Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

La livre de la jungle 2 : La jungle le rappelle

36 ans après avoir marqué les esprits, Le livre de la jungle renait de ses cendres pour une suite intitulée sobrement : Le livre de la jungle 2. En ce nom, il y a de quoi frémir, surtout après les ratages de la Belle et la bête 2, Mulan 2 et Pocahontas 2. Et si pour une fois, ce deuxième opus était une surprise ? On sait déjà que l’effet nostalgie marchera à coup sûr. Que sera-t-il de l’histoire ? Laissez vous entrainer par le rythme de la jungle, on y retourne.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Steve Trenbirth

Genre : Animation, Aventure

Film Américain

Durée : 1h09 environ

 

Le_livre_de_la_jungle_2 affiche

L’histoire

 

Mowgli vit dans le village des hommes depuis quelque temps, et même s’il aime beaucoup sa famille adoptive et son frère Ranjan, son ami Baloo lui manque. Pire : la jungle lui manque et semble l’appeler. C’est alors qu’un jour, avec l’aide de Baloo qui n’arrivait pas à oublier le garçon, il se glisse discrètement au dehors. Mais le garçon que Shanti, son amie, s’inquiète pour lui. Surmontant sa peur, celle-ci se lance à sa poursuite dans la jungle. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que Shere Khan, le tigre mangeur d’hommes, l’a suivie, bien décidé à se venger de Mowgli…

 

Quand l’effet nostalgique marche

 

Plus de 36 ans et voila que revient Mowgli, Baloo et toute la bande du Livre de la jungle pour une suite.  Encore une nouvelle technique des studios Disney pour amasser un peu plus d’argent en faisant revenir une licence culte ?  A priori, ça sent l’arnaque à plein nez et pourtant, passé les 5 premières minutes, il faut l’avouer, cette suite est carrément loin d’être honteuse comme un certain Pocahontas 2.  D’emblée, ce qui frappe au premier coup d’œil : l’esthétisme. On voit bien que la technique de dessin et ses nouvelles possibilités nous offrent quelque chose d’innovant. Les expressions, les traits de crayon, la gestion des couleurs, les détails, c’est Le livre de la jungle 1 version améliorée.

le livre de la jungle 2 mowgli shanti et ranjan

Sans être une suite originale, Le livre de la jungle 2, bien qu’il faut l’avouer, simpliste, fait plaisir à regarder. Nostalgie oblige, cette suite marque le retour de cette bonne humeur communicative propre au premier opus.  Qu’est ce qu’on est content de retrouver des personnages emblématiques du film (à l’exception du roi Louie et des loups) et quelques reprises des chansons originales comme « Il en faut peu pour être heureux ».  Pas de copier coller du un, nous avons droit à une véritable suite à notre intrigue qui c’était terminée par le retour de Mowgli dans le village des hommes.

le livre de la jungle 2 mowgli se sent seul dans le village des hommes

Comparé au premier opus, Mowgli a bien changé. Il se moque du danger, il ne pense qu’à s’amuser avec son frère adoptif Ranjan, petit garçon fougueux qui prend son exemple, tout en jouant la carte du « je t’aime moi non plus » avec Shanti, la petite indienne qui lui avait fait les yeux doux à la fin de sa première aventure.  Dans cette suite, Mowgli, féroce quand il faut, s’interroge, partagé entre sa nouvelle vie et l’ancienne, se demandant si le village des hommes est réellement sa place. Quant à Baloo, il n’arrive pas à se résoudre à oublier le jeune garçon qu’il considère presque comme son fils. Ni une ni deux, il trouve le moyen de s’infiltrer dans le village. Tout ça aura pour conséquences de bousculer le nouvel entourage du jeune garçon.  Mowgli va-t-il rester définitivement avec son papa ours dans la jungle ?

 

On peut sortir l’enfant du cœur de la jungle mais on ne peut sortir la jungle du cœur de l’enfant.

 

Créer une suite à une œuvre marquante

 

Que peut-on faire pour rendre un film aussi fantastique que Le livre de la jungle? Faut-il rester proche du premier ou innover ?  On fait les deux. Cette fois, on peut faire des choses qui n’étaient pas possible de faire dans les années 60. Les silhouettes, les ombres, les couleurs, les mouvements de caméra, nous avons ici des tonnes d’effets rendant plus riche cette nouvelle œuvre. Quant aux arrières plans, nous sommes loin du Livre de la jungle premier du nom.

le livre de la jungle 2 mowgli retrouve baloo

L’ambiance sera donc encore plus émotionnelle grâce au travail technique sur les décors amenant beaucoup de vie, comme le village des hommes.  Rappelez-vous que le décor unique du premier opus était la jungle. Là, nous en avons deux : le village et la jungle.  Le 1er film avait des couleurs très douces, un peu aquarelles.  Ici, elles seront plus intenses, plus vivifiantes, le tout accentué parfois par de la 3D permettant une gestuelle plus fluide coté personnages.

le livre de la jungle 2 baloo danse avec les singes

Pour les personnages d’ailleurs, ils sont à l’image des arrières plans. Plus colorés, plus vivants. Baloo lui a gagné de la couleur, un ton plus bleuté. Dans cette suite, c’est toujours lui la star, il n’a rien perdu de sa superbe. Au contraire. Sympa, joyeux, pantouflard, danseur, dans cette suite, on a voulut montrer d’autres aspects de sa personnalité. On le voit souffrir de la perte de Mowgli.  Il sait aussi être héroïque à sa façon.

le livre de la jungle 2 shanti

Mais Le livre de la jungle ce n’est pas que le retour de personnages attachants et drôles comme le serpent Khaa (tentant pour la énième fois d’avoir un bon repas), les vautours (dont l’arrivée d’un nouveau venu dans la bande qui rit de ses propres blagues et se met constamment en danger), le sage Bagheera et la troupe des éléphants, c’est aussi l’occasion de faire plus ample connaissance avec Shanti. On développera donc sa personnalité, ainsi que sa relation amicale/amoureuse avec Mowgli.  Shanti elle est responsable mais trop coincée, ne manquant pas de se faire taquiner par Mowgli. Pas vraiment agaçante, on prend plaisir à suivre son évolution, devenant plus fougueuse, laissant sortir son caractère fort et son courage.

le livre de la jungle 2 sher khan sur la piste de mowgli

Coté musiques, on a gardé le style jazz et bien qu’il y est quelques reprises, il y a aussi de la nouveauté, bien entendu, toujours fidèle à l’originale question paroles et rythme.  Elles ont beau être loin des chansons du premier, elles restent entrainantes et sympathiques, autant que cette suite elle-même.

 

Hey les charognards ! Visez un peu qui s’amène ?  C’est Shere Khan.  Qu’est ce qu’on va faire ?! Ne recommences pas tu veux ?!

 

Au final, Le livre de la jungle 2 restera un plaisir pour les nostalgiques à qui Baloo et sa bande manquaient. Une suite d’une excellente qualité technique et, bien que manquant d’une histoire riche, nous livre une bonne heure de drôleries et d’émotions. Loin des clichés et autres fainéantises des suites de Disney, le seul regret restera sa durée trop courte. Néanmoins, ça reste presque aussi bon que le premier avec son lot de clins d’œil savoureux.  Et puis, comme dirait Baloo : il faut se satisfaire du nécessaire.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Animation, Aventure, Disney

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :