Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Un jour sans fin: Bill Murray coincé dans une boucle temporelle

Soyez prêt à vivre une grande expérience cinématographique et existentielle. Qui n’a jamais vu ce film ? Qui n’a pas rit devant ses nombreuses séquences et répliques hilarantes ? Qui n’a pas été ravit de revoir Bill Murray dans une comédie où il est encore le héros ? Harold Ramis, passe d’acteur à réalisateur, et nous montre qu’il était un homme croyant en la bonté des gens. Voici venir un film culte : Un jour sans fin…

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Harold Ramis

Genre : Comédie, Fantastique, Romance

Film Américain

Durée : 1h34 environ

Aucune marmotte n’a été blessée durant le tournage

 

un jour sans fin affiche

L’histoire

 

« Monsieur Méteo » Phil Connors, son caméraman et sa joyeuse productrice  sont envoyé à Punxsutawney en Pennsylvanie, pour couvrir les festivités annuelles du Jour de la marmotte. Lassé de ce devoir annuel et de cette bourgade qu’il ne supporte plus, Phil enregistre à contrecœur son reportage sur le festival et tente de revenir à Pittsburgh. Hélas, une tempête de neige lui fait revoir tous ses plans. Obligé de rester à Punxsutawney un jour de plus, Phil essaye non sans mal de garder patience. C’est là que quand on pense que tout ne pas être pire que le pire arrive. Le lendemain matin, Phil se réveille et découvre avec stupeur que la journée qu’il a vécut se déroule exactement comme la précédente sans que quiconque semble avoir conscience de ce phénomène. Tous, excepté Phil qui se souvient parfaitement des événements qu’il a vécus la « veille » et doit éternellement revivre le jour de la marmotte…

 

 

Casting

 

Bill Murray : Phil Connors

Andie MacDowell : Rita

Chris Elliott : Larry, le caméraman

Stephen Tobolowsky : Ned Ryerson

Brian Doyle-Murray : Buster Green, le maire de  Punxsutawney

Marita Geraghty : Nancy Taylor, jeune célibataire devenant la proie de ce dragueur de Phil

Angela Paton : Mme Lancaster, la propriétaire de l’hôtel où séjourne Phil

Rick Ducommun : Gus, poivrot et ami de Ralph

Rick Overton : Ralph, poivrot et ami de Gus

Robin Duke : Doris, la serveuse

Willie Garson : Kenny, l’assistant de Phil

 

Le poids du temps qui passe

 

En voila un autre bijou du cinéma des années 90 dont il fallait impérativement que je vous parle : Un jour sans fin. Ne me dis pas que tu te souviens pas de ce film parce que vindieu jt’assure que moi jmen souviens bien….même très bien.  Ici, nous sommes face à un film comique fantastique digne d’un conte pour enfants et adultes, voyant un homme imbu de sa personne bloqué dans le temps jusqu’à ce qu’il ait visiblement donné un sens à sa vie. Sans jamais expliquer le pourquoi du comment de cette distorsion du temps. Cause cosmologique ? Le karma ? De la sorcellerie ? On ne sait pas, mais c’est dingue, mystérieux et jubilatoire. Du jamais vu au cinéma.  

un jour sans fin jour de la marmotte reportage phil connors

Un jour sans fin à beau être une comédie hilarante, il n’en demeure pas moins sérieux lorsqu’il s’agit d’aborder des questions existentielles amenant à la réflexion. A travers ses séquences et son histoire, c’est là qu’elles sont cachées :

  • Réflexion philosophique sur notre quotidien avec la routine et la répétitivité de nos journées,
  • Réflexion profonde sur l’attention de son prochain, la tolérance, l’égoïsme, les préjugés,
  • Réflexion sur l’épanouissement personnel (un homme mauvais ou imbu de sa personne peut devenir un homme bon et généreux si les circonstances le lui permettent).

 

Phil Connors : maitre du temps

 

Un jour sans fin voit son personnage principal évoluer dans un monde presque « irréel », truffé de drôleries et d’allusions à notre propre existence. On s’amusera tout au long du film à remarquer si chaque petit détail est à sa place à chaque nouvelle journée (les figurants en tête). Le concept, reprit plusieurs fois dans des épisodes de séries télévisées (X Files, Supernatural, Buffy contre les vampires) ou au cinéma (Edge of tomorrow ou prochainement Happy Birthdead), permet de voir toutes les possibilités, les perspectives qu’il peut y avoir si un jour, un être sur terre avait la capacité de revivre en boucle la même journée.

un jour sans fin reveil

Comment oublier ce plan de l’horloge où les heures et les minutes défilent lentement ?  Dans cette séquence, cette simple image, on voit vraiment l’effet qu’a le temps sur notre héros.  Mais combien de temps ce « cauchemar » a-t-il vraiment duré ? On s’en fiche, on ne préfère pas savoir de peur de déprimer.  De prisonnier du temps, Phil en devient le maitre.  Il ne peut pas mourir, il ne peut plus vieillir, sa vie est comme figée bien que lui évolue. Il ne sera pas le héros de la ville, tout du moins, pas dans un premier temps.  C’est par la suite, après ses bêtises infantiles, qu’il fera son possible d’arriver au moment présent pour améliorer les choses au lieu de les empirer.  Si les gens (dans le film et hors film) assimilent du coup Phil à dieu, ou bien Superman, ce qu’il est en quelque sorte, alors le réalisateur a fait son boulot à la perfection.

un jour sans fin phil desorienté

Si plus de lendemain, plus de conséquences.  Savoir ce que les gens vont dire, savoir ce qu’il va se passer à l’avance, comme n’importe quelle personne sur Terre qui vivrait ce que vit Phil, le personnage, au départ, après la désorientation, le désespoir, le déni, puis la colère, il essaye d’en tirer avantage, tentant des tonnes d’expériences plus loufoques les unes que les autres mais toutes humaines.

un jour sans fin phil suicide

Vol, suicide, drague, gourmandise, Phil enchaine tous les excès sans s’angoisser de quoique ce soit étant donné que son corps ne subira aucun dommage dès le lendemain matin. Voyez ça de la manière qu’un personnage de jeu vidéo mourant lors d’une partie puis ressuscitant 2 secondes plus tard. Tout rentre dans l’ordre en un claquement de doigt. Seulement, contrairement aux héros de jeux vidéo, Phil, gardera sans l’ombre d’un doute des séquelles psychologiques.

 

Vous feriez quoi, vous, si vous étiez coincés…si chaque matin était le même, quoi que vous fassiez ? Ca ressemblerait vachement à ma vie.

 

Un conte philosophique surnaturel méritant amplement son statut de film culte

 

Dans cette nouvelle comédie le mettant en vedette, Bill Murray est irrésistible. Égocentrique, cynique, odieux, tenace, égoïste, jouant la vedette capricieuse, prétentieux, aigri, irrespectueux et vaniteux, Phil Connors a beau être détestable, il n’en demeure pas moins attachant. Un type normal, méchant, tout en restant malgré tout sympathique. Vu au départ comme une malédiction, Phil, face à une épreuve de taille, prendra conscience que la journée qu’il revit en boucle peut être vécue différemment sans être une malédiction mais plutôt comme une forme de bonheur.

un jour sans fin phil marmotte voiture

Alternant entre le type méchant, farceur, puis dépressif, puis gentil, le personnage va être amené à radicalement changé durant notre film. Piégé dans une boucle temporelle, ça lui donnera l’occasion de progresser humainement, découvrant que chaque personne, même la plus anonyme, a son identité, sa propre histoire et sa raison d’être.  Lui qui ne respectait personne à part sa petite personne va être amené à considérer l’autre et l’apprécier pour ce qu’il est sans prêter attention à son premier regard.

un jour sans fin phil piano lunettes de soleil

Revivre inlassablement la même journée, une bonne occasion pour changer de comportement, de style de vie, de remise en question sentimentalement parlant, d’expérimenter et découvrir des choses. Imaginez tout ce que vous pourriez faire. Développer des dons, apprendre sans perdre de temps puisque vous en avez en illimité. Et si vous vous serviez aussi de ce pouvoir pour venir en aide aux autres à la manière de Gary Obson dans la série culte « Demain à la une » ?

un jour sans fin ned ryerson

Aux cotés de Bill Murray gravitent de nombreux acteurs et actrices méritant toute notre attention : la ravissante, la charmante, la naturelle et positive Andie MacDowell, Chris Elliott presque aussi mémorable que dans  « Mary à tout prix » et follement drôle même quand il ne fait rien, mais SURTOUT Stephen Tobolowsky alias Ted Ryerson, assureur un brin collant connaissant Phil depuis le lycée.  Ces interactions avec Bill Murray sont totalement improvisées, hilarantes, délirantes.  On se souvient tous de Ned, ce véritable boute-en-train.  Bing !

un jour sans fin Punxsutawney

L’endroit où se situe notre intrigue est animé, festif, charmant, campagnard, calme. Une petite ville où il fait bon vivre. Endroit idéal pour s’installer en famille contrairement aux préjugés que l’on pourrait avoir au premier abord. Alors que la première partie de l’histoire posera les bases et présentera nos personnages, que la deuxième partie enchainera moments comiques, romantiques et plus calmes (quelques longueurs à prévoir), la dernière partie se permettra de nous offrir un petit passage bourré d’émotions jusqu’à vous en faire verser une petite larme (l’histoire du sdf).

un jour sans fin rita phil neige

Un des miracles de ce film, c’est qu’au fil de l’histoire, on veut que Rita tombe dans les bras de Phil. Pourtant, au départ, son air suffisant ne donnait pas envie de le voir vivre heureux.  Comment ça va se passer ? On devine que depuis le début, Phil souffrait même s’il était quelqu’un de désespérant.  On découvrira une autre facette du personnage, son autre coté paisible, gentil et généreux. A travers son voyage temporel, Phil apprendra la valeur du temps, tout en l’apprenant aux spectateurs. Résultat, son lot d’humour, de mystère, d’amour, de fantastique, de désespoir, et d’espoir, Un jour sans fin brille. Pour les bouddhistes,  de jésuites et chrétiens,  tous s’accordent à dire qu’Un jour sans fin est le reflet de leur philosophie, cette conception de ce qu’est leur propre existence. De quoi amener à repenser à notre façon de percevoir la religion ?

un jour sans fin phil clochard soupe

Qu’est ce qui est important pour vous ?  Et si ce film vous amenait à vous reconstruire, vous redonner un sens à votre vie dénuée peut être de sens ?  Chacun peut avoir une vie meilleure, à condition de croire qu’il peut changer, qu’il veuille changer sa façon de voir les gens et de voir le monde. Nous sommes tous dans le même bateau, nous finissons tous au même endroit. A nous de nous regrouper et non de nous séparer, à nous de mettre notre égo de coté, à nous de ne pas négliger ce que nous ne voyons pas à l’œil nu.

 

Debout les campeurs et ô les cœurs, n’oublier pas vos bottes parce que ça caille aujourd’hui. Ça caille tous les jours par ici, on n’est pas a Miami.

 

Au final, doté d’une histoire fascinante, amusante et hilarante, d’acteurs incroyables et d’une mise en scène  maitrisée, Un jour sans fin c’est un petit bijou de la comédie américaine livrant une multitude de séquences et répliques cultes, le tout plaçant à son sommet Bill Murray. Une hymne à la vie, à l’amour, à l’amitié, à la générosité, au don de soi, un feel good movie exploitant son concept brillamment  avec suffisamment de philosophie et d’humour pour gagner le cœur de tous.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Comédie, Fantastique, Films cultes et sagas à voir, Romance, romantique

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :