Le flic de Hong Kong : A Hong Kong, on se défend bien

Après Le Gagnant, Sammo Hung, Charlie Chin, Richard Ng, Stanley Fung, et un nouvel arrivant, Eric Tsang, se retrouvent pour prêter main forte à Jackie Chan et Yuen Biao dans Le Flic de Hong Kong. Des combats dynamiques à la mise en scène originale et soignée, de l’infiltration, de l’humour en puissance, les fans d’animés Japonais vont se sentir naviguer en terrain connu. Quant aux fans de Jackie Chan, ils ne seront pas déçus.

 

Fiche technique

 

Réalisé par Sammo Hung

Genre: Comédie, Arts martiaux, Policier

Film HongKongais

Durée: 1h25 environ

 

Le flic de Hong Kong affiche

L’histoire

 

Muscle et Rickie, deux flics de Hong Kong débarquent au Japon dans le cadre d’une enquête visant à capturer un flic corrompu lié à une affaire de trafic de diamants. En cours de route, Rickie est fait prisonnier par un gang, le gang des ninjas, tandis que Muscle doit faire profil bas. Pour retrouver Rickie et le policier corrompu, le Chinois fait appel à ses vieux copains de l’orphelinat. Accompagnés d’une jolie policière, nos héros partent pour Tokyo résoudre l’affaire.

 

 

 

Le flic de Hong Kong et ses airs d’adaptation live de manga

 

Et un nouveau petit bijou dans la filmographie de Jackie Chan. Attention, bien qu’il soit en tête d’affiche, l’acteur, présent pendant les 10 premières minutes de notre film s’absentera 45 bonnes minutes, cédant sa place aux autres membres du Lucky Stars pour une œuvre combinant enquête policière et comédie typiquement nippone. Plus de 20 ans que je connais ce film bien qu’il est ses petits défauts, Le flic de Hong Kong c’est tout ce qui ce faisait de meilleur dans les comédies d’action Chinoise des années 80. Là, nous sommes face à une œuvre plutôt intéressante pour un fan de Jackie Chan. Gardons bien à l’esprit que Le flic de Hong Kong se veut détenir un esprit bon enfant.

Le flic de Hong Kong muscle et rickie désarmés par des ninjas dans une fête foraine

Alors que les 10 premières minutes nous font rentrer dans le vif du sujet à coup de course poursuite à pied, course poursuite à voiture, acrobaties en pleine fête foraine puis castagne, la suite, part dans tout autre chose. On pensait en voyant Jackie Chan s’absenter que son film perdrait de sa saveur. C’était mal compter sur le casting et le travail talentueux sur la mise en scène.

le flic de hong kong les lucky stars réunis passent à l'attaque

Après nous avoir présenté l’enjeu de l’intrigue, on nous introduit de façon comique nos cinq personnages principaux se considérant comme des frères :

 

  • Fast Buck, le rondouillard libéré de prison,
  • Herb, le charmeur voleur de bijoux,
  • Rawhide, le pseudo grand frère et voix de la sagesse,
  • Sandy, le fou tentant d’apprendre l’hypnose (et il croit dur comme fer qu’il y arrivera),
  • Blockhead, le cadet de la bande, aussi maladroit que stupide.

 

Face à un groupe de cinq personnages à la personnalité très « spéciale », on se doute que l’on axera notre film sur la comédie, tout en le ponctuant de quelques scènes d’action histoire de ne pas s’attirer les foudres des fans s’étant procurer le film pour voir de la bagarre. Ainsi donc, pendant une bonne heure, Le flic de Hong Kong enchaine les gags, cascades et petites bastons, tout en travaillant sur l’alchimie entre les différents membres du groupe. L’alchimie, elle fonctionne, les gags, encore plus. Dans tout film avec Jackie Chan et toute œuvre incluant les Lucky Stars, on n’oubli pas d’intégrer une femme que tout le monde tentera de séduire.

le flic de hong kong barbara s'enfuit de son lit apres avoir sentie que fast buck et ses compagnons étaient en dessous

Et hop, toujours placé sous le signe bon enfant, propre au long métrage, « petit bizutage », une petite scène hilarante voyant nos protagonistes inventer toute une mise en scène de cambriolages de voleurs ninjas pour pouvoir tripoter la jeune femme. Chacun leur tour, nos héros se retrouverons ligotés à notre atout séduction dans le but…d’en profiter. Ca ne s’arrêtera pas. Le flic de Hong Kong a pour idée d’aller toujours plus loin dans l’humour, ne jamais aller dans la facilité, évoluer au fil de l’aventure, varier les plaisirs (au sens figuré du terme).

le flic de hong kong Sandy mime à un serveur japonais ce qu'il veut manger

Une autre scène délirante nous montrera notre bande obligée de mimer dans un restaurant ce qu’ils veulent manger à cause de leur serveur ne parlant pas un mot de Chinois. Après quelques fous rires, on croit que le film n’a plus rien à proposé, ne c’était reposé que sur son casting et son humour. Et là encore, on se trompe éperdument. Alors que les gags continuent de s’enchainer, voila qu’on réintroduit Jackie Chan. Là, l’action revient et elle assure un max.

Le flic de Hong kong muscle se fait attaquer dans le couloir d'une maison hanté japonaise

Pendant une bonne quinzaine de minutes, nous déboulons aux cotés de Jackie dans la fête foraine du début du film pour affronter des vilains ninjas cachés parmi les automates et autres personnages déguisés. Les gamers vont prendre leur pied, les affrontements hyper soignés et variés nous font passer d’un style visuel à un autre. Rien que de voir Jackie déambuler dans les longs couloirs d’une maison hanté jouant sur la perspective suffit à divertir. Pour un peu, ça nous rappellerait Kill Bill Volume 1 et les films de Bruce Lee.

 

-Qu’est ce qu’on te donnera pour ma capturer ?

-Une promotion j’espère bien !

 

Au final, pourquoi Le flic de Hong Kong marche autant alors qu’il possède un scénario digne d’un nanar ? Sur bien des points, ce film rappelle des grands mangas tels Nicky Larson (pour accentuer l’idée, il n’y a qu’à voir le clin d’œil au manga Dr Slump où Jackie combat en déguisement d’Aralé). Les dialogues, les musiques, les bruitages, les scènes d’action, la personnalité des personnages, les blagues puériles, des méchants qui font « bobo », Le Flic de Hong Kong donne l’agréable sensation de regarder un manga adapté en live se déroulant dans l’univers des films de Jackie Chan. Pour ça et rien que pour ça, Le flic de Hong Kong mérite d’être vu.

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.