Railroad Tigers : Quand Jackie Chan jouait le leader d’un groupe de résistants

A vous qui aimez les films du genre Western/guerre, le réalisateur Ding Sheng a sorti il y a quelques mois Railroad Tigers avec Jackie Chan. Sorte de revisite du western, plus particulièrement : l’attaque de train, vous plongerez dans la Chine des années 40 où action et aventure côtoierons le burlesque typiquement asiatique dans des décors magnifiques. Faites la connaissance des Tigres ailés, résistants spécialisés dans les activités anti-japonaises…

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Ding Sheng

Genre : Historique, Comédie, Action, Aventure, Guerre, Western

Film Chinois

Durée : 2h04 environ

 

railroad tigers affiche

L’histoire

 

Chine, Décembre 1941. Durant l’invasion Japonaise, Ma Yuan, un cheminot, a monté une équipe de résistants, utilisant leurs connaissances des voix ferrées pour voler des vivres aux Japonais et ainsi nourrir les Chinois affamés. Quant leur action prend une autre dimension lorsqu’il décide de protéger et cacher un soldat de l’armée Chinoise, Ma, n’écoutant que son courage met à exécution un plan pour détruire le pont reliant Tianjin à Nankin.

 

 

 

Un film qui aurait dû être plus sérieux

 

Et hop, un nouveau petit DTV avec Jackie Chan de sorti ! On aurait aimé voir plus de films de l’acteur sur grand écran, qu’importe, il faudra faire avec. Au moins, ils sortent en France et là, on dit merci qui ?! Merci AB Vidéo. Après Little Big Soldier et Police Story Lockdown, Ding Sheng et Jackie Chan se retrouvent pour un troisième film. Railroad Tigers a beau ne pas être un mauvais film, ça ne l’empêche pas d’avoir trois grosses lacunes. La première, il souffre d’un cruel manque de rythme, la faute à un scénario manquant de richesse. La deuxième, la gestion des musiques. Trop de musiques humoristiques utilisées maladroitement à des moments où il n’y en a pas besoin comme les scènes héroïques voir dramatiques, ça casse tout. Pour la troisième et dernière lacune faisant défaut au film, on regrettera le fait que Railroad Tigers ne sait pas s’il doit être un film comique ou un film sérieux. Forcément, ça se remarque et ça frustre pour nous, fans pur et dur de Jackie Chan.

railroad tigers jackie chan

Résultat, on rigole beaucoup tout en se disant que trop d’humour, casse le coté épique de l’histoire. Alors que la première heure, bien que comportant quelques scènes d’action sympathiques rendant gloire à Jackie Chan et son équipe de pieds nickelés incapables de tirer ou de lancer une grenade, fait quand même paraitre le temps long, c’est à 30 minutes de la fin que ce film gagne totalement en intérêt. Combinant fusillades, séquences de fight (attention pas de combats tape à l’œil, c’est un film historique), suspense, humour et le genre film catastrophe, on se rend compte que Railroad Togers aurait pu être un chef d’œuvre rivalisant avec des Sergio Leone.

railroad tigers explosion de locomotive

Qu’on se le dise, les bonnes idées visuelles, ce n’est pas ça qui manque. Des scènes inédites jamais vues au cinéma, en veux tu, en voilas, une photographie soignée, le style comics américain présentant les personnages de l’histoires et son enjeu, les cascades parfois hilarantes (le combat de tanks), le chapitrage à la Plup Fiction, la reconstitution de la Chine des années 40 avec une gare de trains colorée, les costumes/armes et accessoires d’époque, la réalisation et les effets spéciaux dignes d’un gros blockbuster américain et l’humour plutôt bien écrit combinant comique de situation, maladresses et autres séquences hilarantes dignes de ce que les Chinois et Jackie Chan nous ont toujours habitué de voir.

 

Tu parles trop !

 

Tout homme doit faire quelque chose de grand dans sa vie

 

A ceux qui pensaient voir Jackie faire des tonnes de pirouettes et crever l’écran, vous risquez d’être déçu. On est dans du film historique incluant des types simples ne sachant ni se battre, ni se servir d’une arme. Sans pour autant jouer le personnage effacé, Jackie cède sa place à la nouvelle génération tout en mettant en avant Jaycee Chan, son fils. Le jeune acteur, portrait craché de son père à son plus jeune âge, s’en sort plutôt bien à l’écran. Quant à Jackie, campant le rôle d’un type ordinaire faisant encore des choses extraordinaires et ne se séparant jamais de la pipe de son père, quelques pirouettes, des singeries et quelques pseudo prises de kung fu sympathiques permettent au film de gagner un peu plus en intérêt, nous prouvant qu’il est toujours là. Son personnage, on peut le voir comme une sorte de mentor.

Railroad-Tigers jackie chan tenant un explosif

Quant au reste du casting, que ce soit les personnages secondaires interprétés par des jeunes fougueux ( un vétéran véritable tireur d’élite arrogant, un rondouillard bourrin aimant attirer l’attention, un simple d’esprit, bref, des bras cassés mais des bras cassés courageux ), ou les deux grands méchants du film (un officier sans pitié ayant une haute opinion de lui-même et une femme bad ass déterminée), on en a pour notre argent, ayant la sensation de voir des bad guy sortis tout droit de vieux films d’action. Le plaisir de suivre l’histoire de ces véritables troublions décidant de contrecarrer les plans de l’armée Japonaise reste une valeur sûre de Railroad Tiger. On s’ennui peut être souvent, seulement, on se marre, c’est indéniable.  A noter que le doubleur Français Guy Chapellier, reprend la voix de Jackie Chan (Le tour du monde en 80 jours, Shanghai Kid 1 et 2), donnant au personnage un coté un peu simplet.

 

Foutus pequenauds !

 

Au final, pour le coté pur film à la Jackie Chan, on repassera. MAIS, la direction artistique ultra soignée du film, son humour noir et burlesque, ses effets spéciaux et scènes d’action spectaculaires, ainsi que ses personnages attachants font de Railroad Tigers un bon petit film de Jackie Chan à voir pour passer un bon moment sans se prendre la tête. Seul regret: le scénario pourtant ambitieux au départ. Au moins, on se sera marré. C’est déjà ça de gagné.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.