Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

My Hero Academia, Two Heroes : C’est maintenant qu’il faut sourire

La cavalerie débarque au cinéma. Le concurrent de One Punch Man, My Hero Academia, célèbre shônen arrive pour la première fois sous forme de film. Vous voulez des scènes d’action rivalisant avec Dragon Ball Z? Vous aimez les super héros? Ne cherchez pas, commencez les deux premières saisons de My Hero Academia et plongez sans hésiter dans ce premier film intitulé, My Hero Academia: Two Heroes.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Kenji Nagasaki

Genre: Animation, Action, Comédie

Film Japonais

Durée: 1h35 environ

A conseiller à partir de 10 ans

 

my hero academia two heroes affiche

L’histoire

 

Après la fin des examens, Izuku Midoriya et son mentor All Might sont invité dans une immense ville artificielle mobile: I-Island. Dans cette ile ultra sécurisée où vivent pas moins de 10 000 scientifiques se tient une exposition: l’I-Expo, un évènement très spécial puisque dédié aux résultats de recherches sur les Alters (les pouvoirs des super héros). Alors qu’Izuku fait la rencontre de Melissa, une jeune fille sans Alter ayant un lien avec le passé d’All Might, voila que des super vilains parviennent à prendre tout l’ile en otage. All Might lui aussi capturé, le seul espoir sera entre les mains d’Izuku et ses camarades.

 

 

A la fois préquel, à la fois séquel

 

My Hero Academia, One Punch Man, difficile de passer à coté de ces deux phénomènes ayant pour thème commun: les super héros. Ces deux mangas, de par leur histoire originale, leur message et leurs protagonistes, renouvellent le genre. De quoi parle My Hero Academia ?

My hero academia two heroes izuku à genou devant son idole all might

Quand il n’utilise pas son alter, All Might est un homme rachitique tenant à peine debout.

Ce shônen nous conte l’histoire d’un univers où le monde compte 80% de la population mondiale possédant des super pouvoirs. Nous suivons l’histoire du timide et intelligent  Izuku Midoriya, l’un des rares humains à ne pas en posséder. Depuis son enfance, Izuku rêve d’être un super héros comme All Might, le super héros number 1, véritable symbole de la paix, un modèle dont Izuku idolâtre et même sans super pouvoirs, il fera tout pour devenir un héros. Un jour, son destin l’appel, son rêve devient réalité, un concours de circonstances fait qu’il croise la route d’All Might. Parce que ce dernier voit en Izuku l’âme d’un vrai super héros bienveillant, il offre une chance au jeune garçon de réaliser son rêve en lui offrant quelque chose de spécial. Etre super héros, ça s’apprend dans une école spécialisée : le lycée Yuei .

My hero academia two heroes izuku arrive à I-Island

Bienvenue à I-Island

Suivi par des professeurs super héros, étudiant aux cotés des autres élèves (dont l’un, le grognon et égocentrique Katsuki Bakugo, étant son rival depuis l’enfance), Izuku devra faire ses preuves, apprendra à contrôler ses pouvoirs et gérer ses émotions. Nous découvrirons que le lycée de Yuei fonctionne à peu près comme une école normale mais version super héros. Chaque élève devra des examens, faire des stages, pour  ainsi,  obtenir peut être une licence leur donnant le droit de sauver les citoyens. Les super héros existent, il existe aussi des super vilains. Un héros nerd au cœur d’or devant continuellement se dépasser et prouver aux autres de quoi il est capable, des camarades attachants au look charmant, une galerie de super vilains haut en couleur, un mélange burlesque/action/Drame, un style graphique original, des musiques punchy et émouvantes, une philosophie inspirante, voila ce que My hero academia a à vous offrir.

My hero academia two heroes all might propulsé dans les airs passant devant un immeuble

Déjà trois saisons, et un tout premier film. Se situant entre les saisons 2 et 3, Two Heroes, comme il s’intitule, se centre sur All Might, sans pour autant délaisser son héros principal, Izuku.

My hero academia two heroes izuku aux cotés d'All might rencontre melissa

Faut-il avoir vu les deux premières saisons de cette série avant de regarder ce film? Oui et non car malgré le fait qu’ils soient tous deux connectés, un bref explicatif permet aux non initiés de ne pas se retrouver largué avec tous ses termes et ses personnages. Dans ce film, nous explorerons le passé d’All Might. Nous le verrons plus jeune, à l’époque où, encore étudiant, il partait à l’étranger, plus précisément aux Etats Unis. Nombreuses scènes sur sa jeunesse seront évoquées sous forme de flashbacks. Nullement question de faire un film uniquement centré sur ce personnage, Izuku et ses camarades de classe, bel et bien présents auront un rôle à jouer compte tenu de l’enjeu de l’histoire.

My hero academia two heroes hacking de la sécurité d'I-island

Vous avez aimé Piège de cristal? Ca tombe bien, l’intrigue et cette histoire de prise d’otages dans une grande tour nous fait directement pensé au film. Seulement là, pas UN John McClane mais une dizaine d’élèves aux puissants pouvoirs ! Les super vilains n’ont qu’à bien se tenir! Dès l’introduction, on sent que le réalisateur a voulu marquer le coup. De la même manière que les films DBZ, One Piece ou Saint Seiya, quand il est question de scènes d’action, vous pouvez êtres sûr que vous en aurez pour votre argent.  La caméra virevoltante, les jeux de lumières et d’ombre, les musiques rock, on se croirait presque dans un film live.

 

Tout va bien. Pourquoi ? Parce que la cavalerie est là !

 

Vous aussi soyez plus ultra !

 

Ainsi donc, l’héroïsme hyper fun et défoulant donnant envie d’être aux cotés de nos héros montrera le bout de son nez. Si l’intrigue ne casse pas trois pattes à un canard malgré des dialogues matures plein de bon sens, force est de constaté qu’elle fascine et que ce long métrage ne manque pas de rythme. Dynamisme encore et encore, où la philosophie All Might, à savoir PLUS ULTRA (la devise d’All Might incitant chacun à repousser ses limites), continue de suivre nos super héros en herbes. La série nous a habitués à enchainer les morceaux de bravoure. Le film ne déroge pas à la règle. Non seulement c’est beau, mais en plus on ressent toute la puissance de nos héros. Déjà la série offrait des scènes d’anthologie spectaculaires. En long métrage, on décuple la sensation éprouvée à chaque vision d’épisodes.

My hero academia two heroes le jeune all might en plein sauvetage

La gestuelle, les mouvements des personnages dans les moments posés comme dans les affrontements sont fluides, pas de décors 3D histoire de ne pas copier les autres adaptations de manga en film animé, ça sent le fait main, et c’est tant mieux, ça ne rend qu’encore plus charmant ce film au dessin très particulier, tout comme l’ait un certain One Piece. Le budget étant plus conséquent puisque nous sommes dans un long métrage, comme je le disais précédemment, on met le paquet niveau scènes d’action.

My hero academia two heroes izuku et sa bande échaffaudent un plan pour libérer les otages

Coté personnages, les élèves « importants » de la classe d’Izuku répondent présents et même si certains font plus figuration que d’autres, le plaisir de voir des visages familiers est là. Bien entendu, pur plaisir que de retrouver All Might, notre sorte de fusion entre Superman et Captain América, continuant de gagner notre cœur. L’émotion continue de grandir par rapport à ce véritable symbole de la paix, tant par sa relation avec Izuku que son cœur sur la main. On appréciera d’en apprendre un peu plus sur son passé et sur son meilleur ami.

My hero academia two heroes le jeune all might aux cotés de son meilleur ami david shield

Souvenez-vous, depuis le début de la série, on apprenait qu’All Might allait lentement mais surement perdre de sa puissance, peinant à utiliser son alter ayant de graves répercutions sur son corps. Two Heroes continuera à explorer cette tragédie, tout en continuant à véhiculer un message d’espoir pour l’humanité et le spectateur. Une véritable source d’inspiration. La relève sera assurée, il faudra juste patienter.

 

Pour surpasser les dangers face à nous…avec tout ce qu’on a…et sauver les gens…avec tout ce qu’on a. C’est ce qui fait de nous…des super héros !

 

Au final, esthétisme et musiques mémorables, gadgets High-Tech hyper cool,  décors d’une richesse surprenante, histoire simpliste mais prenante, personnages attachants, dialogues poignants, mélange héroïsme, humour et tragédie, pour les fans du manga, My Hero Academia : Two Heroes ne manquera pas de vous coller quelques frissons. Alors oui, ça fait plus très long épisode que long métrage, toutefois si avec ça, ça donne pas envie aux fans de super héros et novices de se plonger dans cet univers, je ne sais pas ce qu’il leur faut. Marvel et Dc ont un nouveau concurrent !

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Action, Animation, Comédie, Super Héros

%d blogueurs aiment cette page :