Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Miss Détective : Quand Sandra Bullock nous faisait des trucs très New-Jersien

Petite, elle était la terreur des bacs à sable, adulte, elle travaille dans un commando d’élite du FBI et ne va pas tarder à participer à une mission périlleuse: infiltrer le concours de Miss USA. Elle rote, se retire son bout de salade entre les dents à table, marche comme un mec, s’habille comme un mec, ne se préoccupe pas de ses cheveux, aime cogner et charrier ses potes. Il est temps pour Michael Caine de reprendre en main notre Sandra Bullock dans Miss Détective.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Donald Petrie

Genre : Comédie, Action

Film Américain

Durée : 1h46 environ

 

Miss detective affiche

L’histoire

 

Gracie Hart, agent du FBI, véritable garçon manqué, se trouve contrainte par son supérieur, pour le besoin d’une enquête visant à découvrir l’identité d’un terroriste nommé « Le citoyen », d’infiltrer le concours de Miss Etats Unis. Mais avant de participer au concours, placé sous la bonne garde de Victor Melling, consultant en concours de beauté, elle va devoir apprendre à se féminiser.

 

 

Quand on enlaidissait Sandra Bullock pour mieux la rendre canon

 

Miss Détective, film détesté par bons nombres de personnes mais que moi, bizarrement, m’attire complètement. Pour ma défense, j’ai toujours été sous le charme de Sandra Bullock, je fonds chaque fois que je la vois. Les gouts, les couleurs, tout ça, tout ça, vous connaissez la chanson. Fun, original, rythmé, rien que le fait de voir Sandra Bullock dans la peau d’un agent du FBI, véritablement garçon manqué riant comme un cochon, planquant des donuts dans sa robe de soirée, capable de cogner et de cracher aussi bien que ses collègues, être choisit pour infiltrer le concours de Miss Amérique est jouissif à souhait.

Entendez bien que l’humour de Miss Détective repose pratiquement sur le comportement du personnage joué par Sandra Bullock. Gracie, depuis gamine, elle n’a jamais touché à un séchoir à cheveux, encore moins du rouge à lèvres. Ses punchlines, sa répartie, sa gloutonnerie, le décalage entre sa personnalité masculine et les femmes « normales » à qui elle aura affaire, son personnage de Gracie Hart, désormais rebaptisé pour les besoins de l’enquête en « Gracie-Lou Freebush » est culte. Surtout, on n’oublie pas Michael Caine, interprétant un consultant en beauté capable de changer n’importe quelle femme en pin-up, juste irrésistible de par sa façon si « précieuse » et maniérée de ce comporter le rendent lui aussi culte.

miss détective gracie sortant du hangar compltement relookée

De ses interactions avec les autres femmes bien plus féminines, gracieuses et distinguées qu’elle, à son relooking extrême où, après en avoir sévèrement bavé physiquement à coup de détartrage, manucure, brushing et débroussaillage de la tête aux gambettes, Gracie nous ressort plus belle que jamais, au ralenti sur le tube Mustang Sally, avant de se vautrer lamentablement à cause de ses talons hauts. Miss détective, si tenté que vous soyez bon public, réussira à faire ce pour quoi il a été créé : vous divertir, vous faire rire.  Film Policier oblige, à la manière d’un Flic de Beverly Hills ou Rush Hour, on n’oubliera pas les amateurs d’adrénaline et d’enquête trépidante. Sans vous offrir des tonnes d’explosions, Miss Détective proposera quelques scènes de castagnes et autres cascades bien sympathiques.

 

Je n’ai pas vu une démarche pareille depuis Jurassic Park.

 

Elle veut un châtiment plus sévère pour les récidivistes et…un monde en paix bien sûr

 

Dans Miss Détective, Sandra Bullock apparait telle qu’on aimerait la voir : loufoque, sexy, excentrique, bad ass, et complètement cinglée. Elle en fait des caisses, use de sarcasme, elle fait constamment l’imbécile mais elle le joue à merveille. Le plus comique dans l’histoire c’est qu’en vrai, Sandra adore faire l’idiote. De quoi bien se défouler pendant le tournage de notre film.  Sa bonne humeur, son humour sont très communicatifs, arrivant à contaminer le reste du casting. Et on a du bon question casting.

Entre Michael Caine, Ernie Hudson en directeur du FBI,  Benjamin Bratt en partenaire intellectuel voyant Gracie comme une pote sans se douter qu’il en pince pour elle, William Shatner en sorte de Jean-Pierre Foucauld ringard à souhait, Candice Bergsen en pseudo Geneviève de Fontenay aussi froide que rigide, et Heather Burns en sainte-nitouche  godiche de service, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer.

Au menu : apprentissage des bonnes manières, relooking, régime alimentaire, chanson cucul dans le bus, présentation des miss, pics entre concurrentes, franche camaraderie, préliminaires du concours en maillot de bain, défilés sexy,  concours de talents,  investigation sur l’identité du terroriste menaçant le concours de Miss, le tout assaisonné par de l’humour ironique et comique de situation. Surtout, on se moque ouvertement de ces concours de beauté aussi superficiels qu’abrutissant, on critique la censure télévisuelle.  Nous avons donc une sorte de film anti-girly mais qui malgré cette bonne idée, à cause de quelques moments niais, une morale à deux balles, une petite amourette et une fin prévisible, tombe exactement dans le piège du film girly. Vu le bon moment qu’on passe, le réalisateur est tout excusé, puis ça marche…bizarrement.

 

Je veux pas défiler en maillot de bain, comme une tarée de bimbo. Et dire que je m’appelle Gracie-Lou Freebush, et que je rêve d’un monde en paix.

 

Au final, Miss Détective, mérite plus d’estime que ces pseudo comédies américaines bêtes et méchantes comme un certain « Comment tuer son boss ? ». Une Sandra Bullock drôle, pétillante, sexy, adorable, accompagnée d’un excellent casting, une histoire originale, une jolie reconstitution lumineuse du concours de Miss Etats Unis ainsi que l’envers du décor, une enquête policière intéressante, des musiques sympathiques (Dancing Queen d’Abba, She’s a lady de Tom Jones), une mise en scène soignée, quelques scènes d’action piquantes, ainsi que de belles répliques.  A voir pour décompresser.  Un bon film girly qui n’en est pas vraiment un.

 

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Comédie, Policier

2 Réponses »

  1. Je me rappelle
    l’avoir vu. J’ai bien aimé, surtout car j’adore l’actrice.^^

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :