments nombreux vous donneraient presque l’impression que ce film a tout du nanar mais pourtant, ça n’en est pas tout à fait un.

vlcsnap-2016-06-18-11h16m53s160

Par contre, pour ce qui est du deuil, oui notre personnage souffre atrocement. Là encore Travolta nous montre que coté dramatique, il gère haut la main. De plus, on appréciera le petit coté religieux de l’histoire bien amené. Notre personnage principal à tué beaucoup de gens par le passé. Des fois c’était volontaire, d’autres fois non. Il ne croit pas en dieu mais pourtant, il a peur de la mort, il veut être pardonné, il veut se repentir pour ce qu’il avait fait et ce qu’il va faire. Le degré de violence est relativement bas. Pas de têtes arrachées, pas de membres séparés de leur corps. Hormis des balles dans la tête, dans le corps et des coups de couteaux (là c’est violent mais juste suggéré),  The revenge est seulement à recommander aux moins de 12ans.

 

Quand The revenge essaye de copier les meilleurs…

 

The revenge est en quelque sorte le clone du film John Wick. Pas mal de scènes d’action lui sont empruntées comme cette scène de fusillade en pleine discothèque. Des petits défauts, le film en cumule un peu trop, tout particulièrement du coté des membres du gang que devra affronter Stanley. De la caricature en veux-tu en voila entre un afro-américain qui parle comme une racaille et plisse l’œil droit pour se rendre plus menaçant, le petit latino gringalet qui joue les caïds et n’oublions pas leur patron qui a sans aucun doute eu une enfance difficile. D’autres éléments, pas vraiment gênants mais visibles quand même seront présents comme l’usage intempestif d’effets ralentis pendant les scènes d’action bourrin, les chorégraphies parfois vilaines (on remarque sans problème la doublure de Travolta lors d’une scène de combat au corps à corps), le jeu d’acteurs plus que médiocre hormis Travolta et Meloni, le coté un peu mou et manquant d’action, ce film qu’on attendait avec impatience méritait tellement mieux, c’est assez décevant. Pourtant, on ne sait pas ce que c’est mais il y a ce petit quelque chose inexplicable qu’on apprécie quand même. Peut être le plaisir de retrouver John Travolta dans un film d’action?

vlcsnap-2016-06-18-09h53m23s907

Au final, The revenge ne révolutionnera pas le genre mais on a tellement vu pire. Scénario prévisible et classique, cumule de maladresses, scènes d’action manquant un peu de punch sans pour autant être ratées, assez bon jeu d’acteurs dominé par l’excellent duo Travolta et Meloni, un petit soupçon d’humour et de punchlines bien virils, des musiques dynamiques mais lorgnant un peu trop sur la bande original du film The dark Knight, des petites voir grosses incohérences, mais bizarrement, on passe malgré tout un bon moment. Si vous êtes fana de vigilante movie, ce film risque de vous décevoir mais si ce n’est pas le cas, il produira l’effet inverse.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Drame, Thriller

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :