Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Independence day Resurgence: 20 ans après, ils reviennent…

independence day 2 afficheL’histoire

 

20 ans après la victoire sur les aliens, les Américains s’apprêtent à livrer un deuxième round. Le 4 Juillet 2016, David Levinson fait une découverte : la reine des aliens, restée sur la Terre, c’est réveillée et s’apprête à menacer de nouveau la planète en faisant venir un vaisseau plus grand que la lune. Ayant exploité la technologie de ces êtres venus de l’espace pour piller la planète, les humains s’apprêtent à contre-attaquer.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Roland Emmerich (Indpendence day, 2012, Le jour d’après)

Film Américain

Genre : Science fiction, Action, Catastrophe

Durée : 2h20 environ

 

Casting

 

Avec Jeff Goldblum dans le rôle de David Levinson

Liam Hemsworth dans le rôle de Jake Morrison

Jessie Usher dans le rôle de Dylan Hiller

Bill Pullman dans le rôle de Thomas J. Whitmore

Charlotte Gainsbourg dans le rôle du Dr. Catherine Marceaux

Sela Ward dans le rôle de la Présidente des États-Unis Elizabeth Lanford

Maika Monroe dans le rôle de Patricia Whitmore

William Fichtner dans le rôle du général Adams

 

20 après avoir tenté de piller les ressources de la Terre et livré une bataille épique contre ses habitants, les aliens du réalisateur Roland Emmerich sont enfin de retour. 55ème plus grand succès cinématographique du cinéma Hollywoodien dont le scénario niais s’attirera les foudres de la presse, ce film catastrophe de science fiction est malgré tout culte. Destruction massive de  monuments, batailles épiques d’avions de chasse contre des tonnes de vaisseaux spatiaux, aliens terrifiants et hostiles, tension, patriotisme, du militaire qui tire sans réfléchir, humour, héroïsme,  tragédie, bons sentiments, suspense, musique oppressante, du bon gros film spectaculaire made in Hollywood, un nanar qui s’assumait jusqu’au bout et tant pis si certains ne comprennent toujours pas. Petit plaisir coupable, un must pour tout cinéphile qui se respecte. A l’heure où les studios surement à cours d’inspiration dépoussièrent les plus grands succès des années 80/90 à coup de suite ou faux remake, cette suite film avait-elle raison d’être ?

 

Roland Emmerich gâteux ?

 

Flemme, déjà un début de sénilité ? C’est à ce demandé ce qui est arrivé à cet excellent réalisateur qui nous a livré d’excellentes perles cinématographiques dont Independence day 1 ou bien encore Le jour d’après. Films catastrophe créé pour une seule chose : nous éblouir. En sommes, du bon gros film pop corn fun, sympathique à l’histoire simpliste, un peu nanar sur les bords mais faisant passer un excellent moment. On avait de bons espoirs pour cette suite. Retour du réalisateur original aux manettes, retours des vétérans, arrivée de petits nouveaux.

true story

Notre histoire commence déjà bien mal. 20 ans après avoir repoussé les attaques des aliens, les humains ont récupéré toute leur technologie afin de renforcer les défenses de leur planète au cas où d’autres salves venues de l’espace tenteraient un deuxième round. Une base lunaire défensive, une prison pour les derniers survivants aliens, des armes  et technologies très avancées, les humains, parés à toute éventualité, savent au plus profond d’eux que la menace peut ressurgir à tout moment. Le nostalgique du film original est quelque peu dérouté par ses éléments un peu trop futuristes. Ne manque plus que des méchas et on pourrait dire qu’Independence day 2 est la suite de Pacific Rim. Et pourquoi pas le faucon millenium tant qu’on y est ? Comme tout film de Roland Emmerich qui se respecte, il y a sa galerie de personnages que nous suivrons tout au long de l’aventure.

nouvelle generation independence day

Personnages nombreux qui doivent être présentés, avoir leur introduction afin qu’on en apprenne plus sur eux et qu’on s’y attache. Parce que oui, qui dit film catastrophe dit forcément personnages principaux en danger et donc tragédie pour vous faire verser une larme ou deux.  La plupart de nos nouveaux ou même anciens personnages ont perdus un proche suite aux évènements qui se sont déroulés dans le premier film.

hiller dead

A commencer par la famille Hiller qui a perdu Hiller père. Le capitaine Steven Hiller, interprété par Will Smith, qui, suite au flop de Men In Black 3, a dit non à cette suite. D’ailleurs, deux scénarios avaient été écrits au cas où l’acteur ne reviendrait pas. Dans cette suite, on apprend dès l’introduction du personnage de Dylan Hiller, fils de Steven, que son père est décédé lors d’un test de chasseur alien (l’accident débile indigne du personnage qui sauve le monde). La douche froide ? Ce qui faisait l’une des forces du premier film c’était justement, entre autre, ce personnage. Ne désespérons pas pour autant, certaines têtes connues font un retour remarqué et remarquable.

 

Le retour des vétérans de la guerre du 4 Juillet 1996

 

davis levinson

Jeff Goldblum n’a certes pas fait de retour dans Jurassic World, il n’est pas question pour lui de faire la même bêtise pour la suite d’Independence day. L’acteur que l’on voit très peu au cinéma reprend donc son rôle d’analyste, David Levinson. Egal à lui-même, le personnage n’a rien perdu de sa superbe et à même évolué en devenant directeur de la défense spatiale de la Terre.  L’atout charme, l’élément number one qui fait que ce film a au point une qualité, c’est cet acteur.

président

Thomas J. Withmore( interprété par Bill Pullman) ,ancien président au discours qui restera à jamais gravé dans nos mémoires fait lui aussi son retour. Notre ancien président qui n’est plus à la tête de son pays, n’est plus que l’ombre de lui-même et semble victime d’un mal qui le ronge. Il a développé un lien télépathique étrange avec les aliens.

 

jasmine hiller

Jasmine Hiller (interprétée par Vivica Fox) , veuve de Steven et mère de Dylan c’est reconvertie et a laissé tomber son emploi de stripteaseuse pour travailler dans un hôpital.

vlcsnap-2016-07-20-18h06m16s212

Julius Levinson (interprété par Judd Hirsh), père de David. Julius est désormais retraité. En plus d’avoir écrit un livre qu’il tente de vendre à des retraités dans une séquence très drôle, a décidé de finir ses jours sur un bateau de pêche. C’était sans compter sur le retour des aliens… L’acteur qui semble ne pas avoir vieillit sublime cette suite.

dr brakish

Le Dr Brakish Okun (interprété par Brent Spiner) , médecin qui c’était vu manipulé mentalement par un alien capturé par l’armée dans le premier opus, est tombé dans le coma. 20 ans plus tard, dès les retour des aliens, le voila réveillé dans ce nouveau monde qui a bien évolué. Tout comme Thomas Wihmore, Braksih a lui aussi un lien télépathique avec les aliens. Ce ne sera pas de trop pour aider l’armée à se battre de nouveau contre l’envahisseur. Tout comme ses connaissances et son expérience de scientifique. Une fois encore, ce personnage excentrique et déjanté apportera son petit charme au film.

 

Les petits nouveaux

 

jake morrison

Jake Morrison (interprété par Liam Hemsworth), pilote de chasse. Jeu insipide, forcé, caricatural, l’acteur agace plus qu’autre chose.  Le cliché du héros au grand cœur.

dylan hiller

Dylan Hiller (interprété par Jessie Usher) joue le fils de feu Steven Hiller. Tout comme son père, le jeune garçon est devenu un grand pilote de chasse qui reproche à Jake Morrison d’avoir faillit le tuer lors d’une mission. Jessie Usher fait pale figure dans le film malgré ce semblant de charisme qui aurait pu le rendre attachant. Soucis, Liam Hemsworth veut visiblement être la tête d’affiche, lui voler la vedette et n’hésite pas à se placer plus en avant. Ne reste qu’à Jessie Usher de tenté de répliquer. Pour ça, pas de beaucoup de cartes en mains puisque l’acteur ne fait que de recycler les répliques de Will Smith, tentant de faire aussi bien que lui. Là ça ne va vraiment plus.

patricia withmore

Patricia Withmore (interprétée cette fois par l’actrice Mae Withman) n’a pas quitté la maison blanche contrairement à son père. Ancienne pilote d’avion de chasse, elle travaille désormais aux cotés de la présidente des Etats Unis. C’est aussi la petite amie du pilote de chasse Jake Morrison (Liam Hemsworth).

dikembe

Dikembe Umbutu (interprété par Deobia Oparei), seigneur de guerre Africains spécialisé dans la traque d’aliens. Armé de 2 machettes, ce personnage bien bad ass méritait plus de profondeur.

vlcsnap-2016-07-20-18h14m58s622

Le type à droite du Dr Brakish, c’est Floyd Rosenberg (interprété par Nicolas Wright), comptable s’occupant des frais de déplacements de David Levinson qui fera malgré lui partit du combat humain/ Alien. Maladroit, lâche, l’élément comique nouvelle génération mais vu et revu dans les films catastrophe, il est là.

charlotte gainsbourg

Charlotte Gainsbourg  interprète le Dr Catherine Marceaux, personnage très appréciable qui secondera David Levinson . A l’annonce du nom de l’actrice au casting, les fans avaient peur. Plus de peur que de mal, son personnage est loin d’être détestable. Malheureusement, même si son temps de présence est conséquent, le personnage méritait d’avoir bien plus de profondeur.

 

Remake déguisé ?

 

Une suite pour faire une suite. Aucun renouvellement, pire, on reprend le même acheminement que le premier. Remake d’Independence day premier du nom ? C’est à ce demandé si ce n’est pas le cas.  Quelques situations sont différentes mais bien trop de similarités avec le premier film. On reprend traits pour traits les meilleures répliques, certains plans emblématiques, les meilleures scènes d’action (en gros la même chose mais version numérique) du premier ce qui fait que coté nouveauté, hormis quelques idées inédites et sympathiques, c’est le néant. On appelle ça prendre le spectateur pour un idiot. C’est bien gentil le fan service et références au premier opus, mais ça plutôt la copie à plein nez. Certains se plaignaient de la morale très patriotique bien ricain ? Attendez-vous à pire. Coté musique, nouvelle déception. Où est l’angoisse ? Le mystère ? La tragédie ? La peur ? A part reprendre le thème principal, rien de nouveau, c’est plat.

battle alien independence dau resurgence

Effets de surprises ? Absents. Émotion ? Absente aussi, sauf celle de retrouver les protagonistes du premier film. Le climat de peur, ces séquences de destruction aussi terrifiantes que réalistes, l’angoisse n’est plus vraiment présente même si on sera stressé à l’idée qu’il arrive quelque chose aux anciens protagonistes. N’oubliez jamais, quand on dépoussière un film culte et qu’on retrouve les personnages originaux, ce n’est qu’une question de temps avant que certains ne trépassent pour laisser la place à la nouvelle génération. Et ça, NOUS NE LE VOULONS PAS ! Pour enfoncer le clou, aucun enjeu du coté des humains. Vous vous attendiez à voir des tonnes de séquences de destruction avec des humains dans la détresse, courant partout à la recherche d’un abri ? Hormis ce que vous avez pu voir dans la bande annonce, vous n’auriez rien d’autre. Le but est juste de vous montrer un nouvel affrontement humains contre aliens. A oui et aussi de ne pas oublier LE plus important : engagez-vous dans l’armée, maintenant on a des armes aliens trop cool de la mort qui tue !

alien destroy cities

Beaucoup d’action, de dynamisme avec presque aucun temps mort c’est bien, mais avec de la tragédie, cette solidarité entre humaines, ça aurait été mieux. C’est d’ailleurs sur ces points là que le premier film était si exceptionnel. Heureusement, tout n’est pas mauvais. Excellents effet spéciaux, jeu de lumières, design des aliens sublime et varié, quelques scènes d’action inédites et dynamiques, cette petite histoire d’un vaisseau alien amical voulant aider les humains dans leur combat (seule vrai nouveauté du film), du grand spectacle, un retour remarquable des anciens personnages, le plaisir coupable de retrouver un film qui a marqué son enfance.  Roland Emmerich essaye encore de nous impressionner à coup d’effets visuels grandioses. De ce coté, même si beaucoup sont réussis, d’autres comme l’animation des aliens fait moins réaliste qu’Independence day 1. Comme quoi, le numérique a du bon mais aussi du très mauvais. Fallait rester sur de l’animatronique !

president alien

On accusait J.J Abrams d’avoir fait de Star Wars 7 un vulgaire remake de La guerre des étoiles ? Attendez de voir Independence day 2 et vous changerez très vite d’avis. Star Wars Le réveil de la force avait au moins l’audace de nous livrer quelques belles nouveautés, un respect de l’œuvre originale et des nouveaux personnages attachants. Avec Independence day, il n’y a rien de tout ça, juste le pire doigt d’honneur qu’on pourrait faire à ceux qui ont aimé l’original. Il n’y a qu’à voir cette séquence montrant Liam Hemsworth faire justement un doigt d’honneur aux aliens en urinant devant eux pour comprendre le réel message subliminal caché qu’on voulait nous faire passer. Là c’est ce que certains appellent la suite créée juste pour l’argent.

 

Au final, surement une trop grosse attente pour ce Independence Day resurgence qui est une immense déception. Trop peu de nouveautés, paresseux, des scènes du premier film recyclées dans celui-ci, c’est à se demander si cette suite n’est pas plutôt une insulte envers les fans de la première heure. Heureusement, on pourra au moins compter sur le retour des anciens personnages nous faisant oublier la transparence de la nouvelle génération et 2 voir 3 petites scènes qui feront leur petit effet (trop mince pour 2h20 de film). Absence totale de surprises, de rebondissements, d’émotions, de contexte politique, très généreux en action mais radin pour tout le reste. Restera la fin du film nous montrant sans l’ombre d’un doute que la porte ouverte pour un troisième opus qui devrait être bien meilleur. Cette suite nous rappelle qu’il vaut parfois mieux ne pas toucher à des classiques.  Vous pensiez que la suite de qualité serait là, vous l’avez malheureusement dans le baba.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Catastrophe, Science Fiction

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :