The Island : A bientôt sur l’île

 

Un énorme établissement futuriste, une population d’individus répartis en groupe, un quotidien ennuyeux, des règles très strictes, une surveillance 24h/24, 7jours/7, le fantasme d’être sélectionné à une loterie présentée comme le paradis sur Terre, un secret caché sur le point d’être découvert. Michael Bay vous propose de suivre Ewan McGregor et Scarlett Johansson dans The Island. Le grand moment est arrivé, à bientôt sur l’ile.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Michael Bay

Genre: Science fiction, Action

Film Américain

Durée: 2h10 environ

 

The island 2005 affiche

L’histoire

 

En 2019, dans un gigantesque complexe futuriste très propre et zen, vivent des centaines et des centaines de pensionnaires portant tous la même tenue. D’après le docteur Merrick (Sean Bean), un terrible virus a ravagé la Terre quelques années auparavant. Pour cette raison, les survivants de cette catastrophe ont été ramené dans le complexe dont le but et de préserver les résidents de la contamination. Encadrés, surveillés, chaque pensionnaire homme et femme ont des règles à respecter.

Mais quand Lincoln 6-Echo (Ewan McGregor), un homme un peu trop curieux, commence à remettre en question sa propre existence en découvrant un insecte volant venant de l’extérieur, il se rend compte que les choses ne semblent toujours pas ce qu’elles paraissent. Aidé de son ami Mac (Steve Buscemi), un des techniciens travaillant dans la salle des machines du complexe, et accompagné de Jordan 2-Delta (Scarlett Johansson), il cherchera à trouver les réponses à ses questions, découvrant petit à petit la triste vérité autour de cette ile dite paradisiaque.

 

Une seule et unique raison de voir ce film? Cette simple musique

 

 

A qui s’adresse ce film ?

 

  • Aux fans de SF et avancées technologiques,
  • Aux philosophes en herbe,
  • Aux fans d’action, d’Ewan McGregor et Scarlett Johansson,
  • Aux fans de thèmes/sujets amenant à la réflexion,
  • Aux personnes sensibles à la musique,
  • A ceux qui ont aimé les I Robot, Minority Report, Oblivion, Equilibrium et Bienvenue à Gattaca.

 

Un jour de plus au paradis

 

Michael « Boom » Bay, comme j’aime le surnommé. Le réalisateur dont il est difficile de se vanter d’aimer ces œuvres. Mr explosions, véritable pyromane prenant un malin plaisir à tout faire péter dans toutes ses œuvres et tant pis si le spectateur ressort de la séance sourd et épileptique. Surtout, en plus des explosions, Bay, comme Zack Snyder et son image crépusculaire, il a sa manière bien à lui de filmer les intrigues, personnages principaux, et surtout de mettre en avant des couleurs chaudes.

the-island(2005) titre

Aujourd’hui, on parle d’une bonne SF philosophique avec tout plein de trucs futuriste, des décors détaillés et variés, de la scène d’action spectaculaire, le génial Ewan McGregor et Scarlett Johansson qui, pour une fois, ne joue pas trop la vantarde. Un film de Science fiction action qui a la pêche autant qu’il a du cœur.

the-island(2005) les survivants de la contamination dans le complexe militaire

La Terre a été contaminée par un virus ayant décimé une bonne partie de l’humanité. Les survivants restant sont désormais logés dans un gigantesque complexe militaire. Si vous faites parti des survivants, bienvenue à vous. Bien qu’il vous soit désormais impossible de sortir, le complexe dans lequel vous passerez votre temps vous propose en parallèle de votre travail obligatoire, de nombreuses activités.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cours de yoga, salle de sport, piscine, lecture en groupe, vision de cartoons, salle de jeu de combat virtuel. Un psychologue est par ailleurs à votre disposition. Mais attention, pour nous, vous êtes important, votre sécurité et celle des autres est importante. Des règles sont à suivre.

the island lincoln 6 echo et ses congeneres devant la loterie

Pas de violence physique ou morale vis-à-vis des autres et du personnel, pas de proximité envers le sexe opposé sous peine de lourdes sanctions, régime strict si problèmes dans votre métabolisme. Dans notre complexe, on prend soin  de sa peau et s’il vous plait, prenez soin de vos vêtements blancs. D’autre part, nous vous signalons qu’il existe un endroit extérieur ayant échappé à la contamination : une ile. Cette ile, vous pourriez un jour y être transféré. Pour cela, toutes les semaines, une loterie a été créée. Ferez vous parti des gagnants ?

 

Vous êtes exceptionnel. Vous avez un objectif exceptionnel à atteindre dans votre vie. Vous avez été choisi.  L’ile vous attend.

 

Si ça explose pas, c’est pas du Michael Bay

 

The Island, c’est le genre de film qui a un but. Plus qu’un film de Science Fiction/Action. L’histoire de The Island, elle est puissante. D’autant plus puissante avec son OST de toute beauté marquante et son casting. Un film de Michael « Boom » Bay intelligent ?! Quête identitaire, questionnements éthiques et moraux, esclavage, progrès de la science et ses dérives, The Island, apporte sa pierre à l’édifice de cette thématique qu’est le clonage. L’humanité, la société et ses personnes de pouvoir à l’atrocité coulant dans leurs veines, vont une nouvelle fois en prendre pour leur grade.

the-island(2005) lincoln 6 echo dans sa chambre pendant la nuit

Ce qui captive le plus, cette manière de nous conter cette histoire. Un attachement se créé rapidement envers le personnage principal, Lincoln 6 écho, un homme peu naïf, rebelle, rusé au grand cœur. Lincoln 6 écho, nous sommes ses yeux, découvrant son quotidien routinier, évoluant au fil du récit à ses cotés. Lors des premières minutes, nous sommes perdus, tout comme lui, sentant que quelque chose cloche dans cette colonie si parfaite. Notre héros a toujours vécu dans cette sorte de grotte futuriste, loin de se douter qu’il existait par delà les murs un monde gigantesque grouillant de vies humaines libres.

the-island(2005) lincoln 6 echo sous le choc devant le corps d'une femme

Lincoln 6 écho, du type lambda, finira par devenir quelqu’un d’important. Un symbole, le symbole de la liberté, montrant à ses semblables la lumière. A mesure où l’histoire avancera, nous ferons aux cotés de Lincoln 6 écho et son amie Jordan 2 Delta, des découvertes. Rebondissements, révélations choc, et autres surprises à la clé, le tout saupoudré de quelques pics d’humour accentuant sur le dépaysement dont seront victimes nos deux héros à la mentalité d’adolescent. Parce que oui, Lincoln 6-écho et Jordan 2-Delta, on les a conditionné depuis des années à vivre une vie saine sans violence et envies.

the-island(2005) lincoln 6echo et jordan2delta decouvrent le monde extérieur

The island avait tout pour être un chef d’œuvre. Hélas il y a un hic, une petite tâche noire dont Michael Bay est seul responsable: la surenchère d’action.  Alors que la première partie de notre histoire se voit placée sous le signe de l’originalité et découverte de l’univers, la seconde tombe et dans le classique, et dans la surenchère typiquement Bay »besque ». C’est bien beau de papoter, Michael Bay lui, il c’est retenu trop longtemps. Tel un junkie, il a la tremblote, il lui manque quelque chose de primordial : il a envie de tout faire péter ! Alors dans cette seconde partie, il va se faire plaisir. Peut être un peu trop…

the-island(2005) lincoln 6 echo et jordan 2 delta poursuivis dans les rues de los angeles

De l’action super héroïque, de la démolition, de la bagarre, de la fusillade, des courses poursuites furieuses (dont une sur autoroute avec véhicules volants), du ralenti, une caméra virevoltante à donner le tournis, des explosions, des explosions encore et encore des explosions, on en vient à perdre ce pour quoi le film a été fait. Heureusement, ce ne sera qu’une passade, ça ne nous empêchera pas pour autant d’oublier l’enjeu de l’histoire, et continuer à éprouver un attachement pour notre duo. Ca perdra juste un peu de cette saveur ressentie en première partie.

 

La seule chose que je vous certifie, c’est que les gens sont prêts à tout pour survivre. Tout ce que je veux c’est vivre. Quoi qu’il en coûte.

 

Au final, une des meilleures bandes originales de Steve Jablonsky, une mise en scène maitrisée, un des meilleurs scénarios créés, le duo McGregor/Johansson à la fois glamour, bad ass et touchant, un film de science fiction aux scènes d’action folles et défoulantes, de la punchline, un final de toute beauté rempli d’espoir, The Island, malgré quelques défauts/incohérences voyant, offre son lot de spectacle tout en bouleversant le spectateur qui réfléchira par la même occasion aux dérives des avancées de la science.

Publicités

Un commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.