Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Le 15h17 pour Paris : Hymne à la bravoure

Après le fascinant Sully, Clint Eatswood, à l’aise dans sa casquette de réalisateur, nous revient cette année avec un drame biographique américain revenant sur l’attentat du train Thalys le 21 Aout 2015. 500 passagers menacés dans un train à destination de Paris, trois américains devenant de véritables héros. Retour sur un miracle prouvant que la solidarité est loin d’être morte. Il suffit de savoir la chercher…

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Clint Eastwood

Genre : Biopic, Drame

Film Américain

Durée : 1h35 environ

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 

le 15h17 pour paris affiche

L’histoire

 

Alek, Anthony et Spencer sont amis depuis tous petits. Alors qu’ils voyagent en Europe, les voila se retrouver à bord d’un train où un terroriste djihadiste, armé d’une kalachnikov et de plusieurs chargeurs, a bien l’intention de faire un carnage parmi les 500 passagers.

 

 

 

Parcours de trois hommes ordinaires faisant une chose extraordinaire

 

Au cinéma, il n’y a pas que des films déprimants tirés d’histoires vraies. La preuve avec le 15h17 pour Paris. Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stone ont bel et bien mérités leur légion d’honneur.

Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stone

En plus de la bravoure fournie par ses trois jeunes hommes qui ne faisaient que voyager en Europe et n’ont pas réfléchis une seule seconde pour maitriser dans un train un terroriste armé d’une kalachnikov, les voila prendre la décision surprenante de revivre en quelque sorte ce véritable traumatisme lors de la reconstitution en film de cet attentat déjoué qui aurait pu être un vrai carnage. Imaginez le choc psychologique traversé ? Imaginez devoir revivre une seconde fois ce choc ? N’oublions pas non plus Mark Mooligan et sa femme, deux personnage eux aussi importants. Difficile de ne pas applaudir ces quatre hommes  jouant leur propre rôle et, en parallèle, obtenir leur premier rôle au cinéma.  Résultat, interprétations authentiques,  additionnée à un poids émotionnel sans pareils.

vlcsnap-2018-02-20-16h38m14s711

Dans cette reconstitution, nous suivrons le parcours d’Alek, Anthony et Spencer, de leur enfance au jour de l’attentat. Le 15h17 pour Paris porte un regard très chrétien. Mettons de coté l’aspect superficiel, faussée et mal illustré de ce que représente la vie d’un chrétien ou « enfant » de dieu, intéressons nous plutôt à ce que sont les valeurs d’un chrétien.  Importance d’aider les autres, fraternité, contrôle de ses pulsions/envies (sans pour autant se priver de tout comme un moine), respect de soi, respect de l’autre quelque soit sa race, ses choix de vie et ses valeurs, respect de l’environnement dans lequel on évolue, appartenir à dieu c’est accepter de se battre contre le mal sur toutes ses formes. Bien qu’il s’agisse de mettre tout ça en toile de fond, Clint Eastwood n’oubliera rien, encore moins la mise en avant du fait que nous sommes tous frères et sœurs.

 

On va pas passer notre vie dans la peur.

 

Miracle et pur acte héroïque dans le Thalys

 

1h35 de film pour juste 5minutes de scène d’action, soit le moment de l’attaque du train, on pourrait crier à l’arnaque. Pourtant, notre histoire ne résume pas qu’à un acte de bravoure, elle va au-delà, proposant de nous présenter sous forme de flashback le parcours d’Alek, Spencer et Anthony. Histoire de renforcer le lien fraternel fort entre nos trois futurs héros et en particulier, de Spencer (vous comprendrez pourquoi lui et pas les autres), nous illustrerons le coté psychologique de nos personnages.

Depuis tous jeunes (petit coté Stand by me), Spencer, Anthony et Alek, ne ce se sont jamais séparés, et, même si plusieurs fois, la vie a tenté de le faire, quelque chose les a toujours rapproché de nouveau. Victimes plus jeunes d’enseignants peu compréhensifs, dénués de compassion ne les aidant pas vraiment à espérer avoir un avenir joyeux (un comble pour des hommes éduquant des enfants dans une école religieuse), Spencer et ses amis se seront battus pour s’en sortir et devenir des hommes bons.  Spencer, déjà enfant, il voulait être militaire. Pas pour prendre plaisir à tuer avec une grosse mitraillette, plutôt sauver et protéger.  Mais pour réussir, il lui aura fallut travailler dur afin de mettre toutes les chances de son coté. Lui qui entreprenait toujours des choses mais ne passait jamais à l’acte, allait-il enfin prouver aux autres qu’il était capable ? Ceci aura donc pour but de creuser un peu plus ce qu’est le véritable héroïsme.

vlcsnap-2018-02-20-16h38m35s354

Vers le milieu du film, juste après avoir fait un récapitulatif de nos héros, Le 15h17 pour Paris proposera de les suivre  lors de leur voyage en Europe. De l’Italie en passant par l’Allemagne et Amsterdam, nous jouerons les vrais touristes, découvrant de jolis paysages ainsi que des cultures différentes. Petit repos avant cette scène choc, angoissante et terrifiante qu’aura été l’attaque du Thalys. Le 15h17 pour Paris sera donc plutôt intéressant à voir, faisant son petit effet lors de l’attaque du train. C’est violent, sans nul doute très bien retranscrit à l’écran.

 

Anthony mon pote, si tu ralentis, tu meurs.

 

Au final, nombreuses maladresses (image faussée des chrétiens, petites références à Clint Eastwood, quelques scènes inutiles comme la séquence en discothèque), quelques clichés un peu agaçant (tous les français sont désagréables ?), Le 15h17 pour Paris, sans être un grand film, va pourtant à l’essentiel, réussissant au moins son travail sur sa mise en scène (flashback originaux), ses personnages et la séquence que l’on attendait. Quant au message de toute cette histoire, il est passé.  

 

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Biopic, Drame

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :