Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Billy Elliott : De la boxe à la danse

Tu veux du film qui te donne la patate, l’envie de gagner ? Tu es en ce moment demandeur de dialogues, d’histoires motivantes t’aidant à avancer dans la vie ? Tu as des rêves et tu n’oses pas les concrétiser ? Et si tu tentais cette œuvre dont de nombreuses critiques parlaient en 2000 ? Inspiré de l’histoire du danseur du Royal Ballet, Philip Marsden, Billy Elliot va te prouver que des films d’auteur, y en a des très bons.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Stephen Daldry

Genre : Drame

Film Britannique

Durée : 1h45 environ

 

 

 

billy elliott affiche

L’histoire

 

Billy Elliott, onze ans, vit dans une petit maison en briques dans une ville minière aux coté de son père, son frère et sa grand mère. Sa mère est décédée, lui, encore jeune, va à l’école et prend des cours de boxe après la classe. Problème, c’est son père qui le pousse à y aller et lui, se force désespérément à aimer. Un jour, pendant un de ses cours, il jette un coup d’œil curieux dans la salle d’à coté, celle où de jeunes filles apprennent la danse classique. Très vite fasciné et parce que danser, il adore ça, Billy, en cachette, il suit des cours, se consacrant corps et âme à sa nouvelle passion. Son professeur, Mme Wilkinson, après quelques aprioris, va découvrir le talent de son élève qu’elle soutiendra. Mais comment Billy parviendra-t-il à mener à bien son projet de s’inscrire dans une prestigieuse école de ballet avec un père persuadé que la danse, c’est pour les filles?

 

 

Croire en soi, se battre pour réaliser ses rêves

 

Un gosse énergique en pleine révolte, à la gestuelle un peu efféminée lorsqu’il se met à danser, une ambiance british dépaysante, une histoire de pauvreté et de grèves, une famille désunie au bord du gouffre, un film d’auteur survendu à sa sortie, Billy Elliott, même si sa bande annonce était pour le moins poignante (on remercie grandement la chanson « I believe » de Stephen Gately), il partait avec de nombreux handicaps. On a essayé d’en trouver plein des excuses à donner à ceux qui nous recommandaient de le voir. C’est là que tu vas une nouvelle fois te prendre dans la figure que juger quelque chose ou quelqu’un sans le connaitre, ça te fait passer à coté de plein de bonnes choses. Billy Elliott est l’un des plus beaux exemples.

billy-elliot titre generique d'ouverture

La boxe s’oppose à la danse, la violence à la grâce, les mineurs  aux danseurs, Billy Elliott à travers son montage, ces jeux de couleurs, souligne ces différences.  Intimiste, ce drame sur la rébellion nous plonge dans le quotidien d’un adolescent à la recherche de son identité et sa place dans une société intolérante. Bienvenue dans les années 80, en Angleterre, plus précisément dans une ville minière située dans le Nord-est de l’Angleterre. Une ville où tout le monde se connait, une famille pauvre, un papa mineur impulsif, un frère mineur impulsif aussi, une mère décédée, une grand-mère attachante, tendre mais à la limite de la folie, le petit Billy, seul malgré le soutien de son meilleur ami, le poids qu’il a sur les épaules, il est immense.  En plus, son père l’oblige à faire de la boxe alors qu’il n’aime pas ça.

billy elliott le pere et le frere de billy face à la professeur de danse

Tu le sens le drame social pessimiste sur la dure réalité de la vie? Tu le sens le film qui va te déprimer, enfoncer le dernier clou du cercueil dans lequel tu es sur le point de fermer, ne supportant plus toute cette violence et injustice punissant les bonnes personnes? Et si c’était un leurre ? Et si Billy Elliott faisait parti de ces faux drames porteurs d’espoir ? Billy Elliott, sous ses airs d’œuvre larmoyante jamais trop larmoyante, il a le plus beau des messages à te faire passer.

 

Combattre les clichés sexistes

 

Combien de fois a-t-on entendu le témoignage d’adultes ou adolescents ayant surmonté de nombreuses épreuves physiques et morales avant de réussir à réaliser leur rêve?  Le film que tu vas voir te prouvera que toi aussi tu peux réussir.  Quelque soit les préjugés que ton entourage ou de parfaits inconnus puissent avoir à l’égard de tes choix de vie, c’est TOI qui est le maitre de ton destin, TOI qui est le maitre de ta vie. Le plus dur, c’est de se lancer. Crois en tes rêves, ne lâches rien, n’écoutes pas les voix négatives, écoutes plutôt les voix positives, écoutes ton cœur, lances-toi. Rien de plus inspirant que l’histoire d’un gosse de onze ans devant ET affronter le regard des autres/de sa propre famille et se battre pour réaliser ces rêves.

billy elliott un boxeur parmi les danseuses

Autre point à relever dans ce film: les préjugés sur la danse, en particulier le ballet. Le ballet, on va très vite le comprendre, ce n’est pas uniquement réservé aux filles et aux mecs peu virils. Nombreux sont les grands danseurs musclés travaillant dans le milieu. Certains fans de danse remarqueront le nom de Matthew Bourne, associé à ce film. Matthew Bourne, c’est un danseur et chorégraphe britannique qui a notamment travaillé sur l’adaptation en ballet du culte « Edward aux mains d’argent ». Même si le chorégraphe ne s’occupera pas de tous les pas de danse exécutés par notre héros, les chorégraphies sont à la fois gracieuses, diversifiées, passant d’un style à un autre.

billy elliott se lache sur le toit d'une maison en compagnie de son meilleur ami

Dans Billy Elliott, notre héros, imaginatif, grand fan de musique et de Fred Astaire, va devoir convaincre son père, son frère et le petit village de miniers machistes dans lequel il vit, qu’un homme qui danse, ça ne veut pas dire pour autant qu’il est « gay ». Face à ces stéréotypes puérils, seule solution pour prouver le contraire: se rebeller, aller de l’avant, fuir le négatif. Tant pis s’il faut se la jouer Ren McCormack de Footlose en se lâchant à certains moments pour évacuer sa colère.

Billy elliott dansant au milieu les ballerines pendant leur cours de danse

Notre récit axé sur l’apprentissage, l’évolution, travaillera ces protagonistes, les aidera à apprendre à se connaitre eux même et à accepter le choix de vie de leurs proches. Par le biais de la danse, une famille détruite par le deuil se reconstruira, des mentalités évolueront et un jeune garçon plein de ressources, de détermination, surmontera ses peurs et ses doutes pour exploiter le don qu’il lui a été gracieusement offert. Oui, Billy Elliott fait vibrer, Billy Elliott donne de l’énergie, l’envie de faire comme son héros en allant jusqu’au bout de ses rêves.

billy elliott tony face aux crs

Pour les férus de bagarres, vous aurez droit à quelques petites scènes d’action un peu brutales mettant en scène des affrontements entre grévistes et crs pas commodes et usant un peu trop de leur pouvoir. Les CRS Anglais, ils sont pas commodes.

Par son montage rythmé, sa diversité de décors et ses jolis dialogues, notre film, brillamment interprété alternera entre séquences de danse et dramaturgie posée. Pas de niaiseries, que de l’authenticité. Dans le monde du film d’auteur, peu d’élus arrivent à captiver les fans de blockbuster. Billy Elliott arrive à donner envie à un gros fan de films à grand spectacle de se plonger dans son histoire plus posée, sans aucun effets spéciaux et autres artifices imaginaires.

 

-Une dernière question si je puis me permettre. Qu’est-ce que ça te fais au juste lorsque tu danse ?

-J’sais pas. Ca me fait plutôt du bien au début je me sens un peut raide, mais quand je suis lancé alors j’oubli tout le reste et c’est comme si je disparaissais. J’éprouve comme un changement dans mon corps et une sorte de feu dans tout mon corps. J’suis simplement là, je vole juste comme un oiseau comme de l’électricité. Oui, de l’électricité.

 

Au final, jetez aux ordures tous les aprioris que vous pouviez avoir sur Billy Elliott. Une ode à la liberté, à l’oubli de soi, à la famille, à la différence, à la tolérance, au sacrifice, à la réalisation de ses rêves, une leçon de vie. La danse, le moyen d’exprimer ses sentiments? Oh oui. Ce récit social composé d’une bande son 100% pop/rock britannique des années 80 et d’une mise en scène simpliste de toute beauté va vous émouvoir, vous inspirer, vous envouter et vous faire réfléchir. Billy Elliot n’était pas un film dramatique, Billy Elliot était en fait du pur feel good movie.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Drame, Films cultes et sagas à voir

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :