Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

James Dean Edition Ultime : Le coffret faisant honneur à la légende

Agé d’à peine 24 ans, un grand artiste s’éteignait en pleine gloire après seulement trois films. Passionné par le métier d’acteur, ayant une vraie soif d’apprendre et de vivre, James Dean, tout comme un certain Bruce Lee est devenu avec le temps une véritable source de fascination et d’inspiration. En 2016 est sorti un coffret Bluray incluant goodies et intégralité des films de l’acteur. En vaut-il la peine ? Est-il à la hauteur du mythe ?

 

Inclus dans le coffret

 

  • Les trois films de James Dean « La fureur de vivre », « A l’est d’Eden », et « Géant » + des documentaires, commentaires, scènes coupées, sur chaque film.
  • 2 Dvd Bonus. Le premier est un making of du film Géant, le second, intitulé « James Dean Forever Young » est un documentaire de 2005 retraçant le parcours de l’acteur.
  • Un livret de 48 pages comprenant anecdotes, photos, biographie et citations de l’acteur.
  • Trois mini affiches originales des films.
  • 5 mémos de production authentiques des films « La fureur de vivre » et « A l’est d’Eden » sur papier plastifié.
  • 12 photos de tournages en Noir et Blanc.

 

Epaisseur du coffret 3,5cm pour une hauteur de 19,5cm

 

Pour vous procurer cette édition ultime, ça se passe par là

 

 

Un coffret complet pour une légende du cinéma

 

James Dean. Icone de la mode (alors qu’il refusait de la suivre), simple, cool, cigarette à la bouche, portant jean, blouson de cuir, tee shirt blanc, boots, et arborant une coupe de cheveux impeccable, notre type torturé adulé de tous et toutes a vu sa carrière prometteuse au cinéma stoppée net par la faucheuse lors d’un accident de voiture. Seulement trois films à son actif, James fait parti des légendes du cinéma parties trop vite.  Pour les personnes nées dans les années 50/60 voir 70, pas de problèmes. Pour celles nées dans 80/90, vous vous devez de ne pas passer à coté de la filmographie, voir la vie de cet acteur. Un exemple, une source d’inspiration, un coté réservé, rebelle, James Dean rappelle un acteur de notre époque, Robert Pattinson. Mi viril, mi enfant, mi rebelle, James Dean, c’était la cool attitude, le type charmeur qui n’en avait pas conscience, ce qui en agaçait plus d’un.

Après avoir découvert cet acteur dans un faux biopic lui étant consacré, je me lançais dans la vision de sa minuscule filmographie, intrigué, curieux de savoir pourquoi et comment James Dean était-il parvenu à marquer le monde du cinéma en seulement trois films. En regardant La fureur de vivre, puis A l’Est d’Eden, j’obtenais la réponse. James Dean était la voix de la jeunesse, jouait de manière authentique, possédait ce petit coté torturé ne laissant pas indifférent.  Surtout, James Dean, c’était un jeune homme passionné par son métier, plongeant corps et âme dans chacun des rôles qu’on lui attribuait.  Pour Géant par exemple, Dean avait apprit à parler texan, et c’était entrainé à manier le lasso pour devenir un véritable cowboy. C’était ça James Dean. Un jeune homme passionné, intelligent, sage, respectueux, curieux, en plus de posséder un style et une personnalité cool. Comment ne pas en devenir fan malgré la différence de génération ?

James dean edition ultime bluray coffret

Longtemps j’ai cherché à trouver LE coffret complet se suffisant à lui seul, m’évitant d’en acheter un autre plus riche. Dans ce coffret « ultime », tout y est. Comme les Elvis Presley, Fred Astaire, John Wayne, Harold Lloyd et d’autres légendes du cinéma, James Dean, des coffrets incluant ces films, il en a eu des tonnes.  Pour marquer le coup, Warner Bros, qui a profité des avancées technologiques pour  restaurer ces trois films numériquement, a frappé fort. Avec ce coffret, tout en faisant la découverte de ces films « deux teen movie et une sorte de film à la Dallas «  mais en moins soporifique », vous saurez absolument tout sur la légende de James Dean.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Surtout, coté goodies, c’est Noel avant l’heure. Pour les cinéphiles désireux de posséder une trace physique liée à James Dean, ne cherchez pas, ce coffret ultime est fait pour vous. Pas de Jean, ni de blouson de cuir…malheureusement. Plus besoin d’acheter séparément livres, posters et autres photos de tournage. Une vraie mine d’informations. Tout est dans ce digipack. Soigné, ce coffret est soigné. Outre le joli visuel Noir et Blanc mettant en valeur une belle photo résumant la personnalité de l’acteur, Warner Bros a sû trouver le design adéquat collant à l’époque de l’acteur. Fond blanc, typographie rouge et noire, photos noires et blanches. Un digibook intégrant les trois films+ le making of de Geant+ le documentaire sur James Dean, la surprise vient de cette pochette épaisse cartonnée blanche à l’apparence d’enveloppe.

Pas de soucis pour l’ouvrir, pas de risques de déchirement, dans cette petite enveloppe, vous trouverez donc poster, photos, livret et surtout mémo de production. Plus vrais que nature, ces mémos en Anglais non traduits sont juste collector. Leur apparence plastifiée, ces petits grains noirs d’impression donnent cette sensation d’authenticité. Quand au procédé de rangement, on a évité ces coffrets cartonnés se cornant dès la première ouverture. Le digibook et la pochette, tout deux séparés se rangent facilement dans le coffret. Il n’y a qu’à seulement coulisser les deux pochettes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Concernant l’aspect technique de cette conversion HD de trois films datés de plus d’une vingtaine d’année, c’est le jour et la nuit. On ne peut malheureusement pas échappé à ces quelques grains et traits de contours visibles au niveau des acteurs, surtout lors de séquences tournées sur fond verts. On ne demandait pas une image parfaite, les couleurs ont été retravaillées, l’image semble plus nette, plus sombre, moins lumineuse. Quant au son, hormis le coté un peu granulé/vieillot de « Géant », pour les deux autres, tout est clair. Seul bémol de l’édition, la fixation des bluray. A pousser à plat soit sur le haut, soit sur le bas du clip, sinon risque de casse.

 

Au final, cette édition ultime de la filmographie de James Dean rend parfaitement gloire à l’acteur. Une véritable mine d’informations, un pack complet facile à manipuler, des films assez bien retravaillés pour des heures de découverte ou redécouverte d’une légende d’Hollywood partie trop vite.  Pour les fans, à acheter d’urgence, surtout vu le petit prix sur Amazon.

 

 

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Drame, Films cultes et sagas à voir, James Dean, Le Coin Geekeries

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :