Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Les Indestructibles : Disney se la joue super héroïque

Ils vivent secrètement parmi nous, veillent au grain, constamment aux aguets. Dès qu’un cri se fait entendre, dès qu’une sirène de police se met en route, vous pouvez être sûr qu’ils sont déjà sur les lieux. Oubliez les super héros des univers Dc Comics et Marvel, Disney/Pixar et le réalisateur Brad Bird ont créés LEUR film de super héros : Les indestructibles. Faites la connaissance d’une famille pas comme les autres. Attention, ça va faire mal…

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Brad Bird

Genre : Animation, Action, Fantastique

Film Américain

Durée : 1h50 environ

 

les indestructibles affiche

 

L’histoire

 

Autrefois, Robert Paar alias Mr Indestructible était un grand super héros cool, généreux et un peu orgueilleux, connu de tous. Hélas, à la suite d’un individu ayant porté plainte contre lui, puis d’autres ayant suivi son idée, Bob ainsi que l’ensemble des autres grands super héros ce sont vus interdire par le gouvernement toutes actions héroïques. Désormais, chacun et chacune restera dans l’anonymat, vivra une vie on ne peut plus normale. Bob est expert en assurances, vivant une existence professionnelle médiocre. Seule sa femme Hélène (ex-Elastigirl), et ses trois enfants, Jack-Jack, Flèche et Violette le satisfait encore. Heureusement, certains soirs, Bob, aidé de son meilleur ami Lucius, branchés sur le canal de la police, sillonnent les rues en quête de missions de sauvetage, histoire de calmer leurs pulsions d’héroïsme. La vie de notre ex super héros basculera le jour où il se retrouvera approché par la mystérieuse Mirage, lui confiant une mission. Mr Indestructible reprend du service, cachant son véritable emploi à sa femme et ses enfants.

 

 

Pas de cape, pas de problèmes

 

14 années nous séparent du premier Indestructibles à aujourd’hui. Autant dire que les avancées technologiques en matière d’animation ont considérablement évoluées, tant et si bien que ce premier opus a fait son temps. Pourtant, bien qu’il date, ce petit bijou de Pixar mérite autant notre attention qu’une autre œuvre des studios.

les indestructibles bob jeune au volant de sa voiture

Question ambiance, originalité du scénario, travail sur les répliques, costumes et autres design de nos personnages en collants ou non, Les indestructibles, même si vous êtes un allergique aux super héros, vous adhèrerez, tout simplement parce qu’il va plus loin que le film du genre. Entre les références subtiles à Jurassic Park, James Bond contre Dr No, et son petit coté sitcom à l’américaine, Les indestructibles obtient toute notre attention. Quant à l’humour, c’est du haut niveau, la quintessence de l’excellence, le genre à faire rire autant petits que grands. Jubilatoire, héroïque, hilarant, émouvant, enthousiasmant, cinéphiles ou nouveaux venus seront aux anges.

les indestructibles bob triste à son bureau

Pour reprendre l’équipe du film, Les indestructibles c’est du grand film, du très grand film où l’on a effectué un travail titanesque.  22 décors pour Le monde de Nemo, Les indestructibles en compte plus de 130, comptant par ailleurs 180 éclairages différents. Chaises, tables, papier peint, interrupteur, absolument TOUT ce que vous voyez à l’écran a été dessiné, reproduit par ordinateur et mis en couleur, éclairé, puis bien entendu, animé.

 

Respecter la vie n’est pas une faiblesse ! Et mépriser la vie n’est pas une force !

 

Les super héros existent toujours

 

Face à nous, réel et fantastique tentent de se partager l’écran. Nous évoluons dans un monde où les super héros existent, possèdent des pouvoirs hors du commun.  Bob, être super héros, c’est toute sa vie. Il ne sait faire que ça, aime ce qu’il fait, ça lui donne l’envie de se réveiller chaque matin. Retirez lui ça, donnez lui un petit boulot, un petit patron hargneux, une petite voiture où il y occupe tout l’espace, un petit salaire et vous verrez le sentiment qu’il a.

les indestructibles lucius et bob masqués sauvant du feu des gens

Alors que sa femme se fait à son nouvel emploi de maman au foyer, quelle a, elle, acceptée le changement, Bob lui, n’en a pas finit avec le passé. L’injustice, il ne supporte pas ça. Normal, c’est un super héros. Alors quand son patron lui dit d’être malhonnête vis-à-vis de ses clients, Bob lui, discrètement, il va faire revenir le super héros juste sommeillant en lui et va conseiller, aider ses clients à s’en sortir. Ce qui ne manquera pas d’avoir des conséquences.

les indestructibles coupure de journal

La charité n’est pas rentable, seul l’argent compte. Ca, on ne va pas se gêner pour vous le faire rappeler à travers le patron de la compagnie d’assurance où travaille Bob. Aie, double aie pour notre super héros. En parallèle, Bob, au delà d’avoir un sens accru de la justice, est en pleine crise de la quarantaine. Lassé, frustré, le seul endroit où il est bien dans sa maison: une petite pièce dans laquelle il collectionne tenue, affiches, coupures de magazines relatant sa gloires et actions passées.

les indestructibles bob devant ses trophés et autres récompenses

Dans cette pièce dont il contemple ses murs, il rêve, se remémore le bon temps, au point de se déconnecter de la réalité et de sa famille qu’il néglige. Sans penser une seule seconde à ses enfants et sa femme qui l’aime par dessus tout, Bob, rencontre Mirage, agent du gouvernement ayant besoin d’un héros pour une mission à haut risque, et la suit. Est-ce la lumière au bout du tunnel ou, comme son pseudonyme l’indique, un mirage? En tout cas, Bob est heureux, il va pouvoir redevenir un super héros. Un nouvel espoir apparait. Le nouveau job de Bob est un vrai paradis, se reflètera sur sa famille, sa vie de couple et vie personnelle.

les indestructibles bob en plein entrainement

Au revoir le gros bidon et les poches sous les yeux, au revoir la petite voiture, notre héros reprend gout à la vie, se refait une santé. Confiant, heureux, même proche de sa famille. Malheureusement, rien ne dure. Manipulé, emprisonné, voila que Bob passe du rêve au cauchemar. Là, passage de relais, c’est Helen, sa femme, qui va sortir de l’anonymat et tenter de sauver son mari, suivie de près par Flèche et Violette qui, contrairement à leur maman, et comme leur papa, ne supportent pas de cacher aux autres ce qu’ils sont vraiment.

les indestructibles bob et sa famille se remettent à table apres avoir chahutés

Les voila malgré eux embarqués pour une aventure où l’on montrera à ces deux enfants naïfs que les super héros à la télé, c’est une chose, les super héros dans la vie réelle, s’en est une autre. Partant de là, ce Pixar, aussi enfantin soit il de par ses couleurs flashy et son esthétisme tantôt adulte, tantôt bon enfant, prouve que cinéma d’animation ne rime pas forcément avec jeunesse.

 

Normal ? Je rêve. C’est toi qui parle de normal ? Depuis quand il y a quoi que ce soit de normal dans cette famille ? On se comporte normalement mais j’aimerais mieux être normal.

 

Du punch et de l’émotion

 

Pour souligner l’ambiance super héroïque de notre œuvre, ses séquences posées, ses scènes de sauvetages, ses scènes de castagne, ses mises en danger, on vous sert une musique fascinante, entrainante, puissante émotionnellement, faisant ressortir un petit brin de nostalgie demeurée en vous. Michael Giacchino, célèbre compositeur dont on connait logiquement le travail, continue de nous éblouir, rivalisant avec les plus grands compositeurs du monde du cinéma.

les indestructibles helene dans sa voiture avec son fils fleche

Morceaux de trompettes et saxo, guitare, piano, violons, la bande originale des Indestructibles fait dans le dynamique vintage, rappelant les vieilles séries de super héros.  Les indestructibles, esthétiquement, il ressemble à un James Bond moderne. De plus, vous lui trouverez des similitudes avec Batman/Superman comme ces supers vilains charismatiques.  Le mélange années 60 à notre époque donne un visuel original.

les indestructibles la famille paar réunie en tenue de super héros

Des recherches ont été effectuées afin d’analyser l’idée de poids. En se filmant en train de marcher, porter des objets, l’équipe du film a étudié le poids de manière pratique. Par la suite, on aura une idée des mouvements reproduits par nos personnages animés. Pour ceux qui ont des pouvoirs comme Mr indestructible, capable de soulever un camion comme une petite haltère de 2kg, on va imaginer la manière dont leur corps bougerait en fonction des mouvements soulevant, poussant tel ou tel objet impossible à déplacer pour un humain lambda. Animation crédible.

 

Vous vous souvenez des méchants que vous regardiez dans vos émissions le samedi matin ? Et bien ces types ne ressemblent pas à ces méchants. Ils ne se montreront pas moins cruels parce que vous êtes des enfants. Ils vous tueront, dès qu’ils le pourront. Surtout ne leur en donnez pas l’occasion.

 

Au final, jolie morale, esthétiquement riche, réaliste, fun, délirant, émouvant, histoire centrée sur des personnages attachants, Les indestructibles de chez Pixar, c’est la cerise sur le gâteau du monde des super héros. De son animation à sa musique, en passant par son ambiance et ses dialogues, le réalisateur Brad Bird et toute son équipe auront magnifiquement soigné ce film. Que vous soyez ou non fan du genre, vous vous devez de ne surtout pas passer à coté de ce petit chef d’œuvre. Vivement la suite !

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Animation, Disney, Fantastique, Films cultes et sagas à voir, Super Héros

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :