Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Elle est trop bien: So Kiss me…

elle est trop bien afficheL’histoire

 

Taylor et Zac, couple stars du lycée se sépare. C’est la panique pour Zac qui a peur de perdre sa réputation et devenir un loser. Lui vient alors une idée. Suite a une conversation avec son meilleur et rival Dean, il pari qu’il pourra faire de n’importe quelle fille du lycée, la reine du bal de fin d’année. Il jette son dévolu sur Laney, une artiste solitaire, repliée sur elle-même qui ne s’intéresse pas aux garçons, et surtout pas à lui. Pourtant, malgré tout ce qui les sépare, une amitié inattendue va naitre…

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Robert Iscove

Genre : Comédie, Romance

Film Américain

Durée : 1h30 environ

 

Dans les années 90, les films mettant en scène des adolescents étaient surtout marqués par les slashers comme The Faculty, Scream, Souviens toi l’été dernier, Urban Legend, ou bien encore Dangereuse alliance. Et pourtant, cette même époque a été aussi marquée par des comédies romantiques, ou teen movie. Sortait en 1999, Elle est trop bien, film qui a eu son petit succès et a obtenu son statut de film culte. Bande originale rock qui a contribué par la même occasion au succès du tube Kiss me du groupe Américain Sixpence None the Richer, Elle est trop bien mettait en scène Zac, beau gosse populaire du lycée et fils à papa qui pari de transformer une fille banale en reine du bal de fin d’année. Elle est trop bien est une sorte de revisite du film « My Fair Lady ». Retour sur cette comédie romantique qui respire le Hollywood des nineties.

 

Avant, les films pour ados c’était ça

 

Elle est trop bien, c’est le genre de film que l’on regarde à la fin des vacances. L’intrigue se passant justement… à la fin des vacances.  A l’époque où Netflix n’existait pas encore, que seul ceux qui avaient des parents riches possédaient internet, les autres passaient des heures dans les vidéo clubs à scruter les rayons en quête DU film qui allait les occuper pendant quelques heures. Premier arrivé, premier servi, il fallait savoir ce que tu voulais avant même d’y entrer. Pour ça, les vidéos clubs savaient y faire en tapissant leur extérieur et leur intérieur d’affiches des futures grosses sorties. Sortait un 9 Aout 2000 (comme par hasard, pendant l’été), la VHS d’Elle est trop bien. Ce film, beaucoup l’on loué, et reloué, l’on acheté par la suite,  puis l’on chérit pendant des années jusqu’à ce qu’à force de le voir et le revoir, la bande est devenue illisible.

vlcsnap-2016-08-19-15h58m17s415

Par ailleurs, garçons et surtout filles chérissaient aussi leur gros classeur secret remplit de collage et montage de photos de Freddie Prinze (qui a fait rêver des adolescentes avec Souviens toi l’été dernier) ou bien de Rachel Leigh Cook (dont les garçons étaient amoureux). Oui, tu ne dupe personne toi qui passait des heures à feuilleter des magazines pour ados que tu avais acheté avec ton argent de poche et y découpait les photos de tes acteurs et actrices que tu adulais et en qui tu désirais ressembler plus tard. C’est simple, Elle est trop bien c’était un phénomène, LA comédie romantique qui faisait rêver et rire les jeunes de l’époque. Surtout pour celles et ceux qui avaient un cruel manque de confiance en eux. De plus, on a tous eu envie d’aller à un bal de fin d’année. C’était en quelque sorte la comédie qui nous permettait de s’imaginer là bas, vêtu de notre élégant costume avec supplément nœud pap ou pour les filles, la robe faisant d’elles une vraie princesse d’un soir. Cette comédie c’est en quelque sorte la version modernisée et revisitée de Cendrillon ou Pretty Woman sauf que le personnage principal ne fait pas le trottoir pour gagner sa vie.

laney zac

La pauvre Laney, genre de fille banale que les ados populaires ne remarquent même pas dans la foule, va se retrouver malgré elle comme cobaye de se stupide pari.  Zac, qui ne veut pas devenir le loser du lycée, compte bien en faire la reine du bal de fin d’année. Au début, il va l’amadouer, la caresser dans le sens du poil, la pousser à s’ouvrir, à côtoyer ses amis et la conduire vers l’issue finale : la faire couronner reine. Seulement voila, la jeune femme est loin d’être la fille qu’il pensait qu’elle était. Sous ses airs de fille coincée vendeuse de boulettes à ses heures perdues, sous ses grosses lunettes et son look négligé (la perruque on l’a remarque !), se cache une artiste talentueuse, sensible qui a de la répartie surtout, qui est très belle. Zac va s’en rendre compte au bout de quelques semaines passées à la fréquenter, mais il est trop tard, le pari est déjà engagé. Celle qui est devenue une véritable amie,  risque de lui en vouloir si elle découvrait la vérité.

elle est trop bien montage

Partant de là, on est poussé par la curiosité de continuer à suivre l’histoire même si on se doute de la manière dont elle se terminera.  C’est avec ce petit quelque chose que possède le personnage de Laney qui rend la jeune femme attachante et donne de l’intérêt au film. C’est divertissant, c’est joyeux, ça respire les vacances, c’est rempli de bons sentiments, c’est amusant et puis la bo, elle en dit long.

 

« Quand la star de mon lycée se met à toucher mon visage au coin d’une rue le soir et commence à parler de mes yeux, ça porte un nom ça. C’est comme les peintures des années 20 ça s’appelle le surréalisme ».

 

Les personnages

 

Coté casting, on avait du beau monde. En plus du prince charmant Freddie Prinze Jr qui objectivement, manque un peu de charisme et la fragile, la magnifique Rachel Leigh Cook, on pouvait reconnaitre quelques têtes connues :

Paul Walker (Dean Simpson) de la série des Fast And Furious qui officiait en tant que meilleur ami et rival tête à claque de Zack,

Anna Paquin (Mackenzie Siler) de la série Trueblood et des films X men,

Elden Henson (Foggie Nelson dans la série Daredevil) dans le rôle de Jesse Jackson, le meilleur ami, le confident un peu rondouillard de Laney,

Jodi Lyn O’Keefe ( Taylor Vaughan) véritable bimbo écervelée, vantarde, garce au possible, que beaucoup ont voulu  étriper plus d’une fois dans ce film,

Kieran Culkin (oui le frère de Macaulay) dans le rôle de Simon, le frère de Laney,

Matthew Lillard, dans le rôle de Brock Utson (oh oui tu te souviens de ce personnage hyper prétentieux qui t’avais fait mourir de rire en dansant sur le tube Give It To Me Baby), star d’une émission de télé réalité aussi stupide que lui,

La muette Lil’Kim (à l’heure actuelle, je ne sais toujours pas à quoi elle a servie dans ce film) jouant une des amies de Taylor,

Clea DuVall (Misty, la gothique peste du lycée), que tu avais vu quelques mois plus tôt dans The faculty,

Kevin Pollack, le père de Kaney et Simon,

Le chanteur Usher, dans le rôle du Dj du campus,

Sarah Michelle Gellar faisait quant à elle un caméo remarqué par les fanas de la série Buffy contre les vampires. Et oui, déjà à l’époque on avait nos petits lots de caméos.

Toute cette galerie de personnages hauts en couleurs qui te faisait passer un agréable moment.

 

De la romance, de l’humour et du rock

 

Quand vous discutez avec quelqu’un d’Elle est trop bien, il vous sortira d’emblée LA scène de l’escalier, moment culte voyant le personnage de Laney vêtue d’une robe rouge qui laissait bouche bée le personnage de Zac. De la romance il y en a mais vraiment à faible dose ce qui fait que ce film est un teen movie classique oui, mais les décors colorés californien, l’ambiance fin des vacances/rentrée scolaire et les idées originales comme sa mise en scène en font une perle rare. On se retrouve par exemple avec cette séquence où le personnage de Zac  se retrouve immergé dans le souvenir de Taylor. C’est une idée inattendue qui donne ce petit intérêt supplémentaire à cette comédie qui ne lésine pas sur l’humour.

vlcsnap-2016-08-19-17h48m29s040

Humour très bon, subtil même si parfois, il est sérieusement limite (cf. la célèbre scène de la pizza aux poils pubiens). Heureusement, ce sera la seule et unique séquence douteuse. Pour le reste, c’est du coté des dialogues et ses quelques situations qu’on essaye de vous faire rire. Nos protagonistes hyper stéréotypés (plein de gosses de riches pourris gâtés qui se sentent supérieurs aux classes moyennes) ayant tous une très forte estime d’eux savent « casser » les gens qui leur cherchent des poux.  Forcément, on se mettra à la place de certains personnages qui ont vécus ce que l’on a vécut, forcément on finira par s’identifier à eux. Comme à la maternelle, comme à l’école primaire, au collège puis au lycée, il y toujours les éléments perturbateurs cherchant par tous les moyens à s’imposer, prendre le pouvoir, amenant à détruire la scolarité de certains et certaines : les stars du bahut, ou autres êtres  tyranniques qui prennent un malin plaisir à s’acharner sur les intellos, les sous fifres, etc.  Oui, si tu n’es pas suffisamment armé psychologiquement et physiquement, tu es un homme (femme) mort(e). C’est sur, ça respire pas la maturité de leur coté mais tout n’est pas noir dans ce film. Pendant que certains se lancent dans un concours d’égo interminable, d’autres se remettent en question. Zac et Laney en sont l’exemple parfait.

vlcsnap-2016-08-19-17h48m59s171

Au final, Elle est trop bien c’est du bon petit romantique accompagné d’une histoire et des acteurs sympa, le tout accompagné d’une bande originale rock excellente.  Beaucoup de choses positives ressortent de ce film : les apparences sont parfois trompeuses, la beauté est intérieure, si on s’en donne les moyens, on peut changer. Et ces choses positives permettent du coup à ce film de ce démarquer totalement des autres films du même genre. On ne remarque même plus ni l’humour potache, les bons sentiments, ni les personnages qui sont pour certains bien trop caricaturaux. Tout ce marie parfaitement, habilement et donne ce petit charme agréable. Vous aviez cru que cette comédie était quelconque ? Oh vous aviez cru ? Vous êtes mignons…

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Comédie, Films cultes et sagas à voir, Romance, romantique

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :