Les films offrent bien plus que du simple divertissement.

Le royaume des chats : Ca a du bon de sauver un chat…ou peut être pas…

Vous ne regarderez plus jamais votre chat de la même manière après avoir vu ce film. Et si avant de mourir, les chats partaient pour un lieu où le temps n’existe plus ? A partir de là, l’imagination de nos scénaristes développera un univers uniquement composé de matous anthropomorphes vivant tels de vrais humains. La seule différence : ce sont des chats. Sa miagesté le roi vous invite expressément à un banquet au Royaume des chats.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Hiroyuki Morita

Genre: Animation

Film Américain et Japonais

Durée: 1h11 environ

A conseiller à partir de 6 ans (certaines scènes étant parfois difficiles)

 

 

Le royaume des chats affiche

L’histoire

 

Rien ne va plus pour la jeune Haru, 17 ans. En une journée, elle ne s’est pas réveillée, est arrivée en retard au lycée, a été humiliée par son prof devant le garçon dont elle est secrètement amoureuse. Tout va de travers. Pourtant sa vie va changer. Bien plus qu’elle ne l’imaginait. En rentrant de cours, elle sauve la vie d’un chat. Jamais elle n’aurait pensé que ce dernier était en fait un prince. Les chats ont désormais une dette envers Haru. Comblée de cadeaux, l’adolescente se voit convier par le roi des chats en personne à venir dans le royaume des chats épouser son fils. Etre un chat le restant de ses jours, ne plus avoir de soucis, ne plus se sentir jugé, dormir, ne rien faire de ses journées, cette vie là plait à Haru. Et si elle acceptait la proposition ?

 

 

Pas si mal la vie de chat ?

 

Imprévisibles, sournois, vicieux, agressifs, trop indépendants, sauvages, tels sont les attributs qu’un « anti-chat » ou un « pro-chien » donnerait à ces petits êtres poilus à la démarche distinguée. En regardant Le royaume des chats, on se plait à imaginer qu’enfin de compte, ils jouent la comédie. Telle la position de l’héroïne de notre film illustrée sur l’affiche, nous ressentons la même sensation éprouvée en regardant Alice aux pays des merveilles. Nous ne savons pas si nous rêvons ou si cette aventure est bien réelle, qu’importe, l’espace d’une petite heure, notre esprit va se laissé aller à la rêverie, accueillant avec plaisir tout ce que l’on nous offrira.

le royaume des chats haru réveillé en pleine nuit par le roi des chats venu spécialement la convier à venir dans son royaume

Partez loin de tout, oubliez votre vie humaine et tous vos tracas, découvrez un univers où les chats évoluent dans une société proche de la notre, et ont un langage bien spécifique adapté à leur monde. Faites la connaissance de personnages pelucheux CHAleureux hauts en couleurs comme :

 

  • L’élégant, le courageux et raffiné Baron Humbert Von Gikkingen ou simplement « Baron», dirigeant le « Bureau des chats », chargé de résoudre toutes sortes de problèmes étranges,
  • Muta, le gros chat blanc au sale caractère, à la gloutonnerie et à la langue de vipère, ami du Baron ne supportant pas qu’on ne traite de  » gros matou »,
  • Toto, le corbeau noir, ami dévoué du Baron, membre du Bureau des chats servant de moyen de transport,
  • Blanche, la petite chatte blanche comme neige, servante au palais, à la fois douce et gentille,
  • Le prince Loon, fils du roi des chats dont Haru a sauvé la vie,
  • Natoru, la secrétaire du Royaume des chats, gardant son sang froid en toute circonstance même lorsqu’on l’attrape par la peau du cou,
  • Le roi des chats, ses caprices, son égoïsme, son strabisme légendaire, ses poils mal brossés et son unique croc.

 

Des races de chats différentes au look différents venant de tout un tas d’époques (c’est là que l’on comprend que tous les chats supposés morts depuis des années viennent au royaume), des soldats pas très futés, des gardes, des gardes du corps en costard noir, des serviteurs, des assistants, Le royaume des chats vous propose tout un univers peuplé d’une multitude de personnages loufoques qu’on sent tout droit sorti des vieux dessins animés d’antan. C’est simple, tout semble fait pour nous donner envie de rester là bas. Seulement il y a un hic. Ne restez pas longtemps, quittez ce lieu paradisiaque avant l’aube où vous risquez tout comme Haru d’être condamné à rester un chat.

 

Si un jour vous rencontrez une situation étrange et compliquée, venez nous voir. Dans notre pays…

 

Biscuits en forme de poisson et herbe à chats

 

Une histoire de gentillesse et de remerciements, ça existe et il n’y a que la bienveillance des Japonais pour nous la raconter. La preuve en est avec ce film où une jeune étudiante lambda ayant sauvé un chat d’une mort certaine est convié à un banquet dans un monde caché des humains. Croyez bien qu’aventure oblige, tout ne sera pas rose pour Haru, l’héroïne de notre histoire qui se rendra compte de la supercherie.

Le royaume des chats screencaps

Dès les premières minutes, nous faisons la connaissance de l’adolescente. Haru elle a bon cœur, elle est travailleuse, elle est maladroite, enchaine les gamelles et donc elle drôle malgré elle, elle crie souvent, elle court tout le temps, elle est tête en l’air parce qu’elle n’est pas quelqu’un faisant des efforts pour réfléchir. Haru est attachante parce qu’il y a certains traits de sa personnalité qui nous ressemble. Surtout, on apprécie son évolution, persuadé que l’aventure que nous vivrons à ses cotés lui sera bénéfique.

le royaume des chats muta et haru arrivent au royaume des chats

Oui, Haru fait parti des personnes faisant de nombreuses erreurs en tirant toujours du bon. Des erreurs nécessaires lui permettant d’avancer, d’évoluer, et d’être enfin celle quelle est véritablement. Des rues de Tokyo en passant par le royaume des chats, les paysages dans cette œuvre respirent la poésie. L’on éprouve un authentique sentiment de bien être tout en suivant une fascinante histoire rentrant très vite dans le vif du sujet. Un film d’animation poétique ?  Il fallait s’y attendre avec Miyazaki dans les parages.

 

On dirait que les chats sont encore plus beaux ici.

 

Au final, un rêve parmi tant d’autres où l’on s’y sent bien. Grâce à son histoire courte et simpliste, son trait de crayon léger, son univers riche amenant à amuser voir tant de détails, son ambiance poétique sereine, son humour bon enfant hilarant moins exagéré que d’habitude, ses nombreux personnages attachants, ses musiques symphoniques, ses mignonneries, son joli message, sa chanson thème mémorable, Le royaume des chats mérite de prendre place parmi ses films adaptés autant pour les petits que pour les plus grands…rêveurs. Pour ma part, un pur régal dans la tradition de tout l’amour que je porte aux œuvres des studios Ghibli.

Publicités

Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Animation, Aventure, enfants

2 Réponses »

  1. Cela me donne envie de le revoir.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :