Captain Marvel : Le préquel des Avengers ?

Fillettes et jeunes femmes vont avoir un nouveau modèle féminin. Il y a moins d’un an, vous aviez aperçu son emblème dans Avengers Infinity War. Cette année 2019, Marvel concrétise l’entrée de la première super héroïne du studio et elle pourrait en être la plus puissante. Plongez dans les années 90 et découvrez ses origines. Captain Marvel, dernier film avant le chapitre final des Avengers sort cette semaine.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Anna Boden et Ryan Fleck

Genre: Action, Fantastique

Film Américain

Durée: 2h00 environ

 

Captain Marvel affiche

L’histoire

 

Après avoir échappée aux griffes des Skrulls qui l’avaient kidnappé pendant une mission sur la planète Torfa, Vers s’écrase sur la planète C53 « autrement dit, la planète Terre ». Cette soldat de la race des Kree, peuple en guerre contre les Skrulls, est hantée par ses souvenirs, flous, l’attaquant par des bribes incompréhensibles. Souvenirs semblant intéresser particulièrement ses ennemis.

Sur Terre, toujours poursuivie, elle essayera de comprendre ce qui, dans sa tête, est si précieux. Aidée par l’agent du Shield Nick Fury, elle remontera la piste de son passé jusqu’à découvrir la vérité.

 

 

Combien de scènes post générique ? 2 dont la dernière largement dispensable (drôle, mais dispensable)

 

Le saviez-vous ?

 

-Captain Marvel vous avez déjà entendu ce nom chez Dc Comics. Vous n’auriez pas tord puisqu’au départ, ce nom était associé à Billy Batson, nouvellement Shazam en 2011. Après nombreuses parutions de ces aventures de 1940 au début des années 70, l’éditeur fit faillite. Marvel en profita pour récupérer les droits sur le nom. A partir de là, malgré son retour en librairie pour de nouvelles aventures, défense pour Dc Comics d’utilisé le nom Captain Marvel. En 2011, Dc trouva une alternative, Captain Marvel changea de nom et devint Shazam.

 

-Dans la version comics, le chat de Captain Marvel s’appelle « Chewie », référence à Chewbacca.  Un changement pour éviter de mélanger les deux univers appartenant à Disney ? Sans hésitation, oui.

 

-Un très bel hommage a été rendu à Stan Lee en début de film.

 

Les Skrulls sont parmi nous !

 

Enfin une femme en tête d’affiche dans l’univers Marvel. Black Widow, Pepper Potts, Okoye, Shuri, l’Agent Carter, Lady Sif, Mantis, Gamora, la guêpe, etc, des femmes bad ass dans l’univers des films Marvel, il y en a eu. Hormis la guêpe qu’on a pu voir plus d’une demi-heure à l’écran dans la suite d’Ant man, jamais une seule n’avait eu droit à être la star d’un film Marvel. Dc Comics a eu Wonder Woman, Marvel aura Captain Marvel.

captain marvel carol danvers sortant d'un hanga à avions

Certains ont pu la découvrir dans la série animée Avengers Rassemblement, d’autres la connaissent des comics, quoiqu’il en soit, elle arrive enfin au cinéma. Dans Captain Marvel, bien que nous voguions logiquement dans une œuvre féministe, on a évité les discours entendu en boucle et sonnant faux. Le but de notre film est de permettre à son héroïne de révéler à tous les fans la grande puissance quelle incarne. De tout l’univers du MCU, cette super héroïne pourrait bien être la seule personne capable de régler un certain évènement ayant eu lieu dans Avengers Infinity War. Mais avant de reprendre cette histoire là où elle c’était brutalement arrêtée, retour dans le passé, retour dans cette bonne vieille année 1995, retour aux origines de Captain Marvel.

captain marvel les skrulls fouillant dans la mémoire de Vers

De la planète Hala (planète des Krees) à la planète Torfa jusqu’à la planète Terre, dès les premières minutes, une sorte de dépaysement s’installera tandis que nous naviguons dans des décors familiers bien qu’inédits. Marvel ne nous avaient pas habitué à changer leur formule concernant l’origin story d’un héros. Un petit coté Man Of Steel en mieux ? Les réalisateurs ont décidé de jouer sur l’amnésie de Captain Marvel et les bribes de souvenirs « fictifs ou non » la hantant.

Captain-Marvel nick fury

De part cette ingénieuse idée,  on s’attache au personnage, on est ému par son histoire, par ses conversations intimes, on s’éprend de son duo aux cotés d’un Nick Fury différent si on le compare à sa version présente. Samuel L.Jackson nous livre par ailleurs une magnifique prestation tout comme Brie Larson surentrainée portant le film sur ces épaules comme le ferait une princesse Disney version Bad Ass. Perdue au début, forte par la suite, Carol Danvers, de par sa ténacité et détermination, elle en inspirera plus d’un et plus d’une. Captain Marvel, elle est comme d’autres super héros et super héroïnes, elle défend sa maison, elle défend la Terre. Un petit truc en plus, tel un membre de la Green Lantern Corps, Carol défend la galaxie tout entière. Une future membre des Gardiens de la galaxie?

 

J’ai souvent des flashs. Comme des souvenirs. Quelque chose de mon passé est la clé de tout ça.

 

Découvrez l’histoire de celle qui sauvera les Avengers de Thanos

 

L’histoire de Captain Marvel se déroulant en 1995, nous nous apercevrons que ce film, dans la continuité des autres, fait plus ou moins office de prequel à la saga des Avengers. On y retrouve Fury, déjà employé du Shield, mais plus jeune, sans son cache-œil et faisant équipe avec un rookie : Phil Coulson, plus chevelu, plus novice.  Un plaisir de remarquer que Nick Fury, plus jeune, il était plus ouvert d’esprit, moins coincé, moins moralisateur, plus blagueur. Qui l’aurait cru? Captain Marvel nous montre une facette du personnage que l’on n’avait jamais vu.

captain marvel mode super saiyan activé
Mode super saiyan activé!

Vous avez aimé le coté nostalgique des Gardiens de la galaxie ? Forcément, vous allez être aux anges dans Captain Marvel puisque cette fois-ci, on rend hommage à la culture des années 90. Différence notable, le fait que les références à cette époque n’encombreront par l’intrigue. Bien au contraire. C’est là où le film pêche, jamais on ne ressentira une quelconque forme d’hommage à cette époque ayant grandement contribué au développement de la pop culture. Dommage lorsqu’on voit la promo du film. Pour nous consoler, on nous offre une bande originale composée des tubes de l’époque, des blaguounettes sur la lenteur d’internet et des ordinateurs, du tee-shirt Nine Inch Nails, un style vestimentaire so nineties.

 

Est-ce que tu veux savoir ce que tu es vraiment?

 

Captain Marvel, son visuel, sa gentillesse et ses bad guy de qualité

 

Des effets spéciaux et décors spatiaux aussi beaux que ceux des Gardiens de la galaxie volume 1 et 2, un rajeunissement numérique de Samuel L.Jackson et  Clark Gregg laissant sans voix, des bastons chorégraphiées soigneusement, une manière différente d’aborder le thème de la guerre, un mélange de genres (Action, Space opéra, Drame intimiste et Thriller policier), autant visuellement que musicalement et scénaristiquement, Captain Marvel envoie du lourd. On en prend plein les yeux mais pas que. Là où Captain Marvel s’en sort aussi c’est dans son ton mi-décalé mi-sage. L’un n’écrase pas l’autre, il y a de la prise de risques, il y a volonté à offrir un film différent des autres. Il y a des blagues bien écrites balancées par nos personnages, il y a de la scène d’action, de la punchline, mais jamais on en fera des caisses, jamais on éprouvera cette désagréable sensation d’avoir fait un retour dans la médiocre Phase 2 du MCU.

captain marvel frappant un skrulls métamorphosé en vieille femme
Captain Marvel, seul film où vous verrez une héroine coller une raclée à une petite vieille.

Pour la première fois, nous voila face à des bad guy de qualité : les Skrulls. Pour info, les Skrulls sont tout ce qu’il se fait de mieux en termes d’ennemi.  Longtemps que les fans des comics attendaient de voir porter cette race alien sur grand écran. Captain Marvel exauce leur souhait. Dangereux, vicieux, intelligents (pour certains), la caractéristique de cette race alien : le polymorphisme. Les Skrulls pourraient vivre parmi nous. Qui sait, votre voisin en est peut être un ? Vous vous souvenez de cette paranoïa ressentie dans la série V, les films The faculty, The Thing, L’invasion des profanateurs, où l’on ne savait pas qui était humain et qui était alien ? Vous allez de nouveau la ressentir avec Captain Marvel.

captain marvel goose sur le tableau de bord d'un avion

Surtout, le développement des personnages, le développement de la relation entre Captain Marvel et Nick Fury change la dynamique à laquelle nous avions été tant habitués depuis plusieurs années. Space opéra oblige, ça manque d’une petite créature mignonne narguant le spectateur sensible aux mignonneries ? On n’allait pas passé à coté de ça, on connait Marvel, on connait Disney, pro en ce qui concerne les produits dérivés de ces franchises. Les gardiens de la galaxie avait Groot et Rocket, Captain Marvel a Goose (référence au pote de Maverick dans Top Gun) petit chat roux tellement adorable et drôle malgré lui que Nick Fury, oui, vous avez bien entendu Nick Fury, en sera séduit. Seulement, là encore on n’usera pas du charme de cet animal mystérieux dont on nous révèlera l’identité vers la fin du film.

 

Invasion extraterrestre, poursuite infernale, honnêtement, j’étais sur le point de passer la main quand je vous ai rencontré.

 

Au final, un mélange Space Opéra/Thriller/Drame intimiste et Comédie envoutant, du mystère et des rebondissements (prévisibles pour certains), des bad guy de qualité, un schéma narratif différent de d’habitude, une héroïne attachante et surpuissante tel un Sangoku au féminin (vous comprendrez pourquoi cette référence), le duo Samuel L/Jackson/Brie Larson presque bouleversant, des effets spéciaux, des scènes d’action et une photographie riches, une bande originale punchy et épique titillant de près les œuvres de John Williams, de la prise de risques, des easter eggs de l’univers, une ambiance nineties sympathique,  un plaisir visuel, du gag pour détendre l’atmosphère sérieuse, la recette Marvel a un peu changé et c’est tant mieux. Résultat, Captain Marvel, l’un des Marvel des plus réussis. Certes, pas le meilleur Marvel, MAIS un très bon Marvel qui réconciliera une nouvelle fois celles et ceux qui commençaient à fatiguer de voir tous ses super héros squatter le grand écran.

 

 

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.