Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Peppermint : Jennifer Garner repasse à l’action

Les femmes peuvent elles aussi cogner fort. Robert McCall, John Wick et Paul Kersey ont du souci à ce faire. Au tour de la gente féminine de s’essayer au vigilante movie. Après Alias, la série qui l’avait révélée, sexy bad ass Jennifer Garner retourne à son premier amour : la castagne. A l’heure où le vigilante movie fait un retour en force au cinéma, que peut bien nous proposer Pierre Morel et son Peppermint ?

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Pierre Morel

Genre : Action, Thriller

Film Américain

Durée : 1h35 environ

Interdit aux moins de 12 ans

 

Peppermint affiche

L’histoire

 

Bien que son travail dans une banque s’impactait sur son job de maman, Riley North avait tout pour être heureuse. L’amour de sa vie, sa fille, une jolie maison. Quand un gang latino commandé par un baron de la drogue tue sous ses yeux ses deux amours, c’est tout son monde qui s’écroule. Cinq ans après la mort de ses proches et parce que la justice corrompue n’a rien fait pour envoyer les exécuteurs en prison, Riley, désormais préparée physiquement et mentalement, revient à Los Angeles, traquant uns à uns les coupables. Si ces actes sont illégaux aux yeux de la police, du FBI et que la prison n’attend qu’elle, aux yeux des habitants de L.A, Riley est un ange vengeur nettoyant les rues de la racaille. Criminelle ? Justicière ? Ou héroïne ?

 

Et on applaudit bien fort la justice !

 

Encore un bon film qui passera inaperçu en sale. Du gâchis. Pitch classique, et pourtant, le scénario de Peppermint en surprendra plus d’uns. En donnant de la consistance à son récit en allant ET du point de vue de son héroïne, ET celui des forces de l’ordre, Pierre Morel propose un vigilante movie traitant comme il se doit son histoire du début jusqu’à la fin, refusant de s’éparpiller, et bien qu’on aurait aimé voir l’entrainement intensif de Riley, son film n’en demeurera pas moins jubilatoire.

peppermint riley l'ange d un quartier de sdf

Le fait que ce soit une femme rajoute de la nouveauté. On a besoin de renouveler le genre, les spectatrices et les féministes ont besoin de voir des films d’action montrant que la femme peut se débrouiller sans l’aide d’un homme. Alors que la narration de Peppermint bouleversera l’acheminement habituel du vigilante movie en nous présentant au début, après une ellipse dans le futur plus sombre, une Jennifer Garner sous les traits d’une gentille mère sourire.  Comment on a pu passer d’une tendre mère aux beaux cheveux longs et au look naturel à une véritable guerrière de la rue ?

peppermint riley north et sa famille dans un photomaton

Là, deux options s’offrent à vous. Si vous êtes touché par son interprétation, vous vous attacherez au personnage, et si vous êtes fan de l’actrice, Peppermint verra son impact émotionnel décupler. Soyez créatifs, imaginez si les rôles de l’actrice dans les Juno, Miracles of heaven ou dernièrement, Love Simon, métamorphosaient notre gentille moman en machine à tuer ? Longtemps ça faisait qu’on n’avait pas revu l’actrice donnant du coup de pied. Un cartel de drogue a osé flinguer le mari et l’adorable fille de Jennifer Garner. Ca va barder !

peppermint action jennifer garner

A 46 ans, Jennifer, plus sexy que jamais parait en avoir 10 de moins. Quelques rides certes, mais la rage, la détermination, l’énergie, l’agilité, et la maitrise des armes à feu et armes blanches, elle les a gardés. Alors Peppermint, c’est une héroïne attachante, une héroïne dont on suit le parcours terrible la faisant passer d’une mère douce à une véritable guerrière assoiffée de vengeance. Notre ancienne Sydney Bristow, gilet pare-balles, treillis et gros flingues à la main nous la jouerait presque Punisher.

peppermint riley à l hopital

Dans cette histoire, on lui donne raison, même du coté des habitants de Los Angeles voyant en elle une justicière. Surtout, les scénaristes mettront en avant son image d’ange protecteur aux yeux des sdf vivants dans un quartier devenu sûr grâce à cette dernière, installée dans sa petite camionnette entreposant entre autre tout son arsenal. Deuxième nouveauté prouvant que Peppermint se démarque de ces homologues, l’idée de faire de simples figurants, des personnages importants à un moment de l’histoire. Ca, jamais on ne l’avait vu.  Ingénieux.

 

Votre honneur, vous n’avez pas rendu justice. C’est à mon tour de faire le boulot.

 

Cette ancienne mère sourire qui faisait régner la terreur chez les criminels

 

La vengeance de Riley se savoure comme tout autre vigilante movie. On veut que justice soit rendue à cette pauvre femme, on veut que les bad guy et tous ceux qui les ont aidé payent. Vous ne serez pas déçu du voyage. Peppermint verse certes souvent dans la facilité scénaristique car voulant en venir vite aux faits, il se veut cependant cohérent dans cette intrigue de mère meurtrie. Ajoutons à cela une enquête policière efficace pointant du doigt une justice de plus en plus laxiste à l’égard des criminels, et on peut voir que Peppermint a quelque chose à dire aux dirigeants de ce monde.

peppermint jennifer garner rangement couteau

Armes lourdes, punchlines piquantes, interrogatoires musclés, méthodes punitives, menaces,  cassage de bras et de jambes, Riley North ne fait pas dans la dentelle en la jouant Punisher au féminin (hélas pas de têtes explosées ou corps en charpies MAIS de l’hémoglobine et beaucoup de violence).

peppermint la tombe de la famille à riley

Si vous êtes un père ou une mère indigne et que vous croisez par accident Riley, soyez sur qu’elle vous remettra sur le droit chemin. Papa alcoolique, tu es sa cible. Une Super Nanny version punitive. Riley ses exploits, ils sont retransmis à la télé, les réseaux sociaux lui donnent raison mais les autorités, c’est l’inverse, logiquement.  C’est là que, ô encore une nouveauté, notre héroïne utilisera les médias de manière intéressante.

 

Elle est de retour et déterminée.

 

Au final, émouvant, défoulant, beau dans sa réalisation, Peppermint est le genre de film qui ne révolutionne pas le genre mais donnant un sacré coup de boost sorti de la salle de ciné. Une Jennifer Garner attachante et charismatique, des scènes d’action lisibles, bourrins et musiques jouissives (bon vieux rock cool, musiques latino), aucuns temps morts, pour du vigilante movie honnête, défoulant, à recommander pour les fans et…les femmes. Retour en force de Jennifer Garner ?

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Thriller

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :