Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Old Terminator pose ses bottes chez Hot Toys

En tant que fan incontesté d’Arnold Schwarzenegger et de l’univers de Terminator, qui plus est, grand collectionneur d’objets et goodies cinématographiques, je me devais d’avoir une figurine digne de l’acteur Autrichien. Après l’achat de quelques figurines Neca, puis ma première Hot Toys du cyborg du Terminator 1, voila qu’enfin, je trouve LE Terminator de mes rêves, réplique parfaite du Terminator du sous estimé Terminator Genisys.

 

 

Ça faisait longtemps que je t’attendais 

 

Ha Terminator Genisys, ce mal aimé montrant que les Terminator peuvent vieillir au fil des années. Ce n’est pas comme si le cyborg avait dit qu’un robot sorti tout droit de l’usine de Skynet pouvait vivre 120 années ! Surnommé Papy ou Pops dans sa version originale, notre nouveau modèle, plus protecteur que jamais, officiait en tant que corps du corps de la jeune Sarah Connor. Comment diable est possible ? Ca sent le voyage dans le temps à plein nez. En effet, dans ce film, nous apprenions que Skynet avait envoyé carrément un T1000 dans les années 50 afin de zigouiller, quand elle était enfant, Sarah. Mais, comme d’habitude, la résistance ou quelqu’un d’autre (nous n’aurons jamais la réponse), envoya un gentil Terminator pour la sauver.

terminator save sarah jeune

Bien que ses parents furent tués lors de l’attaque du T1000, le Terminator réussit à arrivé à temps. Orpheline, Sarah eu le Terminator comme père adoptif. Au cours des années où elle vécue à ses cotés, une forte relation père/fille naquit. Alors que le Terminator apprenait à Sarah à manier les armes à feu et apprenait à se défendre, cette dernière, apprit au robot à se comporter comme un humain. Nous retrouvions ainsi le même schéma et type de relation qu’un autre modèle de Terminator avait entretenu avec John Connor, futur fils de Sarah.  Sarah préparée en cas de danger, la voila créer une réalité alternative. Au revoir la serveuse vivant avec sa coloc et son lézard, bonjour la bagarreuse rebelle, épaulée avec son robot de père aux petits soins. En parallèle, la résistance envoya comme convenu Kyle Reese en 1985 afin de protéger la jeune femme menacée par le premier modèle de Terminator : un très jeune mais méchant Pops.  La suite, à vous de la découvrir.

terminator genisys i ve been waiting for you

Qu’importe que le film est, tout comme Terminator 3 avant lui, fait de notre robot tueur un être synthétique apprenant humoristiquement à se comporter comme un homme, qu’importe qu’on est voulu balayé l’histoire originale, Terminator Genisys prenait un risque, celui de réinventer une franchise commençant à s’essouffler. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir des idées venues des fans.  Quoiqu’il en soit, Terminator Genisys, décidait de créer une histoire alternative, proposant de changer la donne.

terminator genisys vue robot

Combat dantesque entre le vieux Terminator et le jeune Terminator, nouveau T1000, trio Kyle Reese/Sarah/Pops sympathique, des surprises, du voyage dans le temps, des effets spéciaux de folie (rien que rajeunir Schwarzy était en soi une révolution technologique) et de la course poursuite. Oui, nous fans de l’univers, aurions aimé voir notre robot préféré arboré ces célèbres lunettes noires (bouh l’affiche trompeuse), oui on aurait voulu le revoir en Harley. Néanmoins, ce film n’était pas si mauvais que ça.

terminator genisys bras

Oui j’aurai aimé que l’histoire ce passe différemment. Pourquoi, au lieu d’avoir un flashback montrant ce qu’il c’était passé dans les années 50, n’avions nous pas eu comme il était prévu un premier film axé sur cette période ? Un premier Terminator Genisys proposant cette histoire, puis, un deuxième s’installant en 1985, pour avoir un troisième opus se situant à notre époque, ça aurait été bien plus intéressant et moins rapide.  Attendons de voir ce que le prochain Terminator aura à nous proposer.

 

Adoptes le si tu veux vivre!

 

L’ange gardien métallique fait son retour

 

Pour en revenir à nos moutons, ou plutôt, pour en revenir à notre vieux Terminator de chez Hot Toys, bien que manquant de petits accessoires, question réalisme, le fabricant frappe d’une force incroyable. Je n’arrive pas à croire ce que je vois.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Déjà la boite illustrant en relief dans une matière ressemblant à du papier de verre, le vieux Terminator, fusil à la main, fait déjà office de collector. A l’intérieur, c’est tout aussi beau. Un petit carton en vue à la Terminator, il fallait trouver. Et la figurine dans tout ça ?

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je crois que je tiens là l’une des plus belles œuvres d’Hot Toys. A coté, mon Terminator de T1 fait tache, bien que comportant largement plus d’accessoires que sa version vieux. Quoiqu’il en soit, Pops, il en jette sévère.  Regardez la pigmentation de la peau ? Les yeux ? Les mimines ? Les rides ? La peau commençant à tomber de la mâchoire carrée de notre Arnold ? Il a beau avoir prit de l’âge (comme toi qui vieillira bien un jour), Schwarzy n’a jamais été aussi bien représenté en figurine.

 

Comme d’habitude, les vêtements cousus mains sonnent vrais, fourmillant de petits détails faisant de la tenue vestimentaire de Pops, une VRAIE tenue d’homme. Treillis, tee-shirt, blouson en simili cuir à capuche avec fermeture éclair (doublé en tissu et simili cuir), bottes, Hot Toys a carrément eu la gentillesse de créer une paire de lunettes noires afin de consoler les pauvres fans.

terminator genisys hot toys socle

Quant au socle, il est loin le temps du socle noir sobre incluant une plaque signalétique au nom de la figurine. Ici, notre socle représente une grille d’aération, illustrant la séquence où Sarah affronte le T1000 asiatique (non, notre Robert n’a pas été rappelé). Un sol souvent montré dans tout film de science fiction. On pourra notamment retrouver ça dans la franchise Alien.

terminator genisys hot toys lumiere socle

Surprise en examinant l’objet, un interrupteur se cachait à l’arrière. Mais à quoi pouvait-il bien servir ? Après avoir mis 4 piles d’1,5 V (radin Hot Toys) puis appuyé sur l’interrupteur, deux mini projecteurs s’allumaient des deux cotés du socle. Alors là, les mots me manquent, je suis comme un gosse.  De quoi recréer l’arrivée du Terminator dans sa sphère temporelle.

 

En plus du socle et, logiquement, la figurine comportant plus de 30points d’articulations, ce pack contient :

 

  • Un fusil à pompe (avec petite molette pour recharger),
  • 3 paires de mains (poings fermés, mains ouvertes, mains permettant de tenir le fusil à deux mains),
  • Une autre tête version abimée, dévoilant la tête robotique de notre Pops.

 

Parce qu’il était obligatoire de faire quelques clichés du vieux Terminator et du jeune Terminator. Rencontre au sommet.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au final, je suis bien parti pour rester avachi sur mon lit pendant des heures, contemplant sous toutes ses coutures cette figurine si réaliste du Terminator de l’épisode Terminator Genisys.  Bravo Hot Toys, vous avez encore réussi à me scier le slip.

 

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Le Coin Geekeries, Schwarzenegger, Science Fiction

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :