Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Sweeney Todd le diabolique barbier de Fleet Street : Il n’y a pas personne sur le siège, venez, venez !

Inspiré d’une célèbre comédie musicale elle-même inspirée de l’histoire vraie d’un tueur en série Anglais, barbier de métier, Tim Burton se lance dans l’adaptation filmique de Sweeney Todd : le diabolique barbier de Fleet Street. Entre comédie noire et film d’horreur sanglant, cette comédie musicale macabre voit Johnny Depp et Helena Bonham Carter former un duo maléfique poussant la chansonnette entre deux gorges tranchées. Venez rendre visite à votre bon ami Sweeney !

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Tim Burton

Genre : Comédie Musicale, Epouvante, Horreur, Drame

Film Américain

Durée : 1h51 environ

Interdit aux moins de 12 ans

 

sweeney todd affiche tim burton

L’histoire

 

Après  15 ans de travaux forcés, Sweeney Todd, injustement condamné par le juge Turpin, revient à Fleet Street dans la ville de Londres, là où il vivait auparavant. Ne retrouvant ni sa femme Lucy, ni sa fille Johanna, il apprend une terrible nouvelle en rencontrant Mrs Lovett, propriétaire d’un appartement transformé en échoppe de tourtes à la viande. Grâce à Mrs Lovett, Todd retrouve ses instruments et son salon conservés. Pour se venger d’une société qui les a méprisés, le barbier et la jeune femme s’associent. Désormais, Todd tranchera la gorge de ses clients à la moralité douteuse, attendant impatiemment que le prochain client a entré dans son salon soit le juge Turpin. C’est pas bien de gâcher tous ces corps. Comment se débarrasser des corps sans éveiller les soupçons ? Mrs Lovett a une idée de génie : elle réceptionnera les corps par une trappe venant du salon de Todd, et leur membres, fraichement broyés, serviront de nouvelle garniture pour les tourtes qu’elle vendra dans sa boutique. Bientôt son nouveau commerce se fait florissant et le tout Londres se précipite pour goûter aux appétissantes tourtes sans avoir idée de quels ingrédients ont réellement été utilisés…

 

 

Les personnages principaux

 

personnages sweeney todd benjamin barkerJohnny Depp est Sweeney Todd/Benjamin Barker. Autrefois, Benjamin avait tout pour être heureux. Jeune père de famille aimant, éperdument amoureux de sa femme Lucy, un métier qui le passionnait. Par jalousie, le juge Turpin l’arrête en un instant et le condamnera pendant plus de quinze ans aux travaux forcés. Des années plus tard, Benjamin n’est plus que l’ombre de lui-même. Sombre et mélancolique, il retourne à Londres et se fait désormais appeler Sweeney Todd. En apprenant la tragédie s’était abattue sur sa femme et sa fille, fou de rage, Todd prépare lentement sa vengeance, bien décidé à tuer de ses mains le juge Turpin et tous ceux qui se mettront sur son chemin.

 

personnages sweeney todd mrs lovettHelena Bonham Carter est Mrs Lovett, femme tenant une échoppe de tourtes à la viande. La clientèle se faisant de plus en plus rare à cause de ses tourtes et l’insalubrité de son restaurant à faire s’évanouir un inspecteur d’hygiène, elle retrouvera espoir en rencontrant Sweeney Todd. Amoureuse de ce dernier, elle fera tout pour l’aider à accomplir sa vengeance.

 

 

personnages sweeney todd juge turpinAlan Rickman est le cruel et corrompu Juge Turpin, homme affluent, puissant et respecté, qui, par jalousie en voyant Lucy, la jolie femme de Benjamin Barker, arrêta ce dernier et l’enferma des années en prison, pensant pouvoir gagner le cœur de sa femme. Tandis qu’une tragédie s’abat sur cette dernière, Johanna, sa fille est recueillie par Turpin.

 

 

personnages sweeney todd tobyEd Sanders est Toby, jeune orphelin dont Mrs Lovett prendra sous son aile après la disparition de son maitre.

 

 

 

 

personnages sweeney todd anthonyJamie Campbell Bower est Anthony, jeune marin qui sauva la vie de Sweeney Todd et le ramena à Londres. En errant dans les rues, Anthony fera la rencontre de Johanna. Le coup de foudre. Seulement, le juge Turpin veille…

 

 

 

personnages sweeney todd johannaJayne Wisener est Johanna, la fille de Benjamin et Lucy Barker.  Retenue contre son gréé par le Juge Turpin, Johanna, cloitrée dans sa chambre sans personne à qui parler rêve de liberté. Gare à celui qui l’approchera  ou la croisera du regard.

 

 

 

personnages sweeney todd bailli bamfordTimothy Spall est Bailli Bambford, acolyte violent du Juge Turpin dont il exécute les ordres. Bambford porte toujours sa canne rétractable l’aidant autant à marcher qu’à s’en servir d’arme.

 

 

 

Johnny Depp aura sa vengeance

 

Plus jeune, il avait été frappé par l’incroyable force dégageant d’une pièce culte de Broadway : Sweeney Todd. Des années plus tard, Tim Burton se lance dans la production de la version en film de l’œuvre qui l’avait interpellé.  Aidé de Stephen Sondheim, le parolier de la vraie comédie musical Sweeney Todd, avec la complicité de Johnny Depp, son acteur fétiche et Helena Bonham Carter, l’auteur, véritablement visionnaire prend de nouveau de gros risques. Jamais il ne s’était attaqué à une comédie musicale avec de vrais acteurs. De plus, lors d’une interview, le réalisateur ne manquait pas de dire honnêtement que cette œuvre fût difficile à chanter et à jouer. Nouveau défi.

Sweeney-Todd-The-Demon-Barber-of-Fleet-Street benjamin barker revient à londres

Pour éviter le fiasco, quelques semaines avant le début du tournage, il travailla comme un diable, sans relâches. Répétition des chorégraphies, des chœurs, création des paroles du film, et, plus important : entrainement vocal des artistes principaux. Burton n’est pas le seul à se lancer un défi. Il en est de même pour celui qui l’accompagne pratiquement dans toutes ses œuvres : Johnny Depp.  Johnny Depp, il entend bien se dépasser, s’entrainant intensivement au chant alors qu’il est sur le tournage de Pirates des Caraïbes : Jusqu’au bout du monde.  Bien que ce soit une première pour lui, l’acteur a quand même le bagage de faire parti d’un groupe de rock n roll.  Néanmoins, il lui fallait prendre des cours. Ce fut chose faite grâce à Bruce Witkin, producteur vocal et ami de Depp qui lui donna un coup de pouce.

Sweeney_Todd brandissant son rasoir

Johnny Depp chanter pour la première fois de sa vie, pour un fan, ça ne s’oublie pas. Voix sombre et ténébreuse comme un vieux rockeur, l’acteur, sans casser la baraque comme une star de la musique, s’en sort avec les honneurs. Le timbre de voix utilisé est en parfait concordance avec le caractère et la personnalité de ce personnage vide intérieurement, laissant extérieurement aller sa rage meurtrière qu’il avait pourtant menacé à plusieurs reprises d’éclater lors des premières minutes du film. Mention à la chanson Epiphany, le summum du talent de l’acteur. Une sorte de star du rock.

Sweeney-Todd-The-Demon-Barber-of-Fleet-Street helena bonham carter

Helena Bohnam Carter, elle est comme Depp, elle n’avait jamais chanté. Pourtant, à 11 ans, cson rêve, c’était de jouer dans une comédie musicale. Pour ne pas souiller son rêve d’enfant et lui faire honneur, elle c’est battue, apprenant pendant trois mois à chanter avec un professeur de chant, Ian Adam.  Au chant comme au jeu, l’actrice a la même qualité que Johnny Depp mais d’une façon différente. Les deux se complètent. Un couple bizarre au look gothique/morbide, au teint pale, aux yeux noirs très enfoncés incluant de grosses cernes d’insomniaques. Du Tim Burton pure souche.  Pour les autres acteurs, ils ne sont pas chanteurs et pourtant, ils gèrent tous, apportant une qualité particulière.

Sacha_Baron_Cohen Adolfo_Pirelli sweeney todd

Sacha Baron Cohen, célèbre pour son personnage de Borat, n’a certes pas un grand rôle dans notre film mais quelle prestation. N’aimant absolument pas cet acteur, j’ai été surpris de l’apprécier, de rire en l’entendant chanter. Quelle voix ! Comme quoi, cet homme est plus doué qu’il n’en a l’air, à condition de choisir les bons rôles.

 

Pas Barker, cet homme est mort. C’est Todd maintenant. Sweeney Todd. Et il c’est promis d’obtenir vengeance.

 

Méchant Johnny ?!!!

 

Oubliez le Johnny Depp maladroit et comique, dites bonjour à un véritable monstre diabolique assoiffé de vengeance.  Comme à son habitude, l’acteur caméléon s’évade de lui-même et se camoufle. Habité par le rôle, vieillit, cheveux ébouriffé et grande mèche blanche apparente, teint pâle, traits prononcés, regard effrayant de haine, look sombre de dandy, lame de rasoir à la main étant d’après lui une extinction de son bras, c’est que feu notre Edward aux mains d’argent serait presque revenu d’entre les morts et passé du coté obscur de la force.

Sweeney_Todd regardant par la fenetre avec mrs lovett

70% du film incluant des séquences chantées, celles et ceux qui fuient les comédies musicales comme la peste devraient dès cette annonce prendre leurs jambes à leur cou. Et pourtant, ils ne doivent pas être rebutés à l’avance par Sweeney Todd. Pourquoi ? Tout d’abord les paroles chantées par chaque protagoniste servent à projeter les sentiments de ces derniers donc, l’émotion passera à travers ce style de narration. Ensuite, Sweeney Todd fait plus vieux film d’horreur muet avec de la musique que véritable comédie musicale.

sweeney todd reflet dans la lame du rasoir

Dernier point, on est dans du Tim Burton, du film sombre et horrifique de Tim Burton. Il avait gâté les plus sadiques d’entre nous grâce à de belles giclées de sang avec son Sleepy Hollow, il s’en redonne à cœur joie avec son Sweeney Todd.  Carotides tranchées, sang giclant, coulant à flot, cadavres jetés dans un vieux broyeur à viande pour être fourrés dans des pains par la suite puis donnés aux clients affamés (bien la métaphore cannibale), c’est à se tordre de rire autant qu’à avoir des envies de vomir en voyant les gens se délecter d’une tarte dont ils n’ont aucune idée de ce qu’elle contient vraiment.

 

Nous vivons une époque redoutable, Madame Lovett, des mesures redoutables s’imposent.

 

Ceux d’en haut serviront ceux d’en bas…

 

L’histoire tragique du passé de Benjamin Barker étant au summum de l’injustice, tout comme la série Dexter, celles et ceux qui ne supportent pas que les méchants et autres types corrompus s’en sortent, prendront un véritable plaisir à les voir trépasser un à un. C’est l’un des points sur lequel ce film est terriblement plaisant. En effet, les mises à mort de ce film sont spectaculaires et jouissives. L’image étant sombre et presque dénuée de couleurs pétantes, le sang ressort beaucoup plus, donnant la sensation qu’il est beaucoup plus rouge que normalement. Résultat, esthétiquement, les scènes violentes lorgnent presque du coté des comics et films « Sin City ».  Et ce n’est pas tout.

Sweeney-Todd-The-Demon-Barber-of-Fleet-Street londres la nuit

Tim Burton, question esthétisme, à chacun de ses films, il veut nous éblouir et à chaque fois, il réussit, poussant son imagination toujours plus loin. Pour Sweeney Todd, il ne se repose pas sur ses lauriers, veut faire honneur à la pièce de théâtre qu’il a tant aimé. Le choix des angles, la caméra qui bouge de ci de là, suivant la musique, Tim Burton se sert de cet instrument avec brio, nous plongeant dans un vieux Londres crasseux et peu rassurant, tout comme l’avait été avant lui un certain village nommé Sleepy Hollow. Le sang de fan des films de la Hammer coulant dans ses veines et son film tapant encore en plein dans l’horreur, le réalisateur ne se gênera pas pour faire un énième hommage aux grands classiques de ce genre.

Sweeney-Todd-The-Demon-Barber-of-Fleet-Street pique nique

Pas question de jouer la carte de la redite, Sweeney Todd diffère des autres œuvres du cinéaste. Film d’horreur et comédie musicale : deux mondes totalement différents, un mélange original et étonnant.  Humour noir, tragédie, émotion, lumière, brume, rues sombres et crasseuses, ténèbres, Sweeney Todd a beau chanter un peu trop (hormis les titres « Epiphany » et « The Contest » de Sacha Baraon Cohen, c’est pas la joie, surtout le supplice qu’est « Johanna » de Jamie Campbell Bower), il fascine du début jusqu’à la fin parce qu’il est beau, frais, et fun.

 

ENFIN, mon bras m’est rendu en entier !

 

Au final, Sweeney Todd : le diabolique barbier de Fleet Street, c’est 1h50 de bonheur absolu nous plongeant dans un Londres victorienne du 19ème siècle sinistre, coincé, où corruption, individualisme, injustice, cruauté, violence, décadence et pauvreté, le tout agrémenté d’un soupçon de théâtralisation, de clins d’œil cinématographiques, et du sang…BEAUCOUP de sang.  Johnny Depp magistral, Helena Bonham Carter plus étrange que jamais, Alan Rickman pervers et sadique à souhait, Tim Burton signe un nouveau bijou. Peut-il surpasser l’excellence ?!

 

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :épouvante, Comédie musicale, Drame, Horreur, Tim Burton

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :