Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Resident Evil 2 Remake : Sa première journée dans la police, il s’en rappellera toute sa vie

Deux ans après le succès du huis clos Resident Evil, sa suite voyait le jour. Nous étions en 1998. 21 ans plus tard, Capcom décide de la dépoussiérer et la porter sur les consoles nouvelle génération. Après une annonce en 2015, puis un silence d’outre tombe interminable, le virus G infecte cette année la PS4 et la XboxOne. Resident Evil 2, l’un des meilleurs survival-Horror de sa génération revient…

 

Fiche Technique

 

Nombre de Joueurs : 1

Genre: Survival Horror, tir à la troisième personne

Espace sur le disque dur : 20go environ

Interdit aux moins de 18 ans

 

resident evil 2 remake affiche

L’histoire

 

Leon Kennedy, nouvelle recrue de la police de Racoon City voit son premier jour menacé par une invasion de zombies ayant pris possession de la ville. Sur son chemin, il rencontrera Claire Redfield, jeune femme à la recherche de son frère. Alors qu’un accident les sépare, Leon et Claire se réfugient dans le commissariat de Racoon City, réfléchissant à un plan pour quitter la ville. Mais ce lieu supposé être sûr l’ait-il vraiment ?

 

 

Vis ma vie de rookie dans la police de Racoon City

 

1998, pour certains comme moi, ça a été l’année où l’on a plongé dans un jeu vidéo faisant ressurgir toutes nos peurs d’enfant. Jump Scare habillement placés, angoisse et stress perpétuel, exploration, scènes des shoot, course contre la montre, fuite, résolution d’énigmes, après être devenu claustrophobe en jouant à Resident Evil premier du nom, voila que sa suite faisait pire. Mais que peut-il y avoir de pire dans ce jeu que des morts vivants, des dobermans zombifiés, des grosses araignées venimeuses et des créatures difformes?

resident evil 2 remake commissariat de racoon city

Resident Evil 2 Remake va à la fois vous replonger dans vos souvenirs et en même temps sonner un vent de renouveau, vous empêchant de savoir ce qu’il va se passer. Pas question de repomper bêtement éléments, séquences et autres cinématiques déjà vu. Profitant d’un nouveau moteur de jeu « RE Engine », ce remake, plus gore et plus réaliste va vous faire vivre une expérience cauchemardesque.

resident evil 2 remake leon face à des corps ensanglantés

Pas question de repomper éléments, séquences et autres cinématiques déja vu. Profitant d’un nouveau moteur de jeu détaillant expressions, peau et gestuelle des vivants et non vivants (regarde bien les détails de l’impact des balles de tes armes sur les membres des zombies), ce remake, plus gore et plus réaliste va vous faire vivre une expérience cauchemardesque. Seul, vous voila déambuler aux cotés de Leon Kennedy, icone de la série Resident Evil. Seul beau gosse sur Terre pour qui mèche rebelle ne rime pas avec ado pré pubère. Leon, c’est du flic loyal, un jeune homme au cœur gros comme ça et à la cool attitude. On a beau connaitre l’histoire, les ennemis, les amis, et les énigmes par cœur, ce remake n’avait pas le droit à l’erreur. Il ne fallait pas qu’il s’attire les foudres des fans, et en plus, il fallait qu’il se réadapte. Parce que depuis 1998, les survival horror ont vu quelque peu leurs codes changer.

 

Une chance qu’on se soit rencontré. J’ai aucune idée de ce qui nous attend…

 

Jamais il n’aura été si jouissif d’avoir peur dans un jeu vidéo

 

Capcom a décidé de prendre le choix de s’en tenir aux mécaniques d’antan, tout en remaniant l’ambiance propre à cette suite. Alors que l’orginal voyait ses personnages à la gestuelle rigide, devant pivoter pour se débarrasser ou fuir leur ennemi, le gameplay du remake se veut plus proche de Resident Evil 4, donnant la possibilité de tirer sur les ennemis tout en pouvant se déplacer. Plus de caméra fixe, plus de transition animée à chaque porte franchie, te voici au cœur de l’action. Du commissariat de Racoon City en passant par son parking, ses cellules, une ruelle, les égouts puis un laboratoire High Tech hyper secret, Resident Evil 2 Remake te vois certes errer dans divers endroits, la sensation, elle, elle ne change pas. Huis clos oblige, la claustrophobie, l’angoisse perpétuelle éprouvée en parcourant ce gigantesque commissariat où aucun abri n’est sûr, jamais elle n’a été aussi grande que dans ce jeu.

resident-evil-2-remake leon tentant de se debarasser au couteau d'un zombie

Stressé ou non, tu n’y échapperas pas. Capcom, ce sont des gros sadiques, et tu vas très vite comprendre pourquoi. Séparé de Claire Redfield, sœur de Chris Redfield, soit, l’un des héros de Resident Evil 1, Leon va devoir trouver un moyen de s’échapper de la ville. Ceux qui jouent à leurs jeux depuis des années savent qu’avec Capcom, rien n’est jamais facile. Tu peux choisir de jouer en facile, normal ou difficile, ça ne change rien, tu vas en baver. Bon peut être carrément moins si tu prends « facile ».

resident-evil-2-remake couloir du commissariat

L’aspect labyrinthe propre à la franchise revient pour le meilleur….et pour le pire ! Resident Evil 2 Remake a un coté très psychologique, amenant à faire évoluer son joueur en même temps que son héros. Patience, gestion de la colère et du stress, on n’y coupe pas. A toi de faire les bons choix. Tu devras faire de nombreux allers et retours, ne pas oublier armes, sacoches et munitions, te trifouiller la mémoire pour te rappeler où ce trouve tel ou tel objet devant être combiné à un autre, quel endroit explorer, quel cadenas/coffre fort/armoire ouvrir, quelle porte à déverrouiller. Quelque soit le temps que ça te prendra, ne néglige rien !

resident evil 2 remake puzzle statue

Des pellicules photo que tu dois développer dans une chambre noire pour obtenir le code d’une statue cachant un médaillon te permettant d’ouvrir un passage secret, des objets à examiner dans l’inventaire afin de trouver une autre utilité, c’est te dire à quel point les investigateurs de cette histoire sont de gros vicieux. Tout a été calculé au millimètre près afin que peu d’élus arrivent à sortir vivant de ce cauchemar.  A Raccoon City, n’ayons pas peur de le dire : c’est des gros tordus !

resident evil 2 remake claire face à des zombies qu'elle éclaire avec sa lampe torche

Là tu te dis que des allers-retours et des énigmes te faisant creuser la tête au point d’avoir envie de l’exploser contre un mur, c’est déjà suffisant pour te dissuader d’acheter le jeu. Pourtant, tu ne devrais pas penser ça. Les énigmes ne sont rien comparées au reste de ce qui t’attends si tu oses tenter l’aventure. Tu as envie de surmonter tes peurs les plus profondes ? Apprendre à gérer ton stress, ce jeu est fait pour toi. Bienvenue dans un vrai défouloir où, une fois ton inventaire blindé d’armes, tu vas prendre plaisir à tirer dans les membres d’hommes et de femmes morts assoiffés de chair humaine. Nouveauté fun, la possibilité de faire bouffer grenade et grenade aveuglante aux zombies et Lickers, tout en pouvant aussi utiliser des couteaux de combat (couteaux pouvant être récupéré).

resident evil 2 remake lickers

Qui veut un peu de bave sur le coin de la joue?

Si tu as joué à Resident Evil 2, la version originale, tu te rappelleras sans doute que certains monstres étaient plus faciles à abattre que d’autres. Oublies tout ça, le remake a repensé sa difficulté. Nos zombies enragés ont gagné en réactivité, en nombres et en encaissement de balles de flingues. Ca, additionné au fait que mode facile ou pas, les balles d’armes se font rares, tout comme les célèbres herbes vertes/Rouges/Bleues (qu’on ne fume toujours pas sale hippie!) et autres spray médicaux pour soigner les gros bobos, ça prouve que Capcom a voulu crédibiliser un peu plus son jeu.

resident evil 2 remake monstre dans les égouts

Les créatures à l’apparence de « chewing gum boursouflé » sont de retour. Et celle là, elle détient la palme!

Les zombies ne sont pas les seuls ennemis que tu rencontreras dans ses longs couloirs crados où la lumière se fait rare. Même si tu le redoute, il faudra bien utiliser ta lampe torche. Les célèbres Lickers, créatures aveugles au papates griffues, à la longue langue pendante et à l’ouïe ultra fine t’amenant à repenser à ta manière de te déplacer font leur grand retour, tout comme cet ancien scientifique transformé en immonde bestiole ne demandant qu’à t’écorcher vif.

resident evil 2 remake mr x et son chapeau

Trois ennemis différents dans un lieu immense, un individu normal te dirais que ça va, c’est largement suffisant pour te foutre déjà bien les chocottes. Ca c’était sans compter une nouvelle fois la perfidie, le sadisme des développeurs. Un individu mystérieux portant un joli chapeau et un imperméable te demandant bien ce qu’il peut cacher, fera son apparition en cours de route. En tout cas, si tu choisis Leon comme personnage. Son nom est X…Monsieur X, et il est pas content.

 

Cet endroit te bouffera tout cru si tu fais pas attention.

 

Leon/Mr X/Claire : Amour vache, amitié vache, ou passion vache ?

 

On en connait des mecs ou des meufs qui, quand ils aiment, ça prend parfois des proportions démesurés. Harcèlement sur internet, harcèlement par téléphone, harcèlement physique, voyeurisme et j’en passe. Mr X fait parti de ces gens. Plus de 3mètres de hauts, démarche robotique, visage froid, hostilité à sa plus haute puissance, Mr X, sorte de Terminator à la tronche de Dolph Lundgren (si je t’assures, regardes la photo), on ne sait pas si tu lui as piqué sa copine, refusé d’être son pote, ou si il a pas apprécié que tu tire dans son chapeau, quoiqu’il en soit, il ne t’aime pas, il veut te faire la peau ou alors il est maladroit dans sa démonstration d’amour… . Homme ou femme, il te poursuit où que tu ailles et quand il te fait face, il te cogne, il te pousse violemment contre un mur ou dans une pièce et rien à faire s’il y a des bêbêtes dans le coin. Difficile de décrire l’état psychologique « et physique » dans lequel tu seras lorsqu’il fera sa première apparition. Pour ma part, la chair de poule.

resident evil 2 remake claire redfield et sherry birkin face à mr x

Dès le moment où Mr X apparait dans ta vie déjà bien compliquée, Resident Evil 2 Remake augmente en tension, prend un tournant en devenant véritablement un survival horror. Il a beau être dans ton téléviseur, Mr X, il te fou la trouille, te stress, laisse aller ton improvisation en changeant parfois d’itinéraire alors que tu n’en avais pas envie. Oui, Mr X incarne cette créature hostile dont tu faisais des cauchemars horribles étant petit.

resident evil 2 remake claire se faisant ecraser la tete par mr x

Tu ne peux pas le tuer, tu peux à la rigueur lui faire mettre un genou à terre, le laisser dans cette position honteuse une petite minute en vidant au préalable quelques balles dans sa tête. Quoiqu’il en soit, le jeu du chat et de la souris, Mr X, il en raffole. A toi de l’observer quand tu le vois par exemple en haut des escaliers du hall du commissariat, d’utiliser tes oreilles afin de voir où il arrivera et fuir vite TRES vite. Seulement, rien ni personne ne l’empêchera de te chopper. Du vecteur de peur, pur et dur, une réussite totale. Petit conseil d’ami rien que pour toi, les salles de sauvegardes « reconnaissables par sa célèbre machine à écrire et son coffre te permettant de ranger des objets », sont les seuls endroits où tu peux retrouver ton souffle. Ah oui parce que Leon et Claire, ils s’essoufflent si tu les fais un peu trop courir.

 

Oh la vache!

 

Resident Evil 2 et son scénario captivant

 

Hormis Mr X et les autres horreurs bestiales de ce jeu, Resident Evil 2 Remake c’est aussi une histoire au scénario fascinant et émouvant où l’on parle d’une société pharmaceutique travaillant en secret sur un médicament qui finalement, pourrait causer l’extinction de l’espèce humaine, de famille dessoudée à cause d’un accident tragique, de la loyauté d’un jeune policier assoiffé de justice faisant la connaissance en chemin d’une jeune femme mystérieuse dont on ne sait dans quel camp elle appartient mais qui lui a tapé dans l’œil(une amourette dans ce monde de brutes?), et d’une autre jeune femme développant ses instincts maternel en croisant la route d’une petite fille livrée à elle-même dans un monde devenu ténèbres.

resident evil 2 remake claire portant sherry inconsciente dans ses bras

L’histoire de Resident Evil 2, j’ai beau la connaitre, c’est toujours un pur plaisir de la suivre. Petite surprise, pourtant, il y aura quelques remaniements (dialogues en tête de liste), quelques séquences revisitées, d’autres creusées plus profondément, surtout du coté de l’histoire de Claire. 10 heures, c’est la durée d’une aventure de Leon ou Claire. Qui que tu puisses choisir, l’histoire change sur certains points, de quoi te donner envie de recommencer l’aventure.  Comme pour le jeu original, plus tu finis vite, moins tu utilises de sauvegardes et moins tu te fais tuer, plus ton rang t’amène au sommet, te faisant débloquer des petits trucs sympa comme des nouvelles fringues, des concepts arts, et d’autres bonus un peu plus « utiles ».

resident-evil-2-remake leon decouvrant le cadavre d'un policier attaqué par un lickers

Un niveau de détail des blessures jamais atteint, des expressions des personnages, des bruitages et des décors juste incroyable, réalisation et musiques maitrisées, digne d’un film. Clairement, on peut dire que Resident Evil 2 Remake est certes un jeu, il surpasse la totalité des films de la franchise de Paul W.S Anderson.  Un héros charismatique et attachant qui ne fait pas des cabrioles en balançant des punchlines que même un gosse de 6 ans n’oserait sortir, c’était ça dont on avait besoin. Surtout, que ce soit Leon, Claire, Ada Wong ou Sherry Birkin, tous ont gagné en profondeur. Pourquoi? Grace à la motion capture criante de réalisme pardi!

 

La situation est pire que ce que je pensais.

 

Au final, un chef d’œuvre du genre, voila ce qu’est Resident Evil 2 Remake. J’ai été ému, détesté Mr X comme jamais je ne l’ai autant détesté, flippé comme jamais je n’ai flippé, sursauté comme jamais ne n’ai sursauté, alors que je croyais que tous les jeux et films d’horreur vus ou joués m’avaient vacciné contre la peur. Artistiquement sublime, prise en main exemplaire, scénarisitquement riche malgré un coté cliché, tension permanente, surprises pour les fans ou nouveaux venus, durée de vie excellente, doublage français remarquable, personnages toujours aussi attachants, Resident Evil 2 Remake m’a replongé dans un jeu sombre et stressant jouant sur les nerfs du début jusqu’à la fin, réimaginant en prime certains points de son histoire afin de la rendre plus actuelle. Capcom peut se vanter d’avoir sublimé son Resident Evil 2. 2019 commence bien dans le monde des jeux vidéo !

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, épouvante, Horreur, jeux vidéo, Thriller

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :